AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Moi c'est

avatar


இ This ain't a dream,
this real ...

இ This ain't a dream, this real ...

Féminin
Nombre de messages : 1201
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : UC
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Mar 20 Déc - 17:04

    S'il y avait bien une chose que Kalia n'aimait pas faire,c 'était les courses de Noël. Il faut dire que dans une famille comme celle des Bennett, c'était bien difficile de vouloir faire plaisir. Ses parents adoptifs avaient tous ce qu'ils pouvaient souhaiter, mise à part peut-être une enfant parfaite. Ah bah si en fait ! Papa Noel avait été en avance cette année et avait livrée un fils idéal psychopathe version adulte. Pratique, pas de couche, pas de biberon et pas de nuit à veiller sur le petit qui ne faisait pas ses nuits. En plus de cela, le Matthew se chargeait de vous débarrassez de l'encombre fille adoptive que vous aviez eut la malencontreuse idée de recueillir chez vous des années de cela ! Pratique, non ? Aaaaargh... A y est, elle repartait dans ses délires. Vallait mieux qu'elle arrête tout de suite où elle risquait de faire apparaître elle ne savait quoi... Plein de Matthew psychopathe par exemple et ça, ça serait vraiment la galère ! Oui bon enfin, maintenant, depuis quelques années, elle aimait faire ses achats de Noël. Oui, car quand on avait un ami comme Ian Gregory, on était vite contaminer par l'esprit de Noël. Par contre, elle se débrouillait chaque année pour ne pas faire les courses avec le lutin de Noël qui prenait la place de son meilleur ami pour les deux dernières semaines de décembre. Aimer Noël oui, devoir surveiller un Ian surexcité, non. Surtout que cette année, ce fou furieux avait trouvé le moyen de faire les achats de Noël avec sa belle-mère. Shane ayant fuit à Saint-Ange, elle avait donc suivit le mouvement, histoire de retirer une ou deux infos sur ses nouveaux amis pour faire des cadeaux de Noël digne de ce nom. Après tout, elle avait un joli compte en banque à son nom alors pourquoi avoir des remords à le vider de temps en temps. Surtout que c'était un miracle mais aucun des trois comptes à carte qu'elle avait vu ouvrir le jour de son adoption n'avait été clos. Oubli ou pas, elle en profitait pour s'acheter les effets qui lui manquait. Pour le plus fourni des trois, elle garder l'argent bien au chaud pour pouvoir s'acheter un appartement. Vu qu'elle avait été chasser de chez elle, autant en profiter pour prendre son indépendance, non ?

    Mais pour l'heure, le moment n'était pas à son indépendance mais à ses achats. Et oui, elle avait une petite idée sur les cadeaux qu'elle allait faire à Trent et à Shane, puis aussi à Tisiphone. Il n'y avait pas de raison, la mère de Shane l'héberger sans rien dire, ni rien demander alors elle pouvait bien se permettre de lui faire un petit cadeau. En plus de ça, elle avait dû inventer un rendez-vous bidon pour se sauver au centre commercial, sous le regard soupçonneux de Shane. Pas bon de traîner avec une déesse capable de lire dans vos pensées... M'enfin, si la jeune fille ne l'avait pas retenue, c'était sans doute que si elle avait lu dans ses pensées, elle ne voyait pas de mal à ce qu'elle aille chercher les cadeaux de Noël, non ? D'ailleurs, plongée dans ses pensées, elle ne vit pas venir vers elle une jeune femme, qu'elle bouscula et dont la serviette contenant ses documents alla valser au sol.

    " Oh pardon, je suis désolée, je ne voulais pas.... "
    - elle se figea, bouche béé, ahurie, en fixant le visage de celle qu'elle avait bousculée - " Tisiphone ? "

    Mais pourtant... Non, ce n'était pas elle. Perplexe, Kalia vit bel et bien une aura d'un rouge vif, couleur des olympiens, nimbait la jeune femme. Elle n'avait pas fait une nouvelle boulette tout de même ?!



trent & kalia
i believe in you i'll give up everything just to find you
i have to be with you to live to breathe you're taking over me
Rest in me and I'll comfort you I have lived and I died for you
Abide in me and I vow to you I will never forsake you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.nightforum.net/
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Dim 15 Jan - 16:36

Les fêtes de fin d'années approchaient à grand pas, encombrant les rues de gens qui cherchaient le cadeau idéal pour chacun des membres de leur famille, remplissant les grands magasins d'une populace encore plus dense qu'à l'extérieur. Avec l'arrivée de la Noël, le temps se rafraichissait. Cette nuit, la neige était même tomber sur le pays, parant les trottoirs et les campagnes d'un duvet blanc. Ceci étant, dans l'univers urbain, les flocons étaient écrasés par les passants et les intempéries étaient bien vite devenus une bouillie sans nom, d'un marrons abominables qui faisaient comprendre aisément combien les pavés et les souliers étaient souillés. La déesse Perséphone trouvait cette vision assez dommage. Elle appréciait de voir les grandes étendues recouverte d'un manteau blanc, autant qu'elle appréciait la verdure de l'été. Peut-être parce que les mythes qui l'entouraient la reliaient à tout cela. Quand la terre était blanchit, alors la jeune femme, autrefois, était auprès de son époux, remplissant ses fonctions de reine des enfers, ce qui lui était agréable, car contrairement à ce qu'avaient put en penser les grecs, la demoiselle aimait son cher et tendre époux. Quand au printemps et à l'été, c'était les saisons passées sur terre, auprès de la douceur de sa mère. La brunette était donc très liées aux saisons et appréciait les beautés différentes de chacune.

Ce jour là, la reine des morts marchait à vive allure dans les rues, faisant néanmoins attention à ne pas glisser en raison de la tambouille que la neige était devenue. Un téléphone portable scotché à son oreille, une serviette de documents sous le bras, la brunette restait attentive à l'environnement, aux gens qui passaient à côtés, aux voitures qui roulaient, ne se risquant pas à être trop près de la chaussée, craignant d'être trempée par un chauffard.

Le travail en cette fin d'année était plus qu'important, la paysagiste ayant pour mission d'égayer tout les jardins et parc de la ville, à la demande de la mairie. Évidemment, la déesse serait payée pour cela, mais cela demandait beaucoup de temps et de disponibilités, ce que son époux n'appréciait pas trop, ne pouvant la voir aussi souvent qu'il le désirerait, à cause de cela.

Le couple ne savait toujours pas s'ils fêteraient Noël ou pas, d'ailleurs. Après tout, cette fête n'était elle pas l'adoration du rival, de celui qui avait détruit toutes les anciennes croyances, relayant peu à peu les dieux réels à l'état d'être fictifs, imaginaires, auxquels les grecs faisaient appel pour expliquer ce qui était justement inexplicable parce qu'ils n'avaient pas, à l'époque, la capacité de trouver une autre solution ?

Continuant de converser avec son interlocuteur sur l'aspect à donner à un bosquet dans le parc municipal, la demoiselle regarda la route un instant, quelque chose attirant son regard. C'est alors qu'une jeune femme la bouscula, faisant tomber sa serviette sur le sol. Par miracle, aucun documents ne s'en échappa, ce qui ne permit pas à la neige de les abîmer, ce qui aurait été réellement catastrophique pour le cabinet, puisque ce dossier contenait plusieurs commandes à terminer.

La brunette qui lui faisait face commençât à s'excuser... avant de l'appeler Tisiphone, qui était le nom de sa fille. Ainsi, cette demoiselle connaissait l'enfant de Perséphone ? La reine haussa un sourcil, ne sachant guère que répondre. Si cette jeune femme était ami avec Tisiphone, il y avait des chances qu'elle connaisse l'existence des dieux. Par ailleurs, il y a quelques temps, un jeune homme nommé Ian avait fini par comprendre. Cette fille là avait, apparemment, des cartes en main pour découvrir le secret de Perséphone et si le garçon y était arrivé, pourquoi pas celle ci ? Alors que faire ? Finalement, la paysagiste répondit :

"- Je crains qu'il y ai erreur. Moi, c'est Cornélia."

Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


இ This ain't a dream,
this real ...

இ This ain't a dream, this real ...

Féminin
Nombre de messages : 1201
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : UC
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Dim 5 Fév - 12:28

    L'adolescente était des plus perplexes. La jeune femme face à elle avait une chevelure d'une belle couleur ébène, un visage aux traits fins, une aura rouge, un regard perçant tout comme Tisiphone mais il ne s'agissait pas de l'olympienne qui la recueillait chez elle et la dorlotait à tout va. Non, cette femme là, avait l'air plus sérieuse dans sa tenue de femme d'affaire et avec l'air perplexe qu'elle affichait sur son joli visage. Kalia resta un moment à la fixer, emplie de sentiment mêlés. Est-ce son fichu pouvoir de création qui lui avait encore une fois échappé, créant une réplique de l'olympienne ? Pourtant non, il ne semblait pas et de toute façon, la plupart des êtres qu'elle avait créés été capable de la reconnaître comme leurs Créateurs. Et puis, si cela se trouvait, il s'agissait là d'une simple coïncidence. Après tout, dans ses souvenirs des cours d'histoire du collège, les dieux grecques étaient tous plus ou moins des cousins ou cousines proches, donc le fait qu'une autre déesse puisse ressembler physiquement à Tisiphone. Un flocon de neige glacée tomba sur sa joue, la ramenant à la réalité et à la serviette de la jeune femme dont le contenu était répandu en vrac sur le sol alors que les passants marchés d'un pas pressé sans regarder où ils allaient. Elle laissa échapper un juron entre ses lèvres glacées et se pencha vivement pour ramasser la paperasse avant qu'elle ne soit ruiner. Rattraper tous les papiers avec ses mains calfeutrer dans des gants bien épais se révéler plus difficile que prévue aussi les enleva-t-elle machinalement avec ses dents avant de continuer son périple. Elle rassembla enfin tous les feuillets, attrapa la sacoche de la jeune femme et se releva. Son jean était complètement trempé et le froid commencer à envahir ses jambes. Elle enfila à nouveau ses gants, très vite, ses doigts étant gelés de ce rapide séjour dans la neige. Elle tendit le tout à la jeune femme, espérant que les documents ne serait pas gâcher.

    "Ah, je suis désolée, je vous ai pris pour.... une amie... "
    - elle sourit timidement et poursuivit - " Vous lui ressemblez beaucoup vous savez ? Ah ! Je suis désolée pour vos documents, j'espère que la neige n'a pas eut le temps de les abîmer ! "

    La jeune fille se sentait un peu nerveuse à l'idée d'avoir une bêtise. Pourtant, Tisiphone lui avait assez souvent répéter de faire attention à elle et de ne pas parler à n'importe qui, conseil que Shane avait approuvée, même si les propos de sa mère lui avait fait lever les yeux au soleil. Il fallait dire que pour le moment, les êtres surnaturels qui côtoyer Kalia ne semblait pas vraiment la porter dans son coeur. Et si cette inconnue pour une raison ou pour une autre lui voulait du mal ? Et si la rencontre qui venait d'avoir lieu n'avait rien d'un hasard ? Ian la traiterait de parano si jamais elle lui disait cela mais ce n'était pas lui qui avait failli mourir à cause d'un être surnaturel ! Le coeur de Kalia battait plus vite dans sa poitrine, trop vite. Voilà bien longtemps qu'elle n'avait pas eu une crise de panique de ce genre. Sa respiration s'accéléra et elle sentit un crépitement familier dans ses doigts. Oh non, non ! Ce n'était pas le moment de perdre le contrôle de ses pouvoirs pas en pleine rue !



trent & kalia
i believe in you i'll give up everything just to find you
i have to be with you to live to breathe you're taking over me
Rest in me and I'll comfort you I have lived and I died for you
Abide in me and I vow to you I will never forsake you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.nightforum.net/
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Dim 4 Mar - 16:28


Les dossiers de Perséphone n'étaient par chance pas abîmés par leur séjour, assez court, dans la neige. C'était, pour la reine des morts, un réel soulagement car refaire toute cette paparesse était impensable. L'olympienne n'avait guère de temps à perdre en ce moment, les fêtes de Noêl approchant, à vive allure. Tout devait être fin prêt pour le grand soir du passage du vieux barbu. Reconvoquer tout les clients pour resigner tout les papiers, voilà qui ne seraient pas une très bonne publicité pour les affaires de la déité. Assurément, ils n'apprécieraient pas du tout ce manquement venant de cette paysagiste pourtant réputée dans les environs.
Devant la déesse enfantée par Déméter se tenait une jeune femme aux cheveux couleur corbeau qui parraissait yrès étrange aux yeux de celle qui avait été, un jour, enlevée par le roi des morts. Mais apparemment, elle connaissait Tisiphone. Y'aurait il encore beaucoup d'humains pour les confondre ? La déité n'en savait trop rien. Mais apparement, son enfant avait, sur la terre des hommes, sa petite notoriétée. Entre elle et ses deux soeurs, l'Olympienne n'avait sûrement pas finit d'être "reconnue".
Un profond soupir s'échappa de la gorge de la prétendue Cornélia. Cette jeune femme qui se dressait devant elle en cet instant ne représentait pas vraiment un danger d'autant plus qu'elle était une amie de Tisiphone mais quand même ! La jolie dame aux boucles brunes espérait de tout coeur que peu d'humains savaient la vérité à propos des déités. Il apparraissait, aux yeux de Perséphone, assez dangereux le fait de voir tant de monde au courant ou capable de lire les auras. C'était une étrange impression car ce don n'apportait pas grand-chose face aux divinités mais bon. La reine ne pouvait s'empêcher d'être inquiète par moment, se demandant si c'était vraiment bon que tant de gens recommencent à s'interesser aux Olympiens.
"- En réalité... Tisiphone est ma fille." finit elle par avouer, comme pour annoncer clairement que quiconque s'en prendrait à l'Erynies ou à Shane subirait les foudres de la divinité. Mais cette brunette, peut-être, était elle innofensive ? Pour le coup, Perséphone s'en remettait au jugement de sa fille.
Jugeant qu'elle en avait suffisamment dit, la déité ne prit pas la peine de dévoiler son nom. cette femme devait certainement déjà le connaître si elle était une connaissance de Tisiphone.
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


இ This ain't a dream,
this real ...

இ This ain't a dream, this real ...

Féminin
Nombre de messages : 1201
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : UC
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Mar 6 Mar - 20:48

    Au fond, peut-être que tous cela n'était qu'un rêve. Une gigantesque duperie de son cerveau un peu trop vif, un peu trop imaginatif. Oui, peut-être bien au fond, que tous cela n'était qu'un rêve et qu'elle allait se réveiller d'un instant à l'autre de son rêve, voir qu'elle n'avait pas de frère psychopathe revenu d'entre les morts, qu'il n'y avait pas de pouvoirs et d'olympiens et qu'elle appellerait Ian en riant pour lui parler de ses délires nocturnes. Elle se pinça, juste pour voir, puis rouvrir les yeux. Pas de changement. Toujours la même rue bondée, recouverte par la neige fondue, la même jeune femme brune face à elle. Celle qui venait de lui avouer, presque à contre-cœur, qu'elle était la mère de Tisiphone. Kalia resta un instant immobile puis eut un mouvement involontaire de recul. Elle n'avait rien contre l'Olympienne face à elle mais s'il s'agissait de la mère de Tisiphone, il me pouvait s'agir là que de Perséphone, épouse d'Hadès et Reine des Enfers. Donc la souveraine du royaume souterrain où elle avait failli sombrer à jamais il n'y a pas si longtemps.

    Est-ce qu'elle devait s'enfuir ? Prendre ses jambes à son cou ? Non, c'était stupide. La déesse aurait sans aucun doute aucun mal à la rattraper et puis ce serait assez impoli. Se morigénant intérieurement, elle se força à se calmer. Le hasard existait tout de même et elle ne voyait pas qu'elle serait l'intérêt d'une déesse des Enfers de faire exprès de la bousculée en pleine rue pour la voir... Et puis quoi ? L'enlever en pleine rue et l'entrainer dans les profondeurs de la terre ? Non. Elle ne pensait pas valoir un tel déploiement de tactique. Pourtant toujours craintive au fond d'elle, elle se força à sourire et répondit :

    ' Oh ! Euh... Je suis Kalia. Kalia Bennett, une amie de Tisiphone ... Et de Shane. Ravie de vous rencontrez ! '

    Bon et bien voilà ! C'était dit ! Et maintenant ? Qu'est-ce qu'elle était censée faire au juste ? Entamer la conversation sur comment aller la petite famille des Enfers ? Demander des nouvelles de son mari? Se renseigner sur le nombre d'âmes mortels qu'ils avaient recueilli aujourd'hui ? Kalis était polir mais sa timidité naturelle l'empêchait généralement de tenir la conversation et elle choisissait toujours au final de rester muette comme une carpe... C'est donc pour ça qu'elle se tenait bien droite devant Perséphone, un peu tendue et nerveuse quand un jeune homme la bouscula, l'envoyant valser au sol. Le garçon, sans doute de son âge, gloussa d'un air moqueur et se moqua d'elle puis poursuivit son chemin. Un instant, l'idée de se servir de ses pouvoirs pour lui faire ravaler son idiotie traversa Kalia mais elle se retient, se forçant à calmer son énervement.... Mais lorsqu'elle se releva, elle constata que la cheville qu'elle s'était tordue il y a deux semaines dans le métro n'avait pas apprécier le choc et la lançait plutôt douloureusement. Tenant sur un pied, elle essaya de ne pas glisser ou chuter de nouveau devant Perséphone.



trent & kalia
i believe in you i'll give up everything just to find you
i have to be with you to live to breathe you're taking over me
Rest in me and I'll comfort you I have lived and I died for you
Abide in me and I vow to you I will never forsake you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.nightforum.net/
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Ven 23 Mar - 13:43

La jeune femme devait avoir du mal à croire la reine des morts. Peut-être même se croyait elle en plein rêve. Voire en plein cauchemar... Ou rien de tout cela. Après tout, puisqu'elle connaissait Tisiphone, la situation pouvait paraître presque anodine, non ? A moins que l'on ne s’habitue jamais tout à fait à l'idée que des dieux venues de l'olympe ou des enfers puissent vivre sur la terre des hommes, impliquant une possible rencontre avec eux. La divinité aux cheveux bruns pût voir la jeune Kalia, dont elle ignorait encore le nom pour l'instant, pincer son bras, yeux fermé. L'épouse d'Hadès en conclue alors que la demoiselle avait du mal à croire à cette rencontre.

La brune fit un pas de recul alors qu'un demi-sourire se dessinait sur les lèvres de la jolie Perséphone. Elle ressentait la peur de la mortelle. Comme d'habitude. Depuis des siècles, la fille de Zeus et Déméter inspirait la crainte aux hommes qui croyaient en les dieux, simplement parce qu'elle avait épousé son oncle, qui régnait sous les mondes souterrains. Ces gens là ne connaissaient en fin de compte pas grand chose sur le couple infernal. Ils gardaient les morts en leur royaume et en cela ils semblaient terrifiant. Alors que leurs rôles divins étaient d'être le dieu des matériaux enfouit sous la terre pour l'un et une déesse de l'agriculture pour l'autre. Ils n'étaient tout deux que les gardiens, le roi et la reine d'un monde macabre. Mais ils n’ôtaient pas eux même la vie... Seulement, le monde des mortels avait tendances à oublier Thanatos, le Dieu de la Mort. Lui était le réel preneur de vie. Hadès n'était "que" le Dieu DES morts. Là était toute la nuance.

' Oh ! Euh... Je suis Kalia. Kalia Bennett, une amie de Tisiphone ... Et de Shane. Ravie de vous rencontrez ! '

Kalia était bien droite devant la souveraine. Tendue et nerveuse aussi. Et un jeune homme la bouscula, provoquant une rencontre entre elle et la neige qui couvrait les trottoirs de la ville. Lorsque la jeune femme se leva, ce fut pour se tenir sur un pied, souffrant visiblement de sa cheville. Perséphone leva un sourcil et s'agenouilla pour observer la jambe de la demoiselle, palpant avec douceur. Lorsque l'Olympienne se releva, se fut pour dire :

"- Ce n'est pas bien méchant. Mais ta cheville était blessée avant, n'est ce pas ? Quoiqu'il en soit, il faut du repos."

Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


இ This ain't a dream,
this real ...

இ This ain't a dream, this real ...

Féminin
Nombre de messages : 1201
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : UC
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Mar 3 Avr - 16:48


    A ce rythme là, si elle se retrouvait à nouveau entre les pattes d' un Matthew avide de la tuer, elle ne ferait vraiment pas long feu. Bien sur, il avait fallu qu'elle tombe sur la cheville qui la faisait souffrir. Devrait-elle de créer un prince charmant, dévouer corps et âme à la secourir, elle, la pauvre petite demoiselle qui ne savait même pas tenir sur ses jambes ? Elle ne savait pas. Quoique non, il ne valait mieux pas. Elle avait déjà assez donnée avec les chevaliers la dernière fois ! Il allait falloir qu'elle s'endurcisse un peu, pour ne retourner se faire inscrire sur le livre des morts d'Hadés. En parlant du souverain des Enfers... Sa femme semblait se préoccuper de sa cheville, vu le plu soucieux qui barrer son front. Kalia ne pût retenir un sourire mi-amusé, mi-attendri Perséphone et Tisiphone se ressemblait énormément au niveau physique mais aussi dans les expressions et le caractère visiblement. C'était en quelques sorte rassurant de savoir les Enfers gouvernaient par des êtres aussi sensible... Reposant avec précaution sa cheville sur le sol, la jeune fille répondit :

    " Je suis déjà tombée il y a deux semaines... Il va falloir que je m'achètes une paire de chaussure plus adéquate je crois. "

    Même s'il y a tout juste deux secondes, ce n'était pas sa paire de chaussure qui était en cause mais bel et bien un abruti fini qui jouer les caïds. Kalia se rappelait vaguement qu'il avait dû être un des petits-amis d'Ashley avec qu'elle ne sorte avec le psychopathe qui lui servait de frère. Il avait dû bêtement conserver le réflexe d'aller embêter Kalia Bennett, la p'tite intello de service. L'adolescente grogna entre ses dents mais un grand bruit la fit sursauter, manquant l'envoyer valser à nouveau dans la neige. Le bruit était un crissement de pneus, le son d'une voiture qui freine à toute allure pour éviter quelque chose... Ou quelqu'un... Sentant son estomac se nouait sous le coup de l'appréhension, Kalia tourna lentement la tête vers l'origine du bruit et ne pût retenir un son étouffé en voyant étendu sur le sol, devant une voiture grise dont émergée un conducteur affolé, celui qui venait de le bousculer.

    Oh mon dieu ! Oh mon dieu! Oh mon dieu ! Est-ce qu'elle venait de provoquer ça ?!?! Mais pourtant... Non, impossible, elle n'avait pas pensée à une peugeot 306 grise. Ce n'était pas elle, hein ? Elle de précipita vers le blessé, ignorant sa cheville qui la lançait comme si on y enfonçait des aiguilles chauffée au fer blanc. Elle bouscula un peu les gens en train de paniquer et s'agenouilla au coté de l'adolescent. Quelque part, loin dans sa tête, les réflexes en cas d' accident surgir. Elle sortit sans y penser son téléphone et composa le numéro des secours, se penchant au-dessus de Pierrick, elle se souvenait de son prénom maintenant, et essayant de l'appeler pour voir s'il était conscient. De l'autre coté de la ligne, on décrocha et elle parla un peu vite, expliquant l'accident. On essayer de la calmer, on lui demanda des précisions puis le nom de la rue. La rue ? La rue... Elle ne savait plus. Elle leva un regard vers le conducteur qui ne cessait de bredouiller qu'il ne l'avait pas vu, qu'il avait voulu freiner mais que ça avait glisser avec la neige. Elle tourna le regard vers Perséphone, un peu plus loin et lui demanda avec désespoir :

    " La rue ? Vous savez son nom ? "

    Elle avait mal à la cheville, encore. Mais près d' elle, Pierrick papillonnait des yeux, gémissant qu'il avait mal à la jambe. Elle se mît à lui tapoter la main, essayant de le rassurer.


HJ Huuuuuummm.... Je me suis un peu laissé emporter ! oooopsss



trent & kalia
i believe in you i'll give up everything just to find you
i have to be with you to live to breathe you're taking over me
Rest in me and I'll comfort you I have lived and I died for you
Abide in me and I vow to you I will never forsake you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.nightforum.net/
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Mer 11 Avr - 13:49


" Je suis déjà tombée il y a deux semaines... Il va falloir que je m'achètes une paire de chaussure plus adéquate je crois. "

Perséphone leva un sourcil à cette annonce. En effet, si la demoiselle avait la cheville déjà blessée auparavant, comme l'olympienne s'en était doutée, le coup qu'elle venait de recevoir n'était pas des plus bénéfiques. Quand à ses chaussures... Pourquoi les mettre en cause, alors que c'était la faute d'un passant si miss Bennett s'était lamentablement cassé la gueule en bonne et dût forme. De fait, la déesse ne comprenait guère cette idée de changer souliers. Sûrement un prétexte. Les petites humaines raffolaient, d'après Tisiphone, des sacs à mains et des escarpins, bottines...

Un crissement de voiture se fit entendre et la reine des enfers jeta un regard à la route. Un accident. Apparemment, la victime était l'homme qui avait bousculé Kalia un peu plus tôt. De fait, la fille de Zeus et Déméter jeta un regard interrogateur à la demoiselle qui lui faisait face. La déité savait que c'était là son œuvre. Elle le sentait. Mais la brunette semblait terrifiée par les évènements qui venaient de se produire. L'accident devait donc être involontaire. Peut-être. Mais Kalia l'avait néanmoins causé, Perséphone en était persuadée.

" La rue ? Vous savez son nom ? "

L'air et la voix désespéré de Kalia tirèrent la reine des enfers de ses réflexions. La brunette ne tarda pourtant pas à les retrouver, cherchant à se souvenir du nom de la rue, au milieu de se chaos. Cependant, l'épouse d'Hadès ne tarda pas à rouvrir les yeux pour répondre à l'interrogation de la créatrice.

"- Rue Rockfeller, puisque nous sommes face à l'orphelinat Saint-Ange." dit elle calmement

La déesse était bien moins affolée que Kalia qui tapotait la main de l'homme pour le rassurer. En les regardants, la divinité avait l'impression que les deux jeunes gens se connaissaient. En tout cas, la mère de Tisiphone avait le sentiment que ce n'était pas la première fois que Kalia et la victime se croisaient. Mais l'heure n'était pas vraiment à ce genre de constatations. Perséphone allait s'approcher de l'homme mais déjà, l'ambulance se faisait entendre. Alors la déesse resta en retrait. De toute façon, elle n'était pas Asklepios et la médecine n'était guère son domaine. Pour cet homme, elle aurait difficilement été utile. Les ambulanciers mirent la victime sur un brancard alors que la déesse attrapait la brunette par le bras, avec douceur cependant.

"- Qu'est ce qui t'a pris ?"
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


இ This ain't a dream,
this real ...

இ This ain't a dream, this real ...

Féminin
Nombre de messages : 1201
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : UC
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Lun 16 Avr - 16:24

    Chamboulée, Kalia ne savait plus quoi penser. Elle essayait de rassurer son camarade qui reprenait doucement conscience. Elle lui murmurait des mots sans queue ni tête, des propos rassurants, réconfortant. Oooooh ! Pourquoi Shane n'était-elle pas ? Avec son pouvoir de guérison, elle aurait ou soigner le jeune homme... Mais déjà Perséphone prenait le relais, donnant le nom de la rue . Bien sûr ! La rue Rockefeller ! Le nombre d' fois où elle était aller voir Trent à l'orphelinat ! Elle aurait dû s'en souvenir. Heureusement, l'ambulance ne tarda pas à arriver. Elle laissa la déesse l'écarter du blessé que les ambulanciers venaient de prendre en charge. Elle eut le temps de leur communiquer le nom de famille du jeune homme et un ambulancier trouva le portable de Pierrick, appelant la famille. Soulageait d'entendre qu'il n'y avait rien de grave, la jeune Créateur, les laissa partir.

    Elle devient blanche en entendant la question de Perséphone. Ainsi l'Olympienne pensait que l'accident était son oeuvre. Mais non... Non! Non elle n'avait rien fait de tel ! Elle n'avait pas voulu ! Est-ce qu'elle avait pensée à une voiture ? Non, non, non, non ! Elle n'avait pas pensée non plus à une vengeance, Tisiphone ne serait tout de même pas intervenu sans lui parler, n'est-ce pas ? Bien sûr, la vengeance était son métier mais .... Mais elle n'aurait tout de même pas fait ça? Et elle-même, est-ce qu'elle n'avait pas laisser ses pouvoirs lui échapper ? Après tout, la première fois où elle avait rencontrée Matthew, elle l'avait envoyée valser contre la rambarde de l'escalier sans même y penser.

    Se sentant mal soudain, elle sentit le sang quitter son visage et ses jambes se mirent à trembler. Son corps devient lourd et elle finit par tomber assise d'un coup dans la neige. Des grosses larmes se mirent à couler sur ses joues et son corps était secouer de frisson. Qu'est-ce qu'elle était devenue ? Un monstre? Une meurtrière en puissance ? Peut-être que Mary Bennett avait eu raison de vouloir la tuer... Elle aurait peut-être dû se laisser mourir... Levant un regard désespéré vers Perséphone, elle souffla :

    " Je vous assures... Je n'ai rien fait ! Je n'ai pensée à rien de tout ça ! Je ... Je ne sais pas si c'est moi... Je... Je ne voulais pas... "

    Elle se sentait perdue. Si elle était incapable de gérer ses pouvoirs, qu'allait-elle devenir ? Devrait-elle rester enfermer ? Il valait peut-être mieux point la sécurité de ceux qui l'entourer. Ne voulant pas se faire remarquer plus encore, elle essuya ses larmes, frottant ses joues sur sa veste . Il allait falloir qu'elle s'en aille. Elle se redressa, déglutit et souffla d' une petite voix :

    " Je crois... Je crois qu'il vaut mieux que je m'en aille, pour ne plus rien provoquer ..."

    Elle allait tendre la main pour prendre poliment congé quand elle aperçut une petite silhouette un peu trapue qui courrait sur le trottoir. Elle cligna des yeux, ahuris. La silhouette disparue derrière une voiture et au bout de quelques secondes, cette dernière pourtant à l'arrêt se mît à rouler doucement, glissant sur la pente. Kalia resta un instant immobile puis balbutia à l'intention de la Reine du Royaume Souterrain :

    " Je... Vous avez vu ? "

    Réalisant brusquement qu'un nouvel accident pouvait se produire, elle poussa un cri et agrippant le bras de l'Olympienne :

    " La voiture ! Il faut l'arrêter ! "

    C'était sûr mais comment faire ? Pour le moment, la voiture allait doucement mais entraîner dans la pente, elle allait vite prendre de la vitesse...



trent & kalia
i believe in you i'll give up everything just to find you
i have to be with you to live to breathe you're taking over me
Rest in me and I'll comfort you I have lived and I died for you
Abide in me and I vow to you I will never forsake you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.nightforum.net/
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Jeu 26 Avr - 12:59


Le jeune homme gémissait dans la civière sur laquelle il avait été allongé, alors que les ambulanciers le faisaient entrer dans l'ambulance. Perséphone avait éloigné Kalia afin de lui faire quelques remontrances sur son comportement. Était-elle donc folle, de faire étalage de ses dons, en plein milieux d'une rue ? L'olympienne arquait les sourcils, mécontente. Si les créateurs commençaient à faire n'importe quoi, les dieux avaient du soucis à se faire. Tout ça ne disait rien de bon à la reine des morts qui ne croyait pas vraiment Kalia lorsque cette dernière lui assurait qu'elle n'était pour rien dans toute cette histoire. Mouai. En tout cas, quelqu'un avait déclenché tout ça par magie. La fille de Zeus et Déméter l'avait ressentit. Mais l'humaine assurait toujours qu'elle n'avait pas fait tout ça, qu'elle ne l'avait pas souhaité non plus, ce qui interpella l'épouse d'Hadès.

"- Dis moi Kalia... contrôle tu tes pouvoirs ?"

C'était là un problème de taille : si Kalia était une créatrice ne sachant pas encore bien contrôler son don, ce genre d’incident pouvait se reproduire n'importe quand, ce qui n'était pas une chose très positive. La brunette était plongée dans ses réflexions lorsque l'humaine l'en sortit, murmurant qu'elle allait rentrer. Que cela valait mieux, pour ne plus rien provoquer. Disant cela, elle essuyait les larmes qui coulaient sur sa joue à l'aide de sa veste.

"- Le mieux, ce serait d'apprendre à contrôler tes pouvoirs Kalia. Tu ne va pas passer toute ta vie enfermée... Quoique ce serait bien le genre de Tisiphone, de t'enfermer pour qu'il ne t'arriver rien.." songea t elle à voix haute. Sa fille lui ressemblait tellement sur bien des points. S'en était effarant. Quoique Mégère et Alecto, les deux autres Érinyes lui ressemblaient beaucoup elles aussi.

" Je... Vous avez vu ? "

Non, la reine des morts n'avait rien vu de ce que Kalia avait aperçut. De fait, son attitude surpris l'Olympienne qui regarda la voiture qui roulait. Rien ne lui semblait anormal. Des voitures, il y en avait partout ici de nos jours, rien de surprenant à en croiser une. Celle ci roulait. Comme tant d'autres. Où était le problème ? Perséphone ne voyait pas très bien. Il faut dire que contrairement à la mortelle, la fille de Zeus et Déméter n'avait pas vu la silhouette qui avait fait démarrer la voiture. Mais c'est vrai que cette dernière roulait bizarrement. C'est ce dont Perséphone se rendit vite compte.

" La voiture ! Il faut l'arrêter ! "

L'arrêter oui mais comment ? La reine des morts ne pouvait pas faire usage de ses pouvoirs devant toute cette foule ! Bien sûr, Perséphone pouvait faire surgir une quelconque plante qui agirait comme un filet pour retenir la voiture grâce ç la phytokinésie. Mais devant tant de témoins ? Ce serait risqué.

"- Et tu as une idée pour ça ?" demandât elle un tantinet sarcastique.
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


இ This ain't a dream,
this real ...

இ This ain't a dream, this real ...

Féminin
Nombre de messages : 1201
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : UC
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Ven 25 Mai - 17:58


    Kalia se sentait perdue, complètement déroutée. Qu'allait-elle bien devenir si ses pouvoirs étaient incontrôlables ? Une sorte d' armes de destruction massive ? Un être qui tue encore et en encore sans le vouloir ? Non ! Non, elle ne voulait pas finir comme ça ! Mais que faire quand personne ne sait réellement ce que vous êtes au fond ? De ce qu'elle savait, les Créateurs étaient une race presque éteinte, dont on entendait plus parler depuis la nuit des temps. Des êtres magiques qui relever du mythe parmi les êtres magiques. Autant dire que personne ne pourrait vraiment l'éclairer sur ses pouvoirs ! A part peut-être .... Raven Thurner. Mais ce dernier avait tout de même essayer de la tuer , ce qui refroidissait considérablement ses envies d'aller discuter avec lui. Kalia regardait impuissante, la voiture qui s'éloignait lentement mais sûrement. Plus elle se rapprochait de la pente, plus elle prenait de la vitesse.

    Qu'est-ce qu'elle pouvait faire ?! Perséphone ne pouvait apparemment pas intervenir. Sans doute n'avait-elle pas de pouvoirs adapter à cette situation, ou alors étaient-ils trop voyants... Mais elle... Elle n'avait rien ! Tout ce qu'elle pouvait faire, c'était penser ! Imaginer... Imaginer ! Mais oui ! Après tout, si elle était capable de raser une ville par le biais de son pouvoir, elle devait bien être capable d' arrêter une voiture non ?! Oui mais comment ?? Sourcils froncés, elle souffla :

    ' Arrêtes - toi ! '


    Rien, le véhicule continuait sa route, sans chauffeur pour la contrôler. Peut-être devait-elle lui imaginer un conducteur ? Non ! Non! Elle ne savait que trop
    bien les dégâts que pouvait provoquer un Créé. Alors que pouvait-elle faire ? C'était sur le véhicule qu'il fallait agir. Mais il n'y avait pas de chauffeur... Et si elle devenait le chauffeur ?! Après tout, elle avait déjà vu maintes fois Patrick Bennett conduire, elle savait comment faire ! Il suffisait de remettre les vitesses au point mort puis de serrer le frein à main et enfin de couper le moteur ! Le regard rivé sur l'engin, elle se focalisa sur les différents points du processus.

    Il y eut comme un bourdonnement dans l'air, le son du moteur qui s'arrête puis... Plus rien. Kalia constata avec satisfaction que la voiture s'était arrêter. Certes, elle demeurait dangereuse ainsi immobilisée au milieu de la voie mais il serait plus simple de l'évacuer de manière classique, en la poussant, comme ceci. La jeune fille poussa un soupir de soulagement et se tourna de nouveau vers Perséphone, un peu hésitante.

    ' Non je ne maitrise pas mes pouvoirs. Tisiphone essaye de m'aider, votre petite - fille aussi mais je ne sais pas... Personne ne sait de quoi je suis capable alors ce n'est pas vraiment facile pour eux. '

    Elle poussa un petit soupir, fataliste. Elle allait à nouveau parler à Perséphone quand à nouveau, la petite créature apparut sur le capot d' une voiture. Kalia cligna des yeux, un instant éberlué puis attrapa brusquement l'Olympienne par le bras et la tourna vers la petite chose. Le petit être ressemblait à une espèce de gnome, fripée, le nez en pomme de terre, les yeux globuleux et la peau verdâtre. Kalia bégaya à l'attention de Perséphone :

    ' Là vous le voyez ?! '

    Visiblement, la bestiole n'était pas de la meilleure humeur. Bien au contraire, le gnome se précipita sur le capot, arracha un rétroviseur et leur lança dessus. Kalia poussa un petit cri de surprise et se pencha prestement pour éviter le projectile.


HJ Hiiiiiiiiii, désolée pour le retard, j'avais oublier ! >_< Hésite pas à me MP dès que je prends plus d'une semaine !



trent & kalia
i believe in you i'll give up everything just to find you
i have to be with you to live to breathe you're taking over me
Rest in me and I'll comfort you I have lived and I died for you
Abide in me and I vow to you I will never forsake you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.nightforum.net/
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Lun 28 Mai - 13:56


Kalia esseya d'arrêter la voiture en... le lui demdandant, tout simplement, ce qui n'eut aucun effet sur le véhicule fou, devenu vraiment dangereux. Perséphone observait la scène, réfléchissant, quelque peu impuissante devant tant de monde. Comment user de ses pouvoirs en les faisant passer inapperçut ? Parce que forcément, s'ils voyaient des plantes sortir de la route et grossir en une poignée de seconde pour aller retenir un véhicule, cela allait être la panique générale. Le grand bazzard, assurément. Et Zeus ne serait sûrement pas content, que Perséphone soit sa fille ou non.
Pourtant, au bout de quelques instant d'inquiétudes, le véhicule s'immobilisa et la déesse comprit que Kalia était derrière cet arrêt soudain. Le seul truc était... Comment avait-elle fait ? La brunette ne le savait pas trop. Les créateurs étaient des mythes pour les dieux eux mêmes tant leur histoire était lointaine et oubliée depuis des millénaires. Bref. Au moins, la voiture folle n'était plus en mouvement et c'était une bonne chose. La déité se tourna donc vers la demoiselle, qui avouait son incapacité à contrôler ses pouvoirs, du moins pour l'instant. Perséphone n'était guère étonnée d'apprendre que sa fille aidait la jeune femme à progresser en ce sens. Sa fille était très maternelle, comme sa mère en fin de compte. Et comme Déméter, la mère de la reine des enfers.
Soudain, Kalia attrapa le bras de de l'Olympienne non sans brusquerie, ce qui surprit la divinité quoiqu'elle n'eut pas mal. Alors la déesse put voir un petit être à la peau verdâtre et fripée, qui possédait deux yeux globuleux visiblement furieux qui fixaient les deux jeunes femmes. Et bientôt, un rétroviseur vola dans leur direction mais toutes deux purent l'éviter. Voilà que les deux femmes se trouvaient aux prise avec un espèce de gnomme alors que Perséphone ne pouvait pas user de ses pouvoirs devant toute cette foule. C'était bien leur veine, tient ! Mais la déesse tenta tout de même quelque chose. Ou plutôt, elle émit une idée.
"- Sais-tu envoyer cette foule de gens ailleurs pour que la rue soit désertée un moment ? Je ne peut rien faire devant eux... Et même si je faisais, je ne sais pas si Mnémosyne arriverait à tous les retrouver pour ôter cet accident de leur mémoire..."
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


இ This ain't a dream,
this real ...

இ This ain't a dream, this real ...

Féminin
Nombre de messages : 1201
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : UC
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Dim 3 Juin - 12:10

    Kalia n'en revenait pas d'avoir réussi à se servir de son pouvoir sans causer de dégâts! Elle qui avait l'impression de ne faire que gaffe sur gaffe : faire apparaitre des chevaliers, des dragons, manquer de griller les gens sous le coup de la peur.... Il faut dire qu'à chaque fois qu'elle usait d' un pouvoir, elle avait la sensation étrange de faire quelque chose de très mal. Une seconde, l'image d' un Patrick Bennett secouant vertement une petite fille à la longue chevelure noire en lui sommant de ne plus jamais user de ses pouvoirs lui traversa l'esprit. Elle la chassa bien vite de sa tête, ce n'était pas le moment. Non pour le moment, elle avait une espèce de gnome hostile en train de lui lancer des objets au beau milieu du centre - ville.

    Perséphone l'interpella alors, la faisant sursauter. Elle resta un instant sans réagir, immobile, stupéfaite. Elle ? Mais euh... Était - elle seulement capable de le faire ? Certes, elle avait réussi à stopper la voiture mais de là à envoyer tout une foule ailleurs... Oh ! Il y avait bien eut cette fois, pendant le forum des métiers, où elle avait réussie à se téléporter avec Shane ailleurs. Mais... Elle ne savait pas comment elle avait fait ! Alors pour transporter des centaines de gens ! Elle secoua la tête négativement à l'intention de Perséphone.

    ' Je suis désolée, je ne pense pas en être capable... J'ai trop peur de faire une bêtise si jamais le tentait. '

    Et si jamais elle ne transportait qu'une partie des gens ? Ou alors... Vraiment qu'une part des gens, si jamais elle oubliait un bras, une jambe.. Elle frissonna d' horreur et sentit une vague nauséeuse l'envahir à cette idée. Mais l'espèce de troll verdâtre ne semblait guère se soucier de ses états âmes. Voyant que les deux jeunes femmes avaient éviter le rétroviseur, il s'attaquait à présent au capot, cherchant à le soulever. Et surtout commençant à attirer l'attention sur lui. Oh nooooon ! Bon sens, est - ce qu'elle n'avait pas un pouvoir en réserve pour ce genre de situation ! Elle leva un regard désespéré vers Perséphone, priant silencieusement pour que personne d' autres à part elles ne remarquent la créatures.



trent & kalia
i believe in you i'll give up everything just to find you
i have to be with you to live to breathe you're taking over me
Rest in me and I'll comfort you I have lived and I died for you
Abide in me and I vow to you I will never forsake you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.nightforum.net/
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Dim 10 Juin - 20:06


La déesse attendait patiemment que la demoiselle réponde à sa question mais, lorsque Kalia répondit enfin, la réponse ne plût guère à la déité. Enfin, il faut dire aussi que l'idée était utopique de par le fait que la brunette maitrisait mal ses pouvoirs, et que les passants étaient vraiment nombreux. La jeune femme reporta donc son attention sur l'espèce de gnome qui semblait on ne peux plus foireux de voir ses cibles échapper au rétroviseur qu'il avait lancé dans leur direction. D'ailleurs, de dépit, l'abominable créature s'en prenait ai capot de la voiture, ce qui déplaisait tant à l'humaine qu'à la déesse. Cette dernière craignait de voir la populace en panique lorsqu'elle verrait le capot voler dans les airs, jeté par un minuscule petit bonhomme à l'allure on ne peux plus hideuse.

Après quelques secondes de réflexions, la déité avançât prudemment vers la voiture, une idée en tête pour empêcher la bestiole de nuire. En quelques instants, la jeune femme arriva auprès de l'étrange créature, le plus discrètement possible alors que celui ci fixait Kalia, un air méchant sur le visage. Posant une main au sol, la reine des morts se concentra autant qu'elle pût pour déclencher un léger tremblement de terre, juste de quoi déstabiliser la bestiole afin de se jeter sur lui en un instant, profitant de sa surprise. Qu'est ce que cette chose pouvait être abominable ! La déesse en frissonnait de dégout. Sa seule envie était de voir ce monstre disparaître.

Perséphone tenait désormais la créature avec beaucoup de fermeté, le fusillant du regard. Ceci étant, la déité maintenait le gnome à très bonne distance de son visage, juste au cas où. Bon. Comment faire parler cette chose atroce pour savoir ce qu'il foutait là et qui l'envoyait ici ? Qu'avait il en tête ? La déesse reine des morts espérait que personne n'avait vu cette scène aussi jeta t elle un regard circulaire sur la population alentour. Heureusement, la vie semblait suivre son court normal, ce qui ne manquait pas de soulager la brunette. Celle ci imaginait la crise de Zeus si cette affaire avait fait des émeutes.
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


இ This ain't a dream,
this real ...

இ This ain't a dream, this real ...

Féminin
Nombre de messages : 1201
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : UC
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Mar 12 Juin - 18:23

    Kalia était divisée en deux. D'un côté, une part d' elle - même lui soufflait que si elle ne tentait pas, elle ne saurait jamais si elle en était capable. De l'autre coté, une petite voix affolée lui souffler que si jamais elle venait à se tromper, elle ne pourrait jamais revenir en arrière pour effacer sa faute. Elle avait eut cette chance une fois, une seule fois et il avait fallut aller voir Chronos en personne pour pouvoir le faire. Heureusement pour elle, Perséphone mît fin à ses interrogations en prenant, à nouveau le problème en charge. Alors que l'adolescente demeurait immobile, craignant que le gnome ne finisse par leur balancer la voiture à la tête , la déité s'avança à pas prudent et à l'aide d' un petit tour de passe - passe , se saisit de la bestiole avec précaution. Secouant la tête, Kalia s'approcha à son tour de l'étrange duo, tachant de camoufler avec sa personne la créature aux passants.

    Curieuse , elle se pencha en avant pour mieux regarder le gnome mais recula bien vite lorsque celle - ci claqua des dents devant son visage.

    ' Hey ! ' fit - elle indignée

    Elle resta ensuite à bonne distance des petits poings et pieds rageurs, on ne savait jamais. Le gnome vociférait dans une langue qu'elle ne comprenait pas à moins que ce ne soit uniquement du au fait qu'il parlait trop vite pour qu'elle puisse le comprendre. Bon... Et il fallait faire quoi maintenant ? Étrangement, Kalia distinguer la même aura que celle de Matthew autour de la bestiole, quoique celle - ci était d' un orange un peu plus vif. Pensant brusquement à quelque chose, elle brandit son sac devant elle, l'ouvrit et dit à la déesse :

    ' On pourrait peut - être le mettre dans mon sac en attendant, ça éviterait les coups ! '


    Dans une mesure préventive, elle sortit le plus précieux de son sac : son portefeuille, ses clefs et son cahier de brouillon avec ses écrits. Le reste n'était que paquet de mouchoirs, bar de céréales et vieux papiers, si la créature s'acharnait dessus, cela ne serait pas bien grave.

    ' Vous avez une idée d' ou il peut venir ? '

    Kalia attendait la décision de Persephone, le sac ouvert bien grand après avoir glisser ses effets importants dans sa poche. Elle n'était que peu familière du monde surnaturel mais se doutait un peu de la réponse qu'allait lui fournir l'Olympienne, malheureusement.




trent & kalia
i believe in you i'll give up everything just to find you
i have to be with you to live to breathe you're taking over me
Rest in me and I'll comfort you I have lived and I died for you
Abide in me and I vow to you I will never forsake you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.nightforum.net/
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Sam 23 Juin - 16:37


Kalia approchait du petit duo alors que la déité maintenait toujours l'hiddeuse bestiole entre ses mains, avec beaucoup de fermeté, pour l'empêcher de faire de nouvelles bêtises. L'humaine cacha la bestiole aux yeux des patients, grâce à sa silhouette, avant de se pencher pour mieux l'observer alors que Perséphone allait justement la mettre en garde pour qu'elle ne le fasse pas. la créature avait l'air dangereuse et la reine des morts préférait agir avec prudence. Les ongles semblaient sufisament crochus pour sérieusement abîmer des yeux. Cette vermine semblait capable de faire bien des dégats et l'épouse d'Hadès préférait grandement éviter une quelconque catastrophe.
"- Je ne suis pas sûre que l'idée soit bonne. Tu vois ces ongles ? On dirait des griffes. Je crains qu'il déchire ton sac et s'enfuit si nous l'y enfermos et je préfère éviter cela." déclarât la déesse. "Tu vois comme il s'acharne sur mes doigts ? Il ferait de même s'il était dans le sac." reprit elle en montrant, d'un signe de tête, son sang qui commençait à couler. Bien sûr, les plaies se guérissaient d'elles mêmes au fur et à mesure, mais le gnomme insistait, rendant l'opération délicate.
"- Non je n'en sais rien. Et cela m'intrigue. je ne sais aps qui nous as envoyé ça et j'espère qu'il n'y en a pas d'autres dans Attia... Je pense que le mieux à faire, est d'aller voir Appolon. le commandant au soleil est toujours témoins de bien des choses. C'est ainsi qu'Hélios a pût dire à ma mère qu'Hadès m'avait enlevé... A moins que nous allions voir la titanide Mnémosyne, car elle est celle qui sait tout du passé, du présent et de l'avenir également. Je pense qu'elle pourrait nous aider. Et lorsque nous en saurons davantage, alors nous pourrons agir, trouver une solution à ce problème. Peut-être irai-je voir mon père, quand j'en saurai davantage, pour voir ce qu'il souhaite faire... Mais avant, il nous faut plus de renseignements... Mnémosyne ou Appolon ? "
Désolé pour l'attente >.< et que ce soit si court T_T
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


இ This ain't a dream,
this real ...

இ This ain't a dream, this real ...

Féminin
Nombre de messages : 1201
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : UC
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Jeu 5 Juil - 16:10


    Kalia referma son sac tout en gardant un œil prudent et curieux sur la bestiole verte qui se débattait dans la poigne de fer de Persephone. La déesse n'avait pas tort, mieux valait éviter que le gnome ne se sauve de nouveau en déchirant son sac. En plus, il avait vraiment l'air en rogne ! Kalia eut un regard compatissant pour l'Olympienne qui endurait sans broncher les griffures et les assauts de la bestiole. Il faudrait l'attacher... Ficeler comme un rôti, il serait plus pratique de le transporter. Le regard toujours rivé sur la bestiole, pensive. Et si... Et si il s'agissait d' un créé ? C'était possible après tout ! Elle avait bien libérer dans la ville des dragons et un chevalier, Ian les personnages de Tim Burton , Raven Thurner avait créé Matthew le psychopathe alors cet espèce de gnome pouvait bien être " l'œuvre " d'un créateur, non ? Combien y en avait-il en ville ? Seulement trois ou plus encore ? Tisonnons lui avait expliqué que ces derniers temps, Attia semblait attirer les êtres magiques comme un aimant. Cette espèce de magnétisme qui régnait sur la ville avait sans doute attirer d'autre Créateur, non ?

    La bestiole se propulsa soudain vers l'avant, brandissant ses griffes vers elle, parvenant à l'atteindre au visage. Kalia sentit ses petites griffes se planter fermement dans sa peau et l'égratigner du haut de son nez jusqu'à sur sa joue. Elle poussa un petit cri et se recula vivement, faisant tomber son sac sur le sol. La douleur la fit cligner des yeux et elle porta une main à son visage pour constater les dégâts. Mais c'est qu'il y était aller de bon cœur, la sale bête ! L'adolescente lui lança un regarda mauvais que la bestiole soutenait d' un air arrogant.

    Fouinant dans la poche de son blouson d' une main, elle en tira un mouchoir et tamponna sa blessure tout en répondant à la grand - mère de Shane :

    " Hé bien, je sais où de trouve Apollon, techniquement je pense que se serait plus rapide que de chercher à joindre Mnénosyne à part si voue avez un moyen directe de la contacter . "

    Alors qu'elle parlait, elle ne s'était pas aperçu que sous le mouchoir, une vive lueur d' une bleue électrique était apparut et regarda d' un air étonné le gnome soudain terroriser. Kalia cessa un instant de tamponner sa griffure, laissant voir que celle - ci avait disparu pour le regarder d' un air soupçonneux. Au bout de quelques secondes, elle haussa les épaules et poursuivit :

    " D' ailleurs j'aimerais beaucoup que cette bestiole soit ligoter, ça nous... "

    Kalia s'interrompit de nouveau mais cette fois - ci c'était elle qui fixait d' un air ahuri la bestiole. En effet, dans un ' plop ! ' retentissant , cette dernière s'était retrouvée soudaine pieds et poings liés dans une camisole de force qui le recouvrait de ses petite orteils griffus jusqu'au cou. Furibond la bestiole se mît à pousser des grognements aigus mais un nouveau ' plop ! ' et il se retrouva bâillonner, pile au moment où elle songeait qu'il lui manquait juste un bâillon. Kalia cligna des yeux, posa une main devant sa bouche en comprenant que c'était son oeuvre puis poursuivit d' une petite voix :

    " .... Nous éviterais des ennuis. "

    Du bout des doigts, elle toucha la camisole, tressautant quand le gnome essaya de bouger. Mais peine perdue pour lui, il était tellement bien ligoter que tout mouvement lui était impossible.



trent & kalia
i believe in you i'll give up everything just to find you
i have to be with you to live to breathe you're taking over me
Rest in me and I'll comfort you I have lived and I died for you
Abide in me and I vow to you I will never forsake you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.nightforum.net/

avatar





Féminin
Nombre de messages : 45
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : Vous balancez des défis et vous jouez des tours .... Miaou ! Et ça nous plaît !
Mission remplie ? : A moitié

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Chats, ça se voit pas? J’vous jure ces humains !
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Ven 6 Juil - 13:13


Kristina Pimenova as Kathleen KENNEDY


    Zut, elle l'avait encore perdue ! Jetant un coup d’œil à droit et à gauche, la petite Kathleen regardait autour d'elle, recherchant son petit Zip. C'était sa dernière création, elle ne voulait pas le perdre. Et puis il était tellement drôle et terriblement efficace pour chasser les nouvelles gouvernantes que ses parents s'acharnaient à embaucher pour la surveiller. Elle n'en avait pas besoin, elle était au moins cent fois plus intelligente que toutes les nounous ou les baby-sitters que ses parents avaient pu embaucher. Bon, elle n'avait que cinq ans mais tout le monde s'accordait qu'elle avait le comportement d'une adulte, tellement elle était sage et mignoooooooneeeee.... Et gnagnagna ... Si jamais Tante Huberte apprenait un jour que c'était elle, la si jolie et si gentilllle petite Kathleen qui avait balancer son Spoumfy adoré dans les toilettes grâce à sa télékinésie... Puis d'ailleurs, si tante Huberte apprenait qu'elle avait des pouvoirs magiques, elle ferait une crise d'apoplexie. Ses parents aussi d'ailleurs. Mais bon, ils ne le remarqueraient sans doute jamais, vu qu'ils n'étaient jamais à la maison. Pour ça qu'elle devait supporter des nounous et des gouvernantes toutes plus stupides les unes que les autres. De toute façon, elle avait réussie à semer la dernière en date, en glissant une bonne dose de laxatif dans le café qu'elle prenait chaque jour. Elle essayerait le poil à gratter en rentrant tiens ! C'était tellement facile d'acheter des choses pour faire des farces avec la nouvelle carte que sa maman lui avait laissée. Et puis, elle avait bien dit que c'était en cas d’urgence, non ? Hors, se débarrasser de sa gouvernante était une urgence. Primordiale même. Non mais vous vous rendez compte, elle l'obliger à aller au lit à vingt-une heure chaque soir et lui interdisait de lire le soir dans son lit !

    Bougonnant, Kathleen se dressa sur la pointe des pieds, faisant craquer ses jolies bottines vernies. Zip avait profité du fait que la gouvernante essaye de l'empêche de sortir pour s'échapper et elle devait le rattraper et vite ! Elle ne voulait pas que quelqu'un lui pique son nouveau jouet ! Aaaah ! Le voilà ! Elle tapa du pied en rouspétant. Zut, il était avec deux vielles ! Elle l'avait bien dit qu'on allait lui voler son jouet ! Courant sur le trottoir, ses petits pieds martelant le béton, bousculant les gens, elle finit par se retrouver à la hauteur des deux femmes et ne put retenir en voyant Zip dans la main de celle qui avait la belle aura rouge. Mais elle fronça bien vite les sourcils en voyant que son petit Zip était ligoté dans une espèce de grande chemise et son joli petit visage se plissa de frustration en avisa une adolescente à l'aura bleu vif, comme elle. Elle tapa à nouveau du pied, mécontente et siffla :

    " Laissez Zip tranquille, il est à moi ! " - fit elle en pointant le petit gnome du doigt, puis elle planta son regard dans celui de la jeune fille qui ressemblait à Blanche - Neige - " Puis t'es qui toi ? ! "

    Ca ne lui plaisait pas ça, pas du tout !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Mer 11 Juil - 23:44

L'horrible bestiole se débattait entre les mains de l'olympienne qui avait bien du mal à le tenir en place. D'où pouvait bien sortir cette petite furie ? La jeune femme n'en avait aucune idée et à vraie dire, elle n'avait jamais croisé ce genre de créatures au cour de son existence. D'où son envie de consulter Mnémosyne ou Apollon, histoire de savoir quoi faire avant d'en référer à Zeus pour que celui ci prenne une décision en ce qui concernait cette espèce de gnome. Cette chose semblait être assez dangereuse et la reine des morts était assez pressée de quitter les lieux, de sorte à ce qu'aucun humain n'assiste à un évènement magique particulièrement angoissant. Il ne fallait pas provoquer une panique générale. La brunette imaginait d'ici le travail qu'il faudrait faire ensuite pour nettoyer toutes les mémoires des gens concernés. Et il y avait tellement de passage, dans cette rue d'Attia !

Perséphone put voir la créature attaquer Kalia, aussi s'empressa t elle de le tirer vers elle, afin qu'il ne crève pas un œil à la créatrice. Poussant un juron, la déesse se demandait que faire de cette espèce de chose aux griffes acérées. Ce qu'elle pouvait avoir envie de s'en débarrasser et vite ! Il n'y avait donc plus aucune minute à perdre dans la prise de décision. Il fallait réfléchir et agir rapidement avant que d'autres dégâts ne soient causés par cette chose ignoble. En plus d'une apparence atroce, la bestiole sentait terriblement mauvais. C'était presque insupportable de le porter mais la reine des morts tenait bon, essayant de ne pas être griffé par la créature.

"- Bien sûr que je sais où trouver Mnémosyne. Je pense d'ailleurs qu'elle est un choix plus judicieux que mon cher demi-frère qui ne voit peut-être pas tout. Mnémosyne, elle, saura de quoi il retourne et sûrement ce qu'il faut faire aussi. Et puis elle pourra nous dire si d'autres de ces choses se trimballent dans Attia ou non. Mais Apollon est plus rapide à rejoindre..."

Alors que les deux femmes conversaient, la blessure de Kalia se guérit instantanément et l'épouse d'Hadès songea que cela venait de la demoiselle. Un geste inconscient, provoqué par ses dons magiques. Pourquoi pas, après tout ? Ce n'était en tout cas pas l’œuvre de la déesse et cette dernière doutait fort que la bestiole soit du genre à soigner les victimes qu'il avait prit plaisir à défigurer. Reportant son attention sur la bestiole pour protéger la demoiselle en éloignant le gnome, la reine des morts se rendit compte qu'il avait été enfermé dans une camisole de force. Un instant plus tard, un bâillon complétait la tenue et la chose immonde se retrouva incapable de glapir. Néanmoins, ses gémissements étouffés restaient audibles, eux.

La déesse s'apprêtait à mettre la bestiole dans le sac vide de la créatrice. Après tout, maintenant, il ne risquerait plus de s'échapper ! Mais une petite fille aux grand cheveux bleus et aux longs cheveux arriva devant elle comme une flèche, glapissant que "Zip" était à elle. L'aura de cette dernière était bleu et Perséphone la trouvait tout simplement adorable, avec son petit air furibond. Ce devait néanmoins être elle la créatrice de cette chose hyper dangereuse qu'elle tenait entre les mains. Ou plutôt, de la chose qu'elle venait de refiler à Kalia pour s'agenouiller devant la gamine, afin d'être à sa hauteur pour la calmer, lui parlant de manière plutôt maternelle. Cette enfant semblait très jeune. Cinq ou six ans, tout au plus. Alors l'Olympienne songeait que la corriger ne serait pas une bonne méthode, non. Il fallait lui expliquer. La petite fille ne devait même pas savoir comment maîtriser ses pouvoirs alors, ce n'était pas sa faute.

"- Je suis Perséphone" dit elle. Nul besoin de mentir, cette fillette voyait les auras et savait peut-être à quoi ils correspondaient. "Et voilà Kalia. Nous avons trouvés ton ami en train de faire des bêtises. Il aurait put blesser quelqu'un tu sais ? Alors nous l'avons attrapé, pour qu'il ne puisse faire de mal à personne..." La brunette se tut un instant avant de reprendre, attrapant doucement les mains de l'enfant dans les siennes. "Tu ne comprends pas très bien ce qui t'arrive ni pourquoi tu a des pouvoirs, n'est ce pas ? Tu te demande ce que c'est que les lumières qui entourent les gens ? Qui t'entoure toi aussi, n'est ce pas ? Tu voudrai que je te l'explique ?" demande t elle d'une voix douce, très calme, cherchant à calmer l'enfant tout en lui parlant "comme à une grande" sachant que les enfants se braquaient facilement s'ils se sentaient infantilisé. A cet âge, ils aimaient avoir l'impression d'être des grands. "Tu sais, il ne faut pas faire n'importe quoi avec tes dons. Ils sont puissants, ce ne sont pas des jouets. Il ne faudrait pas que les humains découvrent tes capacités, ils ne pourraient pas comprendre." chuchota l'Olympienne, cherchant à donner de l'importance à la fillette pour que celle ci lui accorde son attention.
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


இ This ain't a dream,
this real ...

இ This ain't a dream, this real ...

Féminin
Nombre de messages : 1201
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : UC
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Mer 25 Juil - 11:28

    Kalia contemplait d'un air dubitatif la bestiole, à présent bien ligoter dans sa camisole de force, se demandant si elle allait lui sauter à nouveau à la figure si elle se risquait à s'approcher. Bah, de toute façon, elle ne pouvait plus ni claquer des dents, ni se servir de ses griffes la saleté ! L'adolescente regardait le gnome d'un air narquois, se disant que la bestiole était quand même bien plus agréable à vivre bien ficelé comme un rôti. Elle ouvrit à nouveau son sac, ignorant royalement les bruits furibonds de la bestiole, en voyant que Perséphone n'avait qu'une hâte, le fourrait dans un sac. Elle la comprenait, l'Olympienne avait beau pouvoir se guérir seule, car depuis environ une bonne dizaine de minutes, elle ne faisait que se recevoir des griffures sur sa peau fragile. Alors qu'elle allait fourrer la bestiole dans son sac, direction Mnémosyne, Perséphone avait sans doute raison, la gardienne de la mémoire serait sans doute plus à même de les aider, et puis Apollon n'apprécierait sans doute pas de la voir à nouveau fourrer dans des ennuis magiques, quand une fillette blonde déboula soudainement, la bousculant. Kalia retient un juron, une bonne partie de ses effets venaient de chuter sur le sol et elle se pencha pour les ramasser. Elle ne prit pas la peine de retirer ses gants cette fois-ci, de toute façon, elle avait déjà le bas du jean complétement trempé alors pourquoi pas le bout des doigts ?! Elle fourra rapidement dans son sac ses effets, écoutant d'une oreille distraite Perséphone qui discutait avec la nouvelle venue et se redressa prestement, tapotant ses pieds l'un contre l'autre ses chaussures pour les débarrasser du trop de neige. Machinalement, elle fourra aussi le gnome dans son sac, que l'Olympienne lui avait refourger pour mieux parler à la petite fille.

    Kalia resta silencieuse, les laissant discuter et contempla la fillette. Cette dernière était adorable, avec sa longue chevelure blonde et ses yeux bleus océans. Un vrai petit ange, qui devait en plus de cela provenir d'une bonne famille car elle était habillée à la dernière mode, une vraie petite dame. Sa tenue aurait fait pâlir d'envie Ashley tiens, et cette pensée arracha un rictus moqueur à l'adolescente. Lorsque l'Olympienne la présenta, Kalia eut un petit sourire un peu hésitante et lui fit un petit signe de la main.... Avant de rattraper avec cette même main le gnome qui essayait de s'enfuir de son sac, se tortillant à la manière d'un vers de terre. Elle l'entendit glapir un peu fort alors qu'elle le chopait par la peau du cou pour le remettre dans le sac. Pour bien montrer à la fillette qu'elle ne voulait pas faire de mal à sa bestiole, même si cette dernière n'était qu'une sale bête infecte, elle mit le sac devant elle, entre-ouvert, pour laisser la bestiole respirée mais aussi pour la fillette le voit bien. Elle remarqua alors l'aura bleu foncé de la gamine. Aussi bleu que celle de Ian ou que la sienne... Elle en resta bouche bée. Quoi, cette petite fille aussi était un Créateur ? Elle hésita un instant puis intervient :

    " Tu sais, je suis comme toi... On ne te gronde pas, peut-être que ton pouvoir t'as échappée ou que tu voulais juste un ami, mais il faut faire très attention, si jamais les humains te voient, ils risquent d'avoir peur... "

    Elle avait essayée de parler de la voix la plus douce possible pour ne pas effrayer l'enfant. Elle la comprenait un peu, elle avait été dans la même situation il y a des années auparavant et cela ne s'était pas vraiment bien fini. Sans doute pour ça qu'elle se retrouvait maintenant à cumuler les gaffes avec ses dons !



trent & kalia
i believe in you i'll give up everything just to find you
i have to be with you to live to breathe you're taking over me
Rest in me and I'll comfort you I have lived and I died for you
Abide in me and I vow to you I will never forsake you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.nightforum.net/

avatar





Féminin
Nombre de messages : 45
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : Vous balancez des défis et vous jouez des tours .... Miaou ! Et ça nous plaît !
Mission remplie ? : A moitié

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Chats, ça se voit pas? J’vous jure ces humains !
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Mar 21 Aoû - 13:57


Kristina Pimenova as Kathleen KENNEDY


    Le bout du nez froncé, les yeux plissé, Kathleen regardait les deux vielles avec dédain. Elle regardait son pauvre petit Zip qui était ligoté dans une espèce de camisole et tapa du pied, agacé. Ca, ça n'allait pas du tout mais alors vraiment pas du tout. Elle s'en fichait de savoir ce que sa petite créature avait fait , elle tout ce qu'elle voulait c'était la récupérer . Elle devait faire vite en plus, parce que la nounou allait bien finir par se rendre compte qu'elle était partie et prévenir ses parents. S'ils savaient qu'elle était sortie toute seule, ils allaient se fâcher. Et quand ils se fâchaient, ils lui collaient dans les pattes une nounou encore plus enquiquinante dont elle avait un mal fou à se débarrasser. Elle laissa donc les deux veilles blablater sans vraiment faire attention à elles, les yeux rivés sur sa petite bête dans le sac de Blanche-Neige. En s'approchant un peu, elle pourra le prendre puis partir en courant. Elle était sûre que les deux femmes étaient trop lentes par rapport à elle . Le nez toujours froncés, elle ôta ses petites mains de son manchon en fourrure gris perle et s'approcha d'un pas. Mais la Blanche -Neige s'était reculée, mettant Zip hors de porté. Kathleen se sentit devenir toute rouge, pas contente du tout. Puisque c'était comme ça, elle allait devoir user de ses pouvoirs pour les punir. Elle tapa à nouveau du pied et leva sa petite menotte dans les airs, pointant le ciel du doigt. Il y eut comme une déflagration dans le ciel, comme un coup d'orage et elle offrit aux deux dames sont plus charmants sourire.

    " Je m'en moque s'il blesse quelqu'un ou s'il fait peur à quelqu'un, il est pour ça ! C'est MON Zip à moi, c'est MOI qui l'est fait et je vais pas le laisser à deux veilles ! J'ai pas besoin qu'on m'explique que je suis différente, je le sais depuis longtemps que je suis mieux que les autres, avec mes pouvoirs, je fais ce que je veux et si vous me rendez pas mon Zip tout de suite, je vais être méchante ! "

    Elle eut un sourire encore plus large à l'attention de l'espèce de Blanche - Neige , que la plus veille avait nommé Kalia et la pointa du doigt et ajouta à son attention :

    " Puis de toute façon, je suis plus forte que toi, même si tu as créé une grande qui ressemble à un vraie dame ! "


    En disant cela son petit doigt avait glissée en direction de celle qui se nommer Perspéhone, qu'elle examina de haut en bas avec attention. Oui, bien sûr, elle avait l'air plus évoluée que Zip hein, mais ce n'était qu'une veille. Elle pencha sa jolie tête blonde sur le côté, toujours paré de son sourire charmeur et pour montrer qu'elle ne plaisantait pas, elle étendit sa petite menotte et bougea un peu les doigts. Le sac que tenait celle qui ressemblait à Blanche - Neige commença à voler tout seul dans les airs, semblant chercher à s'échapper des doigts de l'adolescente. A l'intérieur, son jouet se mit à couiner de terreur, sans doute pas habituer à se faire trimballer dans tous les sens , même s'il lui arrivait souvent de le mettre dans son sac quand elle sortait .




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Sam 15 Sep - 22:05

La déesse soupira devant l’insolente enfant. Son manque d’éducation était presque effrayant. Et elle n’avait aucune espèce de conscience du bien et du mal. C’était une polissonne arrogante mais au vu de son jeune âge, cela était compréhensible. Et puis avec sa petite bouille vraiment trop mignonne, la déesse n’arrivait pas à lui en vouloir, malgré la gravité des actes. Pourtant, malgré l’air trop mignon de la petite fille, la déité ne libérerai pas le petit animal, ça non ! Il avait fait trop de dégâts aujourd’hui et continuerai d’en faire. C’est un risque qu’ils ne pouvaient se permettre de prendre. L’enfant menaçait mais la demoiselle s’en moquait éperdument. Zeus provoquait des éclairs bien plus effrayants que celui-ci, après tout.

« - Non, tu ne fais pas ce que tu veux. » murmure doucement la déesse en approchant de l’enfant, se mettant à sa hauteur. « Comme dans le monde des adultes, il y a des règles et tu dois les respecter. Kalia qui est comme toi respecte les règles. Les dieux aussi les respectent. Nous sommes tous soumis à des lois et la magie ne nous permet pas d’outrepasser nos droits. » lui expliqua t elle doucement et avec fermeté, pour que ses mots s’incrustent bien dans l’esprit de la petite fille.

L’enfant continu, sûre d’elle. Provocante, elle nargue Kalia, pensant que la déesse n’est rien d’autre que sa création. Celle-ci a un petit sourire incontrôlable. Comment pouvait-elle la prendre pour une création, avec l’aura rougeoyante qui émanait d’elle ? Preuve que cette charmante petite bouille avait encore beaucoup de chose à apprendre, ce qui était sommes toute bien normal au vu de son très jeune âge.

L’enfant fit bouger le sac qui était dans les mains de Kalia, grâce à sa magie. Il ne fallut qu’un instant à la déesse pour faire jaillir une liane du sol, qui s’enroula autour du sac, l’empêchant ainsi de retrouver les mains de la petite. Alors, la déesse aussi est forte, non ? Dans la sacoche, la bestiole couinait, comme pour manifester son envie de sortir mais il était hors de question que cela se produise. Pas avec le mal que Kalia et Perséphone s’étaient donnés pour attraper le petit monstre. Il allait être présenté à Zeus et serait détruit, voilà ce qui allait se passer, que cette enfant le veuille ou non. Le père de la déesse ne laisserait sûrement pas le caprice de cette petite créatrice ruiner le secret de leur existence ! Toujours vivace, la liane continuait de retenir le sac où le petit être était captif et le regard brun de la déesse fixait le visage délicat de la petite fille aux yeux furibonds.

« - Il faudra t’y faire. Je ne suis pas sa création et moi aussi, je suis forte. Très forte. »

La déesse dévisage l’enfant qui ne semble pas vraiment apprécier le fait que son petit compagnon soit encore enfermé dans le sac, pris au piège par les deux « vieilles. » Pourtant, elle va vraiment devoir s’y faire car malgré le petit regard colérique qu’elle adopte, et sa petite bouille adorable, la demoiselle aux boucles brunes ne se laisse pas avoir et ne flanche pas. Le sac gigote au bout de la liane mais ça ne fait rien : la bestiole ne peut pas sortir à cause de la camisole. Et même si par miracle il trouvait un moyen de s’échapper, les lianes contrôlées par la déesse ne manqueraient pas de le rattraper dare-dare pour l’emprisonner de nouveau. Cette chose ne devait en aucun cas semer la zizanie en ville. Cela éveillerait trop de doutes dans les esprits et ce n'était certainement pas la meilleure chose à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


இ This ain't a dream,
this real ...

இ This ain't a dream, this real ...

Féminin
Nombre de messages : 1201
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : UC
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Dim 16 Sep - 19:25

    Kalia haussa un sourcil en avisant la sale mioche qui était en train de faire un caprice devant elles. On aurait presque dit une mini-Ashley, aussi parfaite dans sa coiffure et ses vêtements que la version grande nature. Elle regarda le petit nez froncé, la moue plissé par la colère. Elle jeta un regard vers Perséphone, qui se montrait maternelle et patiente vers la fillette, beaucoup plus qu'elle - même ne l'aurait fait si elle avait été seule. Et dans son sac, la saleté de bestiole se débattait encore et encore. La jeune fille se risqua à baisser les yeux et à regarder le sac, qui briller d'une lueur marron foncé. Un créé donc. Elle aurait dû s'en douter, tous les créés qu'elle avait croisée ne causant au final que des dégâts sur leur passage. Aussi bien Matthew que les personnages de l’Étrange Noël de Monsieur Jack. Elle poussa un soupir de lassitude, songeant que la bestiole qui se trémoussait dans son sac devait sans doute aussi être à l'origine du précédent accident qui avait envoyer son camarade lycéen à l'hôpital. Elle serra un peu plus le sac contre elle. Elle ne put retenir un sursaut en entendant les éclairs grondés dans le ciel et leva la tête puis baissa de nouveau les yeux sur la gamine qui avait un sourire bien trop éclatant pour être honnête. Kalia fit la moue. A la réflexion, elle ressemblait bien plus à Raven Thurner qu'à Ashley cette mioche. Voir même au résultat d'un accouplement entre les deux en fait. L'adolescente tira la langue dégoutée rien qu'à l'idée d'une telle possibilité. La mioche s'adressa à elle , semblait bien informer de ce qu'elle était. La jeune fille fronça les sourcils perplexe et ne put s'empêcher de laisser tomber :

    " C'est dangereux de n'en faire qu'à sa tête, tu sais ? Il pourrait t'arriver quelque chose de grave si quelqu'un venait à savoir que tu peux faire de la magie... Quand les gens ont peur de chose qu'ils ne connaissent pas, ils peuvent se montrer très méchant. Plus que toi en colère..."

    Elle essayait de parler le plus doucement possible, se calant sur l'attitude de Perséphone. Cette dernière c'était agenouillée devant la fillette, lui parlant des devoirs qu'on avait dans le monde magique. Kalia écouta d'une oreille attentive, elle aussi avait encore des choses à apprendre. C'est alors que la fillette lâcha une énormité qui fit éclater de rire l'adolescente. Perséphone, sa création ? Oh non, l'idée était trop drôle. Comme si elle avait pu créer une Olympienne ! Elle fit un mouvement un peu brusque qui lui rappela soudain sa cheville fragilisée. Elle s'arrêta de bouger et souleva un peu sa jambe douloureuse. C'est ce moment là que la gamine choisit pour essayer de s'emparer de son sac par... Quoi au juste ? Téléportation ? Non. Magie en tout cas. Machinalement, elle essaya de s'agripper au sac mais Perséphone fut plus rapide en se servant de ses lianes pour attraper le sac. Kalia ne put empêcher un sourire amusé de fleurir sur ses lèvres et elle lâcha, pour confirmer les propos de la déesse :

    " Non, ce n'est pas ma création. Tu le vois bien, elle n'a pas la même couleur que Zip, elle, elle est rouge, ton petit Zip lui est marron. "

    Elle s'efforçait de se montrer patiente et douce. Après tout, elle aussi gamine, si elle s'était su capable de créer des êtres vivants, elle se serait créer un ami. Elle s'était bien inventé un ami imaginaire, un vieux livre de conte de fées.... Et puis, elle avait eut Ian ensuite et plus besoin de s'inventer des amis quand on avait un frère de coeur, n'est-ce pas. Elle attrapa de nouveau le sac, le maintenant serrer dans sa poigne et souffla à l'attention de la fillette :

    " Zip.... Tu l'as inventé pour être ton ami, non ? On ne lui fera pas de mal, mais quand on a un ami, on doit lui dire quand il fait quelque chose de mal, et l'en empêchait. C'est comme ça ! "

    Elle avait été ferme dans son ton, presque intransigeante en fait, mais c'était là une vérité que l'on devait savoir dés l'enfance. Elle espérait que la gamine serait mûre pour comprendre.



trent & kalia
i believe in you i'll give up everything just to find you
i have to be with you to live to breathe you're taking over me
Rest in me and I'll comfort you I have lived and I died for you
Abide in me and I vow to you I will never forsake you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.nightforum.net/

avatar





Féminin
Nombre de messages : 45
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : Vous balancez des défis et vous jouez des tours .... Miaou ! Et ça nous plaît !
Mission remplie ? : A moitié

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Chats, ça se voit pas? J’vous jure ces humains !
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Jeu 27 Sep - 18:23


Kristina Pimenova as Kathleen KENNEDY


    Alors là, elle était pas d'accord, pas d'accord du tout. Son joli petit nez se retroussa, elle fronça les sourcils et tapa de nouveau du pied, son visage devenant tout rouge. Non loin, sur un des toits des hauts immeubles, la foudre s'abattit avec fracas alors que Kathleen se mettaient à parler de plus en plus en fort :

    " Non, non, c'est pas du jeu ! C'est moi la plus forte, tu le lâche tout de suite espèce de méchante voleuse ! "

    Elle fixa la dame avec l'aura rouge, c'était quoi cette couleur bizarre d'abord ?, en tapant encore du pied et en la montrant du doigt :

    " Lâche-le où je te fais du mal, vilaine ! "


    Elle détestait qu'on lui interdise des choses, ses parents ne l'avaient jamais fait alors elle ne voyait pas pourquoi d'autres adultes se le permettraient . Elle n'avait encore jamais rencontrée d'autres personnes avec des pouvoirs auparavant et avait du mal à assumer le fait de ne pas être la plus forte. Ses petits yeux fixèrent donc durement les deux veilles devant elle et elle finit par laisser tomber son doit le long de corps. Elle regarda longuement Blanche - Neige et finit par lâcher :

    " Peuh, tu dis n'importe quoi ! Moi ze sais faire de la magie, c'est que ze suis la plus forte et que les autres, ils doivent m'obéir. Papa et maman me l'ont dit, je suis une princesse ! "

    Le tonnerre faisait rage au-dessus du trio, un véritable orage menaçait de abattre sur la ville, signe de la colère croissante de la petite fille :

    " Tu sais même pas pourquoi z'ai inventé Zip d'abord, il est à moi j'en fais ce que je veux ! Et il fait rien de mal , il fait juste arrêter les gens qui m'embêtent ! "

    Elle tourna ensuite son petit minois tout rouge vers la plus vieilles de dames et poursuivit :

    " Si c'est pas elle qui t'a inventée, c'est qui alors ? Puis pourquoi t'es pas avec ton maître ? "

    Passant du coq à l'âne, elle essaya à nouveau d'attraper son sac avec sa télékinésie, elle aimait bien faire bouger les choses, depuis toute petite. Elle avait cherché sur l'ordinateur que son papa lui avait offert quand elle avait trois ans et avait trouvée le nom toute seule. Elle aimait bien ce mot, télékinésie.

    " Et si vous me rendez pas Zip tout de suite, ze vous envoie contre le mur avec ma télézinékie ! "





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   Sam 29 Sep - 15:34

L’enfant faisait son caprice, à tel point que même Perséphone, qui restait maternelle et calme depuis le départ, commençait à trouver cela insupportable. Une gamine qui ressemblait à Aphrodite dans ses mauvais jours – soit tous les jours de l’année – en quelques sortes. Et croyez bien que cela n’a rien de gratifiant, bien au contraire ! Surtout lorsque l’on sait à quel point les deux déesses se détestent. A cause d’Adonis oui, mais pas que. Perséphone est une déesse vraiment belle et les Grecs la voyaient comme la seule vraie rivale d’Aphrodite, certains prétendants même que la reine des enfers, avait un petit quelque chose en plus. Vous imaginez bien qu’avec cela, la déesse de la beauté ne pouvait pas supporter sa demi-sœur qui, avec le temps, le lui rendait bien.

La demoiselle acquiesça lorsque Kalia commença à dire que n’en faire qu’à sa tête serait dangereux. Evidemment que ça l’était ! Tout pouvait partir en cacahuète d’un moment à un autre ! Ce n’était pas à prendre à la légère, pas du tout ! Et cette petite fille devait absolument en prendre rapidement conscience, avant de faire des bêtises plus énormes que la petite créature s’agitant encore dans le sac de la jolie fille aux cheveux noirs.

L’enfant tapa du pied, retroussant son petit nez, ce qui la rendait super mignonne aux yeux de la déesse, quoiqu’elle restait encore assez agacée par le petit air outrée de l’enfant. Le tonnerre gronda et la demoiselle leva le nez vers le ciel pour voir l’œuvre de l’agaçante petite fille. L’envie de griller son identité brûlait les lèvres de la reine des morts qui se retenait, avec peine, de dévoiler qu’elle était la fille du commandant au ciel.

«- Non, tu n’es pas la plus forte. » dit elle avec calme et douceur, en fixant la fillette. Elle ne lui révéla pas qu’elle pouvait détruire Zip, pour ne pas causer les larmes de l’enfant, mais elle pourrait. Imaginez un peu ce que pourraient faire quelques lianes, en s’enroulant autour d’une petite gorge si fragile ? Pressé comme un citron, la créature explosera sûrement.

La déesse eut un sourire. Si Perséphone est décrite comme étant sage, juste et maternelle, il serait idiot d’oublier que les grecs disaient qu’elle était très bien assortie à son époux. Fille de Déméter peut-être mais souveraine du royaume infernal aussi. Et tout cela l’agaçait. Cependant, pour ses révélations, sa voix resta douce. Peut-être parce qu’au-delà de l’agacement, la déité avait peur que l’enfant se blesse en faisant ses tours.

«- Laisse moi te montrer quelque chose… » dit elle avec douceur en s’entaillant le bras grâce à un clou rouillé, faisant une belle plaie, qui ne tarda pas à s’auto-guérir. « Tu peux essayer de me faire mal, oui. Seulement, tu n‘a pas ce qu’il faut pour réussir...»

Perséphone en voulait pas peiner l’enfant, juste lui faire comprendre que dans la vie, on n’avait pas toujours ce que l’on voulait et que les choses ne pouvaient pas être faîtes à la légère, quoi qu’en dise ses proches. Le tonnerre grondait aux dessus de leur tête quand l’enfant tourna son visage avec insolence vers Perséphone.

«- Je n’ai pas de maître car personne en m’a créé. J’ai un papa et une maman… qui sont encore plus fort que moi… Et je ne te rendrai pas Zip. Pas avant que tu ai compris certaines choses. Zip est dangereux ! Pour toi, pour tes proches et pour tout le monde !»

Le ciel était toujours menaçant, mais la brunette ne pouvait pas l’arrêter toute seule. Pour impressionner l’enfant, tout ce qu’elle put faire fut de sourire en direction du ciel et le tonnerre cessa. Comme si de là-haut, son père voyait la scène. En fait, il la voyait sûrement et devait déjà chercher une solution pour que cette enfant cesse ses bêtises.
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone   

Revenir en haut Aller en bas
 

Après la petite-fille, la fille, la grand-mère... Rencontre avec la mamie des Enfers | Perséphone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]
» le tablier de ma grand mère....
» Remèdes de grans mère (santé)
» Perséphone- La Reine des Enfers
» Danse petite fille, danse!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Creatio  :: Ne pas oublier le passé :: Chapitre 1 : C'est la ville du crime....-