AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Se faire écharper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Se faire écharper   Mar 14 Aoû - 13:57

Lily n’était pas de bonne humeur. Oh, elle l’avait bien caché en plaisantant avec ses amies, parlé mode et garçon (il y avait un nouveau dans l’amphi qui était juste à croquer), montré à tout le monde son ravissant petit bonnet tricoté main et le nouveau pendentif en métal en forme de cheval (qu’elle avait affirmé avoir acheté en import mais qu’elle avait forgé elle-même) mais au fond, ça n’allait pas du tout. D’abord, cela faisait une bonne semaine qu’elle n’avait pas eu de nouvelles de cet idiot de Belmond. Et vu que al dernière fois qu’elle l’avait quitté des yeux quinze petits jours tous pourris on le lui avait rendu tout abîmé, elle n’allait pas le laisser passer comme ça.

Sans parler de sa nouvelle attitude là, froid et distant au début, elle devait faire des pieds et des mains pour qu’il se laisse aller à se détendre. C’étaient ça les amis ?! Elle voulait bien que son accident l’ait choqué mais ça puait baleine sous gravillon. A tous les coups, il avait une femme dans sa vie et il ne voulait pas qu’elle le sache !

Et bien, qu’à cela ne tienne, elle allait l’obliger à avouer. Elle allait le prendre par surprise, avec un prétexte bidon, chez lui et elle verrait bien s’il y avait quelqu’un. D’abord. Un peu en colère, au fond, assez jalouse à cette idée, elle resserra l’écharpe que son ami lui avait donné dans le métro, vérifia que celle qu’elle lui avait tricotée en vert, jaune et bleu avec un petit pompon au bout était toujours bien empaquetée et, bravant le froid, le vent et la neige, se dirigea d’un pas décidé vers l’appartement de Luke.

Trouver l’endroit ne lui posa pas de problème, elle le connaissait bien. La concierge la laissa entrer avec son demi-sourire entendu habituel, elle gravit rapidement les quelques étages et se retrouva devant la porte, souriante mais nettement plus nerveuse. D’un coup, elle n’était plus sure de vouloir savoir. Après tout, son ami était un grand garçon et pouvait faire ce qu’il voulait de sa vie. Elle savait bien n’être qu’une « petite sœur » à ses yeux. Mais, pour frustrant que ce soit, ce statut permettait de faire bien des choses. Après tout, les frangins c’est connu pour être chiant et tomber au mauvais moment.

Raffermissant sa résolution, elle plaqua son plus grand sourire sur son visage, pria pour qu’il ne remarque pas ses yeux anormalement froids et frappa un grand coup sur la porte.


« Honey ! I’m home !* »

Imiter le beauf de base rentrant à la maison dans les sitcoms américains la détendit un peu. Peu importait ce qu’elle pouvait bien penser, elle allait revoir Luke. Et le ramener à la fac pieds et poings liés s’il le fallait. Ca suffisait de se draper dans son truc post-traumatique machin. Non mais oh. Le monde n’allait peut-être pas s’arrêter de tourner si Belmond sortait de la vie de Lily mais la jeune fille refusait de vérifier.

*Chérie, je suis rentré !
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


Guy in trouble

Guy in trouble

Masculin
Nombre de messages : 413
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions :
Spoiler:
 


Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Guardian
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 2 - Apprenti

MessageSujet: Re: Se faire écharper   Ven 17 Aoû - 9:55

    C'était la première fois qu'il passait à son appartement depuis son altercation avec l'Assashi. Les Guardians l'avaient soigneusement garder au Manoir, le temps de son coma mais aussi de son rétablissement. Bien sûr, ils n'avaient pas penser à prévenir ses amis. Dans un sens, c'était mieux. Le Manoir ne serait comme ça pas révéler aux mortels et il n'aurait pas à subir les questions de ses camarades sur son état. Il avait ainsi eut le temps de réfléchir et de choisir le moyen le plus réaliste de justifier ses blessures. Un accident de voiture. Bien sûr, on allait se demander pourquoi on n'en avait pas parlé dans les journaux, un accident aussi grave mais bon, il trouverait sans doute un grand fait grave dans le monde pour justifier que l'on passe sous silence son petit accident. Il avait pris son temps pour guérir, pour réfléchir aussi. Réalisant que cela n'était sans doute que le commencement, il s'était plongé dans les ouvrages arborant la magie le temps qu'il avait dû rester au lit puis il s'était entraîné à user de ses pouvoirs. A la plus grande joie de son grand-père, qui bien sûr ne s'était pas privé d'une ou deux remarques acerbes sur toutes les années qu'il avait passé à essayer d'ignorer ce qu'il était réellement. La colère et la douleur aidant, il avait réussi à le mettre dehors d'un simplement mouvement d'aérokinésie. Il n'avait pas vraiment pris de risque, c'était le pouvoir qu'il utilisait le plus et qui était donc le plus 'puissant'. Son grand-père n'avait plus rien dit mais dés qu'il avait été à nouveau en état de marcher, il lui avait envoyer un maître d'arme qui avait entreprit de le former un peu plus au combat. Son corps s'était laissé aller , sans doute un peu trop. Pour quelqu'un entrain de se rétablir, il avait peut-être bien un peu trop forcer. Ce qui expliquer la difficulté que son corps avait rencontré pour cicatriser. C'était son cousin, Benjamin, qui avait fini par débarquer un beau matin pour mettre le ola. D'une certaine manière il lui en était reconnaissant. Un peu plus et il aurait fini par devenir fou.

    Il l'avait donc traîné en ville, en premier lieu à l'hôpital, restant avec lui pendant les heures d'attente, attirant plus l'attention qu'autres choses derrières ses lunettes noires pour dissimulé son visage. Puis, une fois assuré que son cousin avait passé les examens et avait les médicaments nécessaires, il l'avait reposé à son petit studio, lui enjoignant de se reposer puis avait filé à son shooting avec plus de deux heures de retard. Luke ne savait pas s'il devait rire ou pleurer face au comportement de cet idiot de mannequin. Presque un frère en fait... Craignant un peu que, il ne sait comment, son cousin ne le surveille et ne vienne le sermonner parce qu'il n'écoutait pas ses prérogatives , il s'était laissé tomber sur son clic-clac avec un soupir, fermant les yeux pour sombre dans un sommeil agité. La douleur l'avait réveillé et dans un état semi-comateux, il s'était traîné jusqu'à l'espace cuisine pour y pécher un anti-douleur qu'il avait avalé sans eau pour ensuite retourner se coucher. Il avait enfin plongé dans un sommeil sans rêve. Il ne savait pas combien de temps il avait dormi mais il fut réveiller par quelqu'un qui frapper à sa porte. A cause des cachets, il eut du mal à émerger et les mots prononcés par la personne de l'autre côté de la porte mirent un certain temps à venir percuter son cerveau.

    Lily. Il resta un instant, un long instant , les yeux ouverts, immobiles dans son canapé et les yeux rivés au plafond. Est-ce qu'il devait lui ouvrir ou pas ? Sa meilleure amie, avec son instinct de fin limier habituel, devait bien se douter que quelque chose n'allait pas, derrière cette longue absence. Mais d'un autre côté... Elle était pour lui bien plus que sa meilleure amie en fait. Elle était son soleil, celle dont il était amoureux, celle qu'il voulait préserver, protéger. S'il lui ouvrait la porte, c'était un peu comme l'entraîner dans les ennuis qui venaient de surgir dans sa vie. Mais la jeune femme serait sans doute capable de défoncer la porte si jamais il ne répondait pas. Il poussa un profond soupir et se leva, grimaçant un peu à cause de sa maudite hanche douloureuse et alla ouvrit la porte. Il s'appuya au chambranle et lâcha à la vue de sa blonde préférée :

    ' Hi, honey !'

    Il finit par s'écarter et lui fit signe d'entrer. Est-ce que par hasard, c'était Ben qui l'avait envoyé l'espionner ? Il en serait bien capable ... Laissant Lily faire comme chez elle, comme à son habitude, il retourna s'asseoir dans le canapé et lança d'une voix négligente :

    ' Que me vaut le plaisir ? '





« La peur mène à la colère,
la colère mène à la haine,
la haine mène à la souffrance. »
de George Lucas
Dialogue du film américain Star Wars, épisode 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Se faire écharper   Lun 27 Aoû - 8:42

    Il n’ouvrait pas. Pourtant il était là hein ? Elle avait eu l’impression d’entendre un craquement quelque part. Cela dit, dans cet immeuble pourri, ça pouvait être n’importe quoi. Pendant un long moment, Lily fusilla la porte du regard, partagée entre l’inquiétude et la colère. Trop d’émotions donnaient des rides, il allait falloir qu’elle se calme.

    La jeune femme allait partir quand un autre craquement, plus proche et suivit d’un grincement l’interrompirent. Il y eut le bruit de verrous qu’on tirait et l’inquiétude s’effaça totalement pour laisser place à la colère. S’il était là, son temps de réponse était louche. Il faisait quoi, cachait son amante ? Quel idiot. Ils ne sortaient même pas ensemble. Peut-être dormait-il ? Après tout, l’accident de voiture, tout ça. L’inquiétude revint au galop. Et s’il s’était cassé une jambe ? Dieu, ce qu’elle détestait ne pas savoir ! Quelle idée de la tenir dans le noir comme ça ! Pourquoi lui cacher des choses ? Cela ressemblait bien peu à son Luke…

    … lequel se tenait à présent dans l’encadrement de la porte, répondant à sa blague avec un sourire qu’elle lui rendit, par automatisme.

    Elle s’était attendue à beaucoup de choses mais pas à ça. Les traces sur son visage, sa pâleur, tout l’inquiétait. Même ses yeux qu’elle connaissait pourtant par cœur semblaient différents. L’accident avait vraiment du être horrible. L’idée qu’elle aurait pu perdre son ami la frappa de plein fouet. Et puis une profonde résolution l’envahi. Jamais. Jamais elle ne perdrait Luke comme ça. Personne n’avait le droit de lui faire du mal. Pas tant qu’elle vivrait. L’air autour d’elle sembla brûler puis s’éteignit tandis que son cœur se serrait dans sa poitrine. Elle aurait pu perdre Luke.

    Pendant une seconde, l’expression de la jeune femme devint inquiète. Elle leva la main vers le visage de son ami puis l’arrêta à mi-chemin, la laissant retomber le long de son corps. Il se passa une seconde et son sourire revint. Ne pas se laisser abattre. Jamais. Elle entra et regarda autour d’elle. Le studio était comme il avait toujours été.

    « Je t’ai apporté tes cours. Et tes devoirs aussi. Crois pas que sous prétexte de faire l’idiot je vais te laisser foirer ton année. »

    Elle se retourna et mit les mains sur ses hanches, cachant de son mieux l’inquiétude qui la rongeait. Jouer le rôle de sœur était ce qu’il y avait de mieux pour le moment. Même si elle avait envie de le remettre au lit et de rester à son chevet jusqu’à ce qu’il ne ressemble plus à un vampire neurasthénique. Se laissant aller à une impulsion soudaine, elle lui vola une bise et lui tourna le dos pour fouiller dans son sac et en sortir tous les livres qu’elle empila sur une table.

    « Tu ne m’offres pas à boire ? »

    Plus question de se demander si elle était bienvenue. Elle allait s’imposer. S’occuper de son Luke comme il le fallait. C’était ça le rôle d’une sœur. Oh, et elle allait téléphoner à cet abruti de Ben aussi. C’était pas une manière de prendre soin de son cousin.
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


Guy in trouble

Guy in trouble

Masculin
Nombre de messages : 413
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions :
Spoiler:
 


Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Guardian
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 2 - Apprenti

MessageSujet: Re: Se faire écharper   Jeu 30 Aoû - 9:19

    Luke eut toute les peines du monde à retenir une grimace. En s'asseyant, il s'était un peu trop précipiter et avait pris une position des plus douloureuses pour sa jambe, faisant se rappeler sa hanche à son bon souvenir. Il s'invectiva mentalement de tous les noms d'oiseaux possible et essaya de trouver une position plus confortable pour son corps. Mais plus il bougeait, le plus doucement possible, plus il avait mal. Il ferma un instant les yeux et serra le dents. Il aurait pu s'allonger pour que sa jambe repose à plat sur le canapé, qu'elle soit soutenue. Mais il oublia bien vite l'idée. Surtout ne pas paraître mal au point devant sa meilleure amie. Il avait bien capter le regard inquiet de la jeune femme lorsqu'elle était entrée dans son studio. C'est vrai qu'il faisait peur à voir, d'après son cousin, il avait une tête de mort vivant. C'était sûr qu'il avait encore des vilains hématomes sur le corps, il était aussi très pâle apparemment et la fatigue lui donner des cernes sous les yeux, il avait aussi perdu au moins cinq kilos. Mais comment voulez-vous qu'il se nourrisse pendant deux semaines de coma ? D'ailleurs, en parlant de nourriture, il faudrait sans doute aussi qu'il pense à refaire des courses. Son frigo n'avait pas dû se remplir tout seule pendant son absence. Déjà qu'il n'était pas bien plein lors qu’avait eut lieu l'incident. Il gigota encore un peu pour trouver une position plus confortable puis renonça. Il esquissa un léger sourire en entendant Lily parlait des cours. Ca lui ressemblait bien tiens, de vouloir le remettre dans le droit chemin. Il demeura un instant silencieux, songeur. Peut-être... Peut-être devrait-il arrêter la fac ? Ce serait sans doute plus sûr.... Il jeta un coup d’œil discret sur Lily puis secoua la tête. Non, ce n'était pas une bonne idée, ses amis se dépêcheraient de rappliquer pour le ramener à la raison et sa meilleure amie serait sans doute la meneuse du front ! Il devrait donc continuer d'aller à la faculté , cela vaudrait sans doute mieux. Il allait falloir qu'il fasse bien attention , il ne pouvait pas non plus se permettre de voir ses notes chuter et de rater ses examens. Il retient un léger soupir puis répondit à Lily, en s’efforçant de sourire :

    ' Merci beaucoup honey ! '


    Il allait lui dire de poser les cours sur son bureau mais la jeune femme le surpris en venant poser un baiser sur sa joue. Il en resta un peu ébahi pendant quelques secondes . Lily n'était du genre démonstrative en habituel. Heureusement que Benjamin n'était pas là, il aurait pas pu s'empêcher de laisser fuser une remarque pas du tout subtil sur la chose. Il bénit mentalement la séance de shooting de son cousin puis.... Il bénit ensuite sa meilleure amie qui venait de lui demander à boire. Voilà un excellent prétexte pour lui pour se lever . Il le fit sans attendre et immédiatement sa hanche cessa de l’aiguillonner comme si on l'avait chauffée au fer rouge. Il se dirigea en claudiquant un peu vers le frigo. Il devait bien y rester une bouteille de coca ou une cannette de bière. Il ouvrit donc la porte et ne put retenir un petit sursaut de surprise. Le frigo était plein de victuailles fraîche : légumes, fruits, viandes, œufs, lait, fromages, etc... Sur un paquet de beurre, il y avait un petit post-it avec un des smileys que son cousin affectionnait temps. Il eut un petit rire amusé et secoua la tête. Il fouina un peu dans le frigo et finit par dénicher une brique de jus de fruit, ananas, de la limonade et une canette de jus de fruit exotique, à la papaye. Bien sûr, pas de bière. Super infirmière Benjamin veillait à sa santé, même en étant absent. Il poussa un petit soupir puis se tourna à moitié vers Lily et lança :

    ' Qu'est-ce que tu veux ma belle ? Y'a du jus d'ananas , de la limonade et une espèce de cannette avec du jus de papaye.... '


    Non mais franchement, Ben était bien gentil mais il avait des goûts bizarre quand même.



« La peur mène à la colère,
la colère mène à la haine,
la haine mène à la souffrance. »
de George Lucas
Dialogue du film américain Star Wars, épisode 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Se faire écharper   

Revenir en haut Aller en bas
 

Se faire écharper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [TUTO] Faire des socles
» Faire des arbres?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» [Tutoriel] Une gourde sympa à faire.
» Faire disparaitre des traces de feutre permanent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Creatio  :: Ne pas oublier le passé :: Chapitre 1 : C'est la ville du crime....-