AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]   Sam 29 Oct - 9:54

Aelys retira une chaise, et s’assit en déposa tous ses sacs par terre. Elle se mit à l’aise en enlevant sa veste et en la posant sur le dos de la chaise. Un serveur arriva et lui tendit la carte du Menu. C’était une carte simple, avec écrit en gros « Virtual Eye Cofee ».

La jeune fille était épuisée. Ses longs cheveux bonds lui donnait encore plus chaud. Elle les attacha en une queue de cheval. Elle avait marché toute la journée à travers le centre ville, sous cette chaleur torride avec tous ses sacs. Pendant cette période de solde, elle avait acheté quelques habits et surtout, de la peinture et des pinceaux. Aelys n’était pas dépensière, c’était une économe. Elle n’achetait que ce dont elle avait besoin, et sous coup de cœur. Combien de fois avait-elle pris un objet des rayons, marché jusqu’à la caisse pour ensuite faire demi-tour et le reposer à son endroit ?

A la place Henri Matisse, Aelys avait rencontré beaucoup de connaissance, c’était souvent ses élèves, et anciens élèves, et même collègue de travail. A part sa vie de professeur et d’ange, elle n’avait aucun autre contact avec d’autres êtres, et ne cherchait pas à s’en approcher. Elle avait une existence peu importante, n’avait pas de vrais amis proches, à part ses protégés. Mais Aelys aimait sa vie comme elle était. Simple. Elle ne vivait que pour ses protégés. C’était bien cela qu’un ange était fait, n’est-ce pas ? Un ange était un ange.

Quand le serveur lui apporta sa tasse de thé au jasmin, elle leva la tête et aperçu avec enthousiasme Benjamin. Benjamin Hamilton était un de ses protégés. Il était grand, et il avait du charisme. Des cheveux blonds, de jolis yeux. Digne d’un mannequin tout ça ! La jeune ange l’aurait reconnu entre mille.

Elle se leva discrètement de sa table en emportant ses affaires et sa tasse de thé, et se mit derrière son protégé. Elle posa doucement ses sacs et sa tasse de thé sur une table voisine, et avec un grand souffle, posa ses mains sur les épaules de Benjamin soudainement, avec un grand sourire.

« Bouh ! » lui dit-elle pour l’effrayer.

Revenir en haut Aller en bas

avatar


    ♥ Look at in my eyes girls
    U can't touch is !

♥ Look at in my eyes girls  U can't touch is !

Masculin
Nombre de messages : 313
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Guardian
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 3 - Aguerri

MessageSujet: Re: Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]   Dim 30 Oct - 9:37

    Il faisait tout gris dehors et même très froid mais cela n'avait pas empêcher Benjamin de se rendre dehors très tôt. Hé oui ! Aujourd'hui, pour une fois, il n'avait aucune obligation professionnelle et comme à son habitude, il en avait profiter pour aller se promener dans les rues d'Attia. Il adorait sortir en pleine hiver parce que lorsqu'il mettait sa grosse doudoune gris métallisé, sa looooooooooooooooongue écharpe bleu clair et son bonnet assortit, personne ne le reconnaissait. Il pouvait donc circuler comme il le voulait en ville et aller rendre visite aux personnes qui lui tenait à cœur. Il était bien sûr aller embêter en premier lieu son Liam, qui même s'il n'avait que ronchonnait quand à son exubérance, il l'avait deux ou trois fois à sourire alors qu'il se blottissait de force contre lui. Ca avait suffit à illuminer sa journée. Et puis il s'était bien amusé aussi à aider les petits stagiaires pigistes pour la rédaction de leurs articles et les corrections orthographiques. Parce que oui, il allait surtout au journal pour voir son Liam, et l'embêter un peu en tentant de lui rouler des pelles, mais il faisait en sorte de ne pas être un point pour ceux qui bosser. Il aimait se rendre utile et puis il adorait bosser dans ce milieu. Il allait bientôt être bon pour la retraite dans le métier de mannequin, devenir journaliste pouvait être une solution de replis envisageable...

    Parce qu'il était peut-être oisif et fêtard mais il se voyait mal finir sa vie à trente ans passés à rester chez lui et ne rien faire. Il lui fallait de l'action, des choses qui bougent et qui l'intéressent. Le métier de journaliste lui semblait la parfaite option... Mais il avait bien fallu qu'il parte, surtout que Liam menaçait de le castrer si jamais il continuait à le peloter devant ses employés. Et comme il ne pouvait pas s'empêcher de le caresser et de le cajoler.... Il s'était résigné à partir, non sans avoir voler un baiser à l'élu de son cœur. Il aurait jurer avoir entraperçu Liam se caresser les lèvres du bout des doigts pendant qu'il s'en allait. Heureux comme un pape, il avait décidé de traîner encore un peu en ville, sillonnant les rues avec sa moto et s'arrêtant dans un ou deux petits magasins sympa. Puis il s'était rendu à la place Henri Matisse pour aller boire un café au Virtual Eye Coffee. Il adorait ce petit cyber-café à l'ambiance des plus conviviales. Il avait commandé au bar puis était aller s'installer à une table.

    Il sirotait tranquille son café noire quand quelqu'un lui sauta dessus sans sommation. Il eut un sursaut, qui lui fit renverser un peu du contenu de sa tasse sur sa table et aperçut dans son champ de vision une longue mèche de cheveux blonds. Ah ! Il ne connaissait qu'une demoiselle blonde, une très gentille et très douce petite ange. Il sourit et se retourna pour se retrouver nez à nez avec Aelys. Il lui sourit largement et tout en lui faisant signe de s'asseoir, lui dit :

    " Bonjour Aelys ! " - il avisa les sacs poser sur les sols - " Tu as fais des courses ? "

    Galant, il se leva et attrapa les sacs pour les poser sur une chaise près de sa table. Il lui tira la chaise restante et attendit quel prenne place.



Amour



« L'amour est fait de deux morceaux, de deux parties égales que l'on rassemble pour former un tout, une boule ronde, une pomme. »Jean-Paul Filion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]   Jeu 3 Nov - 19:54

Aelys était ravie. C’était bien son protégé. Benjamin avait un sourire radieux. Il allait bien. Il lui avait tiré une chaise, et elle s’était assise en le remerciant. Il était charmant, et aux tables d’à côté, les jeunes filles le dévoraient des yeux.

« Oh, j’ai acheté deux trois trucs pour la peinture, des habits, rien de spécial ! lui répondit-elle gaiement »

Être en compagnie d’un de ses protégés lui offrait du bien. Elle se sentait légère. La jeune ange savait qu’être auprès de ses protégés avait toujours été sa place. C’était sa place, oui. Rien ne changerait, Aelys adorait être un ange. Son père était admirable. Gentil, doux et attentionné, il a été un modèle pour elle toute sa tendre enfance. Ils s’étaient vu hier, dans l’appartement de Aelys, et avaient dîné ensemble. Leurs sujets de conversation étaient souvent leurs protégés, et la jeune fille adorait quand son père lui parlait de ces anecdotes. Aelys entretenait encore une bonne relation avec son père, car elle avait encore beaucoup à apprendre de lui.

La jeune ange réchauffa ses mains glacées sur sa tasse de thé brûlante. Elle n’avait pas de gants, et n’aimait pas en mettre. Elle trouvait que cela étouffait ses mains, et puis elle ne pouvait pas beaucoup utiliser ses doigts.

Aelys souffla doucement sur son thé pour le refroidir, et aspira une petite gorgée. Le thé lui réchauffait les mains, et de la bouche au ventre. Elle aimait le thé.

Benjamin Hamilton. Aelys l'appréciait beaucoup, comme la plupart de ses protégés. Mais il était tellement différent des autres ! Il était unique.

« Alors ? Qu’est-ce que tu as à me raconter ? » s’enquit Aelys avec un sourire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


    ♥ Look at in my eyes girls
    U can't touch is !

♥ Look at in my eyes girls  U can't touch is !

Masculin
Nombre de messages : 313
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Guardian
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 3 - Aguerri

MessageSujet: Re: Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]   Jeu 1 Déc - 17:30

    Une fois qu'Aelys se fut assise sur la chaise, il s'assit à son tour juste en face d'elle. Tout sourire, il prit le temps d' admirer la jeune ange face à lui. La jeune femme respirait la douceur et la candeur, une vraie figure angélique. Il était presque certain que les peintres et sculpteurs de la Renaissance avaient du penser à Aelys pour représenter leurs anges sur leurs œuvres. Il avait beau être Liamosexuel jusqu'au bout des ongles, il ne pouvait qu'admirer la beauté de la jeune ange face à lui. Mais il se gardait bien de le dire à haute voix car connaissant son ange gardien, elle aurait rougit avec force, envahit par la gêne. Peut-être était-ce un vrai cliché mais Aelys était des plus mal à l'aise avec les compliments et les choses de l'amour en général. Il n'osait même pas imaginer ce que cela pouvait donner si jamais la conversation déviée sur le sexe....

    Lorsqu'elle lui expliqua avoir fait des achats d'habits, il fit son curieux et entrouvrit les paquets d' un doigt pour juger de leur contenu. Des tenues sommes toutes assez classique d' après ce qu'il pouvait en voir, ce qui ne l'étonnait guère. Il esquissa un sourire amusé puis sortit avec curiosité un pinceau qui dépassait d' un autre sac.

    " Ah ! Tu as refais le stock pour ta peinture ?! Tu as fait des nouveaux tableaux ? Je pourrais les voir ? "

    Les œuvres d'Aelys avait un petit quelque chose de magique, d' angélique qui avait le don de l'apaiser et de le faire rêver. D' ailleurs, il pensait bien lui en demander un pour mettre dans son appartement, peut-être un de ses jolis paysages ou une nature morte. Il sourit et avala une gorgée de son café au lait puis répondit à la demande de l'ange :

    " Oh pas grand chose, j'ai fait un shopping dernièrement, j'ai sympathiser avec un nouveau photographe, il s'appelle David. Sinon je suis aller voir Liam ce matin, on a discuter, beaucoup et il m'a presque pas houspiller aujourd'hui !"

    Il afficha un sourire rayonnant à ce souvenir, les yeux dans le vague. Ah Liam, il pourrait en parler des heures ! Mais là, il était avec Aelys et elle en savait bien assez sur son amour pour Liam.

    " Et toi mon ange, quoi de neuf ? Des nouveaux protégés ?"


    Il adorait entendre l'ange parler de ses protégés, elle était intarissable sur le sujet et ses yeux brillé comme ceux d'un enfant le jour de Noël quand elle en parlait.



Amour



« L'amour est fait de deux morceaux, de deux parties égales que l'on rassemble pour former un tout, une boule ronde, une pomme. »Jean-Paul Filion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]   Jeu 8 Déc - 19:18

« Oui, bien sûr, j’en ai fait pas mal depuis la dernière fois que tu es venu voir mes tableaux ! Là, je rachète de la peinture car je suis un peu en manque d’inspiration, alors j’espère qu’en achetant ça, ça me remotivera ! »

Soulmate se réchauffait les mains sur sa tasse de thé. Elle souffla doucement dessus et but une petite gorgée, histoire de se réchauffer. Elle esquissa un sourire en voyant Benjamin la regardait. Son cœur battait tout le temps vite quand elle était avec lui, et avec tous ses protégés d’ailleurs. Ce n’était pas de l’amour dans le sens entre un homme et une femme, mais un amour à la fois amical et maternel. Benjamin était vraiment un belle homme avec beaucoup de charisme. Soulmate savait qu’il devait y avoir beaucoup de filles qui tournaient autour de lui, mais elle savait que son protégé était vraiment amoureux de Liam. Liam, Liam, Liam. Toujours Liam ! Personne d’autre. Peut-être qu’il existait sur Terre des hommes honnêtes et fidèles après tout. Mais Soulmate ne se laissait pas d’entendre les histoires d’amour de son protégé. Elle adorait l’entendre parler de lui. Il possédait une telle passion dans ses yeux lorsqu’il parlait de son Liam, son sourire était étincelant, et l’ange aimait le voir ainsi. Heureux. S’il était heureux, elle l’était. L’amour devait bien être un beau sentiment pour les humains. Soulmate se disait que si elle était humaine, elle aurait bien été tentée de goûter un peu à l’amour, à cette flamme ardente qui apparemment ne s’éteignait jamais. Soulmate avait toujours été curieuse de ce sentiment, elle avait lu beaucoup de livres romantiques, et elle avait toujours envié ces personnages principaux, ces filles jolies et gentilles qui trouvaient le prince charmant. Mais dans le monde des anges, il n’y a pas vraiment de prince charmant. Peut-être que si en fait. Soulmate regarda Benjamin qui lui souriait, et elle lui sourit à son tour, amusé par ce qu’elle venait de penser.

« De nouveaux protégés ? Hum… Laisse moi réfléchir… Oh ! Est-ce que je t’avais déjà parlé de ma nouvelle protégée –enfin pas si nouvelle, je n’avais jamais eu l’occasion de lui parler- que tu dois sûrement connaître, Yuko Kagurazaka, ça te dit quelque chose ? Je ne sais pas vraiment si tu la connais –enfin moi je ne la connaissais pas-, mais elle est très connue ! Elle est belle et honnête, j’aimerai quand même la connaître un peu plus et vraiment, je l’aime bien, comme toi, comme tous mes protégés ! »


Benjamin lui sourit, amusé. Soulmate finit sa tasse de thé et elle remit une de ses mèches blondes derrières son oreille glacée. Elle allait toujours trop loin avec ses protégés. Quand elle commençait à en parler, elle n’arrivait plus à s’arrêter. Il fallait qu’elle laisse Benjamin parler quand même, c’était bien lui le protégé non ? C’était lui qui avait besoin qu’on l’écoute, pas Soulmate qui était surtout censée l’écouter !

« D’ailleurs, je suis contente de te voir aujourd’hui ! Quel hasard ! Moi qui comptait te voir bientôt, tu commençais à me manquer ! Tu n’as plus rien à me raconter ? Je suis sûre qu’il y a pleins de choses ! Alors, parle moi en plus de ce David, comment il est ? » s’enquit Soulmate.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


    ♥ Look at in my eyes girls
    U can't touch is !

♥ Look at in my eyes girls  U can't touch is !

Masculin
Nombre de messages : 313
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Guardian
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 3 - Aguerri

MessageSujet: Re: Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]   Mer 25 Jan - 19:34

    Il était content de savoir que son ange adorée avait fait des nouveaux tableaux depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus. D'une part, il adorait le style de la jeune femme, si naïf et si doux et d'autres, cela signifier qu'elle s'était un peu sortie le nez de ses protégés. Même si elle était adorable de tendresse et d'amour lorsqu'elle s'occupait d'eux et en parlait, il craignait fortement que la demoiselle ne vive que pour eux. Que ferait-elle si un jour par malheur, elle était déchue ? Ou si ses bonnes actions lui faisaient avoir un poste plus haut dans la hiérarchie ? Il craignait fortement que l'ange ne finisse par se laisser dépérir puis mourir si jamais on venait à lui enlever ses protégés. Les êtres qu'elle devait guider étaient sa vie, presque sa chaire et son sang pour elle... Oh bien sûr, il lui arrivait de parler de son père... Mais elle ne lui parlait jamais d'amis, d'autres membres de sa famille ou ni même... D'amour. Pourtant, elle était un ange non ? L'amour, c'était son rayon ! Il avait des idées qui pouvaient sembler très étrange pour les gens qui l'entouraient. En effet, il y avait bien longtemps qu'il s'était fait sa propre logique sur le monde. Une logique basée sur sa pensée, sa réflexion sur ce qu'il avait pu lire, entendre ou voir et non sur ce qu'on lui disait. Benjamin était comme cela, on ne pouvait rien lui imposer, il se faisait toujours une opinion pour lui-même. C'était pour cela que le fait de se découvrir homosexuel à l'adolescence ne l'avait pas fait s'effondrer en morceau. Ni le fait de se faire jeter du manoir des Guardians pour ce qu'il avait fait. Non, rien de tout cela n'avait réussi à le détruire, ni à le faire fléchir et à lui faire penser ce qu'on voulait qu'il pense. Ce qui ne nous tues pas nous rends plus fort... C'était son leitmotiv. Alors oui, dans sa petite tête de mannequin, les anges avaient le droit à l'amour et le fait d'être amoureux, de qui que ce soit, ne devait pas poser de problème. Aussi simple que ça. Mais Aelys n'en parlait jamais. Jamais. Cela l'inquiéter souvent. Mais il n'en parlait pas trop à la jeune femme car c'était elle l'ange et il ne voulait pas lui voler en quelque sorte son boulot. Mais il essayait souvent de ramener le sujet sur la table, même si la demoiselle était douée pour contourner le sujet.

    Il ne put retenir un petit rire amusé en entendant la jeune ange parlait de sa nouvelle protégée. Yuko Kagurazaka, hein ?! Oh oui, bien sûr qu'il l'a connaissait ! C'était une des seules personnes du show-business qui n'avait pas la grosse tête et des goûts de luxe. Une jeune femme dynamique et talentueuse, au charme ravageur et à la franchise déroutant quand elle se laissait aller.... Et aussi une Amazone, femme combattante, forte et fière. Il avala une gorgée de son breuvage puis répondit avec un petit sourire :

    " Bien sûr que je connais Yuko ! Et tu as raison, c'est une jeune femme très bien ! " - son sourire se fit malicieux et il poursuivit - " Mais dis-moi.... En protégé un mannequin et une chanteuse connue... Deviendrais-tu l'ange gardien numéro un des célébrités ? Aelys, l'ange pop star ?"

    Il souriait en disant cela, ce n'était pas une remarque mauvaise mais il fallait avouer qu'elle avait tout de même une liste de protégé des plus impressionnantes. Le petit serveur du café vient à leur table et leur demanda s'ils voulaient autres choses à boire. Benjamin sourit à Matthéo, Yuko lui avait soufflé le nom du jeune homme puis répondit :

    " Huuuuuumm, je vais vous reprendre un café, mais un café gourmand... Nan, en fait, je vais vous prendre un café gourmand mais sans le café... Je veux des macarons, une panacotta, un moelleux et un paris-brest " - il se tourna vers Aelys et lui demanda - " Et toi, qu'est-ce que tu veux ? Un chocolat chaud peut-être ? "

    Le serveur griffonna la commande de Benjamin sur son calepin puis sourit à Aelys en lui disant qu'il la laisser choisir et qu'il revenait dans instant. Le Guardian le regarda s'éloigner, salivant à l'avance à l'idée de ses gourmandises. Oui, il était un gourmand invétéré mais c'était tellement bon, pourquoi s'en priver ? Il continua de discuter avec son ange, répondant à sa dernière question :

    " Ah ! Hé bien David est photographe depuis un moment maintenant mais il a eut du mal à connaître le succès au départ... Pourtant tu sais, il est doué, sacrément doué même ! Il a ce je ne sais quoi, ce petit truc pour fixer dans l'objectif la vérité sur les personnes qu'il prend en photo. Et puis ses clichés une fois développé on l'air si réel, si authentique qu'on dirait qu'il suffit de mettre sa main sur la photo pour les toucher..."


    Il fit une pause en voyant Matthéo revenir avec sa commande et se frotta les mains en le voyant poser devant lui une assiette bien remplie. Il attrapa d'un geste preste sa petite cuillère, sous le rire du serveur et cueilli une bouchée de panacotta qu'il savoura avec délice. Près de lui, le serveur attendait la commande de la jeune femme.



Amour



« L'amour est fait de deux morceaux, de deux parties égales que l'on rassemble pour former un tout, une boule ronde, une pomme. »Jean-Paul Filion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]   Dim 26 Fév - 8:19

Aelys ne se lassait pas d’être avec un de ses protégés. Il y avait toujours quelque chose à dire, rien d’ennuyant. Surtout avec Ben ! Il avait un sens de l’humour qui lui plaisait beaucoup. Et puis, il était agréable à regarder. Il émanait une certaine douceur, dans ses gestes, dans ses paroles, dans sa façon d’être. Il était peut-être quelqu’un d’extravagant, mais l’ange savait qu’au fond que ce n’était pas seulement quelqu’un d’extravagant. Il y avait quelque chose de plus dans son regard. Quelque chose de profond. Etait-ce son amour pour Liam qui le rendait si doux ? Tant de fois l’ange avait entendu que l’amour, c’était doux, c’était tendre, c’était beau. Mais qu’est-ce qui était exactement doux, tendre et beau ?

Les photographes de talents arrivaient à montrer des sentiments dans leurs clichés. C’était magique. L’ange pensa alors que si elle en verrait une qui reflète l’amour, elle pourrait peut-être comprendre ce sentiment. Aelys avait connu des photographes de talents, mais c’était il y a très longtemps. Peut-être une trentaine d’année ? Peut-être une quarantaine ? Elle ne savait plus trop.

« Ah bon ? Oui, je vois ce que tu veux dire ! Tu as des photos de lui ? »
s’intéressa l’ange.

« des macarons, une panacotta, un moelleux et un paris-brest »
? Mais qu’est-ce que cela pouvait bien être ? L’originalité de Ben la surprendra toujours, bien qu’elle le connaissait. Aelys n’avait pas la curiosité des aliments. De toute sa vie sur Terre, elle a pris des habitudes alimentaires qui se résumait des choses simples, comme du pain, du jambon, du poisson, de la viande, du thé… mais… des macarons ? Une pana..quoi ? Elle essayait d’imaginer ce que cela pourrait être. Les macarons…. N’était-ce pas une sorte de coiffure avec un « macaron » de chaque côté de la tête, comme des coiffures un peu chinoise ? Une panacotta, ça sonnait un peu italien… Quoi qu’il en soit, Aelys avait hâte de savoir ce que tout cela pouvait bien être !

Le café était calme et paisible. Plongée dans ses pensées, elle n’avait pas remarqué que le serveur s’impatientait à ses côtés. Elle reprit ses esprits, attrapa maladroitement la carte des menus, bredouilla des mots en grattant sa chevelure blonde et finalement, elle lui répondit, avec incertitude :

- Euh…Comme lui !

Le serveur gribouilla des notes, et s’en alla. Aelys regretta son choix. Sous l’effet de la pression du serveur, elle voulait se dépêcher et ne plus le faire attendre plus. En tout cas, au moins, elle apprendra ce qu’est « des macarons, une panacotta, un moelleux et un paris-brest » ! Mais.. Tiens ? Elle n’avait même pas remarqué que le serveur avait déjà servi Ben ! Il était bien rapide ! Tout ça avait l’air très alléchant. Elle savait reconnaître un moelleux, mais le reste restait inconnu pour elle. Ben souriait. Il était heureux. C’est fou comme des gourmandises pouvaient donner le sourire !

« - Ben, ne te moque pas de moi mais… Qu’est-ce qu’il y a sur ton assiette ? »
s’enquit Aelys.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


    ♥ Look at in my eyes girls
    U can't touch is !

♥ Look at in my eyes girls  U can't touch is !

Masculin
Nombre de messages : 313
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Guardian
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 3 - Aguerri

MessageSujet: Re: Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]   Lun 27 Fév - 18:09

    Sans façon, après tout Aelys le connaissait depuis un bon moment maintenant, le mannequin se pencha, son nez presque au raz de la table du café pour mieux admirer son assiette. Il louchait sur les gourmandises si joliment présenter sur la belle assiette blanche, un peu ovale. Laquelle allait-il donc déguster en premier ? Ah ! Il n'y avait rien de plus alléchant qu'une belle assiette de pâtisserie ! Ah si, il y avait bien Liam mais il se voyait mal commandé un beau journaliste bougon au serveur. Et puis de toute façon ce n'était pas dévorer Liam qu'il voulait mais le cajoler, le câliner, l'embrasser, le... Il sursauta et manqua de se cogner le bout du nez contre la table en entendant la voix de son ange. Ah mince! Voilà qu'il avait presque oublier la présence de son petit ange blond avec lui, ce n'était pas très gentil ça !

    Il se redressa, frotta le bout de son nez pour la forme et sourit largement à Aelys. Elle était toute mignonne avec sa moue perplexe, à fixer son assiette d'un air intrigué. Cela faisait un moment qu'il ne se formalisait plus des questions de son ange gardien, ravi de lui faire découvrir le monde des mortels. D' un air docte, il attrapa sa cuillère de dégustation et tapota doucement la petite verrons contenant sa panacotta :

    " Voyons voir.... Ici, nous avons ce que l'on appelle une panacotta. C'est un dessert d' origine italienne qui a la texture d'une crémé dessert en bouche même si elle est un peu plus solide tout de même. On en trouve à tous les parfums mais personnellement, j'adore celle au citron. On peut la déguster avec un coulis de fruits rouges, c'est délicieux ! "

    Il tapota une dernière fois la petite verrine, puis posa délicatement le dos de sa cuillère sur un des trois macarons :

    " Là, nous avons des macarons. Ce sont des petits gâteaux, presque des petits fours sucrés en fait, constitués de deux coque à base de poudre d' amande reliée entre elle par une crème ou une ganache. Y en a aussi à tous les parfums et de toutes les couleurs. Là encore, j'adore celui au citron mais ceux à la violette sont pas mal non plus ! "


    Sa cuillère vola ensuite sur le Paris- Brest, dont la crémé coula un peu alors qu'il le tapotait doucement. Il s'empressa de la rattraper avec un doigt puis de la suçoter avec un plaisir évident :

    " Ensuite, on a le Paris-Brest qui est une pâtisserie française, généralement présenter sous la forme d' une couronne en pâte à choux garnis d' une crème au praliné et d' amandes effilées. C'est délicieux, vraiment ! "

    La cuillère virevolta à nouveau et se posa enfin sur le moelleux encore fumant et embaumant le chocolat. Une vraie tentation ambulante :

    " Et là, nous avons notre bon vieux moelleux au chocolat, un vrai petit trésor de gourmandise ! Mais je crois que tu le connais déjà non ? "


    Il sourit gentiment à son ange, content de lui puis de pencha à nouveau pour se retrouver le nez au ras de la table et scruta de nouveau les gâteaux :

    " Mais tu vois, ils sont tous si délicieux que je sais pas par lequel commençait ! Le macaron est vraiment délicieux et j'adore la façon dont il craque en bouche avant de fondre contre ton palais en diffusant son délicieux parfum mais la panacotta ici est vraiment bonne et puis le Paris-Brest aussi mais tu vois si je commences par lui, je pourrais pas..."


    Son cruel dilemme fut interrompu par le retour du serveur avec le plat d'Aelys, identique au sien. Ah tiens ?! Elle avait commandée la même chose que lui ? Amusé, il choppa le serveur par la veste, faisant sursauter ce dernier et le fit se pencher vers lui. Le regard malicieux, il lui chuchota une demande particulière à l'oreille. Le serveur écouta avec attention, sourit puis s'en alla de nouveau pour revenir cinq minutes plus tard avec un grand verre dans lequel trônait un superbe chocolat viennois à la cannelle, qu'il posa devant Aelys. Benjamin tapa dans ses mains d' un air ravi et scruta l'ange, attrapant dans le même mouvement la grande cuillère qu'il plongea dans le breuvage puis la tendit ainsi remplie à l'ange tout en disant :

    "Aller ! Fais 'ah!' et prends une gorgée pour tonton Ben ! "


    Il gloussa et ajouta :

    " Si tu goutes tout, je te montre une photo de lui ! "


    Du chantage ? Meuh nan voyons, c'était de la pédagogie voyons ! Strictement rien à voir ! Il attendit patiemment que l'ange cède à son caprice, faisant mine de faire voler la cuillère devant sa bouche en mimant des bruits d' avion.



Amour



« L'amour est fait de deux morceaux, de deux parties égales que l'on rassemble pour former un tout, une boule ronde, une pomme. »Jean-Paul Filion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]   Dim 1 Avr - 6:55

L’ange dévisageait son protégé avec un sourire. Quand il parlait de ces pâtisseries, tout avait l’air tellement beau, tellement unique… En temps normal, aucune nourriture ne donnait envie à Soulmate. Mais elle en avait l’eau à la bouche quand c’était son Ben qui lui décrivait ces desserts. Il était tellement « à fond dedans », comme disaient les jeunes étudiants de son lycée, que Aelys avait été complètement entraînée par son récit.

La jeune ange riait tellement qu’elle en avait mal aux pommettes quand elle voyait Ben imiter des bruits d’avion. Elle approcha sa main du jeune blond et elle ébouriffa ses cheveux d’or. Enfin, pour ne pas le faire patienter, et surtout avant que tout le café se tournait vers eux à cause des bruitages de Ben, elle ouvrit la bouche et la referma sur la cuillère. La saveur de ce breuvage lui avait tout de suite fait frémir ses papilles gustatives. Etait-ce de la cannelle ? Elle adorait la cannelle. C’est pour ça aussi qu’elle adorait Noël. Non pas parce que le Christ était né, non, c’était pour les nombreux biscuits à la cannelle que les Français adoraient confectionner dans cette période, et qu’elle ne ratait jamais un moment pour s’empiffrer de ces choses là. C’étaient même les seuls choses qu’elle aimait manger. Les biscuits à la cannelle de Noël. Et puis le goût du chocolat ne lui déplaisait pas. Elle aimait le sucré.

Quand la jeune ange releva les yeux, le regard insistant et impatient de Ben se fit ressentir.
« C’est délicieux, Ben ! » s’écria Aelys en lui prenant la cuillère de ses doigts pour la retremper dans le joli verre dans lequel se trouvait le chocolat viennois à la cannelle.

Aelys n’avait jamais goûté toutes ces choses, même si ça faisait longtemps qu’elle habitait en France. Comment avait-elle pu ne jamais manger ça alors que Ben semblait tellement familier avec ? La jeune ange s’était toujours contentée de ses biscuits à la cannelle quand elle avait un petit creux. D’ailleurs, c’était rare qu’elle avait un petit creux, mais elle en avait juste l’envie.

« Aah mais c’est du chantage que tu me fais là ? J’accepte volontiers ! J’ai confiance en tes goûts, je pense que le reste va être tout aussi bon que ce que tu viens de me faire goûter » lui avoua-t-elle en lui montrant le verre de chocolat viennois à la cannelle.

Aelys, sous le regard amusé de Ben, approcha son assiette d’elle, et commença par la panacotta. Elle trempa la cuillère à l’intérieur et porta à ses lèvres un bout du gâteau.

« Mmmh c’est bon ! Les humains sont ingénieux ! » commenta-t-elle.

Elle approcha alors les macarons d’elle. Il y en avait quatre, quatre de différentes couleurs. Elle aimait le rouge. Alors elle commença par le rouge. Mais quand elle essaya d’enfoncer la cuillère dedans, elle glissa et se heurta à l’assiette. Elle réessaya, mais ayant peur de voir le macarons voler au dessus de la table voisine, elle posa la cuillère à côté.

« Je crois que ça se mange avec les doigts, n’est-ce pas ? » s’enquit l’ange innocente.

En voyant Ben acquiescer, elle s’empara du macarons, et croqua un petit bout.

« Mmmh ! C’est croquant, mais à la fois fondant, et c’est tellement sucré ! Et puis j’adore le parfum de la fraise ! Mais je suis curieuse de goûter les autres couleurs… Oh ! Le vert est délicieux ! C’est à quel parfum ? » s’interrogea-t-elle.

Aelys approcha ensuite l’assiette de « Paris Brest » près d’elle. Confiante, elle prit une bouchée, puis deux, et jusqu’à la pâtisserie. La bouche pleine, elle dit, fière d’elle, à son protégé :

- Merchi, ch’était délichieux ! Allez, g’ai hâte de voir les photos !

Ben la regardait, amusé. L’ange adorait voir son protégé sourire, cela lui faisait tellement chaud au cœur ! Parfois, elle se disait qu’elle était amoureuse de ses protégés tellement elle les adorait, que ce soit une fille, ou un garçon. Impatiente, les yeux pétillants, elle attendait les photos de ce fameux photographe.
Revenir en haut Aller en bas

avatar


    ♥ Look at in my eyes girls
    U can't touch is !

♥ Look at in my eyes girls  U can't touch is !

Masculin
Nombre de messages : 313
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Guardian
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 3 - Aguerri

MessageSujet: Re: Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]   Mar 3 Avr - 18:52

    Benjamin était content. Il avait réussi à faire sourire son petit ange gardien. C'était tellement agréable de rendre les gens heureux. Voir quelqu'un qui rit ou qui sourit était tout de même plus plaisant qu'un individu froid ou en colère. Et puis le sourire d' Aelys était si lumineux, si pur. Il avait l'impression qu'il réchauffait le café. Joueur, il imita un chat satisfait lorsque la main de la jeune femme de posa sur son crâne pour le cajoler un peu. Oui bon, son ronronnement était des plus étrange mais le Ben était une créature étrange avec ses propres sons... Il gloussa lorsqu'il vit le visage de l'ange s'éclairer un peu plus alors qu'elle savourait la cuillerée de crème qu'il venait de lui donner. Aaaaaaah ! Il ne s'était pas tromper ! Content de lui, il lui abandonna la cuillère , battit des mains d' un air ravi puis fondit sur sa propre assiette. Voyons, voyons... Par quoi commencer ? Bon, il avait entamée sa panacotta , ce serait dommage de ne pas la finir. Il replongea ainsi sa cuillère dans la petite verrine et porta la cuillère à sa bouche. Il la laissa titiller ses papilles puis glisser dans sa gorge, savourant avec plaisir le goût suave de la vanille . C'était un vrai délice. Vraiment, la panacotta du Virtual Eyes Coffee était la meilleure et il était heureux que Danaka est eut la patience de rechercher le meilleur pâtissier de la ville. Il avalait ses bouchées presque religieusement quand il constata avec plaisir que son petit ange blond avait elle aussi opter pour la panacotta.

    La demoiselle avait un bon coup de fourchette et il en était ravie. Il avait l'impression de faire découvrir le monde à une enfant mais ça lui plaisait. Il aimait informer les autres, donner des renseignements, chercher le meilleur pour apporter conseil. Parfois, quand Liam était d' humeur à lui faire un compliment, il lui disait en riant qu'il ferait un excellent professeur. Mais ce n'était pas son avis. Être professeur demander une patience à tout épreuve et surtout une vocation qu'il n'avait pas. C'était en optant par défaut pour cette voie que l'on voyait apparaitre des mauvais professeurs. Il gloussa en voyant sa douce petite ange se débattre avec un macaron et sa cuillère. Finalement, elle l'attrapa entre ses doigts graciles et y croqua. Il hocha la tête et répondit à la jeune femme :

    " Oui, c'est un biscuit alors c'est plus simple pour le déguster de s'y prendre avec les doigts. Mais il en existe des plus grands que l'on peut sans doute savourer avec une cuillère . "

    Il avala la dernière cuillère de sa panacotta avec un soupir content et se décida à s'attaquer au moelleux. Celui-ci était encore tout chaud et fumant, il en émanait une délicieuse odeur de chocolat noir. Avec précaution, il se découpa une petite part tout en répondant à la jeune femme :

    " Hmmmmmmm, je pense qu'il doit être à la pistache mais je ne suis pas sur tu sais, les pâtissiers sont tellement imaginatifs tu sais ! Tu aimes ? "

    Il continuait de déguster son moelleux à petits gestes délicats, presque avec religion. Il pouvait parfois passer plus d' une heure à déguster son assortiment. Certains trouvait cela agaçant, d' autres attendrissant. Lui, il aimait juste profiter des petites choses de la vie. Il continuait de savourer son moelleux et constata avec satisfaction que la demoiselle avait bien fini toute son assiette. Il gloussa, avala un peu précipitamment sa bouchée de moelleux puis fouina dans la poche de son jean. Il y gardait toujours son téléphone portable, craignant qu'un paparrazzi n'est la bonne idée de lui voler pour y récolter des photos intimes. Il l'extirpa de sa poche, alla dans le dossier image et afficha sur l'écran une photo prise le matin même. Une séance photo, ça se révéler parfois long, répétitif et ennuyeux alors il s'était amusé à jouer les photographes aussi avec son petit portable. Le photographe s'était prêter au jeu sans complexe, prenant parfois la pose. Ben avait choisi un de ses clichés favoris, affichant les deux hommes face à l'objectif, se tenant par les épaules et exécutant leurs plus belles grimaces.



Amour



« L'amour est fait de deux morceaux, de deux parties égales que l'on rassemble pour former un tout, une boule ronde, une pomme. »Jean-Paul Filion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]   Dim 8 Avr - 20:02

Aelys se demandait comment pouvait être les plus gros macarons. Ca devait être marrant d’en manger un gros. Les petits étaient tellement mignons ! Et puis son préféré, c’était sûrement le vert. A la pistache ? En tout cas, c’était vraiment délicieux ! Elle aimait quand ça croustillait et fondait en même temps dans sa bouche, et puis la vert faisait frémir ses papilles. Elle croqua un dernier bout du macarons à la pistache, puis le reposa pour le garder à la fin. Elle faisait souvent ça. Garder le meilleur pour la fin ! Elle finit alors les trois autres macarons, et reprit le vert entre ses doigts, puis elle leva son regard vers son protégé.

« Tu veux goûter mon préféré ? Les macarons sont vraiment bons ! »

Soulmate pensait elle même qu’elle le maternait trop parfois.
La jeune ange replaca une de ses mèches blondes qui voulait entrer dans sa panacotta derrière son oreille. D’ailleurs, elle devait penser à se couper les cheveux. Elle n’était jamais allée chez le coiffeur, car elle avait l’habitude de se couper elle même la chevelure, depuis qu’elle était petite. Eh oui, dans le monde des Anges, il n’y avait pas de coiffeur, on se coupait soi-même les cheveux ! Quand elle était petite, c’était sa mère qui lui coupait les cheveux. Elle lui disait souvent, qu’elle avait exactement les mêmes cheveux. A son départ, Soulmate se débrouilla seule pour se couper les cheveux, et elle continuait toujours. Mais un jour, elle devrait peut-être essayer d’aller au coiffeur, juste histoire de voir si ça lui plairait...

Plongée dans ses pensées, elle n’avait pas remarqué que Ben lui avait tendu son téléphone. Elle n’arrivait pas bien à voir de l’autre côté de la table. Elle approcha sa tête et inclina l’écran du téléphone vers elle. Elle reconnut tout de suite son petit blondinet de protégé, qui faisait des grimaces à côté d’un autre jeune homme. Ils étaient heureux. Ce qui importait surtout à Soulmate, c’était que Ben était heureux.

« Ah, vous êtes beaux dessus ! Je ne crois pas connaître ce David. D’ailleurs, quelle photographe irait me prendre en photo ? » plaisanta la jeune ange.

Même s’il faisait un grimace, on voyait bien que Ben s’amusait beaucoup avec ce David. Il y avait de l’étincelles dans son regard profond.
« -Mais je pensais en te demandant des photos prises par lui ses clichés, pas des photos de lui, je me suis mal exprimée… s’esclaffa-t-elle. D’ailleurs, c’est ton photographe n’est-ce pas ? Ca fait longtemps que je n’avais plus vu de photos de toi en mannequin ! »

Et Aelys adorait regarder les photos de son Ben dans les magazines. Toutes ses différentes expressions lui apprenait à mieux le connaître. Souriant, calme, triste, enjoué, en colère.. Elle aimait tourner les pages de magazines, encore et encore à le regarder sourire. Elle se rappelait encore, des piles et des piles de magazines qu’elle avait lu sur lui quand elle a su qu’elle allait devenir son ange gardien. Mais Ben était quelqu’un de très ouvert et de très sympathique, alors elle n’avait pas de mal à parler avec lui, et rangea vite dans un coin ses magazines qui étaient devenus presqu’inutiles.

« D’ailleurs, reprit-elle, comment va ta vie professionnelle ? »

Même si peut-être qu’elle devait sûrement bien aller avec ce sympathique photographe !
Revenir en haut Aller en bas

avatar


    ♥ Look at in my eyes girls
    U can't touch is !

♥ Look at in my eyes girls  U can't touch is !

Masculin
Nombre de messages : 313
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Guardian
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 3 - Aguerri

MessageSujet: Re: Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]   Jeu 19 Avr - 13:12

    Benjamin était non seulement un gourmand invétéré mais aussi un habile jongleur quand il le voulait. Notamment quand il s'agissait de pâtisserie, aussi lorsque qu'Aelys lui tendit un bout de macaron, réussit-il à garder son téléphone dans sa main tendue vers l'ange, sa cuillère pleine d'une nouvelle bouchée de moelleux dans l'autre main et se tendit-il sans rien renverser au-dessus de la table pour savourer la bouchée de macaron que la jolie blonde lui offrait. Il l'attrapa et l'avala d'un geste. Il sourit largement, heureux de voir que sa petite ange se laissait aller à un peu plus de gourmandise. Il ne savait d'elle que sa passion pour ses protégés et le dessin mais le reste... C'était triste de se dire qu'une si douce et belle personne ne profitait pas de la vie autant qu'elle le mériter. Certes, elle était un ange mais tout de même, rien ne les empêchaient de profiter de la vie ! Il n'y avait rien de mal à s'acheter des beaux vêtements, aller au ciné ou même..... Tomber amoureux, bien au contraire. Il secoua la tête puis laissa son portable à l'ange pour qu'elle se débrouille avec. Il replongea avec avidité sa cuillère dans son moelleux pour le charger un peu plus. Mais il répondit tout de même à Aelys :

    " Tu as bon goût petit ange ! Il est délicieux ! "


    Il porta sa cuillère bien charger dans sa bouche et savoura le goût suave du chocolat, délicieusement fondant. Aaaaaaaaaah ! Le chocolat ! S'il n'y avait pas Liam dans sa vie, le chocolat serait sûrement son amant de prédilection. Encore heureux que les colons aient découvert cette merveilleuse épice. Prenant son temps pour savourer son moelleux, il en reprit deux cuillères avant d'entendre Aelys plaisanter sur le fait que personne ne la prendrait en photo. Il arrêta sa dégustation et reposa en douceur sa fourchette dans l'assiette. Il resta immobile une ou deux minutes, observant avec attention son ange gardien. Elle avait un visage bien proportionné, un sourire sincère, une jolie bouche, de grands yeux clairs... Il secoua la tête avec amusement et répliqua :

    " Sincèrement petit ange, si tu n'avais pas choisi la carrière de prof, tu aurais fait une mannequin merveilleuse ! " - il sourit avec malice - " Et je suis sûr que pas mal de tes élèves sont de mon avis !"

    Après un dernier coup d’œil innocent, il reprit la dégustation de son gâteau, réfléchissant. Qui sait... Peut-être que ce serait une bonne idée de faire participer Aelys a un shooting un jour...Rester à convaincre la jeune ange, ce qui ne serait sans doute pas facile . Mais il n'était pas prêt de laisser tomber ! Il lécha sa cuillère avec un plaisir évident et cligna des yeux en entendant la belle ange lui expliquer sa méprise. Il fit semblant de se taper le crâne puis éclata de rire et répondit :

    " Suis-je bête, je n'avais pas compris ! C'est mon côté blonde parfois... " - il pencha la tête sur le côté, sourire malicieux et ajouta - " Ou alors mon côté mannequin un peu bêbête, je sais po ! "

    Il rit de nouveau avec amusement, puis se pencha sur son sac qui était au sol et y repêcha une grande enveloppe kraft dans laquelle David avait laisser quelques photos de son shooting pour lui. Il le sortit du sac et la posa sur la table vers Aelys. Tout en continuant à savourer son gâteau, il répondit à son ange :

    " Tiens, voilà pour toi ! David a eut la gentilles de me laisser ça pour renouveler un peu mon book ! Et à propos de ma carrière.... Hé bien, je suis un vieux chico maintenant pour le monde de la mode. Il va falloir que je pense à chercher une nouvelle orientation professionnelle, au-dessus de trente ans être mannequin ce n'est plus possible ! Mais peut-être... Peut-être que je pourrais me lancer dans le journalisme, je ne sais pas, ça me plaît bien... "



Amour



« L'amour est fait de deux morceaux, de deux parties égales que l'on rassemble pour former un tout, une boule ronde, une pomme. »Jean-Paul Filion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]   Mar 8 Mai - 13:32

Aelys était heureuse. L’idée de goûter toutes ces pâtisseries excitait un peu la jeune ange. Et tout ce sucre lui redonnait de l’énergie. C’était magique comme des petits plaisirs pouvaient rendre quelqu’un heureux. Les hommes avaient vraiment fait de belles choses sur Terre. Les pâtisseries avaient vraiment l’air recherché. Il y avait l’esthétique pour les yeux, le goût pour les papilles, l’odeur sucré pour l’odorat. Et le Virtual Eye Cafe était vraiment un endroit calme pour discuter et se sentir à l’aise. C’était chaleureux et accueillant. Les serveurs étaient souriants, et l’ambiance était au rendez-vous. Elle avait toujours pris un thé ici avec parfois un pain au chocolat, ou un crossant, mais elle n’avait jamais eu la bonne curiosité de goûter d’autres choses. La jeune ange leva la tête de son assiette. Elle avait mangé la moitié de chacune de ses pâtisseries, et Benjamin les dévorait. Ces pâtisseries pouvaient vraiment devenir une addiction. Mais c’était tellement bon ! Comment résister ? Elle retrempa sa cuillère dans le panacotta, avant de relever la tête vers Ben.

« Quoi ? Moi ? Mannequin ? s’étonna la jeune ange.

Elle secoua vivement la tête en gobant le panacotta qu’il y avait dans la cuillère.

« J’ai rien d’une top modèle, plaisanta-t-elle, tu as vu comme je m’habille ? Jeans, débardeur, et je me sens bien ! Mais j’avoue que porter une jolie robe ne me déplait pas… D’ailleurs, ça me ferait peur le mannequina… Marcher devant des tas d’inconnus… Brr, ça me donne des frissons ! J’admire ta confiance en soi ! »

Etre mannequin… Rien qu’en s’imaginant se déhancher devant un appareil, devant toute une équipe, elle en rougissait. Elle était bien trop réservée pour ça. Bien trop timide ! Mais c’est vrai… Un jour… Peut-être qu’Aelys aimerait se faire jolie. Se faire pomponner, être gâtée, et se sentir belle. C’est vrai que par un coup de cœur, elle avait déjà acheté une jolie robe. Elle avait les couleurs du printemps, d’un vert discret, avec des motifs en fleurs, courte jusqu’aux genoux, c’était un bustier. Elle l’avait essayée en cabine, était tombée sous le charme quand elle s’était regardée dans le miroir et avait adoré le fait que la robe tournait avec elle en elle tournait sur elle-même. Comme dans les films…Il manquerait plus que la petite couronne ! Mais ça, c’était le printemps de ses soixante ans, quand elle était Milos, en Serbie. Mais l’ange n’a jamais eu le courage d’essayer cette robe, et encore aujourd’hui, elle avait un peu peur. Elle avait déjà pensé à demander de l’aide à son protégé, son petit mannequin à la mode, mais comment aborder le sujet ?

Aelys s’esclaffa quand Benjamin se rendit compte qu’ils ne parlaient pas de la même chose. Elle était aussi blonde que son protégée ! Mais ses yeux s’émerveillèrent quand elle eut en main son « book ». Pourquoi « book » d’ailleurs ? Peu importe, ce nom sonnait bien ! Elle tournait les pages, le cœur battant, elle s’arrêta sur les photos en noir et blanc. Benjamin jouait le jeu. Il avait ce petit talent de comédien, qui faisait vivre ses photos. Il était très classe, avec la chemise un peu ouverte au niveau du col, les lunettes noires sur son nez, et le regard perçant.

« Tu es juste superbe sur ces photos ! » s’exclama l’ange en lui montrant les clichés en noir et blanc.

Elle continua à tourner les pages, à admirer son protégés, tout en lui répondant :
- Ah bon ? Tu trouves ? Moi je trouve que tu es très bien là ! Et puis, ça te plait bien, non ? Quoi que le journalisme, c’est pas mal non plus…

Un dur choix s’offrait à son protégé. Quoi qu’il avait déjà l’air d’avoir faire son choix. Peu importe, son petit Ben’ avait vraiment du charme dans son book ! David, ce photographe qui avait pris ces photos, connaissait les bons angles du mannequin, et c’était si naturel !
Revenir en haut Aller en bas

avatar


    ♥ Look at in my eyes girls
    U can't touch is !

♥ Look at in my eyes girls  U can't touch is !

Masculin
Nombre de messages : 313
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Guardian
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 3 - Aguerri

MessageSujet: Re: Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]   Jeu 24 Mai - 18:14

    Hmmmmmmm comme c'était bon ! Un véritable délice pour les papilles. Toutes les pâtisseries qu'il dégustait était justement préparer, avec juste ce qu'il fallait de sucre pour ne pas être écœurante. Et elles fondaient dans la bouche délicieusement. Puis il fallait aussi avouer qu'elles étaient élégamment présenter ce qui n'enlevait rien à la volupté qu'on éprouvait pendant leurs dégustations. Oh s'il était payer pour ça, même s'il l'était pas d'ailleurs, il pourrait passer sa vie à déguster des gâteaux ! .... Hé! Mais c'était une idée ça ! Il pouvait devenir critique culinaire ! Il était sûr qu'une chronique sur les meilleurs pâtisseries du coin aurait du succès. Oh ! Il faudrait qu'il en parle à Liam un de ses quatre ! Savourant sa dernière bouchée de moelleux, il répondit à son ange :

    ' Bin oui, toi ! Tu es très jolie tu sais et je suis sûr que tu as du faire chavirer plus d' un cœur depuis que tu es sur Terre ! '

    Il lécha sa cuillère pleine de chocolat puis la reposa avec soin pour poursuivre :

    " Tu sais, les tops-modelés ne s'habillent pas toujours en tenue de grand apparat, ils nous arrivent plus souvent qu'on ne le pense de poser pour des jeans ou des t-shirts ! Nous sommes là juste dans le seul but de mettre une tenue en valeur, rien d'autre. Juste des faire-valoirs pour le talent d' un ou d' une styliste. Et puis... Les défilés, c'est tellement la course qu'on a pas vraiment le temps de penser aux gens qui nous regardent. Puis avec la lumière des projecteurs , c'est à peine si on y voit quelques choses ! "


    Il eut un sourire amusé et s'apprêtait à se saisir à nouveau de sa cuillère quand il nota un détail :

    ' Hé mais... J't ai jamais vue en robe moi ! '


    Il avait beau fouiner dans ses souvenirs avec Aelys, aucune fois il ne l'avait vu en robe ou en jupe. Il allait VRAIMENT falloir remédier à ça ! Voilà qui lui donner des idées sur la manière de poursuivre l’après-midi. Il attrapa enfin sa cuillère et la plongea dans une autre gourmandise. Il y piocha une cuillère qu'il savoura comme il de doit puis sourit en entendant l'ange le complimentait. La cuillère toujours dans la bouche, il minauda en battant des cils, puis enleva l'ustensile de sa bouche avec un 'pop!' exagérer et lança d' une voix pleine de mièvre :

    ' Oh oui, j'aime qu'on me dise que je suis beau ! '


    Il partit ensuite d' un grand rire et ajouta :

    ' C'est surtout David qui fait des miracles ! Il a ce don de te rendre éblouissant, même si tu viens de vivre ta deuxième nuit blanche à la suite ! '

    C'était vrai. Même si Ben ne saurait dire si ce don était naturel ou inhérant à la condition de Créateur de David. Il avait remarqué depuis un moment l'aura bleu foncé de l'homme mais comme ce dernier n'en parlait pas et qu'il ne sentait pas en lui qu'il était son Guardian, il laissait l'affaire coulé. Dire qu'il serait un jour le Guardian de quelqu'un. Le guide, le conseiller, la bonne conscience. Finalement, il serait un peu comme Aelys dans le fond. Un ange gardien avec un seul protégé. Il espérait qu'il serait aussi doué que son petit ange personnel. D'ailleurs...

    ' Oui, j'aime être mannequin mais malheureusement pour moi, les mannequins qui veillisent non plus la cote... '

    Il finit sa dernière friandise puis poursuivit d' un air innocent :

    ' Aelyyyyyyyys.... Tu viens faire du shopping avec moi ? '


    Il avait accompagné sa demande d' un regard digne du Chat Potté et d' une attitude d' enfant boudeur qu'il savait irrésistible. Tout en lui semblait dire ' Aller, dis oui, dis oui ! '



Amour



« L'amour est fait de deux morceaux, de deux parties égales que l'on rassemble pour former un tout, une boule ronde, une pomme. »Jean-Paul Filion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]   Mar 5 Juin - 19:14

La jeune ange racla avec sa cuillère tout ce qu’il restait de sa panacotta. C’était vraiment un délice. Si ça ne tenait qu’à elle, elle aurait amené l’assiette à elle, et elle l’aurait léché. Elle aimait ce goût doux et sucré qu’offrait ces gourmandises. Elle lécha sa cuillère, tout en écoutant son protéger parler, et surtout la taquiner. Aelys aimait vraiment passait du temps avec Benjamin. Il n’y avait pas un seul moment où il ne la faisait pas rire. D’ailleurs, elle en avait presque mal aux pommettes. Et puis, il savait aussi bien la faire rougir. Serait-il possible qu’elle ait fait chavirer au moins un cœur depuis qu’elle était sur Terre ? Rien que cette idée la faisait frissonner. De peur ? De plaisir ? D’excitation ? Ca devait bien être un mélange des trois…

Elle aimait essayer d’imaginer Benjamin défiler sous des projecteurs avec classe, des lunettes des soleil, sûr de lui, avec son sourire charmeur. Et puis c’était plutôt lui qui avait chaviré plus d’un cœur sur Terre. Souriant, galant, charmant.

« Tu es beau, Ben ! Beau, beau, et encore beau ! Je ne peux pas résister à ton charme de mannequin irrésistible ! la taquina-t-elle en lui pinçant la joue. Et puis pour moi, ce n’est pas que le photographe, mais aussi toi ! N’empêche, il doit vraiment avoir du talent si tu parles comme ça de lui ! Ca doit être agréable de se faire prendre un photo, et se dire qu’on sera toujours beau dessus ! »


Elle aimait bien les joues de Ben. Elles étaient bien moles, et faciles à attraper. Elle lui sourit :

« Et puis pour moi, tu ne serais jamais trop vieux ! »

Aelys éloigna les pâtisseries un peu d’elle, pour mettre ses coudes sur la tables et être ainsi plus à l’aise.

« Je te rassure, je me suis rarement vu en robe moi aussi ! plaisanta-t-elle en se rasseyant sur sa chaise. Dans mon placard… Je n’en compte qu’une ou deux… Pas plus ! »

Elle s’affaissa sur sa chaise. Aelys avait toujours aimé les robes. Les robes d’ange, oui, elle y était habituée. Mais les robes des humains étaient beaucoup plus élégantes, plus féminines, plus jolies. C’était la mode. De toutes sortes et même de toutes les couleurs ! Que ça devait être beau… Que ça devait être agréable à porter ! Elle se releva tout à coup.

« Oh, j’ai déjà fait une sorte de shopping avec mes pinceaux et gouaches » lui dit-elle en lui montrant ses sachets.

Puis son regard tomba sur celui de Ben, et elle regretta de l’avoir si longtemps regardé. Elle avait plongé dans ce regard illuminé, plein d’espoir, et de ce petit sourire qui s’était dessiné à ses lèvres, quand elle accepta :

« Oui, bon, c’est d’accord, je veux bien que tu m’entraînes dans ta petite folie ! »



(P.S : Tu sais qu'avec tout ça, tu m'as fait vraiment découvrir des pâtisseries ? Et à chaque fois que j'écrivais, j'avais la petite image de la pâtisserie de google, et ça me donnait l'eau à la bouche... Tellement que j'ai mangé une glace à la panacotta en ville XD)
Revenir en haut Aller en bas

avatar


    ♥ Look at in my eyes girls
    U can't touch is !

♥ Look at in my eyes girls  U can't touch is !

Masculin
Nombre de messages : 313
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Guardian
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 3 - Aguerri

MessageSujet: Re: Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]   Jeu 7 Juin - 18:10

    Il y en avait qui se faisait pincer les joues par tante Gerturdre lors du traditionnel diner en famille de l'année. Lui, c'était par son ange gardien au beau milieu d' un café. Chacun son truc. De toute façon, il n'avait jamais su faire les choses simplement et en toute discrétion. C'était son extraverti et exubérant qui avait fait se dresser les cheveux sur la tête de ses profs Guardians mais qui avait aussi bien failli l'exclure définitivement du cercle des Guardians. Mais il le vivait plutôt bien et était même plutôt fier. Sans cette ' folie ' qui l'habitait, il n'aurait sans doute jamais penser à conquérir sa liberté. Cette liberté qui lui avait fait rencontré tant de gens important à yeux : Liam, Aelys, etc... Les mêmes personnes qui lui avaient ouverts les yeux sur son rôle, son statut de Guardians. En tant qu'être magique, il était bien plus qu'un simple conseiller pour une race endormi. Il se devait de protéger les humains, les plus faibles. Quoi qu'en dise son grand - père adorait, il n'était limité qu'à une seule et unique tâche.

    Entre autre, il se devait d' aider son petit ange blond à se décoincer. M'enfin, ce n'était pas parce qu'on était ange gardien qu'on devait se vêtir avec une bure ?! Enfin, Aelys n'en était pas là mais elle pouvait sans nul doute faire mieux encore. Aussi, lorsqu'elle céda devant son regard de Chat Potté, leva - t - il les deux bras vers le ciel et poussa - t - il un cri de victoire. Tout le cyber - café sursauta et il s'excusait d'un gentil petit sourire et d' un discret digne de la main. Bon il allait falloir sérieusement réfléchir à l'endroit où il allait amener Aelys. Il allait falloir une cabine, bien sur, pour préserver la pudeur du petit ange blond mais aussi pour ne pas dévoiler ses ailes.

    Hmmmmmmm.... Flute ! Il avait beau chercher, il ne trouvait pas une seule aura suspect dans sa mémoire pour les vendeurs dans les magasins de vêtements. Pourtant, on pouvait dire qu'Attia pullulait d' être magique pourtant, surtout ces derniers temps. Mais zut à la fin ! Bon, il devrait donc jouer les gardes de cabines, pour éviter que le secret de la jolie blonde ne s'ébruite. Et puis, sans vouloir paraitre présomptueux, ce serait sans doute lui qui attirerait plus les regards. Un mannequin, les gens avaient curieusement l'impression qu'il ne devait pas faire comme les autres. Bin non, quand il pété ça fait pas des paillettes !

    Bon, il lui fallait agir vite avant qu'Aelys ne change d'avis. Il tapa dans ses mains, tout sourire et lança :

    ' Bon, je te laisse finir et on y va ? '

    Le menton sur une main, il observait son petit ange en attendant qu'elle finisse. Lui était prêt à partir et à la balancer sur son épaule s'il le fallait.



Amour



« L'amour est fait de deux morceaux, de deux parties égales que l'on rassemble pour former un tout, une boule ronde, une pomme. »Jean-Paul Filion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]   Dim 10 Juin - 8:52

Aelys n’avait même pas était surprise de voir son petit Ben se lever de table en levant les bras et pousser un cri de victoire, et puis bien sûr s’excuser auprès des clients qu’il avait fait sursauter. Quand il se rassit, Aelys regretta soudainement son choix. Mais qu’était-ce cet air sur son visage ? A quoi pensait-il ? Que mijotait-il derrière ce sourire angélique ? La jeune ange s’imaginait déjà être entraînée dans plein de magasin, d’essayer mille et un vêtement encore et encore. D’un côté Aelys avait un peu peur de ce que pouvait lui proposer Ben. Elle ne doutait pas de ses goûts bien au contraire ! Mais… et si c’était trop ? Cependant, d’un autre côté, elle aimait le fait que les rôles soient inversés. C’était lui qui prenait soin d’elle là, et rien que cette idée l’amusait beaucoup. Et puis Ben était un Guardian. Il savait donc s’occuper des gens, les conseiller, les aider. Aelys n’avait donc pas à s’inquiéter, elle était dans de bonnes mains ! Et en plus, des mains d’un mannequin très attirant !

Ben avait l’air impatient. Dans ses yeux, brillaient des étincelles. L’ange aimait voir sa joie de vivre, qui enjouait son cœur. Ca enjouait également le cœur de l’ange de le voir ainsi. Si souriant ! Elle aimait voir ses protégés heureux. C’était la plus belle chose qu’elle pouvait leur donner, le sourire. Alors si s’occuper de la garde rode d’Aelys l’amusait, c’était bon ! Et puis il fallait avouer que ça l’amusait beaucoup aussi ! Elle avait hâte d’essayer de beaux vêtements ! Et surtouuut des robes, ooooh oui ! De jolies robes ! Elle aimait les essayer, oui, mais…les porter devant tout le monde était une autre histoire. Elle était bien trop « coincée » pour se montrer en robe en ville !

Elle acquiesça. Elle avait presque fini, il ne lui restait que le … comment cela s’appelait-il déjà ? Cette sorte de beignet rond avec un trou au milieu.. Ahh oui, un Paris Brest ! C’était tellement bon qu’elle s’en voulait presque de mettre un terme à ce plaisir. Ces papilles frémissaient à ses pensées, et profitèrent de ses dernières bouchées.

Comment Ben voulait-il l’habiller ? Où allait-il l’emmener ? Elle avait hâte de connaître tous ces nouveaux lieux, ça lui permettrait ainsi aussi de mieux connaître son protégé. Pas qu’en parlant, mais en découvrant ses goûts, ses amusements, ses petites joies de la vie. Ca faisait longtemps qu’ils n’avaient pas passé du temps ensemble.

Aelys poussa l’assiette où trônait le Paris Brest. Elle s’essuya la bouche avec sa serviette, et posa sa fourchette sur l’assiette sans faire de bruit.

« J’ai fini et je suis prête à te suivre ! » lui lança-t-elle avec un sourire.

La jeune ange enfila son écharpe et sa veste, puis attrapa ses sachets et son sac. Elle leva les yeux vers son protégé. L’excitation et la peur lui montaient en même temps dans le corps, mais elle adressa un grand sourire à son protégé.


Revenir en haut Aller en bas

avatar


    ♥ Look at in my eyes girls
    U can't touch is !

♥ Look at in my eyes girls  U can't touch is !

Masculin
Nombre de messages : 313
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Guardian
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 3 - Aguerri

MessageSujet: Re: Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]   Jeu 5 Juil - 15:57

    Ben exultait. Non vraiment, les yeux de chat Potté, ça marchait toujours. Il avait un peu de remords à faire du chantage à un ange mais c'était pour la bonne cause, non ? Aelys serait certainement plus à l'aise dans des jolies robes ! Et puis il devait l'avouer, il avait une folle envie de jouer à la poupée avec la demoiselle. Oui, bon, il passait pour un gros pervers en pensant ça mais elle était jolie ! De grand cheveux blonds comme les blés , des grands yeux bleus, un teint de porcelaine.... Une vraie poupée, c'était pas de sa faute s'il ne pouvait pas résister à l'envie de l'habiller comme une princesse. Et puis, il n'avait jamais eu de petite sœur, fils unique qu'il était. Non jamais personne avec qui jouer, papoter, rire... Son ange ne lui en voudrait sans doute pas s'il jouer au grand frère le temps d' une poignée d' heure ? Il essayerait d' être sage, promis !

    Les yeux brillants, un sourire ravi aux lèvres, il regarda Aelys finir son assiette. Il ne pût s'empêcher de taper des mains en l'entendant annoncer qu'elle était prête. Il avait vraiment l'air d' un gamin immature mais tant pis. L'ange avait sans aucun doute l'habitude de ses caprices et les clients découvriraient une nouvelle facette de sa personnalité, ça ne leur ferait pas de mal ! Galant, il se leva d' un bond, manquant renverser la table sur le sol ainsi que le serveur qui venait débarrasser. Gloussant, il lui offrit un sourire d' excuse et lui colla un gros baiser sonore sur la joue en guise de dédommagement. Heureusement pour lui, sa bonne humeur était aussi contagieuse que la grippe et le serveur éclata simplement de rire avant de poursuivre son boulot.

    Joyeux, il fit une courbette élégante devant son ange puis se saisit de ses paquets :

    " Laisse, je vais porter ça ! "

    Avec un sourire jusqu'aux oreilles, il les posa sur sa chaise le temps d'enfiler son blouson et son bonnet puis arrondit le bras, attrapant celui d' Aelys dans le même mouvement, les sacs de la jeune femme de l'autre main , et l'entraina vers la sortie, non sans avoir payer pour les deux avant et laisser un généreux pourboire. Il savait exactement où il allait amener la jolie blonde faire du shopping. Il franchit la porte du cyber - café avec l'ange à son bras et chantant à tue - tête :

    " Il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux .... "



Amour



« L'amour est fait de deux morceaux, de deux parties égales que l'on rassemble pour former un tout, une boule ronde, une pomme. »Jean-Paul Filion
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre au café ! [Benjamin Hamilton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi Lewis Hamilton est il aussi detesté?
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» ? Le café, ça tache ? | Alix & Ewen
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Café renversé,aquarium, asticots, moisissures...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Creatio  :: Ne pas oublier le passé :: Chapitre 1 : C'est la ville du crime....-