AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre peu ordinaire ou la porteuse de véritée | Gaia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moi c'est

avatar


•• Créateur amoureux d'une déesse ||
Modo graphiste

 •• Créateur amoureux d'une déesse || Modo graphiste

Masculin
Nombre de messages : 953
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Une rencontre peu ordinaire ou la porteuse de véritée | Gaia    Sam 15 Déc - 21:41

    Sa journée avait des plus longues et des plus ennuyeuses. Il faut dire que c'était comme cela tout les vendredi. Shane, Trent et Kalia avait la chance de ne travailler que le matin de dix heures à midi mais lui, lui, il devait être au lycée en cours de huit heures à dix sept heures trente. Bien entendu, c'était des cours qu'il ne pouvait pas manquer. Parce que cette année, finit de s'amuser, il allait enfin avoir son bac. Puisqu'il ne faisait aucun doute que Shane, Kalia et Trent auraient le leur, il pouvait maintenant partir à l'université sans se soucier de laisser derrière lui les gens qu'il aimait. Et avec un peu de chance, Shane, Kalia, Gwen, Trent et lui-même seraient l'année prochaine dans la même faculté à découvrir les lieux. C'était pour cela qu'il ne pouvait pas se permettre de laisser le moindre cours de côté. Oh bien sûr, il avait des facilités mais il ne pouvait pas laisser une seule chance de rater son diplôme. Il allait donc sagement en cours et en re-sortait complétement crever le vendredi soir, n'aspirant qu'à une chose, rentrer chez lui pour se glisser dans son lit et papoter sur MSN avec ses amis ou aller se poser chez Tisiphone pour se faire dorloter comme un enfant. Il avait trouvé le bon rythme maintenant et aller en début de semaine chez sa famille puis passer la fin de semaine avec sa 'seconde famille'. Et le week-end, il révisait une journée complète et sortait avec Shane. Pas plus compliquer. D'ailleurs, il organisait des moments de révisions avec ses amis, comme ça il faisait deux en un.

    Ce soir, il pleuvait, une pluie froide mêlait de neige, accompagner d'un vent fort et glacial. Il avait penser se rendre chez Shane mais il ne se sentait pas d'humeur à affronter le mauvais temps. Il avait beau être un Créateur, cela ne l'empêchait pas d'être sensible aux affres de la météo. Frissonnant, il remit en place son écharpe autour de son cou, la faisant remonter jusqu'à ses oreilles, puis enfonça ses mains dans ses poches, son nez dans son écharpe et se dirigea à grand pas vers l'arrêt de bus du lycée. Il était concentré à éviter les plaques de verglas sur le sol, il n'avait pas envie de se taper une nouvelle gamelle comme lorsqu'il avait trouver le bijou. Il n'était plus vraiment loin de l'arrêt du car quand l'Autre se manifesta. Il y avait un moment qu'il n'avait plus sentit sa présence dans son esprit, il avait même penser à une sorte d'hallucination. Mais l'Autre était là ce soir et lui hurlait dans les oreilles de s'arrêter. Il grogna, c'était qu'il gueulait fort quand même, et s'arrêta dans un équilibre précaire, manquant faire un grand écart sur un petit morceau de verglas. Qu'est-ce qu'il lui voulait encore ? Il plissa du nez, regardant autour de lui, s'attendant presque à voir surgir à ses côtés cet alter-ego étrange.

    Mais il n'y avait là que la foule tardive des lycéens qui se précipitait vers l'arrêt du car, se glissant sous l'abribus et se serrant à qui mieux mieux dessous pour éviter le froid et la pluie. Il plissa du nez , pestant contre l'eau froide qui commençait à lui brouiller la vue. A s'être arrêter en plein vent, il commençait à avoir froid et ne put retenir un frisson. Il grogna de nouveau, se frotta les yeux sur une des manches de son blouson dans une drôle de contorsion et reprit son chemin. Aussitôt l'Autre lui hurla à nouveau de s'arrêter. Il manqua à nouveau déraper et s'arrêta encore. Las, il grogna à mi-voix :

    ' Quoi encore ? '

    L'Autre allait lui inventer quoi de nouveau ? Hein ? Il espérait qu'il n'allait pas l'obliger à se battre en plein milieu des lycéens. Ca ferait tâche .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Une rencontre peu ordinaire ou la porteuse de véritée | Gaia    Lun 17 Déc - 20:03


Une rencontre peu ordinaire, ou la porteuse de vérité
Ian et Kristen




Je me suis levée ce matin, avant un mal de crâne immense et un rhume à vous faire garder le lit. Oui, mais comme une conne, voyez-vous, je me suis levée pour aller bosser. J’aurais resté dans les bras chauds de mon homme. J’aurais resté au chaud, toute la journée, avec une boisson chaude, de l’aspirine et une boulote sous la main. Mais non mais je me suis levée pour donner cours à mes élèves. Pourtant, certains ne méritent pas que je farcie pour eux. Ce sont de petits merdeux, qui se sont juste inscrits à la fac, car ils ont eu une bourse d’étudiant et qu’il ne savait pas quoi faire cette année. Alors ils sont allés à la fac, pensant trouver de la chaleur, des potes. Pouvoir faire la fête tard le soir et mener la belle vie, durant une année.

Et quand je les vois arrivée dans mon amphi, tranquille. J’ai envie de les massacrer et de leur faire peur avec mes dons de déesse. Mais je ne peux pas, je suis une bonne déesse et j’ai jurée de ne pas toucher aux humains, même si j’ai très envie. Alors je prends sur moi et je fais mon cours, car bien sur, ces élèves dont je vous ais parlé, ne sont pas la majorité. Heureusement, dans mes classes, j’ai de bons élèves. Ceux qui en veulent vraiment et qui sont là, car ils veulent réussir. Ceux là, sont majoritaires et c’est pour eux que touts les matins, je suis fière de me lever et d’aller en cours.

Et encore ce matin, c’est pour eux que je me lève. Malgré mon rhume qui, je crois, va se transformer en angine. Je quitte alors les bras chauds de mon petit ami, qui ne travaille pas ce matin. Il y en a qui ont de la chance dans ce monde. Je disais donc que je me lève péniblement de mon lit chaud pour aller dans la salle de bain. L’eau chaude détend mes muscles et me relaxe. Je reste un moment dans la douche, avant de me convaincre d’en sortir. Je mets ma serviette autour de mon corps et secoue mes cheveux dans une autre, pour les changer. Une fois, sèche, je m’habille d’un jean droit, d’un tee-shirt blanc, d’un pull over belge. Je sèche mes cheveux avec l’appareil et les coiffe comme je le souhaite. Un peu ondulés. Je sors discrètement de la douche, pour ne pas réveiller mon homme. Je déjeune tranquillement, avant de donner un baiser à l’amour de ma vie. Et de sortir affronter le froid polaire.

Je parie qu’il fait au moins – 5°C dehors. Il y a des plaques de verglas sur les trottoirs et je fais bien attention à ne pas me casser la gueule par terre. J’avance autant bien que mal vers mon lieu de travail. La pluie battant, rend ma vue difficile et je ne voyais pas où je fonce. Tout ce que je remarque, c’est que je me rapproche du lycée et donc de la fac, car les deux établissements étaient proches. J’attends les cars scolaires arrivés.

Enfin à la fac, je dis bonjour vite fait à mes collègues et avance vers mon amphi. Mes élèves m’attendent déjà et je fais mon cours enrhumée toute la journée. Heureusement, cette dernière a passée vite et je suis contente de pouvoir rentrer chez moi.

Bien sur, le temps n’a pas changé et il pleut toujours autant. Je prends mon courage à deux mains et fonce droit devant. Je passe devant le lycée, quand sans faire express, je me cogne à un lycéen. Furieux, il se retourne vers moi et me dit qu’est ce que je voulais :

- Je suis désolée, je ne t’ai pas vu devant moi. C’est qu’avec ce temps, on ne voit rien. je suis désolée.

Soudain mon regard s’arrête pour observer le garçon que j’ai bousculé. C’est alors que je vois son aura bleue. Une aura de couleur bleue, mais c’est celle des créateurs. Je souris de joie et je lui dis sans peur :

- Tu es un Créateur ? Je suis Gaia, la déesse de la Terre. Mais ici, on m’appelle Kristen.







code by © Emma









Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


•• Créateur amoureux d'une déesse ||
Modo graphiste

 •• Créateur amoureux d'une déesse || Modo graphiste

Masculin
Nombre de messages : 953
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Une rencontre peu ordinaire ou la porteuse de véritée | Gaia    Sam 29 Déc - 19:24

    L'Autre dans sa tête avait cesser de siffler dans son crâne et semblait assez satisfait. Voir même très heureux. Ian quand à lui eut du mal à retenir un juron et resta un instant sans réaction face à la jeune femme qu'il venait de bousculer. Elle avait l'air très jeune, pas plus âgée que lui en tout cas, et elle flamboyait d'une aura d'un rouge vif qui lui était à présent plus que familier. Mais les propos qui sortirent de sa bouche eurent de quoi le surprendre. Au beau milieu de la foule qui sort du lycée, elle sort le mot qu'il s'efforce de taire dans ses conversations avec ses amis les plus proches. Créateurs. Non pas que ce soit un nom honnis ou qu'il est honte de ce qu'il était mais parce qu'il ne tenait pas à passer pour un fou. Et à en juger par les regards en quoi que leur lancer les lycéens et les petits rires qui commencer déjà à franchir les lèvres des adolescents.

    Ian retient un juron devant l'étourderie de celle qui lui faisait face et il l'attrapa par le bras pour la tirer à l'écart. Il la traîna un peu sur quelques mètres et ils finirent non loin du bâtiment du lycée, à un des angles, déserts de tous lycéens, bien trop presser de rentrer chez eux pour se soucier de deux personnes en train de s'attarder devant les bâtiments. Une fois à l'abri, Ian étudia avec curiosité la jeune femme qui venait ainsi de l'interpeller. Il n'était pas en colère parce qu'elle l'avait bousculer, après tout, c'était la faute de l'Autre s'ils s'étaient bousculés, mais il était quand même peu ordinaire qu'une personne vous aborde dans la rue en se présentant comme une déesse et en vous demandant si vous êtes un Créateur. Qui plus est à un parfait inconnu, même un lycéen.

    Ian la regarda donc. Elle avait des cheveux bruns bouclés, les yeux clairs, la peau pâle... Elle avait l'air normale, mise à part son aura rouge. Sans celle-ci, il l'aurait sans doute remis gentillement en place ou lui aurait demander si elle avait besoin d'aide. Mais maintenant qu'il était un peu plus familier du monde surnaturel, il savait qu'il n'avait pas à faire simple à une gentille folle. Accessoirement, il devait être prudent. Les Olympiennes qu'ils croisaient été généralement sympathique mais il connaissait aussi Arès et ce dernier ne l'apprécier pas réellement. On ne savait pas ce que cette femme pouvait lui vouloir. Lui qui pensait pouvoir rentrer chez lui prendre une bonne douche chaude avant d'aller chez Shane.... C'était apparemment rater.

    Il finit par lâcher à l'intention de la trouble-fête :

    ' Écoutez, ce n'est pas bien grave si vous m'avez percuter mais franchement, vous devriez être plus prudente avant de parler à tords et à travers.... Vous rendez compte si les autres vous avez pris au sérieux ? Ou qui vous dit que je ne suis pas mauvais et que je ne tues pas tout ceux qui bougent et qui est surnaturel ? '

    Il ne s'appelait pas Matthew Bennett mais de nos jours, il fallait être prudent. Et manifestement, cette femme ne l'était pas , ce qui pourrait être dangereux pour elle et par extension pour les autres Olympiens. Il ne voulait pas que Shane risque quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


Pour vous servir

Pour vous servir

Féminin
Nombre de messages : 663
Missions : Je suis là pour vous guidez... Rien d'autres....

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: La Conteuse
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Une rencontre peu ordinaire ou la porteuse de véritée | Gaia    Dim 24 Mar - 14:08

Merci de répondre à ce sujet qui attend depuis plus de 4 semaines ou alors de le signaler en RP à archiver.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Une rencontre peu ordinaire ou la porteuse de véritée | Gaia    

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre peu ordinaire ou la porteuse de véritée | Gaia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une patrouille presque ordinaire [PV:Naïla]
» L'aviculture, une filière accessible et porteuse d'espoir
» [Porteuse de lumière]Akari
» Le 12 juin... Journal d'une petite fille ordinaire...
» Otýlie ? je cherche l'extra dans l'ordinaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Creatio  :: Attia :: Lieux de scolarité :: Maurice Boutin-