AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qui ça, nous ? Mais on a rien fait ! [ Scilion / Ouverture des portails vers F.I.V.E ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moi c'est

avatar


இ This ain't a dream,
this real ...

இ This ain't a dream, this real ...

Féminin
Nombre de messages : 1201
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : UC
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Qui ça, nous ? Mais on a rien fait ! [ Scilion / Ouverture des portails vers F.I.V.E ]   Lun 16 Avr - 19:19

ஐ Ooops, we did it again ! ஐ



    Il y avait bien longtemps qu'elle ne s'était rendue à la bibliothèque. Des mois en fait, pour être précise. Il fallait dire que sa vie avait été assez chambouler ces derniers temps. Déjà, il y avait eut l'incident avec Matthew et Mary Bennett, puis elle avait dû se remettre de sa blessure et une fois fait, il avait fallut qu'elle soit capable de maîtriser ses pouvoirs. Pendant un long moment, elle n'avait pas osée ouvrir un livre, n'y même en effleurer un. Elle avait bien trop peur de faire surgir dans la ville elle ne savait quel monstre ou autre chose. Non. Même regarder la télévision, écouter de la musique l'effrayait un peu... Ne parlons pas d'écrire. Mais demeurer cloîtrer sans rien faire, ce n'était pas non quelque chose pour elle. Elle avait cru devenir folle et c'est un Ian et une Shane exaspérés qui l'avaient traîné de force à la bibliothèque pour qu'elle s'occupe un peu. L'épisode avec les personnages issus de l’Étrange Noël de Monsieur Jack la rendait pourtant encore méfiante, même si ce coup-ci, c'était Ian le fautif. Pourtant, cela n'avait pas empêcher son meilleur ami de continuer à crayonner, bien au contraire. Soit ! Elle devait peut-être suivre son exemple et essayer de dompter son pouvoir en exerçant son art. D'ailleurs, il allait falloir qu'elle mette la main sur Raven Thurner. Elle et lui devaient avoir une sérieuse explication. Même s'il avait créé un fou furieux pour se débarrasser d'elle, elle n'était curieusement plus aussi effrayer à l'idée de l'approcher. Peut-être que le fait d'être former aux combats, un bien grand mot mais bon, par une Amazone lui donnait plus confiance en elle ? A voir...

    Et puis le surveillant avait l'air tout de même sacrément au courant sur les Créateurs et ce qu'elle était. Mais rien ne disait que l'homme serait près à lui déballer ce qu'il savait. Et elle ne pouvait pas prétendre user de ses pouvoirs sur lui vu que Raven Thurner était immunisé. Elle secoua la tête en se dirigeant vers le rayon fantasy. Les bras déjà encombrés d'ouvrages sur la mythologie, d'un roman policier, de quelques mangas et d'un recueil de poème, elle avait l'intention de prendre un roman fantastique, pour voir. Elle en emprunterait certains, surtout ceux sur la mythologie en fait. Peut-être y aurait-il une trace, un mot, quelque chose, sur les Créateurs? Et puis se serait une manière de s'informer sur le monde qui l'entoure. Le monde surnaturel en fait. Les autres livres, elle en lirait quelques uns sur place, dans un des moelleux fauteuils de lecture de la bibliothèque. Les mangas en fait. Elle avait la chance de pouvoir lire un ouvrage assez vite, alors un manga lui prenait tout au plus une vingtaine de minutes. Avec un soupir soulagé, elle avait faillit tout faire tomber, elle posa son chargement sur une table et regarda le rayonnage fantasy. Ses doigts coururent sur la tranche des livres et elle finit par en saisir un, puis le poser à son tour sur la table. Elle attrapa trois manga et se dirigea vers un siège non loin. Elle s'y installa et commença sa lecture. Il lui faudrait sans doute se relever pour prendre le reste mais tant pis, ça lui dégourdirait un peu les jambes.



trent & kalia
i believe in you i'll give up everything just to find you
i have to be with you to live to breathe you're taking over me
Rest in me and I'll comfort you I have lived and I died for you
Abide in me and I vow to you I will never forsake you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.nightforum.net/

avatar


† Tell me I'm
an angel†

† Tell me I'm an angel†

Masculin
Nombre de messages : 862
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Surveiller les agissements de Shane, ses fréquentations pour Arès.
- Se cacher de son ancien patron en se dissimulant chez les humains.
Mission remplie ? : A moitié

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Ange déchu
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Qui ça, nous ? Mais on a rien fait ! [ Scilion / Ouverture des portails vers F.I.V.E ]   Mar 17 Avr - 3:26

<< Je m'ennuie. Je m'ennuie. Je m'ennuie ! >> Scilion ne cessait de se répéter cela comme une litanie. L'ange déchu errait dans les rues d'Attia à la recherche d'une occupation mais ne trouvait rien de suffisamment intéressant pour palier son désœuvrement. Il y avait bien une chose ou deux qu'il pourrait faire mais il s'y refusait résolument. Ne serait-ce que par principe ! Scilion en avait marre d'être pris pour un larbin par ce sale traitre d'Arès. 
<< Scilion fais ci ! Scilion fais ça ! Viens par ici ! Viens par là ! >> ruminait-il dans sa tête en imitant la voix d'Arès. 
<< Eh ben Scilion il en a plein le dos jouer la bonniche ! Arès veut savoir ce que fait sa fille, eh bien qu'il aille l'espionner lui-même ! Et j'espère qu'il la trouvera en train de s'envoyer en l'air avec Gregory. Ça lui fera les pieds tiens ! Ça fait des gosses et c'est même pas foutu d'assumer et ensuite ça stresse et ça veut savoir ce qu'elle fout toute la journée. Elle fait ce qu'elle veut elle ! Elle est pas obligée de jouer les larbins >>

Scilion donna un coup de pied dans un cône en plastique posé sur le bord d'un trottoir par les services de la ville en vue de futurs travaux. Le cône vola et atterri plus loin au milieu d'une flopée de pigeons qui s'envolèrent avec force protestations et mécontentements sonores. En regardant le cône orange et blanc déloger les pigeons Scilion remarqua une fille entrer dans un bâtiment. La silhouette lui disait vaguement quelque chose mais il l'avait à peine vu et de dos et seul les cheveux longs lui indiquaient que ce n'était pas Shane. D'un côté, il pensait que c'était tant mieux puisqu'il en avait marre de l'espionner et même si ce n'était pas elle le problème, la voir lui rappelait bien trop toute cette histoire. D'un autre côté, il savait très bien qu'il lui suffisait de se servir de son don pour la localiser mais comme il était résolu à ne pas travailler pour s'accorder du repos et pour emmerder Arès, il n'essaya même pas. A la place, il leva les yeux sur le haut du bâtiment et découvrit que la fille était allé à la bibliothèque. << Pourquoi pas, se dit-il. Arès ne me cherchera surement pas là-dedans. Et puis... >> Scilion venait d'avoir une idée on-ne-peut-plus-idiote mais pour le moins amusante. 

Une fois entré dans le bâtiment qui requerrait un silence absolu, Scilion se mît à la recherche de ce qui lui permettrait de se venger un peu de son pseudo employeur. Et surtout de rigoler un bon coup, en tout cas il l'espérait. La bibliothèque regorgeait de rangées des livres. Trouver ce qu'il cherchait prendrait des heures alors il chercha et trouva pour sa plus grande joie une lignée d'ordinateurs permettant d'accéder à la liste de tous les livres. Il entra dans la base de recherche deux ou trois mots clé et l'ordinateur lui donna une liste de différents ouvrages dont l'un attira tout de suite l'attention de l'ange déchu. Le livre était sous-titré d'une phrase qui avait failli lui déclencher un fou-rire. La bibliothécaire sembla remarquer son trouble et l'intima de se calmer d'un regard noir. Scilion joua les saints dans le bon sens du terme en joignant les mains l'une contre l'autre et en inclinant la tête d'un air d'excuse comme s'il jurait d'être sage à l'avenir. 

Ensuite il se dirigea vers la rangée où se trouvait le livre. Non loin il y avait une table où quelqu'un avait amassé un tas de bouquins. Il leva les yeux au ciel en pensant au rat de bibliothèque coincé, un pauvre type, pensait l'ange déchu comme il se le représentait. Il retourna à ses préoccupations et trouva rapidement son bonheur. Le bouquin s'appelait "Arès, dieu de la guerre." En dessous le sous-titre qui avait failli attiré à Scilion les foudres de la maitresse des lieux, une vieille chouette bardée de bijoux clinquants, posait une question intéressante : "Brute par nature ou impuissant frustré ?" 

En relisant la phrase Scilion eut à nouveau envie de rire. Malheureusement si le livre avait un titre alléchant il ne semblait être qu'un tissu d'inepties se voulant être philosophiques mais Scilion voulu le parcourir plus avant de juger définitivement. Il y aurait peut-être une caricature amusante. Il allait pour se trouver une chaise à la table la plus proche alors qu'il était encore entre les rayonnages quand il leva les yeux pour voir où il pourrait s'installer et c'est là qu'il vit qui était la personne qui amassait les livres comme un écureuil amasse ses noisettes et qui, par la même occasion, était la fille qu'il avait vu entrer dans la bibliothèque et dont la silhouette lui rappelait quelqu'un : Kalia Bennett. 

Scilion failli jurer et recula pour rester derrière le rayon le plus proche pour inspecter la salle tranquillement afin d'être sûr que Shane ou Trent n'étaient pas là non plus. Il n'avait déjà pas envie de voir la fille Bennett, il ne tenait pas non plus à croiser ses acolytes. Scilion réfléchit, il pouvait sortir en se rendant invisible mais il pouvait tout aussi bien rigoler un peu. La deuxième idée semblait la meilleure alors il chercha comment s'amuser un peu au dépends de la demoiselle et trouva rapidement quelque chose. Certes cette occupation était digne de maternelles mais que voulez-vous, quand on garde les portes du Paradis on n'apprend pas les milles et une façon d'embêter quelqu'un de manière adulte. Il ouvrit donc le volume qu'il avait dans les mains et en déchira silencieusement quelques bandelettes. Une fois roulées en petites boules, il les balança une par une sur la jeune fille qui ne semblait pas se rendre compte de ce qui se passait. Un des projectiles, arriva tout droit dans les cheveux de Kalia et un autre lui frôla l'oreille droite de très près, un peu trop peut-être. Scilion se baissa et fit une pause pour vérifier qu'elle n'avait rien remarqué. Il décida d'attendre un peu et feuilleta finalement le livre trouvant quelques propositions de l'auteur sur ce qui poussait Arès à être celui qu'il était. Scilion avait aussi quelques idées, toutes tournant plus ou moins autour de son caractère d'excréments et de son niveau intellectuel battu haut la main par celui d'une huître desséchée depuis un mois mais celles de l'auteur qui parlaient de problèmes de performance en sport en chambre qui le frustrerai étaient très intéressante également. Tellement qu'il en oublia Kalia.



Hj: je voulais faire court, c'est loupé je crois. :) Au moins Arès ne sait pas ce que j'ai dis sur lui.




Je vous ai déjà dis que j'aimais les chats ? Oui, même les gros chats ronchons.... <3



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


இ This ain't a dream,
this real ...

இ This ain't a dream, this real ...

Féminin
Nombre de messages : 1201
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : UC
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Qui ça, nous ? Mais on a rien fait ! [ Scilion / Ouverture des portails vers F.I.V.E ]   Mar 17 Avr - 20:48

ஐ Ooops, we did it again ! ஐ


    Elle n'y arrivait pas. Non vraiment. En temps ordinaire, elle n'avait aucun mal à se plonger dans un bouquin, tel qu'il soit, même les arlequins, mais là, impossible de se glisser dans l'histoire du manga. Pour elle qui avait l'habitude de se couper du monde lorsqu'elle lisait, c'était un peu difficile pour elle de se rendre compte que le tic-tac de l'horloge, l'ampoule de la troisième lampe qui grésillait... Ses moindres sons auxquels elle ne faisait pas attention en temps ordinaire lorsqu'elle lisait un livre, il lui semblait les entendre plus forts. Elle poussa un profond soupir, se tortilla un peu dans son fauteuil, s'enfonçant un peu plus, bougeant les pieds, gigotant les jambes.... Voilàààààààààà ! Ca irait mieux comme ça, non ? Elle posa de nouveau les yeux sur son manga, essayant de se concentrer sur les dessins. Les bulles.... Mince ! Elle lisait pas dans le bon sens ! Elle secoua la tête, claqua de la langue avec agacement. Elle se redressa dans son fauteuil, calant ses fesses contre le dossier, ramenant ses jambes sous son menton, en les repliant. Pelotonnée contre le matelas du fauteuil, comme dans un petit cocon, elle se sentait un peu mieux. Elle se replongea dans son manga et arriva enfin à se plonger dans l'histoire, se laissant entraîner dans cette guerre mondiale au Japon..

    Frrshchsh ! Elle sursauta un peu. Est-ce que...? Non, ce n'était que son imagination, rien ne l'avait frôlé. Elle plongea à nouveau dans le manga, se demandant quand le garçon allait comprendre que sa copine n'était pas 'normale'. C'était étrange comme elle s’identifiait à cette fille transformer en une arme de guerre par la folie des hommes... Frrrschshch! Ah non, elle n'avait pas rêver là ! Elle avait bien senti quelque chose lui frôler l'oreille. Elle porta machinalement la main à son oreille, faisant tomber du même coup son manga, et sentit quelque chose crisser sous ses doigts. Elle la retira de ses cheveux et constata qu'il s'agissait d'une boulette de papier. Ah, ah, ah, ah, ah ! Très drôle, non mais vraiment ! Elle sentit la moutarde lui monter au nez. Elle avait été la victime de ses petites plaisanteries douteuses toute son enfance et ne les appréciait vraiment pas. Au début, elle essayait de ne pas réagir, d'ignorer. Mais peu à peu.... Elle avait compris que cela ne servait à rien ! Pour ne pas se faire marcher sur les pieds, elle devait donc riposter. Et elle était devenue plutôt bonne à ça d'ailleurs. Bien sûr, elle avait les mots mais elle avait bien trop peur qu'une fois sortie de sa bouche, ils ne deviennent trop vrai. Alors elle opta pour la seconde solution. Elle laissa tomber sa main au sol et attrapa un des livres qu'elle avait mis au sol. Avec une grâce consommée, elle le lança derrière elle, dans la direction des tirs.

    Et oui, elle était devenue aussi une experte dans le lancé d'objets et le visée. Ian lui disait souvent qu'elle ferait un malheur au base-ball. Mais là, de dos, elle n'était pas bien sûr de son coup alors elle se leva pour vérifier son tir. Et là... Lààààà. Patatratra ! Son CPE.

    " Oh putain ! "
    pensa-t-elle

    Il lui arrivait peu souvent de jurer, même mentalement, mais là. La situation était totalement... Ahurissante. Elle cligna des yeux en voyant le livre se diriger droit vers son CPE. Machinalement, elle étendit la main, essayant d'évoquer, elle ne savait quel pouvoir, la télékinésie peut-être ! Dans son élan, elle donna un coup de hanche à la table, ce qui fit tomber sa pile de livre en équilibre précaire, provoquant un vacarme qui devrait sans aucun doute alerter Scilion ' Mcfallen '.


HJ Tu sais ce qu'elle te dit, l'écureuil ? ! pasdutoutcontent



trent & kalia
i believe in you i'll give up everything just to find you
i have to be with you to live to breathe you're taking over me
Rest in me and I'll comfort you I have lived and I died for you
Abide in me and I vow to you I will never forsake you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.nightforum.net/
Moi c'est
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Qui ça, nous ? Mais on a rien fait ! [ Scilion / Ouverture des portails vers F.I.V.E ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Qui ça, nous ? Mais on a rien fait ! [ Scilion / Ouverture des portails vers F.I.V.E ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une fois de plus, nos valises cabossées s'empilaient sur le trottoir; on avait du chemin devant nous. Mais qu'importe : la route, c'est la vie.
» Le rythme d'une nouvelle vie ...
» Tibus [HOT] ? Fais ce que tu veux, comme tu veux, quand tu veux, mais ne fais rien de ce que tu veux au détriment d’un autre.
» Les gens m’appellent le bô-parleur, bô-tecteur des cheveux mais bô ça fait plus court, tu me suis?
» (F) SCARLETT JOHANSSON + nous n'étions pas fait pour cette vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Creatio  :: Attia :: Rue Rockfeller :: Bibliothéque Dehlia-