AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Charmeur mais déjanté

Charmeur mais déjanté

Masculin
Nombre de messages : 321
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : Ma mission consiste à ramener Arès auprès de Zeus. (et l'empêcher de faire des bêtises, MDR)

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 4 - Confirmé

MessageSujet: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Lun 17 Déc - 20:05

Apollon ne sait plus où il est en est depuis qu'il a eut une grande discution avec sa fille. Sa petite fille, qui a bien grandit, a finit par découvrir la vérité sur sa mère. Elle devait le découvrir tôt ou tard. Il aurait voulu que cela se passe autrement. Il voulait la protéger mais elle était peut-être assez grande maintenant pour le faire toute seule. Elle n'a plus besoin d'un vieux papa, un peu trop archaïque. Voire même trop protecteur. Le fait qu'elle fouille dans sa chambre l'avait mis hors de lui mais en y repensant, la jeune fille avait eut raison et avait de bonnes raisons de le faire. Le mutisme du professeur n'aidait à briser la glace sur ce sujet sensible. Des milliers de fois, il voulait annoncer la vérité sur la mère de sa fille et des milliers de fois quelque chose l'en empêchait. Peut-être parce qu'il avait peur de la perdre ? Il s'en voulait. Il regrettait mais il ne voulait pas être loin de son bébé.

Sa fille s'étant enfermée dans sa chambre et ne voulant plus lui parler pour le moment. C'était encore trop frais. Il fallait passer du temps. Il avait essayer de l'interpeller à travers la porte mais sans succès. Alors, il avait prit sa veste, ses clefs et s'était retrouvé à déambuler dans les rues sombres. De temps en temps dans ses pensées, dans ses souvenirs et une infime partie du temps à s'assurer qu'il ne trébuchait pas. La majorité de son temps, Apollon le passait dans ses pensées, à ruminer ses actions passées et les conséquences sur le présent. Pourquoi agissait-il comme un crétin à chaque fois qu'il avait peur de perdre un être cher ? S'il seulement, il avait la réponse.

Errant comme une âme en peine dans les ruelles et les rues sombres, le dieu des arts et de la lumière cherchait une âme réconfortante ou quelques choses pour lui changer les idées. Il ne savait plus quoi faire. Il ne savait plus où il en était. Il était certain d'une chose, qu'il avait peur de perdre sa fille. Il se mit à ruminer ses soucis. Une partie de lui-même voulait revoir la mère de sa fille, la femme de sa vie. La seule femme qui ait réussit à lui prendre son cœur. Cependant, il se demande ce qu'il ressentirait en la voyant après toutes ces années ? Quelle serait sa réaction si elle le voyait ? Si on savait tout à l'avance, plus personne ne ferait d'erreurs.

Apollon continuait à marcher sans regarder où il mettait les pieds. Il passa devant une boite de nuit où un flot de personnes de tout âge en sortait. Il devait être tard ou très tôt dans la matinée. Tout dépend de quel côté on se penche. Soudain, il percuta une personne et l’entraîna dans sa chute. Le choc le rappela à la réalité et il su plus où se mettre. Lui, qui était sure de lui et orgueilleux, le dieu était perdu. Perturbé plutôt. Il croisa le regard de la jeune femme et s'exclama:


Veuillez m'excusez, Mademoiselle ! Tout est entièrement de ma faute. Je ne regardais pas où j'allais. J'étais dans mes pensées. Vous êtes blessée ? Vous allez bien?

Apollon espérait que la jeune allait vraiment bien. Il s'en voudrait s'il l'avait blessé. Bien entendu, il ne l'avait pas fait exprès mais ce n'était pas une raison valable. Il aurait du être plus attentif. Pourquoi le fait que la mère de sa fille traîne dans la ville d'Attia le tracasse autant ? Avait-il des remords de ces actes ? Peut-être bien ou peut-être pas. Il avait peut-être juste peur pour sa fille.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwenvernier.free.fr
Moi c'est

avatar


Fais de ta vie un rêve
▬ Et du rêve une réalité...

☆ Fais de ta vie un rêve ▬ Et du rêve une réalité...

Féminin
Nombre de messages : 99
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Vaincre son agoraphobie
- Découvrir son statut de Créateur
- Faire un RP avec Apollon as Derek Vasseur

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur non éveillé
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Sam 22 Déc - 17:23



    « La femme s'est toujours réservé la part captivante de la séduction,
    le séducteur, lui s'est toujours retrouvé avec la part légèrement ridicule . »
    de Jean Baudrillard
    Extrait du Cool Memories - 1980-1985

    Ca avait été un jeu d'enfant. Même Brianna aurait pu y arriver. Anna eut un sourire un brin tendre pour sa créatrice puis secoua la tête, sa longue chevelure parfaitement brushé suivant le mouvement, hypnotisant les hommes sur son passage. Elle s'en moquait, elle avait l'habitude qu'on se retourne sur elle et elle savait qu'il suffirait qu'elle demande quelque chose pour que cette foule d'homme se précipite pour la satisfaire. Elle était une séductrice, une prédatrice dirait même certaine mauvaises langues, mais elle s'en moquait. Brianna ne l'avait-elle pas créer pour ça ? Je suis Anna McTavish, la belle espionne, l'intrépide aventurière. Bien sûr, ça m'a fait un choc de me découvrir simple personnage de roman, le premier jour où j'étais chez Brianna. Je l'aurais volontiers étrangler mais la voir endormi sur son lit avec son ours en peluche dans les bras, à son âge..... Je l'ai observée et au final, elle est presque... Attendrissante. La petite sœur que je n'ai jamais eut. La chanceuse qui a la vie que j'aurais aimée avoir. Ironique non, de la part de celle qui avait été créer pour pallier la vie plate d'une jeune écrivaine agoraphobe ? Même si j'aime la personne que je suis, il y a parfois des moments où j'aimerais avoir une vie plus simple. Mais par contre, avec des bonnes parties de jambes en l'air, faut pas exagérer non plus !

    Je jetais un coup d'oeil sur ma montre, réalisant avec satisfaction que Brianna avait dû s'endormir à cette heure-ci. Cette marmotte ne se réveillait jamais quand j'entrais dans son appartement, c'était dangereux ! Mais j'étais là pour accueillir d'éventuels cambrioleurs.... J’accélérais le pas et sortit de la boîte de nuit de la ville où je venais de récupérer un somptueux bijou. Hé oui, être espionne ne signifiait pas forcément être honnête, surtout depuis que j'avais atterrir à Attia, loin de mon agence. J'avais été pickpocket dans ma jeunesse, ce talent me servait pour survivre ici. J'aimais le luxe, la belle lingerie et je ne pouvais pas me permettre de piocher dans le compte de Bree. Alors que j'apprêtais à héler un taxi, je me fit percuter par un homme qui me fit chuter au sol. Je poussais un cri de surprise, je ne l'avais pas vu venir celui-là. Instinctivement, je vérifier que le sac dans lequel j'avais mis le bijou était toujours dans ma pochette. Je sentit le froid des pierres sous mes doigts et sourit. Mais déjà l'homme me relevait et je constatais que si le bijoux était toujours en ma possession , il en était tout autre de mon chemisier de soie.

    Ce dernier avait dû s'accrocher à la ceinture de l'homme car les boutons avaient sautés, le laissant complétement ouvert laissant une belle vue sur mon soutien-gorge en dentelle de Calais. Je secouais la tête de nouveau, passant une main dans ma chevelure, replaçant les mèches en arrière et répondit d'une voix amusée :

    ' Je vais bien.... Mais je dois avouer que votre manière de proposer à une dame de passer la nuit avec vous et plutôt.... ' - elle lança un regard faussement navré à son chemisier, maintenant par là-même ses seins plus en avant sous le nez de l'inconnu - ' Directe. '

    Elle lui offrit un sourire mutin. Il avait de la chance, elle était de bonne humeur et ne serait pas contre s'amuser un peu avant de rentrer à la maison. Et puis... L'homme était charmant ma foi. Un peu vieux peut-être, mais pas mal conserver. Et puis il ferait un bonne alibi si jamais le type a qui elle avait piquer le bijou venait à se pointer hors de la boîte. Son sourire s'élargit et elle ajouta d'un ton badin :

    ' Aller, dépêchez-vous, enlevez votre chemise ! '

    Elle battit des cils, faussement candide, le regard brûlant.



Proverbes communs du XIVe siècle. ϟ "Mieux vaut vivre son rêve que rêver sa vie." « You may say I'm a dreamer, But I'm not the only one, I hope some day you'll join us...»


Quand c'est Brianna à qui vous avez à faire , c'est écrit en bleu et quand c'est Anna, c'est écrit en marron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Charmeur mais déjanté

Charmeur mais déjanté

Masculin
Nombre de messages : 321
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : Ma mission consiste à ramener Arès auprès de Zeus. (et l'empêcher de faire des bêtises, MDR)

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 4 - Confirmé

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Mar 25 Déc - 21:30

Apollon fut surpris de voir la jeune femme à moitié nu. En temps ordinaire, Apollon aurait sauté sur la jeune femme mais là, il était beaucoup trop préoccupé. Ses pensées se trouvaient ailleurs. Quelque part dans son passé. Enfin qui faisaient appel à son passé. Beaucoup d’événements sont en train de se dérouler et le Dieu se trouve rattrapé par son passé. Il fallait que cela arrive un jour. Sans compter le fait qu'il a peur de perdre sa fille. Par pur réflexe et parce qu'on ne peut pas changer comme ça tout à coup, il ne peu s'empêcher de regarder la jeune femme qui se trouvait devant lui. Il l'observa bien de la tête aux pieds sous toutes les coutures. Un mince sourire apparu sur son visage et il pencha la tête, intrigué par la demande de la jeune femme.

Je suis directe, je l'avoue surtout en présence d'une aussi jolie jeune femme. Quoi ? Ma chemise ? Qu'est-ce qu'elle a ma chemise ? Elle est toute propre!

Il comprit par la suite ce que voulait insinuer la jeune femme et en parfait gentleman, Apollon ôta sa chemise, faisant dévoiler son torse avec ses abdominaux bien définis. Quoiqu'un peu fondu à proximité du ventre. Il lui devait bien ça pour l'avoir percuté un peu plus tôt et sans le vouloir, déchiré sa tenue. Enfin une partie de sa tenue. Pour une fois qu'il ne le fait pas exprès ou qu'il n'y pense pas.

Avec plaisir jolie demoiselle. Je vous donne ma chemise pour que vous n'attrapiez pas froid. Ce serait bien dommage. Enchanté cependant de vous rencontrer. Ce n'est pas tous les jours qu'on rencontre une aussi jolie demoiselle en pleine rue. Puis-je vous raccompagner à votre domicile afin de faire plus ample connaissance?

Apollon avait prononcé ces derniers mots en tout bien tout honneur et sans arrières pensées. Il n'était pas d'humeur à draguer, charmes une demoiselle en ce moment mais il ne pouvait résister à passer quelques minutes voire quelques heures en charmantes compagnie.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwenvernier.free.fr
Moi c'est

avatar


Fais de ta vie un rêve
▬ Et du rêve une réalité...

☆ Fais de ta vie un rêve ▬ Et du rêve une réalité...

Féminin
Nombre de messages : 99
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Vaincre son agoraphobie
- Découvrir son statut de Créateur
- Faire un RP avec Apollon as Derek Vasseur

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur non éveillé
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Dim 27 Jan - 19:49



    « La femme s'est toujours réservé la part captivante de la séduction,
    le séducteur, lui s'est toujours retrouvé avec la part légèrement ridicule . »
    de Jean Baudrillard
    Extrait du Cool Memories - 1980-1985

    Je me passais la langue sur les lèvres, ravie du spectacle qui se jouait sous mes yeux. Ma foi, je devais bien admettre que l'homme sous mes yeux avait un corps tout à fait acceptable, voir même appétissant. Les tablettes de chocolat étaient à croquer. Un sourire coquin sur le visage, j'attrapais la chemise que l'homme me tendait. Il avait qui plus est , jouer le jeu plus facilement que bien des hommes que j'avais rencontrée auparavant. Et j'en avais rencontré pas mal, dans bien des circonstances, qui avaient fui à toutes jambes pour bien moins que ça. Nonchalamment, j'ôtais les vestiges de ma chemise, que je laissai tomber au sol sans remord pour enfiler celle de l'homme. J'en boutonnai juste ce qu'il faut pour satisfaire la décence, laissant tout de même la naissance de ma gorge dévoilée puis nouais les deux pans du bas en un joli qui reposer sur mon ventre plat. Puis, pour aller avec ce nouveau look, je défis le lourd chignon qui pesait sur ma nuque, libérant ma luxuriante chevelure en boucle voluptueuse autour de mon visage. Tout en me rhabillant, j’avais lancer :

    ' Parce que vous êtes galant, je veux bien rester un moment avec vous.... ' - d'un geste un brin provoquant, je réajustais mes seins sous la chemise et ajouter - ' Et parce que j'aime les compliments également d'ailleurs. '

    Je lui souris avec mutinerie et me saisit de son bras, sous lequel je passais le mien. Tirant un peu, je le poussais à se mettre à marcher avec moi. De mon autre main, je vérifiais que mon sac, mais surtout son contenu, était bien là. Le contact familier et presque tièdes des pierres précieuses sous mes doigts me rassura. Avec ces cailloux, j'aurais largement de quoi me repayer au moins une centaine de chemisier. Tout en avançant avec mon compagnon de soirée, je me mis à papoter

    ' Alors, dites - moi donc, que fais un bel homme comme vous à cette heure - ci de la nuit ? N'avez - vous pas une femme qui vous attends à la maison ? '

    Je ne voyais pas d'alliance à sa main, ni même trace de bague, indice encore plus précieux. Mais l'homme pouvait avoir une concubine ou que sais-je encore. Je ne pouvais pas envisager de batifoler avec un homme si une harpie pouvait me tomber dessus le lendemain dans cette ville. Il ne manquerait plus que l'on me prenne pour Brianna ! La pauvre, elle ne saurait pas se défendre et finirait traumatiser. Ce ne serait pas bon pour sa vie amoureuse qui n'était déjà pas très brillante.



Proverbes communs du XIVe siècle. ϟ "Mieux vaut vivre son rêve que rêver sa vie." « You may say I'm a dreamer, But I'm not the only one, I hope some day you'll join us...»


Quand c'est Brianna à qui vous avez à faire , c'est écrit en bleu et quand c'est Anna, c'est écrit en marron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Charmeur mais déjanté

Charmeur mais déjanté

Masculin
Nombre de messages : 321
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : Ma mission consiste à ramener Arès auprès de Zeus. (et l'empêcher de faire des bêtises, MDR)

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 4 - Confirmé

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Sam 2 Fév - 22:11

Il sentait le regard de la demoiselle sur lui. D'ordinaire, il en aurait joué mais quelque chose avait changé en lui. Même si on ne peut pas véritablement changer sur toute la ligne, Apollon voulait cesser les histoires sans lendemain et ne voulait plus faire souffrir de femmes comme il l'a longtemps réalisé. Le Dieu aurait fait n'importe quoi pour attirer l'attention, surtout le regard d'une jeune demoiselle aussi mignonne qu'Anna. Seulement, il n'en fit rien. Quoique comme le dit l'adage, le naturel revient au galop ! Le fait de qu'elle accepte de faire un petit bout de chemin avec lui, le laissa sans voix. Il afficha un sourire idiot mais vrai. Tel un gentleman, Apollon prêta son bras à la charmante demoiselle et tout les deux se dirigèrent vers l'appartement de la jeune femme. De nature loquace, il ne pu s'empêcher d'amorcer le dialogue afin d'en savoir plus sur elle. Mais la demoiselle semblait plus bavarde et l'avait devancé.

Je suis toujours galant, surtout quand je me trouve en aussi charmante compagnie. Disons que pour faire bref, j'avais besoin de prendre l'air et de réfléchir un peu. Il m'arrive dans ces cas-là d'errer dans les rues la nuit. Concernant votre deuxième question, j'aime bien laisser placer le mystère sur ma vie privée. En ce moment, c'est un peu compliqué. Même beaucoup compliqué. J'aimerais vous connaître un peu plus puisque le destin nous a fait nous rencontrer. Quel votre nom ?

Apollon se demandait s'il devait en dire plus sur sa vie privée, comme le fait qu'il avait une fille. Il ne voulait pas la mettre en danger. Déjà qu'il y en avait suffisamment comme ça dans cette bonne ville d'Attia, ce n'était pas pour en rajouter. En plus, il était à ajouter qu'il ne connaissait pas véritablement la jeune demoiselle à son bras. Il valait mieux attendre que la discussion s'installe un peu plus. Marchant côte à côte, il tournait son regard dans direction de temps en temps, assez souvent même et ne pouvait résister très longtemps à son charme. Très belle demoiselle, quoiqu'un peu jeune. Le Dieu des arts se trouvait trop perturbé en ce moment. Il ne savait plus où il en était.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwenvernier.free.fr
Moi c'est

avatar


Fais de ta vie un rêve
▬ Et du rêve une réalité...

☆ Fais de ta vie un rêve ▬ Et du rêve une réalité...

Féminin
Nombre de messages : 99
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Vaincre son agoraphobie
- Découvrir son statut de Créateur
- Faire un RP avec Apollon as Derek Vasseur

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur non éveillé
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Lun 4 Fév - 21:10



    « La femme s'est toujours réservé la part captivante de la séduction,
    le séducteur, lui s'est toujours retrouvé avec la part légèrement ridicule . »
    de Jean Baudrillard
    Extrait du Cool Memories - 1980-1985

    Ma soirée s'annonçait plutôt bien. J'avais eu mon bijou, je ne m'étais pas faite attraper et bonus, j'avais atterri dans les bras d'un bel homme visiblement gentleman. De plus près, il m'avait l'air un peu vieux, son visage était marqué par des pattes d'oies au coin des yeux et quelques rides. Mais rien qui n'enlevait à son charme à mon avis. Après tout, si la jeunesse avait la fougue, les plus âgés avaient l'expérience. Et vu son charme naturel, il devait avoir déjà fait pas mal de conquête. Je savais reconnaître sans difficulté un homme qui ne connaissait rien en matière de séduction et un homme sûr de lui et confiant. Celui qu'elle avait à présent à son bras était sans conteste de la deuxième catégorie. Pourtant, je le sentais quelque peu perdu. C'était étrange mais je ne me trompais jamais sur les gens. Peut-être que Brianna m'avait dotée d'une sorte de sixième sens. Je continuais cependant la conversation comme si de rien n'était :

    ' Je vous trouves bien mystérieux mon cher. Est-ce une méthode pour essayer de me séduire ? '

    Je souris avec malice, lui montra bien par là que je ne m'offusquais pas de cela. La nuit était belle, j'avais fait ce que j'avais à faire, Brianna ne devait sans doute pas encore dormir, occupée à plancher sur un nouveau roman et j'avais donc la nuit devant moi. Pour perdre un peu l'homme, je ne voulais surtout pas l'amener près de l’appartement que je " partageais " avec Bree, je lui tirais régulièrement sur le bras et lui faisait faire des tours et des détours dans les rues de la ville.

    ' Les histoires d'amour sont toujours compliqué mon cher... Oh, vous pouvez m'appeler Anna. Et vous, quel est votre nom ? '

    Je me demandais bien quel pouvait être le prénom de mon chevalier du soir. Il devait avoir un prénom élégant, un peu ancien, séducteur. Peut-être quelque chose de cour et de léger. A moins que ce ne soit tout le contraire ? J'étais curieuse de l'entendre. Et curieuse d'autre chose aussi comme par exemple :

    'Si l'amour est tabou, nous pouvons peut-être parler travail ? Que faites-vous dans la vie ? '

    De quoi ? Je pouvais bien m'intéresser un peu à son compte en banque tout de même. Je ne pouvais pas prétendre à rechercher un vrai boulot honnête dans cette ville, pas avec Brianna qui ne savait même pas que j'existais et dont j'étais le portrait craché. Alors, il fallait bien que je me trouve autres choses pour rentrer dans mes frais, non ?



Proverbes communs du XIVe siècle. ϟ "Mieux vaut vivre son rêve que rêver sa vie." « You may say I'm a dreamer, But I'm not the only one, I hope some day you'll join us...»


Quand c'est Brianna à qui vous avez à faire , c'est écrit en bleu et quand c'est Anna, c'est écrit en marron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Charmeur mais déjanté

Charmeur mais déjanté

Masculin
Nombre de messages : 321
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : Ma mission consiste à ramener Arès auprès de Zeus. (et l'empêcher de faire des bêtises, MDR)

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 4 - Confirmé

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Dim 10 Fév - 9:37

La soirée promettait de se trouver sympa. La compagnie était plus qu'agréable. Il ne pouvait pas mieux espérer que la présence d'une charmante demoiselle à son bras afin de faire plus ample connaissance. Apollon n'était pas dans son état normal. En temps, ordinaire, il lui aurait sauté dessus. Ce soir, il se maîtrisait. Il avait décidé d'être plus mature et de ne plus faire souffrir les femmes comme il l'avait tant fait. Ce qui n'était pas chose aisée face à tant de compliments de la part de la jeune femme. Apollon en était friand et adorait se vanter. On ne change décidément pas aussi facilement que l'on voudrait. Apparemment, Anna voulait en savoir plus sur sa vie, en particulier sur sa vie sentimentale. Amusé par tant de curiosité, Apollon afficha son plus beau sourire, comparable à celui de colgate et finit par se dévoiler un peu, laissant juste un voile de mystère planer par ci par là.

Il est vrai que je suis mystérieux ce soir. Ce n'est pas dans mes habitudes mais en ce moment, je suis un peu perdu. Je serais bien tenter de vous répliquer que c'est une méthode pour vous séduire mais ce n'est pas le cas ou alors je ne me rend pas compte. Bien que vous soyez très belle, il me semble que je n'ai pas la tête à draguer en ce moment. Vous avez vraiment un sourire magnifique. Vous êtes rayonnante.

On a beau chasser le naturel, il revient très vite au galop. Encore plus vite lorsqu'on s'y attend le moins. Apollon sentit quelque fois, qu'Anna lui tirait sur le bras afin de lui faire changer de direction. Elle ne voulait peut-être pas rentrée tout de suite chez elle. Elle avait peut-être envie de faire une petite promenade en sa compagnie. C'était plus ce qu'il désirait que ce qu'il pensait qu'elle souhaitait. Il avait envie de croire que la jeune femme souhaitait prolonger un peu la soirée en sa compagnie. L'espoir fait vivre ! Se dire qu'il pouvait encore plaire sas être obligé d'en faire des tonnes. Elle avait tout à fait raison quand elle disait que les histoires d'amour se trouvaient toujours compliquées. Il en savait quelque chose depuis le temps qu'il jouait à ce jeu. Séduire, plaire fait partie intégrante de sa personnalité et lui a été souvent reprocher par Tisyphone. Mais peut-on vraiment lui en vouloir ? Il aime profiter de la vie et surtout profiter de ce que la nature lui a donné. Il est vrai aussi qu'il en avait brisé des cœurs et qu'il éprouvait quelques remords. Rien de bien méchant, cette mauvaise passade sera sans doute passée dans une semaine. A vrai dire, il n'y a qu'une seule femme qui pourrait se vanter d'avoir capturé le cœur d'Apollon : une amazone pour être exact. Revenant à la réalité, Apollon fit un clin d’œil à la jeune femme puis répondit.

Vous avez bien raison. Toutes les histoires d'amours sont compliquées lorsqu’on les prend au sérieux. Ce n'était pas toujours le cas pour moi. Pendant longtemps, c'était plus un jeu de séduction, rien de plus. Ravie de vous connaître Anna ! Je me nomme Ap....heu.. Derek. Vous êtes bien curieuse, dis-donc ! Cela tombe bien, j'adore ça ! Je dirais pas que l'amour est tabou mais en ce moment, je n'ai pas trop envie d'en parler. Pour répondre à votre question, il se trouve que je suis professeur de philosophie mais qu'en ce moment je me demande si je dois continuer dans cette voie ou me reconvertir. A votre avis, je dois faire quoi ? Et vous, une ravissante demoiselle comme vous, vous exercer quelle profession?

Apollon ne pouvait s'empêcher de faire le beau cœur. Les gênes s'exprimaient et il ne pouvait lutter. Le « couple » improvisé de la soirée sillonnait entre les rues et ruelles sans vraiment savoir où ils allaient mais ils avaient l'intention de prolonger cette discussion jusqu'à tard dans la nuit. Enfin, Apollon en avait l'intention.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwenvernier.free.fr

avatar





Féminin
Nombre de messages : 45
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : Vous balancez des défis et vous jouez des tours .... Miaou ! Et ça nous plaît !
Mission remplie ? : A moitié

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Chats, ça se voit pas? J’vous jure ces humains !
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Dim 10 Fév - 15:02



La nuit était calme et paisible, les rues de la ville bien fréquentée malgré le fait que le fond de l'air était froid. Ainsi, le couple formé par Apollon et Brianna n'était pas le seul à se balader bras dessus, bras dessous. Mais voilà que l'explosion d'un restaurant encore ouvert vient balayer la rue dans laquelle ils sont, faisant des dégâts sur son passage.

Heureusement pour eux, l'explosion ne les touche pas mais ils en sont les témoins principaux. L'odeur du feu, la poussière qui volent encore dans l'air, les blessés, les râles de douleurs... Voilà de quoi venir perturber la belle soirée qui s'annonçait.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


Fais de ta vie un rêve
▬ Et du rêve une réalité...

☆ Fais de ta vie un rêve ▬ Et du rêve une réalité...

Féminin
Nombre de messages : 99
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Vaincre son agoraphobie
- Découvrir son statut de Créateur
- Faire un RP avec Apollon as Derek Vasseur

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur non éveillé
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Mer 13 Fév - 14:00



    « La femme s'est toujours réservé la part captivante de la séduction,
    le séducteur, lui s'est toujours retrouvé avec la part légèrement ridicule . »
    de Jean Baudrillard
    Extrait du Cool Memories - 1980-1985

    Peut-être que j'allais laisser son appartement à Brianna pour la nuit. Après tout, ce n'était pas comme si c'était la première fois que je la laissais seule chez elle la nuit. Elle dormait comme une masse, semblant trouver un apaisement dans les bras de Morphée à tous les tocs dont elle souffrait. L'appartement était bien gardée, je n'avais jamais vu autant de sécurité dans un seul lieu. Et puis, Brianna ne semblait toujours pas comprendre qu'elle avait maintenant une colocataire. Ce n'était pas plus mal de mon point de vue. Je ne voulais pas me retrouver avec une jeune femme en pleine crise cardiaque et de panique sur les bras. Avec toutes ses phobies, je ne voulais pas la traumatiser en lui expliquant que son personnage de roman avait surgi du dernier livre qu'elle avait écrit. Il faudrait bien que je le fasse un jour mais pas pour le moment. Et puis, j'avais une belle nuit en prévision, avec ce bel homme malheureux en amour. Je lui offris un sourire et me collais un peu plus à lui :

    'Vous savez, entre la drague et la séduction naturelle, il y a un fossé énorme. Je suis ravie de constater que vous faites partis de la seconde catégorie. '

    Je ne pouvais pas ramener l'homme chez Bree mais je pouvais bien boire un verre en charmante compagnie. Continuant à mener mon chevalier du moment par le bras , je cherchais en même temps des yeux un bar sympathique pour que nous puissions prendre un verre. Je finis par en repérer un qui m'avait l'air parfait et tirer sur le bras de l'homme pour amener nos pas vers l'endroit. Tout en cheminant, je lui répondis :

    ' La séduction a parfois du bon pour se vider la tête mais il faut s'assurer que l'autre soit d'accord et joue le jeu en connaissance de cause. Oh, je ne suis pas si curieuse que ça, il est après tout légitime que je connaisse au moins le prénom de celui qui m'a déshabillée dans la rue. '

    Je m'arrêtais un instant en l'entendant énoncé sa profession. Puis j'éclatais d'un grand rire et répondit :

    'Grand dieu, pour un professeur, vous êtes terriblement sexy ! Ce serait dommage pour vos élèves que vous abandonniez vos fonctions ! '

    J'enroulais une mèche de mes cheveux autour de mes doigts et poursuivit d'une voix tranquille :

    'Oh je n'ai pas d'emploi fixe vous savez, je vais de ci, de là en fonction des intérims qu'on me propose. '

    J'allais embrayer sur le choix de poursuivre ou non sa profession quand le son puis le souffle d'une explosion me projeta à terre. Je ne l'avais pas vu venir celle - là ! Au sol mais sans dommage, je restais un instant étourdie sans bouger puis fini par rouler sur le dos et me relever pour regarder autour de moi. Le petit bar que j'avais choisi pour boire un verre venait d'être purement et simplement souffler par une explosion. Une fuite de gaz ? Une bombe ? Impossible à savoir. J'avais les oreilles bourdonnantes de l'explosion mais je parviens à me redresser tant bien que mal. Me tournant vers mon chevalier, je demandais :

    'Vous allez bien, Derek ? '

    J'entendais déjà des gémissements de douleurs et des cris. Machinalement, je tournais la tête vers le lieu de l'accident. J'avais beau être une voleuse et une espionne pas très soucieuse de la légalité, voir les gens dans la souffrance m'était insupportable. Je sortis mon téléphone de mon sac et appeler les secours en les informants du lieu où j'étais, de ce qu'il venait de se passer et d'un nombre à la louche du nombre de blessés.



Proverbes communs du XIVe siècle. ϟ "Mieux vaut vivre son rêve que rêver sa vie." « You may say I'm a dreamer, But I'm not the only one, I hope some day you'll join us...»


Quand c'est Brianna à qui vous avez à faire , c'est écrit en bleu et quand c'est Anna, c'est écrit en marron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Charmeur mais déjanté

Charmeur mais déjanté

Masculin
Nombre de messages : 321
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : Ma mission consiste à ramener Arès auprès de Zeus. (et l'empêcher de faire des bêtises, MDR)

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 4 - Confirmé

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Ven 22 Fév - 21:35

Apollon allait peut-être finir par craquer si la charmante demoiselle à ses bras continuait à lui faire du rentre dedans de cette façon. Il connaissait ce jeu de séduction pour l'avoir tant utilisé. Il aimait joué. Il adorait ce genre de jeu. Apollon allait bel et bien finir par craquer, surtout si la jeune demoiselle ne cessait de se frotter à lui. La chaleur montait de plus en plus, malgré les températures fraîches de l’hiver, et le dieu de l'art avait très chaud. N'osant regarder la charmante demoiselle accrochée à son bras, Apollon ferma les yeux et l'écouta parler. Elle avait une agréable voix, plutôt sensuelle et assez séduisante. Tout pour plaire décidément. Juste au moment où il décide de faire le point sur sa vie, de mûrir, il tombe sur une aguicheuse plus que séduisante et tout à fait à son goût qu'il aurait bien envie de croquer.:sifflote: Le destin s’acharne contre lui et il ne peut lutter contre ce dernier.

De plus, le fait qu'Anna se colle, se frotte contre lui, ne l'aidait pas vraiment à résister. Il est plutôt du genre faible face à la gente féminine et encore plus lorsqu'il y a des arguments. C’est un homme ! Il sourit suite à la réplique d'Anna à propos des catégories d'hommes en terme de séduction naturelle. Il faut bien reconnaître qu'il adore la flatterie et qu'il aime se vanter sur ses nombreuses conquêtes. Cette affirmation le combla de joie et satisfait son orgueil, fort développé. Se laissant guider par la jeune femme, Apollon écoutait très attentivement le discours d'Anna sur la séduction. Il était tout à fait d'accord avec elle.


Il est vrai que la séduction a du bon mais j'en ai un peu trop joué dans ma vie. J'ai toujours pris cela pour un jeu, sans prendre en compte les sentiments. Je suis désolée de vous avoir déshabillé. Ce n'était pas dans mes intentions même si vous êtes plus que ravissante. Merci pour vos compliment que je vous retourne, vous êtes très sexy et vous devez faire tourner la tête de nombreux hommes. Je reconnais que quelques unes de mes élèves, voire quelques élèves, ont quelques difficultés à se concentrer sur le cours. Je trouve cela agréable même s'il faudrait que les résultats soient au rendez-vous pour statistiques du lycée. Vous ne devez pas avoir beaucoup de difficultés pour trouver des petits boulots et vous devez crouler sous les propositions au vu de votre charme.

Apollon observa la jeune femme à son bras quand le souffle d'une explosion se fit ressentir et le projeta à terre. Quelque peu sonné, même s'il en faut beaucoup plus pour assommer un Dieu, Apollon se releva doucement en vérifiant l'intégralité de son corps. Rien de bien grave, juste quelques égratignures dues à la chute. Que venait-il de se passer ? L'explosion semblait provenir du bar, juste en face de la rue où le petit couple se trouvait. Il devait y avoir des blessés dans le bar. Les secours mettraient sûrement du temps pour venir. Il devait agir, utiliser ses dons mais de façon subtil. Il pouvait très bien se faire passer pour un médecin, après tout, il avait bel et bien des compétences dans ce domaine. Il se tourna vers Anna et la rassura :

Je vais bien ! Vous allez bien vous aussi? Je suis désolée de vous abandonner mais il faut que j'intervienne afin de sauver des vies pendant que les secours débarquent. Si vous voulez bien m'excuser!

Après s'être assuré que la demoiselle allait parfaitement bien, il se rua vers le lieu de l'incident et chercha des survivants dans l'espoir de leur venir en aide. Il fallait maintenant trouver un moyen d'utiliser ses dons surnaturels, sans le montrer.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwenvernier.free.fr
Moi c'est

avatar


Fais de ta vie un rêve
▬ Et du rêve une réalité...

☆ Fais de ta vie un rêve ▬ Et du rêve une réalité...

Féminin
Nombre de messages : 99
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Vaincre son agoraphobie
- Découvrir son statut de Créateur
- Faire un RP avec Apollon as Derek Vasseur

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur non éveillé
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Lun 25 Fév - 19:38



    « La femme s'est toujours réservé la part captivante de la séduction,
    le séducteur, lui s'est toujours retrouvé avec la part légèrement ridicule . »
    de Jean Baudrillard
    Extrait du Cool Memories - 1980-1985

    J'avais du mal à décrire la situation. Non pas que je sois sous le choc, les situations pas très ragoûtantes, avec une foule de gens pissant le sang et avec des bouts d'organes ou d'os, ou les deux, qui pointaient dans tous les sens, je connaissais. Mais ici.... Depuis le temps que j'avais été propulser à Attia, cette dernière m'avait semblé être une ville paisible. Là, je me retrouvais confrontée à l'horreur avec violence. Et mes oreilles qui sifflaient en contre-coups de l'explosion ne m'aider pas vraiment. La standardiste dû me demander plusieurs fois les informations. Le plus difficile fut d'estimer le nombre de blessés. Tout le monde bougeait dans tous les sens et avec la fumée, je n'y voyais rien. Je finis par raccrocher, la standardiste m'informant qu'elle me rappellerait dans un instant, toutes les lignes devant être mobiliser pour pouvoir alerter les secours. Mon chevalier servant du soir était partit aider les blessés, c'était honorable de sa part mais du coup, je ne l'avais sous les yeux. Je me faisais un peu de soucis pour lui. Curieux, moi qui ne m'attachais jamais aux hommes en temps normale... Mais là, la situation était différente.

    Je m'éloignais du lieu de l'accident un instant, le temps d'aller indiquer le chemin au véhicule de pompiers que j'entendis de loin. J'avais raison, la ville devait être calme en temps ordinaire car le pompier, un vieux débonnaire à la moustache qui rebiquait, poussait une violente flopée de jurons en voyant le désastre. Je l'entendis vaguement parler de lycée et de mairie mais ne m'attardait pas plus. J'avais vaguement entendu des deux cas cité par l'homme dans les journaux, sans m'y attardait. D'ailleurs.... En parlant de journaux... Ces derniers n'allaient pas tarder à arriver. Je ne pouvais pas me faire voir alors que Brianna était bien au chaud dans son lit. A mon tour, je poussais un violent juron et marmonnait à mi-voix :

    ' Anna ma veille, il va falloir filer... '

    Je tâchais de me faufiler à travers les blessées, voulant fuir les lieux par l'arrière, loin de tous journalistes susceptibles de me reconnaître et de me confondre avec la célèbre romancière, Brianna Kenzie. J'allais enfin arriver à mon but quand je remarquais une peluche sur le sol. Un lapin brun, avec des grandes oreilles, vêtue d'une salope en jean vert. Il avait un oeil en moins et le bout de l'oreille arrachée. Machinalement, je me penchais pour le ramasser. Il était couvert de poussière. Et c'est là que je le vis. Une petite main minuscule qui sortait de sous les décombres. Je poussais un nouveau juron. Reposant le doudou sur une main, je me penchais pour dégager les décombres mais un énorme morceau m'empêchait de dégager l'enfant. C'était un petit garçon, pâle, pâle, ses cheveux blonds poisseux de sang, sa petite bouche d'enfant inerte... La frustration de ne pouvoir agir me fit taper du poing, à me casser les os. Nous étions trop loin, les pompiers ne nous voyait pas. Bataillant de mon mieux, je me mis à tirer sur la plaque de béton, pour au moins essayer de dégager le petit garçon. J'aperçu alors la veste de Derek et hurlais :

    ' Derek, venez par là, il y a un enfant là-dessous ! '




Proverbes communs du XIVe siècle. ϟ "Mieux vaut vivre son rêve que rêver sa vie." « You may say I'm a dreamer, But I'm not the only one, I hope some day you'll join us...»


Quand c'est Brianna à qui vous avez à faire , c'est écrit en bleu et quand c'est Anna, c'est écrit en marron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Charmeur mais déjanté

Charmeur mais déjanté

Masculin
Nombre de messages : 321
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : Ma mission consiste à ramener Arès auprès de Zeus. (et l'empêcher de faire des bêtises, MDR)

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 4 - Confirmé

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Dim 3 Mar - 18:07

Cherchant des rescapés sous les décombres, Apollon eut beaucoup de difficultés à se frayer un chemin et encore plus à chercher des victimes potentielles. Ces dernières se trouvaient pas très accessibles mais il utilisa ses mains et la sueur de son front afin de les dégager. Des pleurs se firent entendre, une toute petite voix, une petite fille se trouvait coincée sous un énorme bloc de béton. Il ne pouvait y rester insensible. Il se mit à transposer la situation sur sa fille. Il eut l'impression de voir Gwen, piégée sous ce bloc de béton et il devait la sauver. Au prix d'un terrible effort et de nombreuses difficultés, un véritable travail de titans, il réussit à atteindre la petite fille. Elle ne devait pas être âgée de plus de 4 ans. Une petite blondinette tenant son doudou recouvert de sang, qui se demandait ce qu'elle faisait là et qui semblait complètement perdue.

Apollon s'approcha lentement d'elle afin de la rassurer et de gagner sa confiance. C'est toujours plus simple quant la confiance règne. Le sauvetage en n'est que plus aisée. Descendant entre le morceaux de béton et autres matériaux, le Dieu regarda autour de lui afin que personne ne le remarque et espérait qu'aucune personne ne verrait ce qu'il s’apprêtait à réaliser. Il apposa ses mains sur les blessures de la petite fille et une lumière douce et chaleureuse en sortit afin d'irradier le corps de la fillette. Au fur et à mesure que son énergie diminuait, les blessures se refermèrent jusqu'à ne laisser que quelques égratignures. Ensuite, il souleva la petite princesse et la sortit de cette catastrophe. C'est là qu'il vit les ambulances débarquer. Pas seule, malheureusement, avec quelques journalistes à l’affût du moindre scoop. Il les évita et confia la petite fille à un médecin. Un véritable médecin. Il comprit que la demoiselle qui se trouvait à ses côtés avant le drame devait y être pour quelque chose dans la venue des secours.

Retournant sur les lieux de la catastrophe afin d'y trouver d'autres survivants et dans l'espoir d'y voir les parents de la petite fille, Apollon se trouvait en plein milieu de blocs de béton mélangés à des morceaux de bar, de verres quand une voix l'interpella. Il mit un certain temps avant de comprendre d'où venait cette voix. Et surtout de qui elle provenait. Cette voix lui était familliaire. Du moins, il l'avait entendu au début de cette soirée, bien avant que tout cela arrive. Il se faufila tant bien que mal, non sans égratignures et finit par s'extirper de son trou. Pas vraiment sans conséquences puisqu'il s'entailla la cuisse mais c'était supportable. La vie d'un enfant se trouvait en jeu. Il sourit à la charmante demoiselle et se précipita de jouer les supers héros dans le but de l'impressionner. Il ne pouvait s'empêcher de jouer la séduction quand une demoiselle très mignonne se trouvait dans les environs. Un sauvetage, ça donne une certaine classe et toutes les filles se trouvent à ses pieds par la suite.

Chasser le naturel, il revient au galop ! Sautant dans l'espace infime se trouvant juste à côté du corps du petit garçon, Apollon parvint à le toucher afin de voir l'étendue des dégâts. Seulement, il ne pouvait pas vraiment l'atteindre au vu des morceaux de l'immeuble entassé à cet endroit précis. Il souleva les blocs un par un, juste avec la seule force de ses bras et le peu de souffle qui lui restait. Il n'y a pas dire, sauveteur, c'est un métier. Qu'est-ce qu'il ne ferait pas pour impressionner une jeune demoiselle ? Comment ça, il est trop vieux pour ce genre de bêtises ? C'est pas tout à fait faux ! Plus il déblayait et plus il s'épuisait et avait l'impression qu'il n'arriverait pas à dégager l'enfant. L'espoir était toujours au rendez-vous et la petite étoile sur la tête du petit garçon semblait bien accrochée. Apollon attrapa l'enfant dans es bras, juste avant que le toit du bar ne vienne s'écraser à quelques centimètres d'eux, là où se trouvait l'enfant quelques secondes plus tôt.

Le Dieu se hissa en dehors des gravats avec le petit garçon ensanglanté dans ses bras et l'allongea sur une partie du trottoir, un peu plus éloigné de l'accident mais non sans danger. La panique semblait avoir envahie le quartier, les habitants courraient dans tous les sens, les pompiers et ambulanciers ne savaient plus où donner de la tête vu l'ampleur des dégâts et la difficulté à rechercher les survivants. Ne se souciant plus de montrer ses dons et ne pensant qu'à sauver l'enfant, Apollon apposa ses mains sur le corps du petit garçon qui tenait fermement son doudou. La chaleur irradia l'ensemble de son organisme. Les blessures se refermèrent petit à petit. L'énergie vitale du Dieu fondait trop vite. Il n'avait pas eut le temps de recharger son pouvoir suite son utilisation quelques minutes plus tôt. Les blessures se trouvaient bien trop importantes et il avait beau être un Dieu puissant, il fallait bien reconnaître qu'il avait ses limites. Son orgueil était bien trop fort pour qu'il veuille l'admettre. Il continua malgré les signes de fatigue intense. Seulement, la fatigue fut trop lourde et le Dieu s’effondra sur le sol, inconscient. Le petit garçon était en vie mais il restait encore une plaie, à moitié refermée dans son abdomen qu'il fallait refermer au plus vite. Sa vie n'était plus en danger.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwenvernier.free.fr
Moi c'est

avatar


Fais de ta vie un rêve
▬ Et du rêve une réalité...

☆ Fais de ta vie un rêve ▬ Et du rêve une réalité...

Féminin
Nombre de messages : 99
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Vaincre son agoraphobie
- Découvrir son statut de Créateur
- Faire un RP avec Apollon as Derek Vasseur

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur non éveillé
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Sam 16 Mar - 20:35



    « La femme s'est toujours réservé la part captivante de la séduction,
    le séducteur, lui s'est toujours retrouvé avec la part légèrement ridicule . »
    de Jean Baudrillard
    Extrait du Cool Memories - 1980-1985

    Je tâchais de rendre ma voix la plus douce possible pour rassurer le petit garçon coincé sous les dalles. L'entendre pleurer et gémir me rassurait un peu. Il était vivant et conscient, la douleur signe qu'il sentait encore son corps. Enfin, mon compagnon improvisé de soirée arriva à mes côtés et avec soulagement, je le vis prendre en charge la situation. J'étais une espionne téméraire mais sans outil, je n'étais guère plus qu'une simple humaine, une femme certes en bonne condition physique incapable de bouger un bloc de béton de plus d'une centaine de kilos. A mon grand étonnement, Derek y parvient presque sans soucis, me faisant un sourcils. Depuis que j'avais débarquée dans cette ville, j'avais vite compris qu'il y avait encore plus secret et mystérieux que ma petite vie d'espionne de choc. La magie.... Si Brianna ne semblait pas la voir, moi, je la voyais. Il le fallait bien puisque j'avais débarquée dans un monde qui n'était pas le mieux je ne savais comment ! Et à force d'observer mon double, j'avais bien remarquée que l'écrivain était capable de faire apparaître des choses. Comme moi, en l’occurrence. Si au départ, j'ai crue devenir folle et hurler de panique, c'était après tout un domaine que je ne connaissais pas , j'avais fini très vite par me raisonner et retrouver mon sang froid. Je conservais pourtant une certaine méfiance envers la magie, je ne savais pas trop si Brianna pouvait m'effacer d'un clignement d'oeil et je ne voulais pas vraiment essayer.

    Toujours est-il que l'homme devant moi avant peut-être bien un truc magique dans ses veines ou alors il fallait vite que je lui demande l'adresse de son fournisseur. Bientôt, le petit garçon fut extirper des décombres et je bondis sur le duo pour voir son état et lui remettre la peluche que j'avais trouvée. C'est alors que mes doutes trouvèrent leurs confirmations en avisant une lueur sortir des paumes de l'homme pour parcourir le corps de l'enfant. Sous mes yeux ébahis, les plaies du garçon se refermèrent lentement une à une. Mes réflexes prenant le dessus, je me plaçais entre la foule en folie et le duo pour préserver le secret de mon bien intriguant chevalier. Avec curiosité et émerveillement, je contemplais la lueur faire son chemin sur le corps du garçon et effacer toute traces de sang quand soudain, Derek s'effondra devant moi. Je poussais un juron puis me pencher sur eux. L'homme respirait encore mais j'eu beau tapoter ses joues, le secouer, je n'eu pas de réaction. Par contre, le petit garçon continuait de geindre et j'aperçu la plaie béante sur son ventre qui saigner encore. Jugeant que mon compagnon de soirée ne risquer rien, je me penchais sur l'enfant pour le rassurer. Je lui son doudou dans les mains, lui sussurant des paroles de réconfort. Le voyant calmer au bout de quelques secondes, je criais :

    ' A l'aide, venez m'aider, il y a un enfant blessé ici et un homme inconscient ! '

    Heureusement, un pompier n'était pas loin de nous et il se précipita à mes cris. Il se pencha sur le garçon et le mit en position de sécurité, pour s'assurer que le sang arrête de jaillir à profusion de la blessure. Bien vite, il fut rejoint par ses collègues. On sollicita mon aide que je cédais bien volontiers. D'abord, le garçon partit à l'hôpital dans une ambulance. De loin, je vis ceux qui semblaient être ses parents monter avec lui. Puis l'on me demanda si je voulais accompagner mon compagnon dans l'ambulance. La demande me fit sourire et j'acceptais naturellement, surtout dans l'idée de fuir les journalistes que je voyais se rapprocher d'un peu trop près. Je montais donc à l'intérieur de l'ambulance avec Derek, qu'on avait attaché sur un brancard. Les médecins ne lui avaient pas trouver de blessure mais craigner qu'une pierre ne lui soit tomber dessus. Je ne démentis pas, me voyant mal leur expliquer qu'il s'était senti mal après avoir sauver la vie de l'enfant. L'ambulance filait dans les rues, non pas en direction de l'hôpital, apparemment déjà bondé, mais vers une petite installation de fortune qui accueillait les victimes les plus légères de l'incident. Profitant d'un moment d’inattention des médecins, une voiture bloquée la circulation et en émergea une femme paniquée qui cherchait son mari, je me penchais vers l'homme et faisant mine de prendre sa main dans la mienne, je lui chuchotais :

    ' Si vous devez sortir d'ici parce qu'il ne faut pas qu'on vous examine, c'est le moment de me le dire, Derek.... A moins que votre magie ne soit pas mise en danger par des médecins curieux. '

    Je ne m'en prenais que rarement au corps médical, il faisait un métier des plus utiles après tout, mais je ne rechignais pas devant la tâche. Je devais bien cela à l'homme qui m'avait céder son chemisier sans faire de manière...



Proverbes communs du XIVe siècle. ϟ "Mieux vaut vivre son rêve que rêver sa vie." « You may say I'm a dreamer, But I'm not the only one, I hope some day you'll join us...»


Quand c'est Brianna à qui vous avez à faire , c'est écrit en bleu et quand c'est Anna, c'est écrit en marron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Charmeur mais déjanté

Charmeur mais déjanté

Masculin
Nombre de messages : 321
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : Ma mission consiste à ramener Arès auprès de Zeus. (et l'empêcher de faire des bêtises, MDR)

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 4 - Confirmé

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Mar 26 Mar - 20:51

Apollon avait sauvé le petit garçon qui se trouvait sous les décombres mais en avait oublié de cacher sa magie. Heureusement que la jeune demoiselle qui l'accompagnait avait fait rempart de son corps, qu'elle a joli d'ailleurs ! Voilà ce qu'il en coûtait de ne pas écouter son corps et tous les signes qu'il envoie ! Le Dieu paraissait bien ridicule à s'éffondrer comme ça, surtout devant une demoiselle plus que charmante et sa réputation de dragueur allait en prendre en compte. Seulement, Anna avait fait le nécessaire pour avertir des secours et évacuer le petit garçon qui tenait son doudou fortement dans ses bras. Heureusement qu'elle se trouvait dans les parages. Elle venait de s'adresser à lui afin de lui demander si sa magie pouvait être découverte par des médecins. Il n'en savait rien mais se doutait qu'il fallait mieux éviter d'être confronter aux simples mortels. Dans un sursaut d'orgueil même si ne tenant plus sur jambes, Apollon ouvrit les yeux au prix d'un effort démesuré et répondit à la demoiselle.

Je préfère éviter d'être confronter à un médecin même si je ne sais pas trop s'il pourrait me trouver un lien avec la magie. Je préfère ne pas prendre de risque. Merci pour votre aide. C'est dur de l'avouer mais je crois que je vais avoir besoin de votre bras pour me relever. Est-ce que ça dérange de m'aider?

Demander de l'aide lui coûtait énormément mais il n'avait pas le choix. Quitte à se trouver ridicule, autant y aller à fond. Le petit garçon allait bien et se trouvait entre de bonnes mains. C'était l'essentiel ! Un pompier s'approcha de lui afin de l'examiner et Apollon fit tout pour le rassurer. Il ne voulait pas prendre le risque que sa magie soit découverte. Une fois que le pompier tourna le dos, il glissa dans le creux de l'oreille de la charmante demoiselle attachée à son bras:

On détalle ? Enfin, dans la mesure de mes possibilités de déplacements, je ne peux pas tenter le sprint mais une petite marche douce, ça peut le faire!

Le temps de l'amusement était fort lointain depuis quelques mois mais cette partie de son caractère n'avait pas complètement disparue et il était fort probable qu'elle puisse réapparaître. A l'instant présent, il voulait juste empêcher que sa véritable nature, et donc son escroquerie sur sa véritable identité, ne soit révélée. Il pouvait remercier sa charmante camarade de ne pas l'avoir dénoncé même si les excuses et le Dieu des arts faisaient deux. Apollon s'appuya sur l'épaule de la jeune femme et essaya de se déplacer. Rien que le fait de se relever était comique ! Il était plutôt ridicule et aurait perdu de sa crédulité si des personnes l'avait remarqué. Sa réputation en prenait un coup et les mythes tombent. Dans sa fuite, il manqua de tomber ou de se prendre des mus à deux ou trois reprises mais il gardait sa fierté quand même en trouvant des excuses bidons et en râlant un peu.

HJ: Désolée pour le retard !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwenvernier.free.fr
Moi c'est

avatar


Fais de ta vie un rêve
▬ Et du rêve une réalité...

☆ Fais de ta vie un rêve ▬ Et du rêve une réalité...

Féminin
Nombre de messages : 99
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Vaincre son agoraphobie
- Découvrir son statut de Créateur
- Faire un RP avec Apollon as Derek Vasseur

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur non éveillé
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Dim 31 Mar - 13:20



    « La femme s'est toujours réservé la part captivante de la séduction,
    le séducteur, lui s'est toujours retrouvé avec la part légèrement ridicule . »
    de Jean Baudrillard
    Extrait du Cool Memories - 1980-1985

    L'ambulance était à l'arrêt et je vis avec une certaine satisfaction le dernier des médecins présent à l'arrière avec nous se rendre à l'avant. Bien, puisque nous étions maintenant seuls, j'allais pouvoir donner un coup de main à mon chevalier servant pour prendre la fuite. Je n'aurais pas eu de scrupules à donner un petit coup à l'arrière de la nuque du dernier homme présent mais un médecin serait plus utile debout et bien éveillé plutôt que dans les vapes. Je glissais un bras autour de la taille de l'homme et l'aider à se relever. Heureusement que Brianna m'avait fait plus tôt costaud sinon j'aurais eu du mal. Un peu précipitamment, je le levais et nous nous dirigeâmes hâtivement vers la porte de l'ambulance. Je laissais Derek se tenir debout seul puis ouvrit la porte de l'ambulance et tirer vers moi l'homme. Nous sautâmes en bas du véhicule et filâmes le plus vite possible. J'entendis vaguement un des ambulanciers qui hurlaient derrière nous mais je hâtais le pas pour pas qu'il nous rattrape.

    Au détour d'une ruelle, j'entraînais Derek dans une petite niche faite entre deux bâtiments. J'appuyais l'homme sur un mur et je m'étirais moi-même, un peu engourdie. Je n'avais qu'une envie, me prendre une bonne douche pour me débarrasser de la crasse et de la sueur qui semblait faire une seconde couche sur ma peau. Je n'étais pas du genre délicate mais après les événements de la soirée, j'avais bien envie de faire ma fille. Je dardais un coup d’œil sur mon chevalier et lançais :

    ' Sans vouloir vous offensez, j'aimerai bien savoir à qui j'ai réellement à faire... Ou à quoi, avant de finir la soirée. '

    C'était plutôt du genre brute de décophrage mais je ne faisais pas particulièrement dans la fine bouche en temps général alors pourquoi devrais-je modifier mes habitudes ? Je m'appuyais nonchalamment contre le mur à mon tour, fixant l'homme qui venait de pimenter ma soirée. Me rappelant soudain de quelque chose, je baissais les yeux et poussait un petit soupir soulagé. Mon sac était bien avec moi. Je l'entrouvris et vis avec satisfaction que le bijou que j'avais dérobé quelques instants plus tôt était toujours là. Cela m'aurait embêter de l'avoir égaré après avoir supporter les mains baladeuses de ce vieux pervers, j'estimais que j'avais bien mériter un petit 'cadeau'. Je glissais mon doigt sur les pierres du joyaux, attendant la réponse de celui qui s'était présenter à moi sous le nom de Derek .



Proverbes communs du XIVe siècle. ϟ "Mieux vaut vivre son rêve que rêver sa vie." « You may say I'm a dreamer, But I'm not the only one, I hope some day you'll join us...»


Quand c'est Brianna à qui vous avez à faire , c'est écrit en bleu et quand c'est Anna, c'est écrit en marron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Charmeur mais déjanté

Charmeur mais déjanté

Masculin
Nombre de messages : 321
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : Ma mission consiste à ramener Arès auprès de Zeus. (et l'empêcher de faire des bêtises, MDR)

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 4 - Confirmé

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Mar 9 Avr - 20:40

Une course effrénée s'ensuivit, enfin dans les limites du possible pour Derek, avant de s'arrêter quelques instant dans une petite ruelle sombre. Apollon aurait du prévoir cette situation. Il aurait s'attendre à ce que la demoiselle lui demande de rendre des comptes. Elle avait été bien sympathique de l'avoir couvert mais elle avait le droit à quelques explications. Elle dardait du regard le Dieu et celui-ci, pour une fois paru quelque peu mal à l'aise. Il demanda dans un chuchotement:

Cet endroit est-il sure pour parler d'un lourd secret ? Puis-je vous faire confiance ?

La deuxième question était très stupide puisqu'elle venait de couvrir son secret il y avec quelques minutes. Fouillant du regard, Apollon était à l’affût du moindre expions, de la moindre oreille. Il ne discernait pas grand chose, mis à part quelques animaux nocturnes, notement des chats errants mais rien de bien méchant ni capable de répéter des propos. Encore qu'il y avait beaucoup de choses étranges qui se déroulaient en ce moment dans cette bonne vieille ville d'Attia. Beaucoup trop de magie et d'être surnaturels y avait élu domicile. Les lieux se trouvaient moins sures. Attrapant le bras de la charmante demoiselle qui se trouvait en sa compagnie, il l'emmena dans un petit coin sombre, à l’abri des regards indiscrets avant de lui révéler une ou deux informations sur sa véritable identité. Juste assez pour calmer sa soif de savoir. Reprenant son calme olympien (XD), il regarda la demoiselle dans les yeux, se pencha près de son oreille et lui chuchota:

Pour faire court car l'histoire serait beaucoup trop longue à raconter et aussi pour éviter que toutes ces informations s'ébruitent dans la nature vers d'autres oreilles peu scrupuleuse, je vais avouer que mon véritable nom n'est pas Derek et que je suis sous couverture. Ensuite, je vous dirais aussi que j'ai des liens étroits avec la magie depuis de nombreuses années. Je suis plus âgé que vous pouvez le croire. Etes-vous satisfaite de mes réponses?

Apollon esquissa son plus beau sourire, digne d'un sourire pour une publicité de dentifrice. Ensuite, il attendit la réaction de la demoiselle, un tantinet stressé.

HJ: Désolée pour le temps de réponse!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwenvernier.free.fr
Moi c'est

avatar


Fais de ta vie un rêve
▬ Et du rêve une réalité...

☆ Fais de ta vie un rêve ▬ Et du rêve une réalité...

Féminin
Nombre de messages : 99
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Vaincre son agoraphobie
- Découvrir son statut de Créateur
- Faire un RP avec Apollon as Derek Vasseur

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur non éveillé
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Mar 14 Mai - 12:35



    « La femme s'est toujours réservé la part captivante de la séduction,
    le séducteur, lui s'est toujours retrouvé avec la part légèrement ridicule . »
    de Jean Baudrillard
    Extrait du Cool Memories - 1980-1985

    Plus rien ne m'étonnait, ou presque. Après tout, j'avais eu une vie pas vraiment catholique et mon immersion dans ce nouveau monde à cause des pouvoirs de Brianna m'avait aider à ouvrir les yeux sur le monde surnaturel. Qu'importe ce que Derek pouvait bien m'avouer, je serais prête à l'entendre. Peut-être pas à l'admettre mais l'entendre serait déjà bien. Et puis les pierres du bijoux, si froides et douces à la fois sous mes doigts, seraient là pour m'ancrer dans la réalité. La main toujours posée sur les bijoux, je répondis à son compagnon d'infortune :

    ' Je pense qu'il est sûr, avec l'accident pas loin, il ne doit y avoir personne. '

    Je le pensais sincèrement et puis qui pourrait bien traîner dans une ruelle pareille, avec les bennes à ordures ? Le quartier n'était pas du genre à abriter les petits trafics mais bon, on ne savait jamais. Je tournais sur moi-même pour vérifier, mes années d'espionnages m'avaient permis d'être plus attentive à ce qui pouvait m'entourer. Ne sentant pas franchement de présence, je me contentais d'opiner de la tête pour affirmer mes dires. C'est aussi pour cela que je me laissais traîner dans un coin sombre par mon inconnu. Je n'étais pas farouche mais si jamais il s'essayait à un coup tordu, j'étais prête à lui montrer qu'il n'y avait que moi qui décider avec qui je m'amusais. Mais il n'eut aucun geste déplacé, l'homme se contentant de chuchoter à mon oreille. Les propos qu'il me confia me laissèrent sur ma faim, me faisant froncer les sourcils et je répliquais sur le même ton :

    ' Croyez bien que ce n'est que parce que vous êtes charmant que je ne vous en demande pas plus... Pour l'instant. '

    J'étais de nature curieuse, que voulez - vous ! Et puis, il fallait bien que je fasse de nouvelle rencontre et une bonne connaissance était une connaissance que l'on connaissait sur le bout des doigts. Vu comment était cette ville, je savais qu'il me faudrait du monde en rapport à la magie à mes côtés et malheureusement pour moi, ce n'était pas encore Brianna qui pourrait m'aider.


HJ Comme tu es absente, j'ai hésitée à répondre mais voilà une réponse pour ton retour ! =)



Proverbes communs du XIVe siècle. ϟ "Mieux vaut vivre son rêve que rêver sa vie." « You may say I'm a dreamer, But I'm not the only one, I hope some day you'll join us...»


Quand c'est Brianna à qui vous avez à faire , c'est écrit en bleu et quand c'est Anna, c'est écrit en marron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Charmeur mais déjanté

Charmeur mais déjanté

Masculin
Nombre de messages : 321
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : Ma mission consiste à ramener Arès auprès de Zeus. (et l'empêcher de faire des bêtises, MDR)

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 4 - Confirmé

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Lun 20 Mai - 17:17

Comprenant que la jeune femme devant lui voulait en savoir beaucoup plus sur lui, Apollon esquissa son plus beau sourire. Bon, il est vrai que cela ne marcherait pas mais c'était plus fort que lui. Le Dieu des arts aimait plaire. C'était dans ses gênes et cela le restera jusqu'à la fin de ses jours. Quelque chose en lui le poussait à tout raconter à sa compagne de soirée mais quelque chose d'autre l'en empêchait. Il avait confiance mais il fallait savoir rester prudent. Difficile d'avouer qu'on est un Dieu, qu'on vit sur le mont Olympe et qu'on glande toute la journée. La plupart des personnes censées nous prendraient pour des fous. Apollon était plutôt joueur et avait décidé de s'amuser un peu avec la demoiselle. Non, rien de pervers, je vous rassure ! Juste qu'il voulait jouer aux devinettes et qu'il avait envie qu'elle devine qui il était vraiment. Il réfléchit quelques secondes afin d'obtenir les bonnes phrases puis s'exclama, toujours dans le creux de l'oreille d'Anna:

Je suis originaire d'un Mont célèbre. J'ai fais, des arts et de la lumière, mon domaine de prédilection. Ma lignée est immense et puissante. J'ai des liens étroits avec les amazones. Je suis aimé de tout le monde. Qui suis-je ?

Oui, Apollon était joueur et vous savez quoi, il adore ça ! Il aime qu'on le reconnaisse dans la rue même si ces derniers temps, il valait se faire discret. Il aime être aimé de tous, d'être idolâtre et admiré de tous. Il fit un petit clin d’œil à la demoiselle et attendit sa réponse. De toute façon, elle finirait pas découvrir sa véritable identité.

Soudainement, un grand bruit se fit entendre. Apollon chercha la source du bruit quand son regard se stoppa sur le mur juste devant eux. Le mur menaçait de s'écrouler. Il fallait réagir vite. Juste avant que celui-ci ne s'écroule, il attrapa le bras de la demoiselle et l'emmena hors de la ruelle.


HJ: J'ai essayé de relancé de l'action. Si ça ne te va pas, dis le moi et je changerais !!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwenvernier.free.fr
Moi c'est

avatar


Fais de ta vie un rêve
▬ Et du rêve une réalité...

☆ Fais de ta vie un rêve ▬ Et du rêve une réalité...

Féminin
Nombre de messages : 99
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Vaincre son agoraphobie
- Découvrir son statut de Créateur
- Faire un RP avec Apollon as Derek Vasseur

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur non éveillé
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Lun 24 Juin - 16:26




    « La femme s'est toujours réservé la part captivante de la séduction,
    le séducteur, lui s'est toujours retrouvé avec la part légèrement ridicule . »
    de Jean Baudrillard
    Extrait du Cool Memories - 1980-1985

    J'étais en train de réfléchir, le nez froncé, les yeux plissés. J'avais remarquée en espionnant Brianna que ce trait de caractère n'était surgit que de sa plume mais que c'était un de ses tics. Je me souvenais encore du drôle de soulagement que cette observation m'avait faite ressentir. Moi, Anna, je n'étais peut-être qu'un personnage de papier surgit de l'esprit d' une auteure magicienne mais j'avais tout de même des traits réellement humains. Une réelle existence. Quand j'avais compris ma condition d'être imaginaire, j'avais eu du mal à l'assumer. Qu'est-ce que j'étais ? Un fantasme ? Un monstre ? Une invention ? Tout ça à la fois ? Et puis... Au bout de quelques temps, mon naturel avait repris le dessus. Survivre, me faire une place dans ce monde. J'avais encore des questions pleins la tête que je comptais bien poser à Brianna un jour.

    Mais pas maintenant. Non, elle était encore trop fragile. J'entendais déjà dans mes oreilles le hurlement qu'elle pousserait sûrement si jamais elle me voyait devant elle en chaire et en os. Pour elle, je n'étais que celle avec qui elle bataillait sur le papier pour avancer son histoire. Je me réjouissais parfois de l'entendre maugréer que son personnage ne faisait pas ce qu'elle souhaitait. Dans le fond cela ne faisait que confirmer mon existence.

    D' une certaine manière, j'avais hâte de pouvoir échanger avec elle sur mon existence. Et de pouvoir lui parler de l'homme étrange qui me faisait face. En attendant, je tendais l'oreille, guettant ses mots.... Oh ! Une devinette ?! L'idée m'amusa et je me laissais aller à écouter les propos, concentrée sur chacun d'entre eux. Je n'étais pas sûre de comprendre tout.

    Prenant le temps de réfléchir, je ne risquai sur une piste assez hallucinant. J'ouvris la bouche, la refermait puis la rouvris pour laisser échapper :


    " Vous êtes ... Apollon ? "

    J'admettais que ce monde étrange recelait bien des surprises mais là quand même ! Je fronçais les sourcils et sifflais :

    " Je vous conseille de ne pas vous moquez de moi ! "

    Un dieu ?! Et puis quoi encore !
       


HJ J'ai zappé le coup du mur, mais ça faisait trop après l'explosion du café. ^^"



Proverbes communs du XIVe siècle. ϟ "Mieux vaut vivre son rêve que rêver sa vie." « You may say I'm a dreamer, But I'm not the only one, I hope some day you'll join us...»


Quand c'est Brianna à qui vous avez à faire , c'est écrit en bleu et quand c'est Anna, c'est écrit en marron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Charmeur mais déjanté

Charmeur mais déjanté

Masculin
Nombre de messages : 321
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : Ma mission consiste à ramener Arès auprès de Zeus. (et l'empêcher de faire des bêtises, MDR)

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Olympien
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 4 - Confirmé

MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   Dim 30 Juin - 19:48

Regardant la demoiselle en face de lui, qui semblait apprécier le jeu de la devinette, Apollon ne fut pas étonner qu'elle réussisse à trouver l’énigme mais plus par le fait qu'elle pense à un gag. Il n'avait pas pensé qu'on puisse mettre sa véritable identité en doute. Plusieurs choix s'offraient à lui :

Soit il faisait comme le célèbre Jack Sparrow en disant toute la vérité et cela ne changerait rien puisque tout le monde refuserait de le croire en pensant qu'il prône le faux pour le vrai. Soit il continue sur son mensonge en cachant sa véritable identité. Ce qui semble le plus prudent étant donné ce qui se prépare dans la ville. Mais, Apollon n'est pas du genre prudent et a un petit faible pour les risques, tant qu'il peut en rester maître. Soit, et là dernière solution, se dévêtir afin de montrer ses véritables attributs et donc prouver qu'il est bien cette fameuse divinité des Arts et de la lumière, idolâtrée de tout être vivant. Il était plus que tenté par la dernière solution. Seulement, les deux compagnons de route se trouvaient dans la rue et se déshabiller dans un tel endroit, à la vue de tout passant n'est pas forcément la meilleure solution. En même temps, Apollon adorait être admiré, regardé, envié et tout ceci était beaucoup trop tentant pour qu'il n'y résiste. En plus, il avait déjà enlevé sa chemise et donc il lui restait moins de vêtements à enlever.

Ainsi, après un petit clin d’œil en direction d'Anna, le Dieu , retira sa veste lentement, laissant apparaître son torse délicieusement sculpté à la perfection. Eh oui ! La perfection existe ! La fixant toujours dans les yeux, il déboucla la ceinture de son jean et ôta son pantalon. Ainsi, il en vint à retrouver en caleçon dans la rue, devant une charmante demoiselle. Et tout ça pourquoi ? Juste pour prouver qu'il est bien le célèbre dieu des Arts et de la lumière. Autrement nommé, Apollon.


Vous pensez toujours que je paye votre tête ? Chuchotant à l'oreille d'Anna:Si bien entendu, vous pouvez essayer d'éviter d'en parler autour de vous, cela m'arrangerait un peu.

HJ: J'ai laissé tombé le coup du mur aussi. Je savais bien que ça faisait trop. J'ai réalisé mon défi du flood aussi...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gwenvernier.free.fr
Moi c'est
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Promenade dans les rues et rencontre (PV Anna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Promenade dans l'Oise.
» Promenade dans les rues
» [RP ouvert à tous] Promenade dans les rues de Saint-Pierre-Port
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Le canada dit à Martelly : enlever les fatras dans les rues de PAP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Creatio  :: Attia :: Place Henri Matisse :: Rue piétonne-