AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   Jeu 7 Mar - 17:11

En s'éveillant aux côtés de son cher et tendre ce matin là, la déesse Perséphone était on ne peut plus excitée. Cette journée était spéciale et pour cause, c'était aujourd'hui que, des années, des siècles auparavant, les deux divinités s'étaient unis devant toutes les autres. Et malgré le contexte de crise qui grondait férocement au dehors, la joie de la brunette était inébranlable en ce jour, ou presque. Car malgré tout, la fille de Zeus et Déméter ne pouvait jamais s'empêcher de penser à Tisiphone et Shane, ses chères fille et petite-fille qui avaient fait le choix d'une vie terrestre. «Où sont-elles?», «Que font-elles ?», «Sont-elles en sécurité ?» étaient depuis longtemps des questions récurrentes que la déité ne cessait plus de se poser désormais.

Après avoir déposé un baiser sur les lèvres de son aimé, la Perséphone quitta le lit conjugal pour aller faire un brin de toilette. Ce n'est que bien plus tard, lavée et pomponnée, que la déesse regagna la chambre qu'elle partage avec Hadès, se rallongeant à ses côtés avec un sourire, pour attendre que l'homme ouvre enfin les yeux et la découvre. Dans sa tenue, plutôt courte et peu sage, la divinité était tout simplement à croquer. Et elle espérait bien que ce serait exactement l'idée qui passerait par la tête de son mari lorsqu'il ouvrirait les paupières.

Les aiguilles tournaient sur le cadran des horloges, le temps filait entre les doigts du monde et la belle attendait toujours. Il faut dire que cette dernière s'était levée de bonne heure. Car sur le monde, le soleil d'Apollon se levait tout juste. Et Hadès était plutôt du genre pas mal occupé, alors il était normal que, tout dieu soit-il, il ai besoin de prendre un repos bien mérité.

Impatiente, la déesse serra contre son cher et tendre, prenant le bras de ce dernier pour le passer sur sa taille. Enfin, l'homme sembla sourciller alors que son épouse déposait un nouveau baiser sur ses lèvres, non sans douceur. Désireuse de ne pas le bousculer dans son réveil, la jeune femme se contenta de lui sourire, le temps qu'il atterrisse. Et puis, lorsqu'il parut avoir atterrit, la divinité l'embrassa encore une fois en se serrant davantage contre lui.

«- Joyeux anniversaire chéri...» murmura t elle en souriant de nouveau.

Dire que les humains prétendent que la jeune femme déteste son époux... Ils sont on ne peux plus loin de la vérité et ce début de matinée le prouve bien. Le couple est bien plus en accord et unit que les humains le pensent. Ou plutôt le pensaient, dans la mesure où, malgré leurs œuvres cinématographiques sur le sujet, ils ne croient plus en l'existence divine.

«- Je t'aime...» murmura de nouveau la jeune femme en s'étendant ensuite sur le lit pour présenter sa tenue à son cher et tendre , au cas où celui-ci n'aurait pas encore remarqué le petit ensemble sexy arboré par son épouse qui avait en tête un long programme pour fêter dignement cet anniversaire.

Spoiler:
 


Dernière édition par Persephone as Cornelia H. le Dim 21 Avr - 23:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Masculin
Nombre de messages : 129
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Essayer de ramener Deven as Shane Williams sur son trône
- Faire un RP avec Ian Gregory
- Récupérer un artefact surnaturel

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 5 - Maître

MessageSujet: Re: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   Sam 9 Mar - 9:49


Perséphone & Hadès
“ noce de roc.... ”



Il avait eut une journée des plus rudes la veille au soir. Déjà, il avait dû remettre à sa place son cher neveu irresponsable, Arès. Le dieu de la guerre n'était dans le fond qu'un sale gosse que Zeus ferait mieux de museler un peu plus. S'il avait pu, Hadès aurait volontiers lâcher Cerbère sur le dieu mais son chien aurait sans doute fait une indigestion, le pauvre animal. Alors il avait laissé son neveu entre les bonnes mains d'Artémis, le laissant se dépatouiller avec la déesse. Ils avaient une fois une conversation, sur le Mont Olympe, mais il savait maintenant ce qu'il avait voulu savoir, pas besoin de plus. Puis, alors qu'il passait au siège de son entreprise, il avait appris que les actionnaires avaient projeter de vendre un stock de virus virulent à un gouvernement.... Il avait dû taper du poings sur la table et finalement menacer de retirer ses investissements pour que les actionnaires abandonnent le projet. Pour le moment. Il savait bien que ces imbéciles ne voyaient que les sommes mirobolantes qu'on leur promettait et qu'ils reviendraient sans doute à la charge.... Enfin, il avait mieux à faire. Demain, était un des jours le plus importants de l'année pour lui.

Si les dieux ne fêtaient pas leurs anniversaires, de toute manière il ne connaissaient pas la date, il y avait des dates dites anniversaires qu'il chérissait. Le jour de son mariage et celui de la naissance de ses filles.... Ainsi que celle de sa petite - fille, même s'il la voyait à peine. Avant de retourner dans le royaume souterrain, il s'était rendu en secret chez le plus grand fournisseur de plantes de la ville. Les jardins des Enfers regorgeaient déjà de multiples plantes rares mais il avait commandée une brassée de rosiers. Pas des roses, c'était pour lui barbare de tuer des plantes pour les offrir, mais des rosiers. Des rosiers donnant des fleurs d'un rouge sombre profond, presque noir. Avec l'aide de deux fidèles serviteurs, il les avaient installés dans une aile peu fréquentée du palais. Aile dans laquelle il avait fait livrer une multitude de cadeaux pour son épouse, tout le long du mois qui s'était écouler. Etoffes les plus précieuses et les plus fines, bijoux anciens, meubles luxueux.... Et le clou, le présent pour lequel il s'était donné le plus de mal : un délicat pendentif en or brun, presque cuivrée, représentant une grenade, incrustée de sept petits saphirs rouge, travaillé comme si on avait picoré dans le fruit. Le bijoutier avait fait preuve de patience et de talents pour façonner avec exactitude le bijou qu'il voulait.

Bien sûr, il aurait pu demander à Héphaïstos de le faire pour lui mais avec Aphrodite comme épouse, le secret ne serait pas rester secret longtemps. Le bijou attendait donc sa propriétaire dans une délicat écrin de velours rouge, reposant sur une chaîne assortie au bijou. Puis, las, il avait sombrer dans le sommeil. Oh ! Les Olympiens n'avaient pas tant que cela besoin de sommeil mais tout dieu qu'il était, il savait reconnaître les bienfaits de Morphée sur son organisme. Il fut réveiller le lendemain par la sensation d'un baiser sur ses lèvres et sourit en quittant le sommeil. Frais et dispo, il fit pourtant mine un instant d'être encore dans les bras de Morphée, juste pour écouter la voix de celle qui lui avait fait le merveilleux cadeau de partager sa vie il y a des siècles de cela. La sentant se décaler de lui, il ouvrit un peu les yeux pour la découvrir délicieusement alanguie à ses côtés, vêtue d'un petit ensemble qui lui donnait une seule envie. L'ôter pour découvrir encore une fois les charmes de son épouse. Cependant, il se contenta pour l'instant de lui sourire avec tendresse et de murmurer :

" Joyeux anniversaire, mon bel amour.... "

Il resta un instant immobile, juste à la contempler puis les yeux brillants de malice et de concupiscence, il franchit soudain l'espace qui les séparait, la fit rouler sous lui avant de lui donner un long baiser passionné. Il se redressa quelque peu ensuite, pour ne pas lui faire inutilement , contemplant son doux visage puis souffla, en jouant avec une des bretelles du petit ensemble :

" Hmmmm..... C'est nouveau, cette petite chose ? "

Nouveau ou pas, il avait bien envie de le faire voler un peu plus loin.... A moins qu'il ne tienne sagement le temps que son épouse découvre ses cadeaux.




Codage fait par .Jenaa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   Sam 9 Mar - 15:10

La déesse poussa un petit cri de surprise lorsque son cher et tendre la fit rouler sous lui. Puis elle éclata d'un rire heureux avant de se mordre la lèvre inférieure, son regard pleins d'étoiles fixé dans celui du roi des morts. Il est certainement difficile d'imaginer cette scène et il peut être normal de douter de la véracité de mes propos. Pourtant, c'est la vérité. La divinité fille de Zeus et Déméter était follement heureuse aux côtés de son époux et ce dernier, vis-à-vis d'elle, était on ne peut plus protecteur et tendre. La déité était sûrement la seule femme de l'univers à avoir ce pouvoir sur le roi du royaume sous-terrain.

Les deux amoureux échangèrent un langoureux baiser passionné puis l'homme se redressa. Pour autant, Perséphone ne détacha pas son regard de celui de son époux, alors qu'un sourire scindait son visage. Le dieu commença à jouer avec les bretelles du sous-vêtement, l'air visiblement intéressé, pour le plus grand plaisir de son épouse, avant de questionner cette dernière quand à la nouveauté du petit ensemble. La reine des morts confirma alors d'un signe de tête avant de prendre la parole.

«- Comme tout les ans mon amour. Après tout, c'est traditionnel non ? La petite tenue sexy toute neuve pour ce jour très spécial où nous avons, il y a des siècles, scellé notre amour... » répondit-elle avec son doux sourire toujours accroché à ses lèvres avant de relever le buste pour déposer un baiser furtif sur les lèvres de son cher époux.

Son cher et tendre ne se décidant visiblement toujours pas, la divinité décida de prendre les devants. Toujours le buste relevé, la jeune femme glissa ses mains sur le torse tant convoité, se moquant du vêtement de nuit le couvrant. Le regard rieur, Perséphone ne quittait pas son cher et tendre du regard. Comme si sa vie dépendait de cet échange de regards. C'était un peu vrai. Pourrait elle vraiment vivre si son kidnappeur tant aimé lui tournait un jour le dos ? Probablement pas. Tout comme elle ne pourrait pas survivre si ses filles venaient à la renier. Cruel amour. Que les affres d'Aphrodite peuvent être cruelles ! Mais heureusement pour la brune, tout allait bien dans son couple.

Malicieuse, et surtout pleine de désir, la jeune femme laissa ses doigts parcourir le vêtement pour défaire minutieusement chaque boutons qui le fermaient. Enfin, la brunette put retirer cet encombrant tissu pour exposer le buste de son cher et tendre à son regard avide. Un sourire aux lèvres, la fille de Zeus et Déméter reposa ses doigts sur le corps d'Hadès, les laissant le caresser doucement. Ils connaissaient par cœur chaque détails de l'homme, mais c'était toujours le même plaisir à le redécouvrir.

Les lèvres des deux amoureux se pressèrent de nouveaux les unes contre les autres sous la volonté de la reine. Avec douceur, elles se séparèrent pour mieux se retrouver dans un baiser fougueux et empli de toute la passion que les deux souverains nourrissaient l'un pour l'autre. Laissant le torse de l'homme tranquille, Perséphone glissa ses bras autours du cou de son époux, se pressant contre lui. Là, elle était bien. Là était sa place. Dans sa poitrine, la déesse avait même l'impression de ressentir celle d'Hadès. Ils étaient si près l'un de l'autre.

«- Je t'aime mon amour... » murmura t elle à son oreille pour la seconde fois déjà. Mais la déité ne se lassait jamais de prononcer ces mots ou de les entendre. Sa mère, Déméter, n'avait jamais supporté cet état de fait, d'ailleurs. Pour elle, sa fille restait la victime de son oncle. La femme était persuadée que son enfant aurait put trouver bien meilleur homme que celui-là. Et Perséphone avait beau dire qu'Hadès était un époux parfait, la préférée des agriculteurs ne se laissait jamais convaincre par ces dires. Elle n'accepterait jamais l'amour de sa fille pour le roi des morts, au grand damne de la concernée. Tant pis, après tout. Tant que cela ne devenait pas invivable pour elle, la déesse n'avait rien contre cette fermeture d'esprit. Et puis dans un sens, elle comprenait sa génitrice. La situation n'était pas facile pour elle. Après tout, sa fille lui était enlevée une bonne partie de l'année. D'autant plus que Perséphone ne respectait plus, depuis bien des siècles, les mesures proposées par Zeus. Cela ne servait plus à rien dans la mesure où elle ne passait pas les journées aux enfers : sa mère avait donc tout loisir de la voir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Masculin
Nombre de messages : 129
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Essayer de ramener Deven as Shane Williams sur son trône
- Faire un RP avec Ian Gregory
- Récupérer un artefact surnaturel

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 5 - Maître

MessageSujet: Re: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   Dim 10 Mar - 14:18


Perséphone & Hadès
“ noce de roc.... ”



Le petit morceau de tissus et de dentelles étaient décidément hypnotisantes. Ou alors était - ce la peau d'albâtre sous cette minuscule bretelle qui l'intriguait autant ? Pourtant, il connaissait les moindres coins et recoins de ce corps aux courbes parfaites. Il savait les creux doux dans le plus des jambes, la peau sensible dans le creux du bras, l'odeur parfaite de la chevelure soyeuse.... Mais jamais, jamais il ne tenait ce corps comme un objet acquis et à sa libre disposition. Non, pour lui, c'était toujours une découverte, un renouveau que l'union des corps entre lui et son épouse. Il ne voulait pas risquer de lasser sa belle. Après des siècles, c'était ce qui pouvait arriver. Mais on savait ce que l'amour pouvait faire faire... Celui qui lui ravirait le coeur de son épouse pouvait très bien être né ou alors naître dans les années à venir. Il ne laisserait pas sa belle lui échapper. Il avait déjà cru la perdre lorsqu'il l'avait enlevé alors plus jamais il ne laisserait ce sentiment de vide l'envahir.

Surtout pas quand cette dernière entreprenait de le rendre fou de cette manière. Plus que volontaire, il se laissa volontiers déshabille, écartant même les bras pour laisser passer les manches de son haut. Il fut bien vite torse nu, soumis aux attentions câlines de celle qui était à la fois son amante, son coeur, son amie. Il eut du mal à retenir un gémissement de plaisir en sentant ses caresses sur son torse. Un son entre le ronronnement et le feulement passa ses lèvres. Puisqu'on en était à l'étape déshabillage... Mais la petite voix de la raison lui souffla qu'il valait mieux laisser l'étape Perséphone et Hadès complètement nus pour un peu plus tard. Mais pas vraiment plus tard non plus.

Il poussa un petit soupir, un peu désappointé, puis serra son épouse contre lui, savourant le contact de son corps gracile contre le sien, emprisonnant ses lèvres dans un baiser délicieux. Ses mains, indépendantes de sa raison, allèrent caresser son dos, glisser sur la chute de reins affolantes remontant lentement pour aller s'égarer près de la poitrine. Il posa un baiser délicat dans la nuque de la jeune femme, savourant la douceur de sa peau et son parfum puis avec un grognement, il s'écarta de son épouse. Mais son corps alangui sous le sien était une tentation terrible. Aussi, il jugea plus sage de s'écarter de sa belle et d'aller s'asseoir dans un coin du lit. Voilà qui était mieux !

" C'est vrai que les traditions ont du bon... Même si chacun de tes petits ensembles finit en chiffon au bas du lit.... "

Il eut un sourire malicieux et tendit un peu la main pour caresser avec délicatesse la cheville de son épouse. :

" Mais avant que je ne finisse par arracher ce petit morceau de tissus et que nous fêtions dignement notre anniversaire de mariage, je te propose d'aller faire un petit tour.... "

Il se pencha un peu et posa un baiser délicat sur la cheville de Perspéhone, puis se redressa :

"J'ai des surprises pour toi. "

Il espérait que sa femme serait assez curieuse pour ouvrir au plus vite ses paquets. Autrement, ses serviteurs risqueraient encore une fois de retrouver leurs souverains dans des positions et des tenues embarrassantes dans un coin du palais...




Codage fait par .Jenaa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   Lun 11 Mar - 2:37

Les soupirs de son cher et tendre ne motivaient que davantage la déesse à continuer les caresses qu’elle lui faisait subir du bout de ses doigts délicats. Serrée contre le torse de son aimé, la jeune femme sentit bientôt les lèvres de ce dernier sur les siennes et elle se mit à répondre à ce baiser sans pour autant cesser de pratiquer ses tortures. Sentant les mains du dieu courir sur son corps, glisser sur la chute de ses reins, torturer sa poitrine, la déité laissa un gémissement lui échapper elle aussi. Mais l’homme se relevant presque aussitôt, puis s’installant au bord du lit, la déité le regarda sans comprendre, jusqu’à ce qu’il prenne la parole pour s’expliquer au lieu de sourire avec malice ou caresser sa cheville.

Les propos de l’être divin excitaient la divinité qui n’avait aucun mal à imaginer son époux lui arracher les petits vêtements de dentelle. Mais il avait raison, il valait peut-être mieux aller ouvrir les cadeaux en premier lieux et passer sous la couette ensuite. Et puis, l’idée que des surprises l’attendaient excitait prodigieusement la brunette qui avait hâte de découvrir les folies de son époux pour cette année. Seulement, s’ils voulaient ouvrir les cadeaux avant de s’aimer à nu, ils allaient devoir se dépêcher d’ouvrir les présents avant que le désir soit trop fort…

L’an passé, le couple avait été retrouvé par les serviteurs occupé à copuler dans un coin de la pièce où s’étaient entassés les cadeaux. Perséphone s’en souvenait comme si c’était hier… Et l’année précédente, ils n’avaient pas eut le temps d’attendre d’être arrivé à la chambre pour se donner l’un à l’autre. Tant et si bien qu’ils s’étaient donnés l’un à l’autre contre un mur, à seulement quelques tournants de leur nid d’amour. Ceux qui s’occupaient de les servir avaient, à vrai dire, l’habitude de retrouver leur maître et leur maîtresse dans les bras l’un de l’autre et dans des lieux improbables. Ils faisaient tout deux ce qu’ils voulaient, chez eux. Le plus souvent, ils oubliaient surtout qu’il y avait toujours un passage dans ce grand palais, car leur envie devenait plus forte que tout le reste.

En souriant, la fille de Zeus et Déméter se leva et enfila une robe pour ne pas se balader à moitié nue dans les couloirs de leur demeure. Puis elle déclarât à son époux qu’ils pouvaient y aller, qu’il pouvait la conduire. Le couple quitta donc la chambre, Perséphone suivant Hadès. Au comble de l’excitation, la reine du royaume des morts essayait de deviner quels seraient ses cadeaux mais pour dire le vrai, elle était loin, très loin, de la vérité. Les cadeaux qu’elle imaginait étaient bien moins beaux que ceux que son époux s’apprêtait à lui offrir.

Enfin, le couple arriva à la salle où, depuis des jours, l’homme faisait livrer les présents destinés à sa douce qui, elle-même, cachait ses présents dans une autre salle de leur palais. Emerveillée par les paquets, la brunette se trouva fort embêtée… de ne pas savoir par quel bout, par quel paquet, elle devait commencer. Se tournant vers son aimé, Perséphone demanda donc à ce dernier de la conseiller, un large sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Masculin
Nombre de messages : 129
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Essayer de ramener Deven as Shane Williams sur son trône
- Faire un RP avec Ian Gregory
- Récupérer un artefact surnaturel

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 5 - Maître

MessageSujet: Re: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   Mer 20 Mar - 11:14

[quote="Hadès as David H."]
Perséphone & Hadès
“ noce de roc.... ”



Avec un profond regret, il regarda sa belle épouse se lever pour enfiler une tenue moins distrayante pour ses petits nerfs. Mais maintenant qu'il savait ce qu'il y avait là-dessous, il n'était pas sûr de résister jusqu'à parvenir dans la salle où il avait entreproser ses présents pour sa belle. Enfin, il lui fallait se montrer courageux. Du moins, jusqu'à ce qu'elle ouvre un premier paquet, ensuite.... Tant pis pour la bienséance et les serviteurs. De toutes manières, ces derniers devaient sans doute connaître leurs anatomies mieux qu'il ne le pensait à force de les avoir vu copuler un peu partout. Quand Perséphone lui signala qu'elle était prête , il se leva à son tour, enfilant vite fait une chemise qui traîner. Pour ne pas céder trop tôt à la tentation, il se mit devant et avança à grand pas. La salle qu'il avait choisi ne lui avait jamais parut aussi éloigner que ça. Enfin, ils arrivèrent au lieu dit et avec un certain cérémonial, ouvrit les deux grandes portes à battants. Il s'inclina ensuite, laissant son épouse entrer dans la piéce.

Il ne put retenir un petit rire amusé en voyant la mine désappointée de Perséphone, qui visiblement, ne savait pas quoi choisir. Il est vrai que chaque année, elle finissait par ouvrir les paquets à la fin du mois. Certaines mauvaises langues disaient que c'était parce qu'ils n'avaient pas assez de retenue pour ne pas se jeter dessus avant qu'elle est pu finir. Ce n'était pas faux. Mais c'était surtout parce qu'il y en avait tellement qu'une journée n'aurait pas suffit. Ses présents n'étaient pas tous exhorbitant, parfois même ce n'était que des photograpies, mais ils étaient toujours en raport avec leur histoire ou avec ce que la jeune femme aimé. Ne voulant pas tarder à finir ce qu'ils avaient si bien commencer quelques minutes auparavant, il prit sa main et l'amena au centre de la salle. Ils étaient ainsi prêt des rosiers, dissimulés derriére un panneau de toiles, et d'une petit table ancienne sur laquelle reposer l'écrin du bijou si particulier qu'il avait commandé et créer pour elle.

" Commence par là, je pense que ce seront ceux qui te plairont le plus... "

Il espérait tout de même que les autres plairaient à son épouse. Notament le livre photo qu'il avait commandé. Bien sûr, il n'y avait pas de photographie de l'enfance de leurs filles, pour ça, il avait fait faire un tableau mais il y en avait de leurs petites Erynies adultes. Elles avaient beau avoir l'apparence de jeune femme de trente ans et plus, il savait que pour Perséphone, comme pour lui, elles étaient toujours leurs bébés. D'ailleurs.... Le palais infernal manquer grandement de rire et de cavalcade d'enfants. Peut-être pourrait - il demander ce présent à sa belle ? Il aimerait bien un fils, même s'il adorait ses filles. Et comme sa petit-fille ne voulait pas vivre ici.... Il s'approcha de son épouse et entoura sa taille de ses bras, embrassant son cou puis souffla à son oreille :

" Alecto, Mégère et Tisiphone nous ont envoyées un cadeau aussi, je pense que les serviteurs l'ont mis dans cette salle mais je ne sais pas où.... "

Pour le moment d'ailleurs, il n'avait guère envie de chercher. Il voulait juste voir le visage adoré de son épouse s'illuminait lorsqu'elle découvrirait ses présents puis ils se laisseraient tout deux submerger par l'émotion et iriait étreiner le nouveau lit qu'il avait aussi prévu pour présent à Perséphone.

"A toi de choisir, ouvre la boîte ou alors tire sur la toile.... "

Il s'écarta ensuite un peu, pour pouvoir mieux la regarder et la laisser plus libre de ses mouvements. Même s'il avait cru la perdre en perdant la tête et en l'enlevant, il ne pouvait s'empêcher de chérir ce moment de folie. Sans ce dernier, il serait toujours seul et solitaire au fond de son Royaume, devenu aigri par le chagrin et le manque d'amour. Mais sa belle épouse était venue éclairer sa vie et en plus de lui apporter l'amour et la lumière, elle lui avait offert trois magnifiques filles.



Codage fait par .Jenaa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   Ven 22 Mar - 16:20


Perséphone ne savait plus où donner de la tête tant il y avait de paquets, comme toutes les autres années. Son cher et tendre avait encore fait des folies. Mais comment le lui reprocher alors que la jeune femme avait fait de même ? La pièce réservée pour entreposer ses présents était aussi pleine que celle dans laquelle Hadès l’avait faite entrer. Il faut dire que la jolie brune commençait à préparer la cet anniversaire sitôt que le précédent était achevée. Sans jamais vraiment la préparer, en fin de compte. Elle chine, découvre des merveilles et, sitôt qu’elle se dit « Hadès adorerait ça » elle achète.

Son époux, à sa requête, la dirigea vers le centre de la pièce où attendait une grande toile, cachant durement quelques présents. Un éclat de rire échappa d’entre les lèvres de la déesse lorsque cette dernière sentit les bras de son époux entourer sa taille et les lèvres de ce dernier embrasser son cou. Un frisson la parcouru. Perséphone adorait sentir Hadès si près d’elle. Elle raffolait littéralement de cette proximité et aimait particulièrement être dans les bras de l’homme, contre son torse, en sécurité.

Emoustillée par les dires de son mari, curieuse et excitée de découvrir ces cadeaux qui lui « plairont le plus », la déesse ne se fit pas prier pour repousser le linge blanc et découvrir les rosiers en fleurs, qui amenèrent le printemps dans son cœur. C’était toujours un ravissement pour elle, de se voir offrir des fleurs et ce malgré le fait qu’elle en était la déité et qu’elle travaillait toute l’année avec des plantes. Il y a quelques siècles, quand elle ne sortait pas sur terre pendant son passage aux enfers auprès de ses filles, Perséphone ne voyait d’autre verdure que celle offerte par son mari à l’occasion de leur anniversaire de mariage, qu’ils passaient ensemble en profitant des quelques mois qui leurs étaient accordés.

La fille de Zeus et Déméter observait encore les rosiers avec un air ravi lorsque le petit écrin attira son attention. Le prenant doucement entre ses doigts fins, Perséphone l’ouvrit avec délicatesse et, découvrant le bijou qui reposait sur le velours rouge, elle eut le souffle coupé. Jamais Hadès n’aurait pût choisit pendentif plus beau que celui-là. Aux yeux de la déesse, seul Héphaïstos avait put réaliser un travail si soigneux, si éclatant et si perfectionné. Donnant la boîte à son époux, la demoiselle releva ses cheveux sur le sommet de son crâne afin que son cher et tendre puisse glisser le présent autour de son cou.

«- Un cadeau de mes filles ! Mais où est-il ? On n’y voit pas grand-chose… j’ai été tellement gâtée cette année… Je suppose que je serai encore occupée à ouvrir des paquets le mois prochain ! Comme tout les ans en fait… » déclara-t-elle avec un fin sourire sur le visage, en continuant de parcourir la salle des yeux pour trouver le présent de ses chers « bébés » qui avaient, c’est le cas de le dire, bien grandit depuis leurs premières couches. Avisant le lit, la jeune femme eut un sourire. «Je vois que tu as tout prévu… un lit qui m’a l’air on ne peut plus confortable, une table… il n’y a plus qu’à passer la journée ici et à se faire monter le repas… aux chandelles. Le seul problème, c’est que tes cadeaux sont, eux, de l’autre côté du palais…» A vrai dire, pas tous. Mais ça, c’était une autre histoire.


Dernière édition par Persephone as Cornelia H. le Ven 29 Mar - 8:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Masculin
Nombre de messages : 129
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Essayer de ramener Deven as Shane Williams sur son trône
- Faire un RP avec Ian Gregory
- Récupérer un artefact surnaturel

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 5 - Maître

MessageSujet: Re: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   Mar 26 Mar - 20:51


Perséphone & Hadès
“ noce de roc.... ”



Il avait fait un bon choix en décidant d'offrir ce lit à sa femme. Non pas que les chambres du palais soient vides, loin de là, mais le meuble était absolument parfait pour les Enfers. Sculpté dans un bois sombre, pas d'ébène pour ne pas menacer une espèce en voie d'extinction, tout en volutes et en courbures, imposant.... Il était le reflet de ce qu'on pouvait attendre de l'Hadès. Et surtout, il était bien assez proche pour la suite de la journée qu'il avait en tête. Il avait dû subir les regardss plus qu'amusés et un brin moqueurs des fidèles âmes qu'il avait choisi comme serviteur mais il en avait l'habitude. Une de ses plus anciennes servantes lui avait même avouer qu'elle trouvait tout de même plus agréable de trouver ses maîtres en train de se monter dessus dans tout les coins que les flammes et les douleurs éternels qu'on lui avait promis toute sa vie en Enfers... Quel idée ! Ce genre de chose n'était réserver qu'aux criminels et il entendait par là des grands criminels, pas de petits garçons qui volent un bonbon ou de filles qui se laisse déflorer hors- mariage. Il devait avoir dans le quartier des criminels de son royaume des gens comme Hitler... On avait créer le Paradis que pour servir de lieu d'habitations aux anges. Mais certains d'entre eux en avait fait un endroit tellement idyllique que bon nombre de mortel avait cru voir là une forme de but à atteindre.

Enfin.... Le lit était donc à proximité de corps. Aurait-il la patience d'attendre que son épouse adorée ouvre quelques présents avant de l'y faire basculer ? Il allait devoir faire un sérieux effort. Il faut dire que Perséphone ne l'aidait pas vraiment. La fille de la déesse des moissons n'était pas aussi innocente que l'on pouvait le penser dans les écrits des mortels. A bien des égards, aux jeux de l'amour, Hadès était convaincu qu'elle surpassait de loin Aphrodite. Il n'avait jamais batifoler avec la déesse de l'amour mais il avait Perséphone entre ses draps. Et cette dernière était une délicieus tigresse qui avait de quoi combler le plus exigeant des hommes. Ou des dieux. Mais il ne laisserait personne se glisser dans le lit de Perséphone à part lui et ses enfants lorsque ces derniers avaient fait un cauchemar.

Songeant à des délicieux sévices qu'il avait envie d'infliger à sa douce, il la regarda d'un oeil distrait ouvrir ses cadeaux. Un sourire authentique ourla ses lèvres en voyant son regard ravi lorsqu'elle découvrit le pendentif. Il se hâta de l'aider à l'enfiler, refermant le fermoir avec soin et laissant retomber la chaîne sur la peau pâle. Il attrapa ensuite ses cheveux soyeux et les fit retomber sur ses épaules. Il la retourna ensuite dans ses bras, contemplant le joyaux qui reposait dans ce qui était son plus bel écrin, louchant un peu sur la poitrine opulente de sa belle :

" Je ne saurais te dire où se trouve exactement le cadeau de nos filles, ma chère épouse ... "

Il releva la tête et lui adressa un sourire espiégle , ajouta d'une voix sensuelle :

" Il se trouve que j'ai actuellement l'esprit empli d'idées très peu chaste concernant une magnifique jeune femme... Tellement que mes cadeaux me semblent de piétre importance. "

Il lui vola un baiser et s'attela à glisser ses mains sous sa robe, cherchant à tâtons le moyen de se débarrasser du tissus. Affaré, il trouva cependant le moyen de chuchoter après avoir rompu le baiser :

"Tu ne sauras pas comment remédier à ça, par hasard. "

Il se pencha de nouveau et posa un baiser dans son cou, en souriant. Bon... Il fallait quand même se montrer raisonnable et lui laisser ouvrir quelques autres présents. Au moins les plantes, qu'elle puisse en prendre soin avant qu'elle ne se fâne. A son contact, il avait dévellopé un certain intérêt pour le jardinage mais il n'avait pas son pareil face à Perséphone.

PS : j'ai l'accord de Kalia, donc du staff si j'ai bien compris, pour un mini Hadès/perséphone.



Codage fait par .Jenaa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   Mar 2 Avr - 1:23

La femme éclata de rire en ayant un pas de recul comme si elle voulait fuir son époux, mais ce n’était qu’une façade. Elle aussi avait très envie de se coucher dans ce lit qu’il lui offrait, afin d’y faire l’amour une bonne partie de la journée. Pourtant, d’un autre côté, elle avait aussi terriblement envie de trouver le présent de ses enfants et de laisser son époux ouvrir ses propres cadeaux, espérant que ces derniers feraient sensation. Ceci-dit, comment pourrait-il en être autrement, vu l’annonce que la reine n’allait plus tarder à faire ?

Le repoussant en riant toujours, Perséphone fit mine de le fuir et ne s’arrêta que lorsqu’elle se retrouva coincé entre l’homme et le mur. Riant encore, elle se tortillait telle une anguille pour parvenir à se dégager de l’emprise de la divinité mais ne réussit pas dans cette entreprise qui, à vrai dire, était perdu d’avance et elle le savait fort bien. Par un signe négatif de la tête, la déesse répondit à l’interrogation d’Hadès qui lui demandait si, par hasard, elle saurait trouver un moyen pour chasser de son esprit les idées peu sages qui l’envahissaient.

Positionnant ses deux mains en avant, la jeune femme tenta de le maintenir à distance avant de finalement se serrer contre lui pour échanger un baiser, n’y tenant plus. Qu’il était bon de se sentir serré par ces bras puissants, de se sentir embrassé par des lèvres su douces… La divinité se sentait incroyablement bien. Mieux que jamais. Le regard plein d’étoile, la fille de Zeus et Déméter observait son époux sans émettre le moindre mot : ils n’avaient pas besoin de parler pour se comprendre, leurs regards parlaient très bien pour eux et parvenaient à transmettre idéalement chacune des émotions qui s’emparaient d’eux à chaque instant.

Enfin, Perséphone se décida à annoncer la nouvelle à son aimé. Se dégageant de son étreinte, elle alla prendre place sur le lit qu’il offrait en cadeau d’anniversaire de mariage et elle l’invita à la rejoindre pour qu’il ne risque pas de tomber à la renverse. S’assurant qu’il était bien assit sur son siège, la déesse lui adressa un nouveau petit sourire avant de se rapprocher de lui, cherchant ses lèvres sans lui offrir de baiser, se détournant au dernier moment de sorte à créer chez lui un petit sentiment de frustration, en espérant qu’il apprécie cette espèce de manque.

«- Tu es prêt pour ton premier cadeau mon amour ? T’es sûr hein ? Sûr de sûr ? Vraiment sûr ? Ok… Je suis enceinte… »

Méchant tu m’a devancé juste quand j’allais leur demander x)
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Masculin
Nombre de messages : 129
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Essayer de ramener Deven as Shane Williams sur son trône
- Faire un RP avec Ian Gregory
- Récupérer un artefact surnaturel

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 5 - Maître

MessageSujet: Re: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   Dim 7 Avr - 12:17


Perséphone & Hadès
“ noce de roc.... ”



Il avait beau avoir plus d' un millénaire derrière lui, il affectionnait vraiment ces moments où il pouvait se comporter comme un adolescent qui vivait ses premiers émois. Persephone n'était jamais contre ses petits jeux parfois enfantins. Il gloussa donc comme un enfantin lorsqu'elle essaya d'échapper à ses attentions. Il allait se transformer en grand méchant loup si elle continuait comme ça ! Oh oui, croquait dans cette chaire délicate et douce, dévorer ses courbes voluptueuse .... C'était une idée ça, pour leur prochain anniversaire : un déguisement de chaperon rouge. La vision qu'il avait actuellement comportement sans doute bien peu de tissus et beaucoup plus de lingeries quand dans le conte des frères Grimm mais qu'importe. On lui pardonnerait bien une petite entorse ou deux, non ?

Lorsqu'enfin son épouse cessa de tenter de lui échapper, il en profita pour lui voler de nouveaux baisers et la serrer contre lui. Qu'il était bon d'être amoureux. L'amour était un sentiment bien plus effrayant que la mort, à bien y réfléchir. Pour ceux qui avait la chance de le connaître, il était tout. Pour ceux qui le perdaient, il était le néant et la douleur. Son royaume était bien plus sûr pour lui. C'était ses terres, sa maison. Mais sans doute que sans Perséphone, ces lieux ne lui sembleraient pas si merveilleux qu'il l'était actuellement à ses yeux. Rieur et câlins, il se laissa guider par sa belle jusqu'au lit, s'attendait à ce que son épouse laisse tomber la robe pour lui dévoiler de nouveau les trésors qu'elle dissimulait sous sa tenue. Pour tant, ce ne fut pas le cas. Son épouse semblait hésiter et il haussa un sourcil, intrigué :

" Bien sûr que je suis prêt mon cœur, pourquoi ne saurais-je pas prêt ? "

Il était quelque peu inquiet mais se sentait également gagner par l'excitation qui semblait gagner son épouse. Mais lorsqu'elle lui annonça enfin ce qu'était son présent, il en resta ébahi une minute ou deux la bouche ouverte. Enceinte ? Enceinte ? Enceinte ! Il bascula d'un coup en arrière sur le lit, entraîna son adorable épouse et leur futur enfant avec lui et éclata d'un grand rire joyeux. Il n'avait jamais été plus heureux que quand Perséphone avait accepter d'être son épouse et quand elle lui avait annoncé la venue prochaine de Mégère, Alecto et Tisiphone... Il avait cru ne plus pouvoir être aussi heureux mais cette nouvelle venait encore une fois faire sauter ses idées reçues. Il fondit sur les lèvres de sa belle pour un baiser plein de douceur et sa main se posa sur le ventre encore plat de sa douce :

" Depuis combien de temps ? Et depuis quand le sais-tu ? C'est un garçon, une fille ? Il a déjà manifesté ses pouvoirs ? Tu n'es pas trop malade au moins ? "

Et voilà qu'il se re-transformait en père poule alors qu'il s'était promis de ne pas le faire si jamais Perséphone lui annonçait une nouvelle grossesse.... Mais qui pouvait-il si la grossesse chez une Olympienne était plus complexe que chez une mortelle ?




Codage fait par .Jenaa



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   Mar 9 Avr - 8:59

Un rire parcouru le corps de la jeune femme lorsque son aimé bascula en arrière, l’entraînant à sa suite dans sa chute. Elle, et leurs futurs enfants, qu’elle portait maintenant. Le dieu semblait être très heureux de la nouvelle, ce qui ne pouvait que ravir le cœur de celle qui serait très bientôt de nouveau mère. Déjà, elle brûlait d’une folle impatience à l’idée de mettre ses fils au monde. Mnémosyne, celle qui sait tout de ce qui est, de ce qui a été et de ce qui sera a en effet déjà informé la fille de Zeus et Déméter du sexe des enfants qu’elle portait. La souveraine des enfers n’attendait pas un enfant mais des jumeaux, tout deux de sexe masculin ce qui lui provoquait une grande joie. Elle avait toujours espéré, avant d’attendre des triplettes, de mettre au monde un fils. Un souhait qu’elle n’avait put voir se réaliser et qu’il lui était maintenant possible de souhaiter.

«- Mnémosyne a dit que je serai enceinte d’un mois dans trois jours. Moi-même, je ne le sais que depuis hier. Mais j’avais des doutes. C’est pour cela que je suis allée voir Mnémosyne. Sans quoi, elle ne m’en aurait pas parlé. Elle n’est pas vraiment du genre à raconter spontanément ce qu’elle sait. Ce sont des garçons. Deux jumeaux en très bonne santé, toujours d’après Mnémosyne. Mais ils n’ont pas encore manifesté leurs pouvoirs. Et si, je suis malade. Très malade. Vraiment très, très, très malade… d’amour pour toi. Pour mes filles. Et pour les deux adorables petits bouts que je porte. Ils seront sûrement forts, puissants, courageux et juste comme toi… Je pense qu’ils te ressembleront… Et maintenant mon cœur, si tu t’occupais de moi ? C’est que bientôt, j’aurai un gros bidou, on ne pourra plus s’amuser autant… Et puis tu sais qu’en général, plus on avance dans la grossesse, moins c’est joyeux côté libido… »

Comme pour un couple mortel, les seigneurs des enfers étaient passés par trois stades au cours de la grossesse des Erynies. D’abord, au premier trimestre, Perséphone avait commencé par refuser les attentes sexuelles de son époux, ne se sentant plus femme mais mère. Ensuite était venu le second trimestre, au cours duquel une activité sexuelle intense avait put les satisfaire tout les deux. Enfin était arrivé le troisième mois, et Hadès avait éprouvé moins de désir face au ventre de son épouse. De ce que la fille de Zeus et Déméter savait, grâce à Psyché, la chose était psychologique et c’était normal d’avoir ce comportement. Le père ne voyant plus son épouse comme sa femme mais comme la mère de ses enfants. S’ajoutait à cela la crainte, involontaire et souvent insoupçonnée, de faire du mal au bébé. Mais, comme pour les humains, tout était plus ou moins rentré dans l’ordre à la naissance. Puis, lorsque les petites princesses avaient commencés à faire leurs nuits, le couple avait put reprendre une vie intime disons normale. Ou plutôt, celle qui était leur normalité d’avant-grossesse.

Souriant à son aimé, désireuse de profiter de lui en ce jour de leur anniversaire de mariage, la jeune femme, plus si jeune que ça mais soit, vient se saisir des lèvres du divin, pour échanger un baiser tendre et passionné.
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Masculin
Nombre de messages : 129
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Essayer de ramener Deven as Shane Williams sur son trône
- Faire un RP avec Ian Gregory
- Récupérer un artefact surnaturel

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 5 - Maître

MessageSujet: Re: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   Mar 16 Avr - 10:34


Perséphone & Hadès
“ noce de roc.... ”



Hadès se sentait euphorique. C'était comme s'il flottait dans les airs après avoir abusé des liqueurs de Dionysos. Malgré lui, ses mains revenaient se poser sur le ventre encore si plat de son épouse, le caressant avec tendresse. Dire qu'il y avait dans ce ventre des petites vies en train de se développer, de croitre lentement pour donner naissance dans quelques temps à deux touts petits dieux. Le souverain des Enfers se sentait fier d'avoir réussi à produire une petite étincelle de vie. Lui, le dieu des morts, gardien de l'après-vie, souverain des Enfers avaient pu créer deux petits êtres qui attendaient de voir le jour dans le corps de son épouse. En l'attendant annoncer la venue de jumeaux, Hadés éclata d' un nouveau rire heureux. Décidément, ils ne faisaient jamais dans la demie mesure. A l'idée qu'à nouveau le grand palais infernale retentiraient de babillage puis de petits bruits de pas détalant après une bêtise ou parce que leur père les pourchassait pour les manger de baiser, il se sentait aussi ému que lorsque Tisiphone lui avait annoncé qu'il allait être grand-père.

Sa tendre épouse lui vola un doux baiser. Il y répondît avec fougue. Ses doigts se firent léger sur le ventre de son aimé puis il se pencha en avant et y posa un baiser aussi léger qu'une plume. Il posa un baiser juste sous le sein rond de son aimé puis posant sa tête sur la poitrine généreuse et il répondit aux explications de sa belle d' une voix enjoué, ses doigts traçant des arabesques obscures sur son ventre :

" " Il faudra que nous organisions une grande fête pour annoncer au Royaume et à nos paires ta grossesse. Sans nul doute que l'Olympe entier sera au courant de ta grossesse d' ici peu de temps mais nos gens n'ont guère d'occasion de fêter un événement heureux ici... "
"


Si les retrouvailles avec la famille ou des êtres chers étaient souvent l'occasion de festivité pour les morts, il était parfois douloureux pour eux, surtout pour les jeunes femmes mortes en donnant naissance, de ne plus pouvoir donner la vie. C'était pour cela qu'Hadés avait encourager ces dernières et tout ceux qui le désirer à prendre soin des âmes les plus jeunes arrivant seules sur ses terres. Plus que tout, il voulait que son royaume soit bien celui de l'après - vie. Pas seulement la mort. Continuant ses caresses, il poursuivit, laissant volontairement ses gestes et ses paroles, avec un léger sourire taquin au coin des lèvres :

" Un mois déjà ?! Dire que je n'ai rien vu ! Il faudra que nous leur trouvions un nom... Un nom fort et beau, qui montre au monde que nos fils sont des braves... "


Il jeta un regard aigu en direction de sa compagne, se demandant combien de temps il pourrait tenir avant de lui sauter dessus... Oh et puis flute ! Comme elle venait si bien de le dire, sa grossesse empêcherait bientôt toute activité crapuleuse ! Rieur, il roula pour se positionner au-dessus d' elle :

"' Hmmmmmmm .... Malade d' amour hein ? Je crois qu'il faut que nous appliquions d' urgence un traitement avant que tu ne te consumes entièrement ! "



Il eut un sourire fauve avant de fondre sur sa bouche pour un baiser langoureux qu'il rompit pour laisser ses lèvres parcourir le contour du visage de son épouse avant de glisser vers la nuque. Sa main, aventureuse, se glissa dans son décolleté généreux , caressant avec délicatesse les monts et merveille qui s'y trouvait. Il redressa ensuite un peu la tête et souffla :

" Penses - tu que ce traitement te soulageras ? "

Il espérait bien qu'elle lui réponde qu'il était impossible de la guérir. Il pourrait toujours essayer de la soulager au demeurant.




Codage fait par .Jenaa



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   Dim 21 Avr - 23:08

La jeune femme dévorait littéralement son époux du regard alors que ce dernier caressait son ventre qui, d’ici quelques semaines, s’arrondirait joliment. La déesse avait hâte. La dernière fois, pour les Érinyes, elle se trouvait radieuse, avec un bide énorme. Et puis avoir un ventre proéminent annonce que les bébés sont bientôt là et la fille de Zeus et Déméter n’en pouvait déjà plus d’attendre. Elle avait terriblement envie de donner le jour à ses fils, de les entendre pleurer, les prendre contre elle, contre son cœur, leur donner le sein… Mais, huit mois la séparaient encore de ces moments heureux. Jamais la déité ne pourrait tenir si longtemps ! Cela lui semblait si loin, si insurmontable…

Un baiser volé. Un baiser passionné. Un baiser fougueux. Les deux amoureux s’embrassent, s’enlacent, s’enflamment d’amour, de désir… Leurs doigts caressent, s’entremêlent, se cherchent, se retrouvent. Leurs souffles sont courts, leurs cœurs battent la chamade à l’unisson. Ils s’aiment, simplement. Follement. Et l’homme embrasse ses enfants, en déposant ses lèvres sur le vendre encore désespérément plat de leur mère. Et il y pose sa tête, continuant de caresser la peau tendu du bout de ses doigts qui chatouillent la déité rieuse.

«- Oui, une très grande fête en l’honneur de nos petits bouts de choux. A nos pères… Plutôt à mon père qui est aussi ton frère. Parce que le tiens… Tu ne tout de même pas me dire que tu as oublié qu’il t’a avalé tout rond quand tu étais môme ? Et oui, un mois déjà. Moi non plus je n’ai rien vu, rien sentit, alors que c’est mon corps, alors imagine pour toi, c’était mission impossible mon amour, tu n’as absolument rien à te reprocher. Au début, on ne voit et ne sent rien. C’est après que ça arrive… Bientôt ils frapperont mon ventre avec leurs tout petits pieds et tu pourra les sentir en mettant tes mains sur moi chéri…»

Enfin, l’homme se jette sur elle, la surplombe et la regarde alors que la divinité le dévore toujours du regard. Sa tension augmente, comme son envie. L’union de leurs deux corps ne tardera plus, maintenant qu’ils semblent bien lancés. Et les mots du dieu des morts souverain des enfers font éclater de rire sa chère épouse. Oh oui, il lui faut un traitement et de toute urgence ! La demoiselle n’en peu déjà plus alors qu’elle brûle littéralement de l’intérieur.

«- Vite, vite, mon médicament…» feule-t-elle d’une fausse petite voix faible pour le tenter encore d’avantage.

Les doigts de l’homme glissent sur elle, sur ses seins, sa gorge. Elle ferme les paupières et se laisse simplement faire, profitant des sensations que l’homme lui offre alors que de petits soupirs s’échappent d’entre ses lèvres. La jeune femme aime tellement être ainsi offerte à son aimé, possédé et dirigé par lui. Elle se sent frémir tant de plaisir que d’envie alors que l’homme la questionne. Rouvrant les yeux elle sourit et lui susurre quelques mots.

«- Ma maladie ne peut pas se guérir, c’est totalement incurable tu sais… Mais tu peux tout à fait me soulager, je sens déjà tu mieux, mon amour… »

Les mains de Perséphone glissent aussi sur le corps du dieu pour le dévêtir de ses habits qu’elle juge inutile. D’un air gourmand elle l’observe, apprécie la vision. Et vient déposer un baiser entre ses lèvres alors que sa main se glissent vers l’objet de tout ses désirs, pour s’en saisir et le caresser avec une infinie douceur.
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Masculin
Nombre de messages : 129
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Essayer de ramener Deven as Shane Williams sur son trône
- Faire un RP avec Ian Gregory
- Récupérer un artefact surnaturel

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 5 - Maître

MessageSujet: Re: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   Jeu 9 Mai - 17:33


Perséphone & Hadès
“ noce de roc.... ”



Elle allait le rendre fou. Non, il était déjà fou. Fou de ses regards taquins, de son sourire, de sa voix, de la façon qu'elle avait de se mordre la lèvre, de secouer ses cheveux avant de les remettre en place... Il était fou d'amour pour cette femme, cette Olympien. Perséphone. Les hommes louaient ses charmes depuis l'Antiquité et ils avaient bien raison. Mais personne ne pouvait se douter à quel point elle pouvait être belle, envoûtante et irrésistible lorsqu'elle s'abandonnait ainsi, au charme délicieux des plaisirs de la chaire. Il n'y avait plus rien qu'il était capable de maîtriser lorsqu'elle prenait les rênes de leurs jeux. Il ne s'en plaignait jamais puisqu'il y trouvait toujours son compte. Elle était la maîtresse de ses désirs et de ses pulsions, même Aphrodite la Belle n'avait jamais su éveiller en lui tout ce maelestroüm d'émotion. Il ne put s'empêcher son corps de s'arquer en réaction à la main joueuse de son épouse sur son corps. Tâchant de garder contenance, quoi que ce que sa tendre et belle avait dans la main pouvait fort bien la renseigner sur son état d'excitation, il répliqua :

" S'il le faut pour te sauver la vie, je veux bien me dévouer... "
"


Le sourire qui accompagnait ses paroles étaient un brin joueur. Il se redressa un peu pour observer à loisir le corps de sa dulcinée. Elle était parfaite. Dire que ce corps lui avait donné trois magnifiques filles et bientôt, deux garçons.... Personne ne pourrait le croire en cet instant. Il leva la main et écarta une mèche de cheveux du visage de son aimée, plongea son regard dans le sien. Il lui sourit d'un air fauve et susurra :

" Je te préviens, je ne pense pas que je serais en mesure de m'arrêter.... "


Il enfouit ensuite son visage dans son cou, y posant un sillon de baiser et de caresse de la langue, glissant lentement vers la gorge puis vers la poitrine aux courbes généreuses. Il s'y attarda un instant, jouant délicatement avec les aréoles sombres, les taquinant de la langue, les suçotant doucement. Il se doutait que la poitrine de sa belle devait être sensible en ce début de grossesse. S'il aimait le plaisir et la volupté, il n'était pas pour faire faire mal à sa belle. Pas temps qu'elle ne lui demandait pas. Une fois qu'il se fut occupé soigneusement de la poitrine, il continua son chemin sur la peau d'albâtre, descendant sur le ventre, jouant un court instant avec le nombril puis finit par attendre son but ultime. Gentillement, il posa ses mains sur les cuisses de sa belle pour les écarter et pouvoir s'occuper avec attention de la zone de plaisir de sa douce.



Codage fait par .Jenaa



HJ Désolé du temps de réponse et de la médiocrité, mais j'ai des petits soucis de santé, les cachets ou la douleur me flingue un peu. Une fois l'opération passé, je reviendrais en force.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   Mar 21 Mai - 23:39

«- Oui, dévoue-toi… » murmure la jeune femme alors que son cher et tendre se redresse en l’observant, la faisant sourire de plaisir. Prise d’un petit frisson en se voyant examinée de la sorte dans les moindres détails, la déesse sent ses joues se parer d’une légère couleur rose.

La caresse de la main de l’homme sur sa joue la fit frissonner de nouveau tant tout l’amour de son époux débordait de ce simple geste qu’il lui offrait. Et le bougre susurrait pour l’avertir qu’il ne pourrait sûrement plus s’arrêter quand il aurait commencé à éteindre le feu qui la consumait. Mais l’enfant de Zeus et Déméter n’avait, à vrai dire, aucune envie de le voir cesser ses attentions auprès d’elle alors ces menaces lui firent d’avantage plaisir que peur. Et le fait qu’il plongea ses lèvres dans son cou n’arrangeait en rien les choses, car au contraire cela lui donnait plus envie encore. Et les mains du dieu, descendant sur sa poitrine la rendaient littéralement folle, si bien qu’elle commençait à se tortiller comme pour échapper à la douce torture que tout cela provoquait en elle.

Les mains de son cher et tendre sur ses cuisses, Perséphone fixe son regard sur ce dernier et attends, patiemment, qu’il s’occupe d’elle. Va-t-il lui faire subir ce qu’elle imagine, ou va-t-il préférer la surprendre ? Cette incertitude est intenable mais fait partie du jeu : elle fait croître l’excitation de la déité qui se questionne, qui cherche à deviner les intentions secrètes de son cher et tendre. Que manigance t’il donc, derrière la façade de ses yeux rieurs ? Sa femme cherche à le deviner, sans pouvoir obtenir de réponse puisqu’elle ne le questionne pas directement et n’émet même aucun son, aucune parole. Les yeux de la demoiselle, rivés sur son cher et tendre, observent le visage de ce dernier alors que les lèvres dessinent un fin sourire. Patiente, Perséphone attends de voir ce qu’Hadès lui réserve.


J'avais complètement zappé de poster mon brouillon :o Remet toi bien mon chou ♥ Et obligée de m'arrêter là pour ne pas agir à ta place. J'espère pouvoir me rattraper en qualité et longueur au prochain post ♥
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Masculin
Nombre de messages : 129
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Essayer de ramener Deven as Shane Williams sur son trône
- Faire un RP avec Ian Gregory
- Récupérer un artefact surnaturel

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 5 - Maître

MessageSujet: Re: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   Mer 12 Juin - 18:03


Perséphone & Hadès
“ noce de roc.... ”



S'il était fier d' être le souverain des morts, Hadès aurait sans nul doute pût prétendre à la place de dieu de la chaire et des plaisirs de manière légitime. Mais il laisser volontiers cet place à Dionysos, son facétieux et affamé neveu, pour se contenter des jeux d'amour avec sa belle. Il n'était de toute manière que l'homme d'une seule femme. Enfin.... Si l'on comptait bien, il y en avait cinq. Persephone bien sur mais aussi leurs filles et leur petite-fille. Il chassa cependant ces quatre dernières de son esprit, car elles n'avaient pas leur places entre les draps de soie. Se redressant un peu, il s'amusa à jouer avec son souffle sur l'intimité de sa belle. Juste une caresse extrêmement légère, aérienne. De temps à autre, il se rapprochait comme s'il allait plonger son visage pour inspirer les odeurs si particulières de cet antre délicieux mais s'en écarter aussi vite. Presque sans y penser, il laissait trainer ses mains sur la peau si douce et fine à l'intérieur des cuisses. Quand il jugea que le corps de sa douce tremblait assez sous ses caresses , il se montra quelque peu magnanime et lentement, posa un baiser délicat dans les plis intimes.

Mais il n'allait pas plus loin , pas de suite. Aujourd'hui , il voulait prendre son temps. Aller lentement pour mieux vénérer le corps de sa compagne éternelle . Savoir chaque frisson, chaque soupir avant de se délecter des cris et de l'abandon. Alors, à regret, il continua sa descente, caressant toujours dans le mouvement les jambes de Persephone. Il était presque hors du lit quand il parvint aux pieds de son épouse. Son propre entre jambe en devenant douloureuse tellement il était envahi par le plaisir mais il ignora, de concentrant sur la mission qu'il venait de se donner. Gentiment, il souleva le pied gauche de sa belle, le massa un peu puis lentement fit glisser un doigt sur la plante du pied. Puis il se pencha pour embrasser délicatement un orteil, avant de longtemps remonter jusqu'à la cheville en caressant délicatement avec sa langue.

Le parfum de la souveraine des enfers étaient des plus enivrants et il s'en délectait alors qu'il continuait son chemin, s'attardant dans le creux sensible derrière le genoux. Il remonta ainsi jusqu'à l'entre-cuisse, effleurant le temple secret de sa déesse du bout des doigts puis redescendit de nouveau pour infliger le même traitement à la jambe droite. A nouveau, au niveau de l'entre cuisse, il joua un court instant de ses mains puis, pour ne pas céder à la tentation, il remonta au niveau du visage de sa belle. Chemin faisant, il joua un peu de sa langue avec le nombril, parsema le ventre encore plat de baiser , caressa de nouveau la poitrine généreuse, s'attardant un peu plus longuement sur la nuque pour y laisser un suçon puis revient capturer les lèvres de sa belle pour un baiser passionné.

Un sourire de pure luxure sur les lèvres, il demanda d' une voix rauque :

" Vous sentez-vous mieux, ma chère patiente ? "


Attendant la réponse, il ne pût s'empêcher de lentement frotter son bassin contre celui de sa belle, frictionnant leurs deux entre-jambes en une caresse furtive mais éprouvante pour son self-contrôle. Face aux charmes de Persephone, il ne lui fallait généralement guère de temps pour finir comme un homme en rut. Mais il ne pensait pas que son épouse s'en plaigne.


Codage fait par .Jenaa



HJ Me voilà enfin de retour, pour de bon cette fois-ci ! J'espère que la réponse t'ira, j'ai découvert en Hadès un fétichiste des pieds je crois...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   Dim 23 Juin - 1:19

Le souffle de l’homme sur son intimité donne à Perséphone la délicieuse impression qu’elle va sur le champ mourir de plaisir, même si c’est totalement impossible dans la mesure où elle est déjà morte depuis des années, depuis son enlèvement par son époux pour devenir reine des morts. Morte comme ses sujets, malgré ses retours sur terre à l’aube de chaque printemps. Symbole du renouveau, de la résurrection, du cercle des saisons. Telle la voyaient les grecs de l’ancien temps qui la vénéraient alors à Eleusis, avec sa mère. Mais tout cela aujourd’hui n’est plus que le passé. Pour autant, la déesse reste «morte», ou du moins considérée comme telle, lorsqu’elle est aux enfers aux côtés de son époux.

Le corps de la déesse ne cesse de se tortiller dans tout les sens sous le plaisir que provoquent chez elle les jeux de son mari et la seule envie de la déité est  d’implorer la grâce de son dieu pour que ce dernier accepte de cesser de la torturer afin de l’honorer comme il se doit. Mais, par fierté peut-être, ou parce que la fille de Zeus et Déméter aime, en fin de compte, ce qu’elle subit, la jeune femme n’ose pas avouer ses faiblesses face à ce supplice digne des plus grands châtiments réservé aux criminels qui, dans leur royaume, rejoignent l’infernal tartare dans lequel il subisse les affres de leurs méfaits jusqu’à la fin des temps.

Les caresses de son époux sur ses pieds provoquent quelques rires qui font se soulever la poitrine de la déesse chatouilleuse qui, quelquefois, frémit seulement sous le geste languissant. Le plus souvent toutefois, tout son corps se tortille, comme pour placer ses points les plus sensibles sous les doigts habiles du roi des morts. Tout le corps de son épouse devient alors comme un champ de bataille navale, à ceci près que les bateaux sont remplacés par ces zones où les caresses sont les plus délicieuses et que le dieu doit trouver.

«- Oui beaucoup mieux.» répond la demoiselle d’une voix entrecoupée de gémissements pour le moins provoquant, lorsque son cher et tendre l’interroge quand à sa santé. «Mais je crois toutefois que j’ai besoin davantage de soin, docteur… » minaude-t-elle en usant de sa voix la plus sensuelle pour être sûre que son tendre réponde à son désir. «Mais, en fin de compte, je crois que je guérirais mieux si, à mon tour, je puis m’occuper de vous…» susurre la jeune femme à l’oreille de son tendre en laissant glisser ses mains sur le torse de l’homme. «N’êtes-vous pas d’accord avec cette prescription, docteur ?»

Voilà voilà. Encore pas fameux. J'ai un blocage avec les scènes torrides en ce moment, faut croire... T_T


Dernière édition par Persephone as Cornelia H. le Ven 28 Juin - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar




Masculin
Nombre de messages : 129
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Essayer de ramener Deven as Shane Williams sur son trône
- Faire un RP avec Ian Gregory
- Récupérer un artefact surnaturel

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 5 - Maître

MessageSujet: Re: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   Ven 28 Juin - 18:57


Perséphone  & Hadès
“ noce de roc....  ”



Il n'était plus vraiment en état de penser à cet instant précis, envivrer comme il l'était par les parfums délicieux qui exaltait du corps de sa belle, par la douceur de sa peau et le son de sa douce voix. Il se délectait de ses gémissements, ses soupirs alors qu'elle se tortillait comme une anguille sous lui. IL lui aurait suffit de plaquer son corps contre le sien pour la clouer au lit et l 'empêcher de se mouvoir et enfin se frayer un chemin dans son corps. Oui, il aurait put mais ne le voulait pas. Quel serait le plaisir dans le fait de prendre une femme sans qu'elle ne participe.... De plus... Il était encore bien trop tôt pour qu'il cède aux envie de son corps et ne se glisse dans l'intimité de sa moitié.  Les siécles passaient à échanger les plaisirs de la chaires avec Perséphone lui avait enseigné une certaine forme de patience. Attendre pour mieux savourer. La lenteur avait du bon. Un sourire étira ses lèvres lorsqu'il se rappela à quelque point les mortels pouvaient se vanter de séduire leurs compagnes vites. Guère étonnant que les couples ne durent guère à la surface. Comment pouvait-on quitter une femme avec laquelle on redécouvrait à chaque occasion les plaisirs de l'amour ?

Il donna un coup de hanche un peu plus rude que les autres, enfouissant son visage dans le cou de la jeune femme, haletant soudain. Il avait beau se raisonner avec son esprit, son corps était plus qu'impatient. Il souffla doucement sur la peau nue à se porter, essayant de reprendre son calme. Au bout de quelques secondes, il parvient à se contenir et se redressa, souriant, forttant le bout de son nez à celui de celle qui lui avait fait l'honneur d'être sa femme.  Il éclata d'un rire chaleureux lorsqu'elle lui répondit. Ô quel homme chanceux il était ! Il avait dû être béni trois fois le jour où Perséphone avait acceptée de l'épouser. Il ne put retenir un petit soupir heureux et se blotissant contre le corps aux courbes voluptueuse, il répondit d'une voix enrouée par le désir :

" Quel mauvais docteur je serais si je ne vous laissais pas choisir le meilleur traitement....  "


Le regard malicieux, il entoura la taille de ses bras et se laissa rouler sur  le grand lit, entraînant sa belle épouse avec lui. Bien vite, Perséphone se retouva au - dessus de lui, le chevauchant telle une fière Amazone. Le regard malicieux, rieur, il poussa un soupir faussement fataliste et rejetant la tête en arrière, écartant les bras en croix, il déclara d'une voix grave :

" Hé bien allons-y, faites de moi ce qui vous fera du bien ! "





Codage fait par .Jenaa



HJ Pas de soucis, je suis pas mieux sur ce coup là !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   Dim 30 Juin - 1:30

Souriant de le voir accepter sa requête et s’offrir à elle, la reine des morts laisse son époux prendre place sur le dos et l’installer au dessus de lui comme il le souhaite. Puis, quand il lui donne le feu vert en quelques sortes, la jolie déesse glisse ses lèvres dans son cou avant de remonter vers l’oreille qu’elle mordille. Comme son époux précédemment, la jolie brune prend son temps, consciente d’avoir de toute façon toute l’immortalité devant elle pour se donner à l’homme et pour le découvrir, le redécouvrir à chaque fois. La longévité de leur couple, les deux souverains la devaient à cette patience qu’ils avaient pour faire monter le désir au cours des préliminaires, en partie bien sûr. Car l’amour entre eux restait vivace comme au premier jouer et suffisait amplement à les faire rester ensemble. Mais, sans cette patience, sans ce goût du renouveau, de l’essai de nouvelles pratiques, jamais le couple ne pourrait être encore aussi épanouie qu’il l’est maintenant. Et la déesse n’est pas prête de vouloir s’effriter tout cela. Alors c’est avec beaucoup de lenteur que ses lèvres descendent le long du torse de son roi qu’elle embrasse, en se dirigeant dangereusement vers le membre tant convoité qu’elle prend entre ses lèvres pour satisfaire son aimé ainsi que lui-même l’a fait avec elle.

Avec une lenteur calculée, les lèvres de Perséphone vont et viennent sur la verge de son époux tandis que ses mains continues de caresser tout le corps de se dernier, glissant des flancs vers ses mollets avant de remonter vers son buste et redescendre encore, pour caresser la peau fine qu’elle sait sensible, située entre cuisse et sexe qui quitte d’ailleurs la chaleur accueillante des lèvres de l’enfant de Zeus et Déméter pour rencontrer immédiatement la langue de cette dernière qui s’en amuse comme d’une glace au plus chaud d’une journée d’été.

N’en pouvant plus, la déesse cesse ses douceurs et vient surplomber son époux, son regard plongé dans celui de ce dernier alors que d’une main, elle dirige le membre salvateur à l’entrée de son intimité avant de descendre son bassin pour ne faire plus qu’un avec celui pour qui son cœur bat, dans un grand râle de plaisir. Restant quelques instants ainsi immobile à profiter de le sentir grossir encore un peu en son sein, la déesse se décide finalement et commence un lent mouvement de bassin pour aller et venir sur son époux, se libérant toujours presque entièrement du sexe de ce dernier pour finalement redescendre et le laisser la posséder toute entière.

Se penchant davantage sur le dieu, la demoiselle pousse quelques soupirs au creux de l’oreille de ce dernier comme pour l’exciter davantage mais, surtout, pour montrer à son aimé le plaisir qu’elle prend avec lui, le bonheur qu’elle éprouve d’être ici entre ses bras, dans cette salle, à fêter leur anniversaire de mariage d’une manière on ne peut plus perverse certes mais qui la contente tout à fait et qui la fait se sentir totalement bien, épanouie.

«- Chéri ?» glapit-elle entre deux soupirs. «Tu veux reprendre le contrôle ?» l’interroge-t-elle sans pour autant cesser ce mouvement qui lui donner l’impression de la rendre folle. Folle de désir, de passion, d’amour. Et elle confesse en susurrant à l'oreille de son tendre. «J’ai faim de toi chéri. Tellement faim… Et je t'aime tellement...»
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Anniversaire de mariage en amoureux [Hadès - HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Anniversaire de mariage
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de mariage de Paquerette et Philipaurus
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» 7 avril : 204e anniversaire de la mort de Toussaint

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Creatio  :: Palais d'Hadès-