AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Visite de routine... Ou presque | Anaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moi c'est

avatar


Guy in trouble

Guy in trouble

Masculin
Nombre de messages : 413
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions :
Spoiler:
 


Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Guardian
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 2 - Apprenti

MessageSujet: Visite de routine... Ou presque | Anaëlle   Jeu 16 Aoû - 10:15

    Foutue Assashi ! Il avait beau avoir des principes, s'il la croisait de nouveau, il ne se gênerait pas pour lui rendre coups pour coups. Ses cousins lui disaient que depuis l'affrontement, il était devenu plus sombre, plus froid , presque plus... Plus violent. Peut-être bien que oui mais qui pourrait faire comme si de rien n'était après un événement pareil. Il avait passé toute sa vie à essayer de repousser la magie et n'avait jamais penser que lui ou son entourage pouvait être une victime. Il devait bien l'avouer, sa fierté de mâle ne supportait pas vraiment ce fait. Pas du tout en fait. Là, il n'avait s'agit de que lui mais il se doutait bien que cela ne saurait tarder. Pour l'affaiblir, pour le déstabiliser ou juste pour jouer, cette folle de Nora serait capable de tout. Et puis... Malgré toutes les potions et les soins magiques qu'ils avaient pu avoir, il était encore dans un sale état. Il avait des côtes fêlés, des os fragilisés et des hématomes internes.... On était venu le soigner en catimini , il lui fallait un suivi plus classique. Il avait donc des rendez-vous à l'hôpital assez réguliers, qu'il dissimulait non seulement à ses amis, même si pour eux l'incident n'était qu'un banal accident de voiture , mais aussi à sa famille . Les Guardians auraient sans doute vu d'un mauvais oeil qu'il aille exposer des blessures en partie magique aux yeux des humains.... Mais bon, une part des blessures, voir presque la totalité, était dû à des coups de poings et autre alors il pouvait se rendre à l'hôpital sans prendre le risque de révéler aux yeux du monde la magie, non ? Il aurait dû naître ange ou olympien tiens, il aurait au moins eut la chance de pouvoir se guérir lui-même, cela lui aurait éviter des ennuis pareils. Et bien évidement, l'hôpital était bondé aujourd'hui et son rendez-vous était décalé. Il allait encore rater des cours et ses amis allaient lui demander où il était passé, s'inquiétant pour lui. Il allait devoir mentir,encore. Poussant un soupir, il remua sur sa chaise en plastique, inconfortable , la faisant grincer, s'attirant des regards réprobateurs. Il grogna, lui aussi était là depuis des heures, lui aussi il avait mal. Il avait bien le droit de remuer un peu, non ?

    Il regarda une nouvelle fois la pendule, soupira puis finit par se décider et se leva. Il fallait qu'il marche, qu'il se dégourdisse un peu. Comme ça, sa hanche douloureuse arrêterait peut-être de le tirailler un peu. De toute façon, il avait un numéro d'attribué et celui était annoncer à voix haute au micro, il ne pourrait pas se faire voler sa place. Il commença par parcourir le couloir, s'étirant un peu pour assouplir ses muscles fatiguer par une heure d'attente sur un siège inconfortable. Tourner encore et encore dans un couloir d'hôpital aseptisé fini par le lasser, et aux regards des infirmières qui passaient, il gênait plus qu'autre chose. Il repéra une petite terrasse, en fait le palier de l'escalier de secours et après s'être assurer qu'il entendrait bien son numéro quand on l’appellerait, il s'y rendit et s'appuya à la balustrade. Le fond de l'air était frais et un peu humide, d'ailleurs un brouillard persistant régner sur la ville, plongeant toutes les rues et bâtiments dans une ambiance un peu paresseuse, cotonneuse. Un temps à rester chez soi, bien au chaud sous une couette douillette avec un bon café noir. Il grogna de nouveau et bougea un peu la jambe, faisant craquer les os de sa hanche douloureuse. Il eut une grimace de douleur. Il était temps de rentrer, il était de plus en plus aigri, il avait froid et sa hanche devenait de plus en douloureuse. Alors qu'il pivotait sur lui même pour rentrer, il tomba nez à nez avec une jeune femme. Elle avait des yeux bleu magnifique... Il haussa un sourcil, surpris puis finit par lâcher :

    " Excusez - moi, vous pourriez vous décaler un peu ? Je ne peux pas passer.... "


    La porte avait beau être ouverte, le passage était étroit et il ne pouvait pas jouer les contorsionnistes pour passer avec sa hanche et ses côtes.



« La peur mène à la colère,
la colère mène à la haine,
la haine mène à la souffrance. »
de George Lucas
Dialogue du film américain Star Wars, épisode 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Visite de routine... Ou presque | Anaëlle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une simple visite de routine ! Ft Ulrich
» Caël - Ce n'est qu'une visite de courtoisie, enfin presque
» Un dîner presque parfait
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» visite chez le gynéco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Creatio  :: Ne pas oublier le passé :: Chapitre 1 : C'est la ville du crime....-