AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Unis dans l'adversité, pourrons-nous nous en sortir ? PV Luke Delmont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moi c'est

avatar


Barbie girl gonna be wild

 Barbie girl  ♥  gonna be wild

Féminin
Nombre de messages : 394
Pouvoirs : Franchement, tu penses que je crois à ce genre de truc? C'est trop naze, j'suis pas une geek!
Missions :
Spoiler:
 


Mission remplie ? : A moitié

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Humain
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Unis dans l'adversité, pourrons-nous nous en sortir ? PV Luke Delmont   Sam 2 Fév - 10:37

    Il y a un an et demi, si on lui avait dit qu'elle serait aujourd’hui une figure importante de la politique à Attia, elle aurait rit au nez de la personne avant de partir se préparer pour une fête. Mais ça, c'était avant. En un an et demi, elle avait vécue bien des choses, des choses pas très belles pour la plupart. Vraiment, vraiment, vraiment pas très belle. Lorsqu'elle avait découvert l'existence de Nora, elle avait cru perdre un bout de son âme en perdant Matthew. Mais au final, ce n'est que bien plus tard qu'elle avait compris qu'elle ne l'avait jamais eu et qu'elle ne l'aurait jamais. Ils étaient bien trop différents, trop éloignés l'un de l'autre pour se rapprocher. Ils n'auraient d'ailleurs jamais dû s'approcher. Mais le Destin avait de drôle d'idée, de drôle de tour. En mettant Matthew Bennett sur son chemin, il l'avait entraîné dans les ténèbres, dans la noirceur. La mort de ses parents lui avaient arraché un morceau de son âme, une part d’innocence qu'elle ne pourrait jamais, jamais rattrapé. C'était comme une fêlure dans son âme, une blessure qu'elle devrait porter toute sa vie. Une salissure, une meurtrissure. Certains diraient qu'il ne s'agissait que d'une erreur de jeunesse mais c'était bien plus que cela. Elle s'était jetée dans le vide à ce moment-là et ne pourrait plus remonter. Plus jamais.

    Alors puisqu'il ne lui restait plus que ça, plus que cette noirceur et cette crasse, elle faisait en sort d'y briller, d'y exceller. Pas par amour pour Matthew, non. Parce que dans un certain sens, il fallait qu'elle donne un sens à la mort de ses parents. Ils n'avaient jamais été vraiment un exemple pour elle mais ils étaient son sang après tout. Alors elle scintillait dans ce qu'elle faisait, elle brillait dans ses études de politique, dans la campagne électorale qu'elle montait point par point pour Matthew. D'une certaine manière, Nora avait réussie, n'est-ce pas ? Elle était plus forte. Cela la flattait de croire, avec raison, que c'était ses manœuvres qui permettait de conserver Matthew au sommet. Comme par exemple, là, alors qu'elle sortait du bureau du directeur de la banque avec une promesse de finance pour le dernier pôle de la campagne. Sa notoriété de la famille Dehlia lui servait encore.

    Elle avait toujours un sourire lumineux plaqué sur ses lèvres mais une fois qu'elle attira dans le hall, son sourire s'évanouit peu à peu pour laisser place à un visage plus froid, plus figée. Malheureusement pour elle, elle tomba sur le sous-directeur de la banque qui se mit à lui parler. Elle écouta d'une oreille distraite ses propose, répondant d'une voix un brin monocorde, un sourire poli sur le visage. Tout ce qu'elle voulait, c'était retrouvée son appartement et s'en allait. Elle finit par le laisser avec un prétexte bidon et s'en allait en faisant claquer ses talons sur le sol de la banque. Elle gagnait enfin la porte quand quelqu'un la stoppa en posant une main sur son bras s'apprêtant à pousser la lourde porte en verre. Elle retient un juron et leva la tête pour invectiver la personne mais sourit d'un air soulagé en reconnaissant l'individu:

    " Oh, c'est toi ? ! Qu'est-ce que tu fais là ? "


Ashley Dehlia ϟ « Amour, tu me tueras. » « Cendrillon pour ses vingt ans Est la plus jolie des enfants Son bel amant, le prince charmant La prend sur son cheval blanc Elle oublie le temps Dans ce palais d'argent Pour ne pas voir qu'un nouveau jour se lève Elle ferme les yeux et dans ses rêves Elle part, jolie petite histoire »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


Guy in trouble

Guy in trouble

Masculin
Nombre de messages : 413
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions :
Spoiler:
 


Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Guardian
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 2 - Apprenti

MessageSujet: Re: Unis dans l'adversité, pourrons-nous nous en sortir ? PV Luke Delmont   Dim 3 Fév - 19:39

    On ne pouvait pas dire que la métamorphose lui était difficile. Non. Il y était... Indifférent, dans le fond. Il ne l'avait même pas remarqué, à vrai dire. Un matin au réveil, alors qu'il se rasait, il avait juste vue tout d'un coup que son aura était en train de blanchir. Un peu comme les cheveux, quand on vieillit. Depuis ce matin là, il regardait son aura de temps en temps, par hasard. Oh bien sûr, il avait conscient que son aura devenait de plus en plus blanche. Benjamin se chargeait souvent de le lui rappeler dans des discussions plus ou moins musclées. Luke s'en fichait. Son cousin ne pouvait pas comprendre, il avait la vie devant lui. Lui, il avait tout perdu. La femme qu'il aimait, le seul amour de sa vie, Lily, était plongée dans un état végétatif. Elle n'était plus qu'un légume. Une coquille vide. Il n'entendrait plus jamais son rire, ne verrait plus jamais son sourire. N'entendrait plus sa voix, ne la verrait plus lui faire la cuisine ou le houspiller pour qu'il se bouge comme elle le disait. Plus jamais. Parce qu'un humain peu soucieux de la vie des autres avait trop bu et avait fauché sa vie en pleine jeunesse. Elle n'avait encore rien vécue, n'avait fait aucun de ses voyages qu'elle voulait temps faire et elle était à présent clouée dans un lit d'hôpital.

    Lui qui avait pensé que la magie était son ennemie, il avait amèrement regretter de ne pas s'y être plonger avant pour pouvoir la sauver. Bien sûr, il avait bien essayer des sorts, il avait même demander à Zelena de l'aide mais rien n'y avait fait. Selon la princesse des Wiccans, l'âme de Lily était partie. Luke ne pouvait plus rien faire pour la ramener. Plus rien. Alors tout ce qu'il pouvait, s'était la venger. N'était-ce pas les humains qui l'avaient fait périr ? Il l'avait réduite à cette chose si fragile, si inerte, elle qui aurait dû briller ? Elle était une Créatrice, une créature surnaturelle mythique, puissante, faite pour régner, pas pour stagner dans un lit ! Alors il avait lentement basculé dans son Enfer personnel et accepté sa nouvelle nature, résigné. Plus ou moins, car être sous les ordres de Nora n'était pas spécialement pour lui plaire. De toute manière, plus rien ne lui plaiser dans le fond.

    Curieusement, son seul éclat de lumière, c'était Ashley maintenant. La petite Ashley Dehlia, la gamine si superficielle. Dorénavant, elle était une jeune femme en pleine ascension, plus mûre et réfléchie que la plupart des jeunes gens de son âge. Elle aussi avait subi des épreuves, elle aussi était la proie de bien des tourments. Elle avait perdue ses parents dans le même accident qui lui avait coûté Lily. Il la voyait s'enfoncer dans la douleur et dans la peine, se détachant de tout et de tous peu à peu. Même de Matthew, qu'elle avait aimée d'un amour fou. L'homme se rapprochait de plus en plus de Nora et elle ne disait rien, pire, Luke la soupçonnait de le pousser dans les bras de l'Assashi.

    Elle, elle avait encore temps de chose à faire dans ce monde. Elle était humaine mais il sentait en elle un grand potentiel. Alors confusément, il était devenu son grand frère, son garde du corps. Il craignait qu'elle ne finisse par faire une bêtise et se débrouiller pour ne pas laisser seule. Ou le moins longtemps possible. Quand il avait su qu'elle devait se rendre à la banque, il y avait filé en vitesse au bord de sa voiture. Il avait demandé à l'accueil si la jeune femme était encore là et grâce à sa renommée en tant qu'assistant de Matthew Bennett, on lui avait permis de patienter. Il avait donc attendu dans le hall puis avait vue passer la jeune femme qui partait d'un pas pressée vers la sortie. Ne voulant pas la laisser seule au volant de sa voiture, il se leva et lui emboîta le pas pour l'intercepter avec elle sorte.

    Lorsqu'il posa sa main sur son poignet, il la sentit se raidir mais elle se détendit lorsqu'elle le reconnu. Il lui sourit maigrement et répondit :

    " Je t'attendais, je suis venu pour te raccompagner. Tu as besoin de passer autre part ou je te ramènes directement à la maison ? "

    Peut-être qu'Ashley voudrait passer voir Chelsey, il l’espérait même. La future maman avait le don de ramener le sourire à son amie.



« La peur mène à la colère,
la colère mène à la haine,
la haine mène à la souffrance. »
de George Lucas
Dialogue du film américain Star Wars, épisode 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


Barbie girl gonna be wild

 Barbie girl  ♥  gonna be wild

Féminin
Nombre de messages : 394
Pouvoirs : Franchement, tu penses que je crois à ce genre de truc? C'est trop naze, j'suis pas une geek!
Missions :
Spoiler:
 


Mission remplie ? : A moitié

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Humain
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Unis dans l'adversité, pourrons-nous nous en sortir ? PV Luke Delmont   Mar 5 Fév - 17:28


    Il n'y avait bien que Luke pour lui redonner le sourire ces derniers temps. Elle n'aurait jamais pensée que cette étudiant rieur et sérieux à la fois serait à présent celui qui veillait sur elle. Elle ne lui avait jamais vraiment prêter attention, jusqu'à ce fameux jour où elle l'avait croisée à l'hôpital, alors qu'elle sortait de la morgue où elle avait dû reconnaître ses parents. Elle était anéantie et elle était tombée sur lui, hurlant comme un fou au beau milieu de l'hôpital. Curieusement, c'était en la voyant elle, en larmes et les yeux rouges, qu'il s'était effondré, complétement amorphe. Attirée comme un aimant, elle était aller le voir à l'hôpital le temps de son hospitalisation. Quand elle avait appris pour Lily, c'était comme si on la tuait de l'intérieur. Elle ne pouvait pas lui dire, elle ne pouvait pas. Parce qu'elle craignait la mort, la perte de Matthew mais aussi la perte de ce nouvel ami. Parce qu'ils étaient unis dans la douleur et que pour la première fois de sa vie, on ne s'intéressait pas à elle pour ses parents ou sa richesse. Alors elle n'avait rien dit, au grand amusement de Nora. Non, elle l'avait regardée sombrer dans les noirceurs comme elle l'avait fait. Mais là où elle n'était pas prête de se relever, lui semblait faire son nid dans les ténèbres. C'est avec un curieux détachement qu'elle avait appris qu'il était un assashi également. Ou du moins en partie, elle ne comprenait pas bien encore mais ce n'était pas grave.

    Il était plus charismatique que jamais en méchant garçon comme il se plaisait à le dire. Ashley pouvait au moins prétendre avoir à ses côtés un garde du corps élégant, attentif et discret, ce qui n'était pas désagréable. S'il n'était pas là, elle se serait sans doute jeter dans le vide il y a un moment. Il semblait pressentir quand elle avait besoin de compagnie. Parfois même, il dormait chez elle en tout bien, tout honneur. Elle ne savait pas ce qu'il faisait pour le compte de Matthew et ne voulait pas le savoir. Tout comme il ne lui demandait pas pourquoi elle restait auprès de Matthew. Peut-être savait-il déjà tout avec ses pouvoirs, qui sait ? Elle ne voulait pas savoir, encore une fois.

    Elle se tourna un peu plus vers lui, sous le regard curieux du personnel de la banque et lui offrit un sourire un peu lasse :

    " Je pense que je vais rentrer directement à la maison Luke, c'est gentil d'être venu me chercher. "


    Elle savait qu'il voulait lui demander si elle voulait aller voir Chelsey avant mais son amie devait être en train d'étudier. Et son ventre arrondit presque à exploser lui donnait envie de pleurer ces derniers temps. C'était là un dernier point qui lui labourait le cœur. Un enfant, elle ne pourrait probablement jamais en avoir. Sans aucun doute, elle ne se l'autoriserait jamais en fait. Elle ne voulait pas qu'un tout petit est à subir ce qu'elle avait subi. Les méfaits du manque d'amour, la manipulation, les ténèbres... Elle éloigna ses pensées de son crâne et tendit le bras pour attraper celui de son chauffeur.

    " Est-ce que tu aurais le temps de rester pour me donner ton avis sur les affiches de la campagne ? "


    Les regards des personnes dans la banque était de plus en plus accrochée à elle et Luke, mais elle s'en moquait. Parce qu'elle, elle savait que Matthew et elle, ce n'est qu'une apparence, une image.... Rien de bien réel. Et elle savait qu'elle et Luke, c'était une amitié qui avait bien plus de valeur à ses yeux.


Ashley Dehlia ϟ « Amour, tu me tueras. » « Cendrillon pour ses vingt ans Est la plus jolie des enfants Son bel amant, le prince charmant La prend sur son cheval blanc Elle oublie le temps Dans ce palais d'argent Pour ne pas voir qu'un nouveau jour se lève Elle ferme les yeux et dans ses rêves Elle part, jolie petite histoire »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


Guy in trouble

Guy in trouble

Masculin
Nombre de messages : 413
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions :
Spoiler:
 


Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Guardian
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 2 - Apprenti

MessageSujet: Re: Unis dans l'adversité, pourrons-nous nous en sortir ? PV Luke Delmont   Sam 9 Fév - 20:21

    Il aurait aimé avoir une petite soeur comme elle. Vraiment. Si les circonstances avaient été autre, si sa mère ne l'avait pas abandonné, s'il avait eut une famille normale, il aurait aimé qu'Ashley Dehlia soit sa soeur. Même la petite gamine superficielle et égoïste qu'il avait côtoyé un an et demi auparavant. Il aurait eut plaisir à la taquiner. Et aurait vu apparaître avec joie la jeune femme douée et charismatique qu'elle était en train de devenir. Pourtant, dans l'état actuel des choses, il avait plus peur pour la vie de la jeune femme qu'autres choses. Lui, il avait conscience de sombrer dans le côté obscur et cela ne l'émouvait pas tant que cela. Il le faisait parce qu'il n'avait pas le choix. Mais Ash' par contre... Ash', elle avait l'air d'avoir été détruite. Comme si son âme avait été lacérer. Il savait qu'en sorcellerie, il existait des maléfices capable de faire ce genre de chose. D'ailleurs, il avait songé un temps à infliger cette torture à celui qui avait provoqué l'accident, ce mortel irresponsable qui lui avait enlevé la femme qu'il aimait. Pourtant, il y avait renoncé assez vite, ce genre de sortilège ayant la particularité d'arracher également une part de l'âme de son lanceur. Donnant pour pris. Etre un Assashi et enlever des vies vous rongez sans doute intérieurement mais pas au même niveau que le sort qui arrache l'âme. Pourtant, il ne voyait chez la jeune femme un signe quelconque indiquant qu'elle avait été toucher par ce sortilège. Mise à part ce regard vide qu'il avait appris à distinguer chez elle et son comportement à la limite du bipolaire. Il ne comprenait pas d'où cela venait et n'opposer pas lui en parler.

    Il avait la crainte que si il disait quelques choses, Ash' ne sombre dans l'abîme. Alors il jouait les anges gardiens pour elle et tant pis si ça faisait jaser. Parce que rien que les regards entendus des banquiers présents dans le hall laisser facilement deviner leurs pensées. Il était facile d'admirer les gens mais l'admiration laisser bien vite place à la jalousie et à la calomnie. Il n'y avait pas à douter que si on admirait la jeune orpheline Dehlia, on se régalerait de dire d'elle qu'elle trompait son fiancé alors que ce dernier était en pleine campagne électorale. L'idée faisait froncer les sourcils à Luke. Il n'avait jamais vu femme aussi fidèle qu'Ashley. Même si cette fidélité était des plus étranges. Il n'avait jamais vu de gestes tendres entre les deux jeunes gens et il avait même la sensation que Ash' fuyait le contact avec Matthew. Il faut dire que le changement physique du Créé, enfin du Créateur, avait été assez déstabilisant pour pas mal de monde sans doute. Encore une fois, il se doutait qu'Ashley avait d'autres raisons mais il sentait qu'il ne devait pas aborder ce point là non plus.

    Il répondit alors le plus simplement du monde :

    " Mais je t'en prie, c'est mon travail Ashley. "

    Il accepta son bras avec un sourire et demanda en tirant la porte pour la franchir :

    " Je veux bien rester mais au lieu de l'avis d'un chauffeur et garde du corps, tu ne voudrais pas plutôt celle de l'équipe de conseiller en image de Matthew ? Ce serait plus sûr, pour moi, toute les photos sont les mêmes tu sais... "

    Sauf celle de Lily mais ces dernières étaient tellement douloureuses à regarder pour lui, qu'il les avait déjà toutes rassemblées dans une boîte et enfermées dans un placard. Il ne les regardait plus, pour ne pas souffrir et finir en miettes. Comme il n'allait plus à l'hôpital que pour parler aux médecins et demander des nouvelles de sa belle. Il ne rentrait plus dans sa chambre mais passer chaque jour à l'hôpital pour voir si un miracle c'était produit. Mais il n'y avait aucun changement depuis des mois et des mois. . Comme si le ciel ne voulait pas sauver la vie de la jeune fille.



« La peur mène à la colère,
la colère mène à la haine,
la haine mène à la souffrance. »
de George Lucas
Dialogue du film américain Star Wars, épisode 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


Barbie girl gonna be wild

 Barbie girl  ♥  gonna be wild

Féminin
Nombre de messages : 394
Pouvoirs : Franchement, tu penses que je crois à ce genre de truc? C'est trop naze, j'suis pas une geek!
Missions :
Spoiler:
 


Mission remplie ? : A moitié

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Humain
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Unis dans l'adversité, pourrons-nous nous en sortir ? PV Luke Delmont   Sam 23 Fév - 19:50


    Elle avait une soudaine envie de rentrer chez elle et de se laisser tomber sur son canapé, les pieds sous sa couette et une bonne glace dans la main, pour regarder un film romantique et rêver qu'un prince charmant viendrait la séduire et lui ferait vivre une vie de rêve. Comme avant, elle se ferait un masque de beauté à l'avocat et papoterait avec Chelsey au téléphone. Cette époque, qui ne datait que de deux années en arrière ne lui avait jamais semblé aussi loin qu'à cet instant. Elle était maintenant une jeune femme scrutée par tous, ce qu'elle avait toujours désirée. Mais pas comme ça. Non, elle n'avait jamais voulu que ce soit à ce prix là. A chaque fois qu'elle voyait sa meilleure amie et son ventre rond, elle se disait qu'elle aurait tout donner pour être à sa place. Etre libre, sûre de ses choix, bientôt mère... Une nouvelle petite vie à choyée et protégée, quelqu'un à qui elle tenait. Mais elle n'avait plus personne. Plus personne. Et plus jamais, elle n'aurait quelqu'un de son sang. Pour des raisons évidentes donc... Dans le fond, la seule personne qui pouvait encore l'attendre ce n'était autre que l'homme qu'elle avait sous les yeux. Luke Delmont. De Chelsey, elle essayait de se détacher lentement, pour ne pas la faire souffrir. Elle faisait du mal à tout ceux qui la toucher, qui l'approchait. Sauf Luke, qui se complaisait dans la noirceur. Quand à Matthew et Nora... S'étaient une autre histoire. Ils étaient la douleur.

    Son ami ne comprenait sûrement pas ce qu'elle faisait avec eux. Elle ne le comprenait pas elle-même dans le fond. Elle avait été perdue, ils avaient été là pour lui tendre la main. Il aurait peut-être mieux valut pour elle qu'elle demeure perdue. Que serait-il arrivée si elle n'avait pas croisée Matthew et Nora ? Serait-elle encore une petite peste superficielle ? Elle ne faisait pas la fine bouche sur qu'elle avait été. Elle n'avait été qu'une petite gourde peroxydée, superficielle et vaniteuse mais aurait-elle pu être une autre ? Aurait-elle grandie dans la même voie ou aurait-elle fini par avoir un peu de plomb dans la cervelle ? Elle ne pourrait jamais le savoir. Et elle ne voulait pas le savoir car elle avait assez pleurer sur ce qui était perdu. Il ne lui restait plus que sa carrière, son image et Luke. Elle s'appuya un peu contre lui et répondit dans un sourire :


    " Tu sais très bien que ton avis est bien plus fiable et direct que celui de tout ses conseillers qui ne cessent de faire des courbettes et des simagrées. On se croirait dans une basse - cour avec toutes les poules qui caquétent derrière le coq. "


    Elle lui sourit et se laissa entraîner par le jeune homme vers la sortie. Ils leur fallaient encore passer le sas de sécurité de la banque avant qu'elle puisse rentrer chez elle. Si Luke ne voulait pas jouer les commentateurs pour le discours de Matthew, peut-être voudrait-il boire un café ? Elle le sentait soucieux et tendu à son bras soudain. Plus que d'habitude tout du moi. Soudain, elle se mordit la lèvre. Elle avait parler de l'hôpital. Depuis qu'on avait déclaré que Lily ne sortirait sans aucun doute jamais de son coma, Luke ne pouvait pas y mettre les pieds. Ou alors, il en ressortait maussade, méchant et sombre. Il en sortait blessé dans son âme tout simplement, la dure réalité de l'état de la jeune femme se rappelant à lui. Elle lui adressa un regard désolé. Pas de pitié, surtout pas de pitié. Elle ne savait que trop à quel point cela pouvait faire mal, les gens qui croyaient bien faire mais n'agissait que par pitié dans le fond. Elle serra doucement le bras de son acolyte et posa briévement sa tête sur son épaule.

    " Pourquoi ne ferions - nous pas un détour shopping avant de rentrer ? Pour t'acheter un joli costume de garde du corps. "

    Elle sourit un peu de sa bêtise. Le shopping était encore le seul moyen qu'elle connaissait pour se changer l'esprit, il y avait des vieux réflexes qui ne se perdaient pas.



Ashley Dehlia ϟ « Amour, tu me tueras. » « Cendrillon pour ses vingt ans Est la plus jolie des enfants Son bel amant, le prince charmant La prend sur son cheval blanc Elle oublie le temps Dans ce palais d'argent Pour ne pas voir qu'un nouveau jour se lève Elle ferme les yeux et dans ses rêves Elle part, jolie petite histoire »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


Guy in trouble

Guy in trouble

Masculin
Nombre de messages : 413
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions :
Spoiler:
 


Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Guardian
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 2 - Apprenti

MessageSujet: Re: Unis dans l'adversité, pourrons-nous nous en sortir ? PV Luke Delmont   Ven 8 Mar - 12:33

    Elle était adorable. Vraiment. Il y a un an et demi, si jamais on lui avait qu'il penserait ça d'Ashley Dehlia, il aurait simplement éclater de rire. Mais maintenant qu'il avait compris la jeune femme, dans le fond, elle était sans doute plus vrai que les autres femmes qu'il avait pu connaître.... A part Lily. Mais à présent son âme soeur était dans un lit, immobile et froide, la mort tenant sa faux au-dessus de sa tête. Il n'avait plus qu'une femme vraie et sincère dans son entourage. Ashley. Protecteur, il répondit à la pression sur son bras et enlaçant sa taille de son autre bras libre. Tant pis pour ceux qui jaseraient sur la jeune femme, il la savait capable de faire fermer le clapet de quiconque avec le plus beau des sourires. Et s'il le fallait, il se chargerait de faire taire les médisants. Il était devenu plutôt doué pour ça, d'ailleurs. Il eut un sourire canaille à l'entente des propos de son amie sur les conseillers de Matthew. Il fallait dire que le jeune homme avait sans aucun doute tendance à trop user de son charme sur son entourage. Du coup, ceux qui devaient lui donner des idées et un jugement neutre se retrouvait souvent à bafouiller en sa présence et à approuver la moindre de ses paroles. Même la plus grosse des conneries étaient approuvées comme une sainte parole. Il répondit d'une voix complice :

    " Je ne sais pas s'ils ont autant de jugement que des poules mais en tout cas, ils en ont les parures.... Sérieusement, le fric que Matthew leur donne, il passe entièrement dans les costumes en soie tu crois ? "

    Luke n'osait même pas effleurer la main d'un de ses fameux conseillers, de peur qu'elle ne se froisse comme leurs beaux costumes. Il secoua ensuite la tête en entendant la proposition d'Ashley, retenant un soupir fataliste. Bien sûr, elle avait compris le malaise qui l'envahissait à l'entente du mot " hôpital". Il ne pouvait pas la blâmer de vouloir accompagner Chelsey à ses visites médicales pré-natales. Il était heureux de la voir se préoccuper de la naissance de l'enfant de son amie. Quand elle était avec la jeune femme, dont le ventre rond semblait sur le point d'exploser, elle avait enfin un véritable sourire et redevenait un peu l'adolescente qu'il avait connu auparavant. Lui donnant une tape faussement méchante sur la taille, il répliqua :

    " Mais bien sûr ! Tu veux que je deviennes aussi précieux que les conseillers de Matt, c'est ça ? "

    Ce serait comique tiens ! Il entendait déjà les commentaires de Nora sur sa tenue et sa non-pratique pour une mission... Enfin, sa 'cousine' avait quand même assassinée pas mal de monde alors qu'elle était en escarpins et robe de soirée, alors il pourrait certainement se débrouiller avec un costume de soie. Tant qu'ils y étaient, ils pourraient sans doute faire un détour pour acheter des effets au futur enfant de Chelsey... Avec Ashley, il s'était pris au jeu des courses dans le rayon puériculture et le bambin à venir allait sans doute finir pourrit gâté.



« La peur mène à la colère,
la colère mène à la haine,
la haine mène à la souffrance. »
de George Lucas
Dialogue du film américain Star Wars, épisode 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


Barbie girl gonna be wild

 Barbie girl  ♥  gonna be wild

Féminin
Nombre de messages : 394
Pouvoirs : Franchement, tu penses que je crois à ce genre de truc? C'est trop naze, j'suis pas une geek!
Missions :
Spoiler:
 


Mission remplie ? : A moitié

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Humain
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Unis dans l'adversité, pourrons-nous nous en sortir ? PV Luke Delmont   Lun 25 Mar - 19:59


    Luke était sa bouffée d'air frais. Sa lumière dans les ténèbres. Sans lui, elle n'aurait sans doute pas trouver la force d'ouvrir les yeux et de se relever, de faire face à la noirceur qui prenait possession de son âme. Sans lui, elle se serait laisser dévorer vive et serait devenue une marionnette au fil brisé. Sans cette force, elle serait certainement au fond d'un caniveau ou dans un caveau, Matthew ne trouvant plus rien d'utile en elle. Mais elle avait su trouver des ressources, devenir indispensable. Elle était la voix, la porte - parole. Le fer de lance de sa campagne et l'on ne pouvait plus voir le candidat Matthew Bennett sans penser à son bras droit, Ashley Dehlia. C'était là son avantage sur Nora, elle ne se devait pas de rester dans l'ombre à tout prix, elle. Elle pouvait briller sans prendre le risque de griller une quelconque couverture. Sans doute Matthew ne tardera pas à rendre officiel sa liaison avec la belle et froide Assashi, elle le sentait, elle le savait... Mais elle s'en moquait, elle pourrait plonger plus en avant dans sa carrière. Et peut-être qu'un jour, elle aurait ce courage fou d'avouer la vérité à Luke sur Lily. Elle perdrait sans doute son frère à cet instant.... Même s'il était devenu plus que son frère pour elle.

    Mais pour le moment, égoïstement, elle le gardait pour elle. Juste pour elle. S'il devait des comptes à Matthew et fidélité à Nora, il était son ami à elle. Elle poussa un petit soupir de contentement à cette idée et s'appuya un peu plus sur lui, répondant à sa remarque d'un ton badin :


    "Moi je dirais qu'il passe dans le costume en soie et aussi dans le coiffeur, pour essayer de cacher la calvitie naissante ! "


    Elle jeta ensuite un coup d'oeil au sas de la banque, un peu perplexe. Il mettait bien du temps à s'ouvrir aujourd'hui. Elle leva la tête pour regarder en haut puis poussa un petit soupir. Mais qu'est-ce qu'elle espérait ? Voir à travers les murs ? Baaaah... C'était sûrement parce qu'elle était pressée de partir de là qu'elle le trouvait bien long à l'ouverture. Elle baissa à nouveau les yeux sur Luke et siffla d'une voix moqueuse :

    " Ah non, c'est trop tard mon cher, tu es précieux jusqu'au bout des ongles ! "


    Elle battit des cils d'un air candide et pointa ses chaussures du doigts :

    "Je suis sûre que ce sont celle de la collection actuelle, espèce de groupie de la mode ! Tu vois, je n'ai pas perdue de mes anciens réflexes.... "


    Son regard et sa voix se voilèrent à la fin de sa phrase. Son visage se ferma et elle posa de nouveau un oeil courroucé au sas qui ne s'ouvrait toujours pas.


Ashley Dehlia ϟ « Amour, tu me tueras. » « Cendrillon pour ses vingt ans Est la plus jolie des enfants Son bel amant, le prince charmant La prend sur son cheval blanc Elle oublie le temps Dans ce palais d'argent Pour ne pas voir qu'un nouveau jour se lève Elle ferme les yeux et dans ses rêves Elle part, jolie petite histoire »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Féminin
Nombre de messages : 45
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : Vous balancez des défis et vous jouez des tours .... Miaou ! Et ça nous plaît !
Mission remplie ? : A moitié

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Chats, ça se voit pas? J’vous jure ces humains !
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Unis dans l'adversité, pourrons-nous nous en sortir ? PV Luke Delmont   Ven 26 Avr - 16:23



Des travaux dans la rue, une pelleteuse conduite par un novice et.... Patatras, voilà les conduites de gaz, d'eau et d'électricité du Boulevard Of Broken Dreams sont coupés, fendues en deux. C'est la belle pagaille dans la rue, les secours sont appelés pour évacuer les gens car la conduite de gaz cassé est un grand risque.

Oui, mais voilà, l'électricité aussi est coupée et voilà la rue sans courant. Ashley et Luke se retrouvent donc bloquer dans le sas, sans possibilité de sortir ou de rentrer dans la banque....




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


Guy in trouble

Guy in trouble

Masculin
Nombre de messages : 413
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions :
Spoiler:
 


Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Guardian
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 2 - Apprenti

MessageSujet: Re: Unis dans l'adversité, pourrons-nous nous en sortir ? PV Luke Delmont   Dim 5 Mai - 16:39

    Luke se sentait bien avec Ashley. Avec elle, il pouvait presque prétendre mener une vie normale. Sortir de la banque, passer faire du shopping, aller acheter des affaires pour le bébé d'une amie... Oui, une vie normale. Ce n'était qu'une illusion précaire mais cela lui suffisait. Il n'avait pas besoin de plus dans le fond. Car il savait bien que sans la magie, il n'aurait pas les moyens d'accomplir sa vengeance. L'humanité était en plein déclin, il fallait sauter le massacre qu'ils étaient en train de perpétrer avant qu'il ne soit trop tard. Il posa un regard un peu lasse sur son amie. Pourquoi les humains n'étaient-ils pas tous comme elle ? Il savait bien qu'elle devait avoir des parts d'ombres, il ne fallait pas se leurrer, pour échouer aux côtés de Matthew, c'était sans nul doute le cas. Mais elle, elle ne risquait pas la vie des autres pour son bon plaisir. Il eut un sourire sardonique à la réponse d'Ashley, pleine de venin mais dite sur un ton tellement charmant que personne ne pouvait lui en vouloir :

    " Tu n'as pas tort, c'est vrai que ça se dégarni au niveau du pôle nord chez eux.... Tu crois que c'est à force de faire des courbettes, les cheveux tombent ? "

    Il était certain que les collaborateurs de Matthew n'avait pas été choisi pour leurs physiques. Mise à part lui et Ashley, bien entendu. Il aperçu du coin de l’œil le regard de la jeune femme vers le système d'ouverture des portes du sas. C'est vrai qu'il était bien long aujourd'hui. A bien y réfléchir, il était beaucoup trop long même. Luke leva la main et l'agita vers le système, rien ne se produisit. Il n' y avait pas non plus de petite lumière rouge qui indiquer que le système était en état de marche. Le jeune homme haussa un sourcils et se haussa sur la pointe des pieds pour essayer de mieux voir l'engin, répondant d'une voix distraite à son amie :

    " Moi précieux ? Dans ce cas, je ne sais pas quel adjectif tu accordes aux conseillers de Matthew ! "

    Luke contempla la rue à l'extérieur, à travers la vitre, sourcils froncés. Il n'y avait aucune lumière dans la rue. Même s'il était encore tôt, il était tout de même étonnant que les feux tricolores ne soient pas en état. Il tourna sur lui - même et avisa l'intérieur de la banque. Pas de lumières non plus. Il poussa un profond soupir de lassitude et se tourna vers Ashley :

    " Je crois que l'on va rester un bon moment ici, miss Dehlia. A moins que tu n'es ton portable avec toi ? J'ai l'impression que le courant a sauté dans toute la rue.... "

    Il passa une main sur la vite de la porte du SAS. Elle était bien sûre incassable, blindée pour éviter l'intrusion de cambrioleur. Sans électricité, il ne pouvait pas utiliser la technokinésie pour ordonner aux portes de s'ouvrir. Poussant un soupir las, il se laissa tomber sur le sol, demeurant assis et leva le regard vers la jolie brune :

    " Une idée pour occuper le temps ? "

    Il espérait que la panne ne soit pas longue, il n'avait pas vraiment envie de rester dans cet endroit, à la vue de tous.



« La peur mène à la colère,
la colère mène à la haine,
la haine mène à la souffrance. »
de George Lucas
Dialogue du film américain Star Wars, épisode 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


Barbie girl gonna be wild

 Barbie girl  ♥  gonna be wild

Féminin
Nombre de messages : 394
Pouvoirs : Franchement, tu penses que je crois à ce genre de truc? C'est trop naze, j'suis pas une geek!
Missions :
Spoiler:
 


Mission remplie ? : A moitié

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Humain
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Unis dans l'adversité, pourrons-nous nous en sortir ? PV Luke Delmont   Dim 12 Mai - 15:44


    Le SAS encore de s'ouvrir et ses regards noirs ne suffisaient pas à faire ouvrir ses foutues portes vitrées. Ashley avait une soudaine envie de hurler et d'exploser la vitre en y balançant son sac à main. Un peu comme elle l'aurait fait avant, lorsqu'il n'y avait plus le sac à main ou les escarpins qu'elle visait dans ses folies shopping. Mais elle ne pouvait pas. Parce que maintenant, elle était une femme, une adulte. Qui plus est, une femme bien, reconnue dans le monde public. Un rictus noir étira ses lèvres alors qu'elle songeait que si les gens savaient ce qu'il y avait sous le maquillage, les tailleurs chics et les études en politique, ils l'enverraient directement au bûcher. Elle ne demandait pas grands chose pourtant, elle voulait juste rentrer chez elle juste après avoir passer un bon moment avec un ami. Était-ce trop demander ? Elle lança un regard agacé en répondant à la demande de Luke, la voix pincée :

    "Dis moi que c'est une blague, pitié ! On va devoir resté là, comme des rats de laboratoires, sous le regard inquisiteur de ces vicieux de banquiers qui n'ont qu'une hâte, trouver quelque chose pour faire des commérages sur nous ? "

    Voilà une perspective qui était merveilleuse ! Elle ouvrit d'un geste sec son sac à main et fouilla dedans à la recherche de son téléphone. Bien sûr, il était là, comme à chaque fois qu'elle sortait. On ne changeait pas ses bonnes habitudes, non ? Elle appuya sur une des touches au hasard et l'écran s'illumina. Mais aucun réseau. Le nez froncé, une moue boudeuse sur son jolie visage, elle répondit :

    " .... La blague continue, il n'y a pas de réseau.... "

    En plus de ça, ses foutus talons lui faisaient un mal de chien. Elle lorgna de nouveau d'un œil sombre vers Luke, qui venait de s'asseoir sur le sol et l'envia. Avec son tailleur, elle ne pouvait pas se le permettre. Elle agita sous son nez son pied chaussé de ses escarpins vernis et ajouta :

    "Et non, je n'ai aucune idée pour occuper le temps mon cher mais je te préviens, si ça dure longtemps, je vais être d'extrême mauvaise humeur parce que les petites merveilles que tu vois à mes pieds me font un mal de chien ! "


    Sans compter qu'elle voulait juste sortir de cette foutue banque pour oublier un peu qu'elle était Ashley Dehlia, compagne et bras droit de Matthew Bennett, sans aucun doute le futur maire de la ville. Rester coincée dans le sas de cette banque, enfermée comme elle l'était dans ses propres mensonges, c'était totalement infernale pour elle.


Ashley Dehlia ϟ « Amour, tu me tueras. » « Cendrillon pour ses vingt ans Est la plus jolie des enfants Son bel amant, le prince charmant La prend sur son cheval blanc Elle oublie le temps Dans ce palais d'argent Pour ne pas voir qu'un nouveau jour se lève Elle ferme les yeux et dans ses rêves Elle part, jolie petite histoire »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


Guy in trouble

Guy in trouble

Masculin
Nombre de messages : 413
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions :
Spoiler:
 


Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Guardian
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 2 - Apprenti

MessageSujet: Re: Unis dans l'adversité, pourrons-nous nous en sortir ? PV Luke Delmont   Mar 28 Mai - 17:08

    Le sol de la banque n'était pas franchement des plus confortable. Mais sans doute que les décorateurs du lieu n'avait pas pensé à l'éventualité qu'un homme viendrait un jour poser ses fesses sur le tapis un peu rêche et pas très propre du SAS de sécurité. Mais il devait avouer que c'était sans doute bien plus confortable que les tapis des banques ordinaire, en caoutchouc. D'ailleurs... C'était de la vraie moquette ? Il passa distraitement ses doigts dessus, jugeant au toucher que oui. Si il n'avait pas été entre deux parois de verre, aux yeux et au vu de tous, il aurait peut-être pu s'allonger. Pas pour dormir, Lily venait hanter chacun de ses rêves, il en était devenu insomniaque. Non, il avait juste envie de se reposer un peu. Ce monde l’écœurer de plus en plus, il lui devenait de plus en plus difficile de côtoyer les humains sans avoir envie d'en tabasser un. Il n'y avait qu'Ashley qu'il parvenait à supporter. Il leva les yeux vers elle, admirant au passage les jolies jambes dévoilées par la jupe de son tailleur, posant un regard calme sur son visage ayant virer à l'humeur sombre de son amie. Il lui dédia un pâle sourire et répondit d'une voix fatiguée :

    " Malheureusement non, ce n'est pas une blague. Même si j'adore rester avec toi, je dois avouer que j'aimerais être partout ailleurs qu'ici. "

    Il haussa un sourcil en l'entendant parler de l'absent de réseau et maugréa à son tour. Il n'avait pas son téléphone portable, bien évidement. De toute manière, qui aurait-il pu appeler ? On ne dérangeait pas les Assashis parce qu'on était enfermé dans une banque à cause d'une coupure de courant. S'il n'y avait pas eu ces foutus banquiers, il aurait pu se téléporter à l'extérieur et essayer de d'agir. Mais il ne voulait pas laisser Ashley seule de toute manière. Il eut un sourire un brin amusé à sa remarque et s'approcha tranquillement des pieds de la jeune femme. Lentement, il attrapa d'abord sa cheville droite, la souleva doucement pour extraire le pied de la chaussure puis posa presque religieusement la chaussure sur le côté. Il fit de même avec le pied gauche, relevant la tête pour lui sourire d'un air innocent. De l'autre côté de la vitre, le geste pouvait paraître d'une ambiguïté trouble mais Luke s’en moquait. Royalement. La relation qu'il avait avec Ashley était sans aucun doute incompréhensible pour les mortels ordinaires mais il s'en moquait. Ils avaient tout les deux leurs zones d'ombres qui les dévoraient de l'intérieur et se soutenait mutuellement pour ne pas se laisser engloutir par les ténèbres. Une bouée de sauvetage, une lueur dans la nuit qui les avaler. Si jamais, par le plus grand des hasards, un paparazzi venait à paraître dans les tabloïds, il pouvait presque déjà entendre le grand éclat de rire moqueur de Matthew.... L'homme n'avait jamais vraiment semblé s'intéresser à la jeune femme de toute manière.



« La peur mène à la colère,
la colère mène à la haine,
la haine mène à la souffrance. »
de George Lucas
Dialogue du film américain Star Wars, épisode 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


Barbie girl gonna be wild

 Barbie girl  ♥  gonna be wild

Féminin
Nombre de messages : 394
Pouvoirs : Franchement, tu penses que je crois à ce genre de truc? C'est trop naze, j'suis pas une geek!
Missions :
Spoiler:
 


Mission remplie ? : A moitié

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Humain
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Unis dans l'adversité, pourrons-nous nous en sortir ? PV Luke Delmont   Dim 30 Juin - 10:22



    Ses pieds lui faisaient un mal de chien. Être une femme était un enfer, mais être une femme du monde était encore plus horrible. Elle se devait d'être impeccable à chaque instant. Pour une fille qui ne rêvait que de robe froufroutante et d'escarpins haut de gamme, elle avait carrément virer. Elle ne rêvait plus que d'enfiler un bon jogging et de se balader pieds nus sans soutien - gorge et sans culotte. Ashley poussa un petit soupir de lassitude et sursauta soudain quand elle sentit une main se poser sur sa cheville. Elle baissa les yeux et surprit le regard ambigüe de Luke. La jeune femme ne put retenir un petit rire amusé et elle susurra d'une voix basse :

    " Enfin voyons monsieur Delmont, quel est ce comportement outrageux en public ?!   "

    Elle agita le pied qu'il venait de libérer avec une certain délectation et poussa même un soupir de pur plaisir. Reposant le pied sur le sol, elle recroquevilla puis déplia ses orteils avec bonheur. Mon dieu que c'était bon. Elle laissa Luke faire de même pour l'autre pieds avec complaisance. Reposant son second pied sur la moquette. C'était bien plus agréable sous ses pieds que ses chaussures. Elle renversa la tête en arrière, agita de nouveau ses pieds sur la moquette et lança d'une voix malicieuse :

    " Et pour la jupe qui serre, tu as une idée ? "

    Elle imaginait déjà la réponse de Luke et s'en délectait. Au moins quelqu'un de vrai dans ce fichu bâtiment. Ashley jeta un coup d'oeil vers l'intérieur de la banque et ne put retenir un sourire en voyant que les banquiers leurs jetaient des regards en coin de plus en plus éloquent. La jeune femme ne put retenir un petit sentiment d'exaltation. Elle poussa ensuite un petit soupir las et fouilla dans son sac à main. Elle mit un moment à retrouver ce qu'elle cherchait puis finit par refermer la main sur un sachet plastique qu'elle sortit avec un petit geste victorieux. Un paquet de caramel mou au beurre salé, son péché mignon. Elle sortit une friandise du sac puis tendit le paquet vers Luke :

    " Tu en veux ? Autant s'occuper hein .... "   

    Ashley entendait presque Matthew lui dire que ces bonbons finiraient par ne plus lui permettre de rentrer dans ses pantalons.... Que son cher fiancé aille se faire foutre, présentement, il n'était pas coincé dans un sas de banque avec tout un personnel en mal de cancan derrière lui.


Ashley Dehlia ϟ « Amour, tu me tueras. » « Cendrillon pour ses vingt ans Est la plus jolie des enfants Son bel amant, le prince charmant La prend sur son cheval blanc Elle oublie le temps Dans ce palais d'argent Pour ne pas voir qu'un nouveau jour se lève Elle ferme les yeux et dans ses rêves Elle part, jolie petite histoire »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Unis dans l'adversité, pourrons-nous nous en sortir ? PV Luke Delmont   

Revenir en haut Aller en bas
 

Unis dans l'adversité, pourrons-nous nous en sortir ? PV Luke Delmont

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dans un mois, dans un an...comment souffrirons-nous ?
» [UC] "Nous sommes si accoutumés à nous déguiser aux autres qu'à la fin, nous nous déguisons à nous même" F. de la Rochefoucauld
» Pansy Parkinson -La fleur qui s’épanouit dans l’adversité est la plus rare et la plus belle de toutes.
» Nous nous sommes déjà croisé ! [ft. Danel]
» [TERMINE] C'est dans l'adversité qu'on reconnait les vrais amis - Casey et Robert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Creatio  :: Attia :: Boulevard of broken dreams :: Banque-