AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Par un heureux hasard... Vraiment ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


    ♥ Look at in my eyes girls
    U can't touch is !

♥ Look at in my eyes girls  U can't touch is !

Masculin
Nombre de messages : 313
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Guardian
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 3 - Aguerri

MessageSujet: Par un heureux hasard... Vraiment ?    Mar 24 Avr - 19:10

    Une séance photo dans un cyber-café, voilà quelques choses qu'il n'avait encore jamais, malgré sa longue carrière dans le domaine du mannequinat. Comme quoi, même après plus de dix ans de métier, on pouvait innover, n'est-ce pas ? Enfin, il ne se plaignait, il se rappelait d'un shooting qui avait eut lieu... Dans une chambre froide, à ses débuts. Rien que d'y repenser, il se sentait encore enrhumé et fiévreux comme le lendemain de ce fameux shooting. Mais non, là, il avait la chance de devoir prendre la pose dans un chouette cyber -café, qu'il connaissait plutôt bien, il aimait assez fréquenter les coins sympas de sa ville. L'endroit avait été fermer toute la journée. Dommage, il aurait bien aimé y croiser Yuko, cela faisait un moment qu'il ne l'avait pas vu. Mais il était là pour bosser, non, pas pour s'amuser. Pendant près de quatre heures, il avait donc pris la pause sous les projecteurs, sur des chaises, devant un ordinateur, faisant semblant de fracasser un ordinateur avec une chaise, buvant un café, jouant les serveurs. Il ne savait plus vraiment pour qui et pour quoi avait lieu ce shooting. Bien sûr, il aimait ce métier mais parfois, les séances lui étaient un peu plus pesantes et ennuyantes. Comme celle-ci, avec ce photographe froid et pas très communicatif, ces grands moments de vide pendant que ce dernier ré-ajuster ses lumières. Même la maquilleuse semblait lasse et in-intéressée, c'était pour dire ! Ce n'était pas cette séance qui allait marquer les mémoires. Aussi, pendant que l'un était pour la première fois entrain de tester ses projecteurs et que l'autre ranger ses accessoires, il s'était éclipsé, allant se poser dans un des moelleux et si tentants fauteuils de lecture vert clair du cyber. Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah.... Plus qu'une heure ou deux et il aurait fini. Avec un peu de chance, il pourrait se pointer à temps au Four Elements pour squatter le déjeuner avec Liam. Mais il allait falloir qu'il soit sage et qu'il bosse vite et bien. Résolu, il se cala un peu plus dans son fauteuil et ferma les yeux, bien décider à se relaxer un peu pour être plus frais et vifs lors des prochains photos.

    Un sourire un peu bête étira ses lèvres alors qu'il sentait le dos de son fauteuil s'adapter à sa morphologie. Huuuummm, c'est que c'était confortable ce truc, dire qu'il n'avait encore jamais essayer ! Et puis il était bien là, assez loin pour ne plus entendre les sons de la rue et à l'abri du paravent qui donner un peu plus d'intimité à l'endroit. Ma foi... Il pourrait presque... Presque s'endormir. Il allait franchement sombrer dans le sommeil quand une fine lueur perça sous ses paupières. Il maugréa et essaya de se tourner mais c'était peine perdue, le fauteuil était trop petit. La lueur, d'un bleu vif mêlée de violet, continuait de percer sous ses paupières. Grommelant, il rouvrit les yeux et c'est là qu'il le vit. Juste devant lui, sur l'étagère. Un livre à la reliure bleue, qui brillait doucement. Intrigué, il pencha la tête sur le coté. Il finit par tendre la main, hésitant, puis se décida et saisit le livre à pleine mains. Rien ne se passa. Rassuré, il le tira vers lui et le posa sur ses genoux. Le livre brillait, encore et toujours. Étrange. Et pourtant, il en avait vu des choses étranges , bizarre, pas nette, surnaturelles dans sa vie ! Qu'est-ce que c'était que ça ? Une artéfact Amazone ? Naaaan.... Le lieu avait beau appartenir à une Amazone, il ne pensait pas qu'un livre soit une artéfact des guerrières du monde surnaturel. Huuuummmm... Une relique ? A voir... De toute façon, il ne saurait pas s'il ne l'ouvrait pas ! Ce qu'il fit d'un geste résolu, ouvrant le livre sur ses genoux. Il vit d'abord la première page, sur lequel s'étalait cinq lettres : F.I.V.E.

    Puis les pages se mirent à tourner d'elles-même très vite et il sut qu'il n'aurait pas dû ouvrir ce livre. D'ailleurs, il n'eut même pas le temps de pousser un cri alors qu'une sorte de... Trou pleins de lumière s'ouvrait au coeur des pages et qu'il se sentit aspirer dans... Le livre. Un peu bêtement, il s'attendit à sentir contre son crâne le contact rugueux des pages ou encore celui liquide l'encre. Mais ce ne fut rien de tout cela. Non. Il ne finit que sentir sa chute dans le vide, encore et encore, qui s'accélérait toujours plus alors qu'un tourbillon de couleur virvelotait autour de lui. Et soudain... Cela s'arrêta. Plus de shooting, plus de cyber-café, plus de pouf moelleux, plus d'étagère et plus de livre lumineux sur ses genoux. Non rien de tout cela. En levant la tête, il vit au-dessus de lui une sorte de portail et près de lui.... Une terre inconnue.



Amour



« L'amour est fait de deux morceaux, de deux parties égales que l'on rassemble pour former un tout, une boule ronde, une pomme. »Jean-Paul Filion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Par un heureux hasard... Vraiment ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (Cirilla) Il en faut peu pour être heureux Vraiment très peu pour être heureux ?
» weronika ? Heureux les cœurs qui peuvent plier, car ils ne seront jamais brisés. Heureux les cœurs qui peuvent crier car ils seront heureux. Mais le sont-ils vraiment ? Car un cœur qui n’est pas brisé ne peut pas guérir...
» Un ti termi que j'ai trouvé sur internet par hasard
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
» Hasard ou destin? [Guenièvre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Creatio  :: Ne pas oublier le passé :: Chapitre 1 : C'est la ville du crime....-