AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre - PV Perséphone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Moi c'est

avatar


•• Créateur amoureux d'une déesse ||
Modo graphiste

 •• Créateur amoureux d'une déesse || Modo graphiste

Masculin
Nombre de messages : 953
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Rencontre - PV Perséphone   Mar 6 Sep - 18:20

    Il ne faisait pas vraiment beau aujourd'hui. Voir même carrément moche. En même temps, en plein mois de janvier c'était assez normal. Le ciel était d'un gris blanc un peu douteux sans aucun doute près a craquer sous le poids de milliers de flocons de neige. La température filtrait plus avec le négatif que le positif mais cela ne l'empêchait pas de se balader en tee-shirt avec une simple veste cuir et une écharpe autour du cou. Non, il n'avait pas froid. En fait, il n'avait jamais vraiment craint le froid. Est-ce que c'était lier a sa nature de Créateur ? Il ne savait pas. Mais c'était vraiment plus pratique que de devoir s'enrouler dans trois a quatre couches de vêtements comme sa meilleure amie ! C'est d'ailleurs pour ça qu'il s'était dévoué pour aller courir les rues d'Attia a sa place aujourd'hui.

    Et oui, la petite Kalia s'était mise en tête de se trouver son propre appartement même si Tisiphone et lui-même s'était propose de l'héberger pour un temps indéfini. Mais non, la demoiselle voulait de l'indépendance. Elle s'était même mise a la recherche d'un petit boulot. Il ne valait mieux pas compter sur l'argent des Bennett même si Patrick Bennett continuait de déposer chaque mois l'argent de poche de sa fille sur le compte en banque de Kalia. Et la jeune fille était économe, heureusement, et avait économiser initialement pour se payer des études loin d'Attia. Mais même pas besoin de fuir la ville !

    Ian arpentait les rues depuis près de deux heures, allant de petites annonces en petites annonces. Trouver un appartement n'était pas une chose facile. Et cela l'était encore moins pour une lycéenne ! Il avait vu les portes de toutes les locations possible, de la plus crade a la plus respectable, se fermait devant lui lorsqu'il avait annonce l'âge de Kalia. Mais bon sang ! Elle avait dix sept ans pas sept ! Il allait vraiment falloir s'accrocher pour décrocher un endroit ou se loger pour la donzelle... Sans compter que... Il était perdu ! Vraiment perdu. Il avait rendez-vous dans un quart d'heure pour visiter un studio rue Montagnac et impossible de trouver cette saleté de rue! En plus, son portable venait de le lâcher… La poisse ! Maugréant un peu, il tourna sur lui-même à la recherche d'une cabine téléphonique mais aucune n'était visible. Et bien entendu, il n'y avait pas un chat dans la rue. Il secoua la tête, se disant qu'il aurait bien aimer être télépathe ou un truc du genre puis se résigna a aller sonner a un immeuble. Peut-être qu'avec sa bouille d'ange on le laisserait au moins emprunté un téléphone ? Ou au moins qu'on lui indiquerait le chemin? Il appuya sur un bouton au hasard et la porte d'entrée de l'immeuble s'ouvrit de suite. Il avança un peu au hasard jusqu'à voir une plaque en cuivre ‘ _______ ' Ah bah tiens, un cabinet de paysagiste, ils devaient avoir les plans de la ville au moins ! Il appuya a nouveau sur la sonnette et attendit, se parant de son plus bel air de chat potté, le sourire craquant en plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Mer 7 Sep - 13:15

Lunettes sur le nez, derrière l'écran d'un ordinateur portable, une jeune femme travaillait sur un logiciel afin de voir comment disposer certains arbres dans un petit jardin, suite à la commande d'un particulier. La jolie blonde fronçait le sourcil, s'agaçant de ne pas réussir à trouver un résultat qui lui plairait. D'habitude, elle râlait parce qu'elle n'avait que les projets les moins intéressants. La patronne lui promettait qu'un jour, elle aurait de meilleurs travaux à faire mais pour l'instant, la fameuse dame prétendait que son employée n'avait pas suffisamment d'expérience pour cela.

Il fallait avouer que la jolie brune qui gérait les lieux était excellente dans son domaine. Son talent était indéniable. Ses idées étaient toujours bonnes alors même qu'elle ne s'aidait pas du fameux logiciel de simulation. Non. Perséphone, car c'était bien elle, se rendait simplement sur les lieux et examinait le tout afin de savoir quoi y faire. Ensuite, elle donnait ses instructions et le résultat était là.

Aujourd'hui néanmoins, Perséphone était au cabinet elle aussi, travaillant sur de la paperasse, à son bureau qui faisait face à celui de son employée. Se levant, la jolie brune alla au frigo, prendre un verre de coca. La demoiselle avait bien aménagé son cabinet qui offrait un grand confort aux deux jolies jeunes femmes. Des fauteuils moelleux, des bureaux en ébènes, deux ordinateurs portable à la pointe, quelques plantes... Et dans une pièce annexe, un frigo, un bar ainsi que tout le nécessaire pour se préparer quelques en cas ou un bon repas de midi. En fait, Mathilde s'en servait plus que "Cora" car en général, cette dernière retrouvait son aimé pour partager leur repas du midi.

Mathilde finit bientôt sa journée et éteignit l'ordinateur pour rentrer chez elle. Perséphone la salua et resta donc seule, travaillant encore sur sa paperasse. Elle commençait à en avoir ras le bol lorsqu'on sonna à la porte du cabinet. Allant ouvrir, elle découvrit un jeune homme qui arborait un petit air de chat potté, ainsi qu'un petit sourire en supplément. Elle l'invita alors à entrer et le fils asseoir dans un moelleux fauteuil, face à son bureau.

"- En quoi puis-je vous être utile ?" demanda la jeune femme sur un ton professionnel.

Pensant qu'il était un client tout ce qu'il y a de plus normal, la jolie reine des morts avait sortie la paperasse nécessaire, qu'elle pensait remplir selon les besoins du clients. Elle le regardait, le sourire aux lèvres, attendant qu'il lui explique en quoi elle pouvait lui être utile afin d'entamer la recherche de ses besoins exacts, de ce qu'il attendait. Déjà, son esprit s'activait, se préparant à fourmiller d'idée. Il suffisait juste que la demoiselle sache exactement quel été l'espace accordé, le thème souhaité et tout un petit tas d'autre petites choses.




Dernière édition par Perséphone le Mar 22 Mai - 13:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


•• Créateur amoureux d'une déesse ||
Modo graphiste

 •• Créateur amoureux d'une déesse || Modo graphiste

Masculin
Nombre de messages : 953
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Ven 9 Sep - 19:12

    Il faisait déjà meilleur dans l'immeuble que dehors. Ce n'était pas bien difficile vu le froid hivernal qui régnait dans la ville ces derniers temps. Il allait falloir que Kalia se montre très gentille avec lui pour le remercier. Non seulement, il s'était geler le bout du nez à se balader dans Atti toute l'aprés-midi mais il avait aussi rater une occasion de demeurer avec Shane. Un double sacrifice en somme ! Il songea avec une certaine satisfaction que le lendemain serait consacrer à une journée dvd avec sa petite-amie pendant que Kalia et Trent prenaient le relais pour la recherche d'appartement. Que ces deux-là finissent par vivre dans le même appartement ne l'étonnerait pas plus que cela tiens ! Ricanant intérieurement, il imagina sa meilleure amie vêtue d'un petit tablier à franfeluche en train de faire la cuisine en attendant le retour d'un Trent en costard-cravate.... Finalement, heureusement que Shane n'était pas là car la télépathe lui aurait certainement administrer une vilaine tape derrière le crâne pour de telles pensées. C'était ça le risque d'avoir une petite-amie qui s'entendait comme une soeur avec sa meilleure amie ! Il ne s'en plaignait pas... Enfin, pas vraiment ! La preuve, il avait passée son après-midi à crapahuter dans le froid sec pour sa meilleure amie alors. De toute façon, il comptait bien se réconforter le soir même en squattant la demeure de Tisiphone en papotant avec Shane, Kalia et Trent.

    Perdu dans ses pensées, il ne se rendit pas compte de suite que la porte devant lui venait de s'ouvrir. Il redescendit cependant très vite sur terre et suivit d'un pas preste la femme qui venait de l'accueillir. Il se laissa choir avec un plaisir infinie dans le fauteuil moelleux que venait de lui indiquer son hôte. Il laissa la chaleur bienfaitrice envahir et réveiller son corps endormi par le froid et observa enfin sa bienfaitrice. Pour rester muet de stupeur, totalement ahuri. Face à lui se trouvait... Quelqu'un qui... Quelqu'un qui ressemblait comme deux gouttes d'eaux à Tisiphone. Certes un peu différente mais tout de même, il y avait une ressemblance qui était plus que troublante ! Pris d'un doute, il plissa les paupières et essaya de se concentrer pour déclencher son don de vision des auras. Mais ce don qui marchait malgré sa bonne volonté tous les jours s'obstinait à demeurer aux abonnés absent à cet instant précis. Retenant un juron, il se força à répondre le plus naturellement du monde à son interlocutrice :


    " Hé bien en fait, je suis venu pour vous demander un renseignement... Je suis perdu dans le quartier et j'ai un rendez-vous dans quinze minutes mais je ne sais pas où aller..."


    Les sourcils toujours froncés, il essayait avec obstination de se servir de son pouvoir de vision. Il fallait qu'il sache !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Sam 10 Sep - 0:26

La jeune et jolie Perséphone réprima un soupir en découvrant que l'homme qui lui faisait face n'était pas là dans le but de lui rapporter un gros contrat. Mais alors que venait il faire ici, se perdant dans ce luxueux bureau ? La belle déesse était troublée mais n'en laissa rien paraître. L'homme venait pour un renseignement et elle ferait contre mauvaise fortune bon coeur en le renseignant. En plus, le cabinet marchait bien, il n'y avait pas de réels besoins de contrats pour l'instant donc il n'était pas nécessaire de se jeter sur les clients potentiels.

"- Hé bien en fait, je suis venu pour vous demander un renseignement... Je suis perdu dans le quartier et j'ai un rendez-vous dans quinze minutes mais je ne sais pas où aller..."

"- Bien sûr... A qu'elle adresse avez-vous rendez vous ?" demandât elle poliment.

Alors qu'elle attendait une réponse, la demoiselle qui avait traversée les siècles comme ses semblables s'étaient levés et avait pris la direction d'un petit meuble en bois, tournant sa tête en direction de l'homme, le détaillant. Non, elle ne regardait pas la beauté de ce dernier - son Hadès était mille fois plus beau que n'importe qui - mais elle s'apprêtait à lui poser une autre question.

"- Je vous offre à boire ?"

Aucun sous entendu douteux ou arrière pensées ou quoi que ce soit. Cette proposition n'était pas formulé pour le faire rester plus longtemps mais par bonté. Il avait été dehors et la déesse savait oh combien il y faisait froid aujourd'hui. Un café, un thé le réchaufferait, tout comme un verre d'alcool. Libre à lui de choisir sa boisson ou de refuser la généreuse invitation de Perséphone.

La belle ressentait de la magie. Après tout, c'était une déesse, non ? Et la magie, elle l'avait suffisamment côtoyé tout au long de son existence pour déceler les moments ou elle était en sa présence ou pas. Cet homme avait des dons. Et cela aiguisa tout à coup la curiosité de la fille de Zeus et Déméter qui plongea son regard dans celui de Ian, comme cherchant à lire en lui. Le seul soucis qu'elle voyait se profiler à l'horizon et qui risquait d'entraver sa découverte était que l'homme installé dans l'un des fauteuils avait un rendez-vous dans maintenant moins d'un quart d'heure. Don inutile de préciser qu'il était assez pressé et certainement pas vraiment prompt à amuser les envies de "devinettes" de la déesse de l'agriculture, dont le royaume était celui des morts.

La jeune femme attendait encore, debout devant le petit meuble ouvert, de savoir s'il désirait boire quelque chose. Le téléphone choisit de sonner à ce moment là et la belle le laissa sonner, se disant qu'elle rappellerait cette personne plus tard. Après tout, son cabinet était connue et sa clientèle savait qu'elle n'était pas toujours présente, puisqu'elle était souvent sur le terrain. Du coup, ils avaient l'habitude de lui laisse un message en attendant d'être rappelés par la "jeune" femme.


Dernière édition par Perséphone le Mar 22 Mai - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


•• Créateur amoureux d'une déesse ||
Modo graphiste

 •• Créateur amoureux d'une déesse || Modo graphiste

Masculin
Nombre de messages : 953
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Mer 21 Sep - 19:52

    Il devait avoir l'air un peu beta a fixer la femme face a lui ainsi. Mais il fallait qu'il sache tout de même ! Une tel ressemblance avec celle qu'il appelait affectueusement belle-maman ne pouvait pas être fortuit tout de même ! Et comme par hasard son don de vision des auras ne voulait pas s'enclencher ! Il allait se donner la migraine a force de plisser des yeux ainsi. Brusquement, une lueur rouge vif l'aveugla et il dût fermer brutalement les paupières. Il les garda close pendant quelques secondes puis les rouvrit avec prudence. Une olympienne donc.

    Il était sur le qui-vive, l'esprit en alerte. Kalia et sa paranoïa active lui détiennes vraisemblablement dessus. Il fallait pourtant avouer que les derniers olympiens a qui il avait eut a faire, mise a part Tisiphone, Shane et Gwen, n'était pas des enfants de chœur. Loin de la. Le dieu de la guerre menaçait de le tuer parce qu'il fréquentait sa fille. Le dieu des arts l'avait à l'oeil parce qu'il le trouvait trop dangereux pour sa fille. Ah! Et il y avait aussi le dieu des enfers... Oui mais bon enfin, là c'était lui qui était aller provoquer Hadès sur son terrain. Mais ça avait été pour une bonne cause, de toute manière. A bien y réfléchir, il n'avait eut des soucis qu'avec les olympiens masculins...

    Donc la jeune femme face à lui, même si elle scintillait d'une lueur d'un rouge vif, ne voudrait peut-être voir sa tête au bout d'une pique. Tout du moins, il l'espérait. S'efforçant de conserver un sourire poli, il répondit a la demande de son hôte :


    " Hé bien en fait, j'ai rendez-vous rue Montignac et bien que natif d'Attia, je dois avouer ni avoir jamais vu les pieds... "

    Hé bien... Une Olympienne avec une ressemblance frappante avec Tisiphone. Qui pouvait-elle donc être réellement ? Une sœur cachée de Shane ? Ou alors une ancêtre ? Aller savoir avec les Olympiens, on ne pouvait pas vraiment se baser sur l'âge. C'était une question qui lui tourner sous le crâne alors qu'il répondait a la seconde question de la jeune femme :


    " C'est très gentil de votre part mais je ne bois pas. "


    Il espérait ne pas vexer la personne fasse a lui. Il ne tenait pas a être la victime d'un pouvoir mal contrôler... Le téléphone sonna mais il n'y eut aucune réaction de la part de son hôte. Il sourit et proposa : 


    " Vous pouvez décrocher, je ne voudrais pas que mon intrusion vous empêche de travailler. "

    Ce qu'il venait de dire était purement véridique car déesse ou non, elle avait choisi de mener une vie humaine avec un travail. Il n'avait pas a entraver cela. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Lun 3 Oct - 15:27

"- Hé bien en fait, j'ai rendez-vous rue Montignac et bien que natif d'Attia, je dois avouer ni avoir jamais vu les pieds... "

La jeune femme le dévisagea un instant, semblant réfléchir. Oui, la rue Montignac, la déesse savait très bien où la trouver. Si elle ne se trompais pas, c'était à deux pas. Enfin, deux pas est une image, bien entendu mais on comprend ce que je veux dire : c'était tout près. La jeune homme avait de la chance que Perséphone connaisse Attia comme sa poche.

"- C'est à quelques pas. En sortant du cabinet, on tourne à droite puis on prend la petite ruelle encore à droite. A la première intersection, il suffit de prendre à gauche. Et c'est la tue Montignac."

" C'est très gentil de votre part mais je ne bois pas. "

"- Je vois."


C'est ce que l'Olympienne se contenta de répondre à l'intention du jeune homme avant que son téléphone ne sonne. Elle allait le laisser sonner mais l'homme qui lui faisait face l'engagea à répondre et à ne pas arrêter son travail pour lui. La demoiselle décrocha donc à la dernière sonnerie.

"- Oui... Oui... Tout à fait. Je rentrerais tard ce soir... Oui... Je passerai chez le traiteur, pas de problème. Pense à allé voir mon oncle, il veut te parler... Mais non pas cet oncle, l'autre ! Oui... Oui il y a quelqu'un... Oui c'est ça. A ce soir chéri."

La jeune femme raccrocha après avoir parlé à son époux, prenant soin aux mots qu'elle disait pour ne pas éveiller quelques soupçons chez le jeune homme qui était toujours dans son bureau... Pourquoi était il encore là d'ailleurs, alors que la jeune femme lui avait donné le renseignement qu'il attendait ?

"- Vous avez besoin d'autre chose ? Je peut vous aider peut être ?" demanda la déesse.

Elle était intriguée qu'il reste là alors qu'il disait avoir rendez-vous. Alors les idées les plus déroutantes envahirent son esprit. Avait il découvert ce qu'elle était ? Savait il qui elle était ? Voilà qui expliquerai le fait qu'il soit encore là...


Dernière édition par Perséphone le Mar 22 Mai - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


•• Créateur amoureux d'une déesse ||
Modo graphiste

 •• Créateur amoureux d'une déesse || Modo graphiste

Masculin
Nombre de messages : 953
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Sam 22 Oct - 9:55

    Il ne savait pas vraiment quoi faire... Devait-il partir? Devait-il rester et poster des questions qui risquaient d'être gênante ? Il ne savait plus... Il n'y avait pas un manuel ou un truc du genre pour les Créateurs débutants ? Un code de bonne conduite ? Nan? Tant pis... Il allait devoir improviser, en espérant ne pas faire de gaffe. Voyons voir... Déjà, il fallait qu'il puisse se sauver au cas où la situation dégénérer à son désavantage. Si possible, sans se fêler une côte ou se casser une jambe. Ah tiens, il y avait une fenêtre... Il pourrait toujours passer par là pour se sauver au cas où. Huuuuummm.... Mais si elle était verrouillée, il ferait quoi? Il pouvait peut-être casser le verre avec la chaise ou... Mais qu'il était bête ! Une petite secousse sismique et hop, le voilà sans fenêtre ! Et puis ensuite il n'aurait cas... Non mais vraiment quel couillon il était ! Il manqua se frapper le front du plat de la main. Il venait de déranger une femme à son boulot et il se mettait à échafauder des plans pour s'évader d'une prison. Non mais il devenait grave là, il fallait arrêter quoi ! Il cligna des yeux, jeta un coup d’œil prudent à la dame face lui, plissant les yeux face à son aura rouge. Bon, il fallait qu'il arrête de péter un plomb et qu'il se comporte comme un jeune homme civilisé et normal... Autant que faire ce peut hein !

    Il se focalisa sur les propos de la femme et lui sourit avant de la remercier de vive voix :


    " Je vous remercies, j'étais certain que ce n'était pas bien loin mais mon sens de l'orientation m'a fait défaut apparemment..."

    Il ferma la bouche, la rouvrit pour poser une question qui lui brûlait les lèvres puis se ravisa en voyant la femme allait répondre au téléphone. Il fit mine de s'intéresser de très près au nervure du bois du bureau mais ne put s'empêcher de tendre une oreille indiscrète. Il pouvait percevoir la gêne de la jeune femme, qui devait ne pas pouvoir parler aussi librement qu'elle le voulait. Il toussota dans son poing et regarda la femme revenir vers lui et le regarder d'un air interrogateur tout en lui posant une question. Il gigota un peu, mal à l'aise , toussota de nouveau puis finit par se décider et demanda d'une traite :


    " Excusez-moi mais j'ai une autre question, un peu indiscrète.... Par le plus grand des hasards, auriez-vous un lien avec une femme nommé Tisiphone, mère de Shane Williams ? "

    Voilà, c'était fait, tant pis s'il passait pour un type bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Ven 28 Oct - 17:43

La jeune femme l'observait sans mots dire, attendant une réponse à ses questions. Cet homme était drôlement bizarre quand même, parce qu'en arrivant, il avait prétendu être pressé. Il avait rendez-vous dans le quartier un quart d'heure plus tard. Les minutes s'étaient écoulés avant qu'il n'obtienne son renseignement et s'il voulait être à l'heure pour sa visite, il avait plutôt intérêt à se dépêcher de quitter la déesse Perséphone. Mais au lieux de ça, il était resté, s'éternisant quelques minutes, alors même qu'elle téléphonait et qu'il aurait pu s'éclipser. Il était donc normal de songer qu'il avait encore besoin qu'on lui vienne en aide.

La reine des morts attendait une réaction, le scrutant de ses yeux bruns, ne comprenant guère ce qui le retenait encore ici. Et puis, il semblait tellement nerveux. Un peu comme un homme timide qui s'apprête à tenter de séduire sa belle. Ou alors, comme une personne qui a peur de demander quelque chose. C'était étrange. Perséphone avait un demi-sourire sur les lèvres, curieuse de savoir ce qui pouvait bien à ce point gêner le jeune homme. Avait il découvert quelque chose à propos de ce qu'était réellement celle qui se disait être paysagiste ? Et qui d'ailleurs, l'était réellement devenue.

Enfin, la question fut posée et la déesse soupira. Ainsi donc il avait des doutes. Ceci étant, elle ressemblait beaucoup à sa chère Tisiphone, c'était normal que quelqu'un ai des doutes à son sujet s'il connaissait personnellement sa fille. Ce qui semblait être le cas de l'homme qui lui faisait face.

"- Et bien, en réalité... Je suis la grand-mère de Shane. Et donc, la mère de Tisiphone..." avoua t elle en croisant les bras sur sa poitrine, collant son dos au dossier de son fauteuil.

Perséphone scrutait le visage de Ian, ignorant toujours qui il était ou avait été pour son mari. L'épouse du dieu des morts attendait qu'une réaction se lise sur le visage du jeune homme, venu ici, au départ, pour avoir quelques renseignements quand à la direction à prendre pour aller à son rendez-vous. Et le voilà maintenant à rencontrer la déesse des morts, apprendre qui elle était... Il n'était certainement pas venu dans le but de la rencontrer elle en particulier. Et de ce fait, l'enfant de Déméter et Zeus était curieuse de voir qu'elle serait la réaction de Monsieur Gregory en découvrant qui se tenait devant lui, derrière un bureau de paysagiste.
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


•• Créateur amoureux d'une déesse ||
Modo graphiste

 •• Créateur amoureux d'une déesse || Modo graphiste

Masculin
Nombre de messages : 953
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Dim 30 Oct - 12:45

    Ah bah voilà ! Il le savait hein ! Cette femme ne pouvait pas autant ressembler à Tisiphone sans avoir un lien de parenté avec elle.... Mais tout de même... LA GRAND MÈRE DE SHANE?! C'était, c'était, c'était... Hallucinant, déroutant, étrange... Pour lui, une grand-mère avait des cheveux blanc, le visage et les mains ridées, une paire de lunette fine tenant sur le bout de son nez. Mais non, la grand-mère de Shane face à lui resplendissait la jeunesse et la fraîcheur de vivre. Bon, c'était sans aucun doute dû à son sang de déesse olympienne mais pour lui qui venait de pénétrer depuis peu dans le monde du surnaturel, ça lui causait un petit choc tout de même. Il allait falloir qu'il se mette sérieusement en tête que même si une personne paraissait jeune, elle pouvait très bien avoir un millénaire de vie derriére elle dans ce monde...

    Et mais! Une minute, s'il avait face à lui la grand-mère de Shane, cela voulait aussi dire qu'il avait devant lui la souveraine des Enfers ! La femme d'Hadès.... Arf ! Il avait déjà beau-papa qui ne le supportait pas, le grand beau-papa devait sans aucun doute lui en vouloir encore d'avoir faillit réduire en poussière son royaume et d'avoir réussi à rentrer dans les bonnes grâces de Cerbères, le chien gardien des Enfers. Il ne voulait pas non plus avoir la grand-mère de sa petite-amie sur le dos ! Bon, Tisiphone semblait le voir comme le gendre idéale, il avait un atout dans sa manche, c'était déjà ça ! Mais il ne tenait pas non plus spécialement à avoir sur le dos tout les olympiens sur le dos. Peut-être qu'avec un peu de chance, Perséphone, c'était forcément son prénom, ne voudrait pas l'étrangler.

    Il eut un sourire un peu gauche, se tortilla de nouveau sur sa chaise et répondit :


    " Hé bien , euh, enchanté. Je suis Ian Gregory, le petit -ami de Shane !"


    Il se sentait un peu gauche et tout petit, petit d'un coup. Il avait tout de même devant lui la souveraine des Morts, gardienne du livre des Morts avec son époux... Et il avait forcé ce dernier à supprimer le nom de Kalia Bennett. Mais d'un autre côté, il était plutôt curieux. Est-ce que tous les Olympiens étaient venus se trouver un petit boulot sur Terre ? Oh et puis, Perséphone rentrait-elle chaque soir au sein du royaume souterrain ? Perdu dans ses interrogations, il en oubliait complétement son rendez-vous pour un appartement. Il était tellement plongé dans ses réflexions qu'il ne sentait ni n'entendait son portable vibrait avec insistance dans la poche de son jean.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Dim 6 Nov - 2:30

La belle Perséphone s'appuya contre son fauteuil, les bras croisés sur sa poitrine alors que ses yeux noisettes scrutaient le visage du jeune homme, détaillant ses moindres réactions à l'annonce de l’identité de la jeune femme qui se tenait devant lui en cet instant. Ce n'était certainement pas tout les jours que l'on apprenait que la demoiselle qui nous faisait face était en réalité non pas une vrai paysagiste mais la fille de Zeus, épouse d'Hadès, tout en étant la grand-mère d'une femme que l'on aimait et qui, physiquement, semblait aussi jeune que cette dernière.

L'homme la regardait, visiblement surpris. En même temps, la divinité pouvait comprendre son étonnement. Certes, il était au courant de l'existence des dieux, puisqu'il connaissait apparemment Tisiphone en personne mais il était compréhensible que toute nouvelle rencontre divine soit surprenant, voire parfois choquant ou perturbante.

Ian restait immobile, alors que les minutes continuaient de s'égrainer. Il allait être en retard au lieu de rendez-vous qu'il continuait à s'éterniser ici. Mais d'un autre côté, son rendez-vous semblait être subitement devenu le cadet de ses soucis, dès lors que la brunette, d'apparence si jeune, avait déclaré être la mère de la très belle Tisiphone.

Et puis, l'homme se présenta comme étant Ian Gregory. Et ce nom, ce n'était pas vraiment la première fois que la déesse reine des morts en entendait parler. Son époux, Hadès, avait parlé de ce jeune homme il n'y a encore pas si longtemps et de toute évidences, les deux hommes ne s'appréciaient guère. En tout cas, le dieu des morts avait clairement une dent contre le type assit aujourd'hui face à son illustre épouse.

Ce devait être vraiment la poisse, aux yeux de Ian, que d'avoir dût demander sa route à la paysagiste et se retrouver maintenant assis juste en face de la femme qu'il découvrait être l'épouse divine d'un type dangereux qui, en prime, ne le portait pas dans son cœur.

Perséphone se tortilla dans son fauteuil afin de se ré-installer plus confortablement. l'après-midi, qui s'était annoncée calme, longue et ennuyeuse promettait de finalement amener son petit lot de surprises, ce qui n'était pas pour déplaire à l'enfant de Zeus et Déméter.

"- Comme vous l'aurez compris, je suis Perséphone. Quand à vous, vous ne m'êtes pas inconnu... Mon époux m'a déjà parlé de vous quelques fois et, à ce qu'il m'en a raconté, je crois que vous ne vous portez guère dans le cœur l'un de l'autre." annonça t elle sans prendre de pincettes.

Elle même désirait se faire sa propre opinion quand au jeune homme et aux faits. Car la belle Olympienne n'avait guère pour habitude de faire des conclusions hâtives, sans prendre le temps de juger par elle même. Car à ses yeux, c'était très important de ne pas agir en bon petit toutou et d'avoir ses idées bien à soit, que l'on prenait le temps de forger et d'étudier. C'était un travail spirituel, disait elle, qui aidait grandement à mieux comprendre le monde environnant ainsi que les gens, leur mode de vie...

Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


•• Créateur amoureux d'une déesse ||
Modo graphiste

 •• Créateur amoureux d'une déesse || Modo graphiste

Masculin
Nombre de messages : 953
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Sam 12 Nov - 19:27

    Il finit par sentir le portable avec insistance dans sa poche, comme pour lui dire ' Hé, ho, je suis là !". D'une main quelque peu maladroite, il l'ôta de sa poche , manquant de le faire tomber à terre. Il fit coulisser le clapet et jeta un discret coup d’œil à l'écran. Ooooops ! L'agent immobilier qui devait lui faire visiter l'appartement, il appelait sans doute pour savoir où il était. Il devrait y aller... Mais en même temps... Il était plus intéresser par la personne qu'il y avait face à lui. Certes, Tisiphone était une adorable déesse qui adorait répondre à ses questions mais il se sentait mal à l'aise de lui poser des questions sur sa vie, son passé. Il savait pourtant qu'elle ne le prendrait pas mal mais il avait du mal à s'imaginer demander ' Ah oui au fait, vous avez eu Shane à quel âge , avant ou après la chute de Rome ? ". Non, non, il ne pouvait décemment pas. En plus avec Arès qui tournait toujours autour de Tisiphone, il risquait par finir au bout d'une lance ou comme chaire à canon dans une guerre. Ce n'était pas une bonne idée. Surtout qu'il avait remarqué que ses dons avaient tendance à lui échapper en cas de colère. Il n'avait pas envie de faire des blessés en provoquant par inadvertance un tremblement de terre.

    Il referma le clapet de son portable et le glissa dans sa poche à nouveau. Tant pis pour l'appartement, de toute façon il était trop cher pour Kalia. Il regarda à nouveau la déesse des Enfers et lui adressa un sourire timide avant de toussoter dans son poing pour répondre à la dernière remarque de la déesse :


    " Hé bien en fait... Il s'agit d'un malentendu. Heu... Oui bon pas vraiment. Shane voulait sauver Kalia et voulait se sacrifier pour la ramener à la vie mais je savais que votre mari avait le pouvoir de le faire sans avoir besoin de contrepartie... J'ai donc suivi Shane, votre fille m'avait dit que j'étais immunisé contre les méfaits du royaume souterrain alors après tout. Et puis la discussion a dégénéré, votre mari est têtu quand il veut , je sais pas si c'est une manie chez les dieux masculins, et malheureusement c'est le même jour que j'ai découvert mes pouvoirs et donc je... Au fait, je ne voulais pas détruire votre royaume hein, je voulais juste que Shane ne soit pas contrainte de devenir la nouvelle souveraine des Enfers pour que votre mari puisse prendre sa retraite... Ahem !"

    Pas sûr qu'il est réussi à défendre sa peau mais il n'avait fait que dire la vérité. Il espérait que Perséphone puisse comprendre que sa petite-fille avait le droit de choisir l'avenir qu'elle désirait et que si elle voulait mener une vie humaine, c'était son choix. Pas celui d'Arès ou d'Hadès. Se rappelant brusquement de quelque chose, il ne put s'empêcher de demander :

    " Au fait comment va Cerbère ?!"

    Ah bah oui, ce n'était pas courant, enfin il ne croyait pas, mais il avait vraiment sympathiser avec le chien des Enfers. Le gardien du royaume souterrain était au final un bon gros toutou comme les autres avides de câlins et de grattouille. Bon, le fait de faire quatre mètres de haut sur trois de large, ça vous laisser de la bave de partout mais le chien était si affectueux qu'il en devenait attachant. Et puis il n'était pas le seul à jouer avec lui, Tisiphone aussi l'avait fait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Dim 15 Jan - 17:25

Perséphone haussa un sourcil en regardant Ian à mesure qu'il parlait, surprise d'apprendre encore quelques faits sur cette histoire. Prendre sa retraite. Voilà bien une chose dont Hadès ne lui avait jamais parlé... Le travail était il si dur, maintenant que son épouse avait décidée de prendre un travail terrestre, qui l'éloignait un peu de ses obligations de reine ? Perséphone ne s'était jamais posée la question, ne réalisant peut-être pas combien son aide, sa présence, étaient importante pour que le roi des morts remplisse pleinement son devoir. La retraite pour un être divin ? La jeune femme n'avait même jamais pensé que cela puisse se trouver. Toute les divinités éprouvaient elles un jour où l'autre l'envie, le besoin, de se reposer ? La jeune femme avait eut un besoin de changement, mais pas d'arrêt de travail. Cela viendrait il un jour ? Peut-être pas, le travail humain était moins dur que celui des dieux.

Shane ? Nouvelle reine des enfers ? Pour la brunette, c'était hors de question. Premièrement parce qu'il était irraisonné et détestable d'imposer cela à la demoiselle pour sa satisfaction personnelle. Secondement, un peu plus égoïstement assurément, Perséphone désirait rester la seule et unique reine des enfers. Quelque part, la fille de Zeus et Déméter avait l'impression qu'elle était née pour cela, que sa venue n'était arrivée que pour faire d'elle la reine des enfers. C'est ce que la déité était depuis si longtemps... Elle n'arrivait même pas à imaginer qu'une autre personne puisse un jour porter ce titre à sa place. Que serait alors la brunette ? Les vacances au club med, la farniente et tout, ce n'était pas vraiment son truc. Et puis... Ne faudrait il pas renoncer au palais alors ? Il y avait là-bas tant de souvenirs heureux, comme les premières années de la vie de Tisiphone. Toute l'habitation contenait ses souvenirs. Comment son époux pouvait il penser un instant que sa belle accepterait de ce séparer de ce temple de ses souvenirs ? La déité peinait à y croire. Ils discuteraient surement ce soir.

La divinité ne répondit rien alors l'homme reprit, demandant des nouvelles de ce bon vieux Cerbère. Alors la paysagiste esquissa un sourire heureux. Le chien des enfers l'avait effrayé autrefois, avant qu'elle comprenne qu'il n'était qu'un être affectueux. Tisiphone avait d'ailleurs grandit à ses côtés, jouant gaiment avec lui, sous l’œil toujours vigilant de sa mère. Mais la reine était surprise d'apprendre qu'il avait agit en bon gros toutou face à un étranger alors que son devoir était normalement de protéger les enfers. Psyché par exemple, avait dût faire preuve de ruse pour passer devant lui afin de dérober la beauté de Perséphone, à la demande d'Aphrodite. Entreprise qui avait finalement échouée mais là n'était pas la question.

"- Oui, il va bien." finit par répondre la déité. "Mais je suis surprise d'apprendre qu'il t'a été agréable alors que son devoir est de protéger le royaume. D'autant plus que d'autres ont dût user de ruse pour passer devant lui, comme Psyché, pour ne citer que celle ci. Il a dût trouver que ta tête lui revenait suffisamment pour qu'il te laisse passer... Ah moins que tu n'ai été accompagné d'une de ses connaissances ? "


Dernière édition par Perséphone le Mar 22 Mai - 13:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


•• Créateur amoureux d'une déesse ||
Modo graphiste

 •• Créateur amoureux d'une déesse || Modo graphiste

Masculin
Nombre de messages : 953
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Sam 21 Jan - 10:05

    C'était quand même dingue de voir à quel point le monde surnaturel était minuscule. Vraiment, vraiment minuscule. Ou alors, c'était parce qu'il était tout simplement un novice dans ce monde ? Il ne savait pas vraiment mais c'était tout de même très étrange de rencontrer en si peu de temps la fille, la mère, puis la grand-mère de la famille. Remarquer, il sortait avec Shane alors il semblait logique de rencontrer sa 'belle-famille', non ? M 'enfin, il tombait un peu par hasard sur sa belle famille tout de même... La première fois où il avait rencontré son adorable belle-maman, c'était parce qu'il avait été entraîner par son 'beau-papa' dans le royaume des Enfers parce que ce dernier voulait se débarrasser de lui... Puis là, il perdait son chemin et voilà qu'il rencontrait la mère de Tisiphone. Sans parler des autres Olympiens qu'il avait rencontré : Apollon, Gwen, etc... Et puis il n'y avait pas que les Olympiens, depuis qu'il pouvait voir les auras, il se rendait compte que son monde normal et humain n'était en fait qu'une façade. Son monde était plein de couleurs et d'artifices et il fallait encore parfois qu'il se remémore ce que signifiait chaque couleur... Mais il avait des bons professeurs, c'était une chance pour lui! Il contempla d'un air pensif Perséphone, se demandant s'il n'était pas en train de se montrer imprudent. Shane, Tisiphone et Kalia lui en voudraient à mort si jamais il venait à lui arriver quelques choses alors qu'il était censé faire simplement une recherche d'appartement. Il fallait dire qu'il leur avait tellement seriner de faire attention à elles, oui même à Tisiphone qui avait largement les moyens de se protéger, qu'elles auraient hâte de lui rendre la monnaie de sa pièce. Mais d'un autre côté, il ne pouvait pas non plus se méfier de tout le monde....

    Il espérait juste donc que la Souveraine des Enfers ne serait pas trop avide de vengeance comme sa fille. Parce que si elle s'énervait comme sa fille, et de manière aussi soudaine... Il craignait de finir avec la peste ou il ne savait quelles maladies. très peu pour lui ! Quoique, avec le don de guérison des Créateurs... C'était à essayer un jour tiens. Heu non, mauvaises idées !Il valait mieux ne pas penser à ça, on ne savait jamais ! Il sourit à la remarque de Perséphone sur le comportement de Cerbère. Oui certes, le chien des Enfers avait eut un comportement étrange... Pourquoi s'était-il pris d'amitié pour lui et ne l'avait-il pas pris pour son déjeuner ? Vas savoir... En tout cas, il n’appréciait pas le dieu de la guerre, c'était la moindre des choses que l'on pouvait dire. Il haussa les épaules puis répondit à l'Olympienne :

    " Oh, Cerbère est un chien affectueux tout de même... Un peu grand peut-être mais il est très gentil ce toutou ! Oh et j'étais avec Arès, c'est lui qui m'a amenée en Enfers d'ailleurs... Par contre, votre chien ne semblait pas aimer le dieu de la guerre... Huuuumm.... Et il y avait Tisiphone aussi qui nous a rejoint... A bien y réfléchir, j'avais peut-être l'odeur de Shane sur moi... "

    Ah tiens ! C'était peut-être pour ça que le chien ne l'avait pas croquer comme un encas ! Huuuummmpfff.... Lui qui pensait avoir su séduire le toutou, il se sentait un peu déçu tout de même et ne put s'empêcher de faire une petit moue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Jeu 19 Avr - 12:13

La reine des morts levait un sourcil, intriguée. Cet homme n'avait pas put passer impunément devant Cerbère sans user de quelques ruses. Quelqu'un de connu par la bête avait donc dût accompagner le jeune homme, c'était impossible autrement. Où alors, il avait sur lui l'odeur de quelqu'un que le chien à trois tête appréciait. Sans cela, il était impossible que le gardien ait faillit à sa tâche. Ce qui était assez gênant puisque cela témoignais d'une faille de la sécurité infernale : n'importe qui ayant des contacts avec la famille royale pouvait se pointer aux enfers sans craindre le courroux de Cerbère. Hors, l'entourage d'Hadès, Perséphone et des Erynies, leurs filles, pouvaient très bien êtres un jour animés de mauvaises intentions. Alors la déité se promit de tirer cette affaire au clair en compagnie de son époux. Une bonne discussion entre les deux divinités s'imposait, afin de renforcer la sécurité de leur royaume.

L'homme affirma que Cerbère était un chien affectueux, très gentil. L'homme le qualifia même de "toutou". Certes, la bête avait été adorable avec les érinyes lorsqu'elles étaient petites et jouaient avec lui mais de là à sous-entendre que le chien était une crème... Oui vraiment, Perséphone allait devoir discuter avec son époux. Si Cerbère commençait à ne plus être fiable, il fallait agir. Et puis Ian parla d'Arès qui l'avait accompagné, ce qui ne manqua pas de provoquer son étonnement. Hermès était le seul dieu habilité à rentrer aux enfers sans dommages. De quel droit le dieu de la guerre était il venu au royaume de son époux ? Décidément, les temps ne cessaient de changer. Parfois en bien, mais en d'autres fois, ce n'était pas le top. Cela n'étonnait guère Perséphone de savoir que Cerbère n'aimait pas Arès. Après tout, le chien à trois tête avait ordre de dissuader quiconque d'entrer, qu'ils soient humains ou divins. Ian avoua enfin que Tisiphone les avait rejoint et qu'il avait l'odeur de Shane sur ses vêtements. Ceci expliquait cela.

"- Je m'en doutait. Autrement Cerbère ne t'aurai pas laissé passé. Je ne dirai pas qu'il déteste Arès, mais il a ordre de ne laisser entrer que les morts et doit protéger le royaume contre les divins au même titre que les humains..."

La déité leva un sourcil, remarquant que l'heure du rendez-vous de l'humain était passé. Elle en conclut que l'homme avait totalement oublié qu'il n'était là que pour obtenir un renseignement quand à la direction à prendre pour se rendre à l'appartement qu'il devait visiter. Était-il emporté par la fébrilité d'avoir rencontré un nouvel Olympiens ? Alors elle demandât :

"- Avez vous rencontré beaucoup de déités ?"


Dernière édition par Perséphone le Mar 22 Mai - 13:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


•• Créateur amoureux d'une déesse ||
Modo graphiste

 •• Créateur amoureux d'une déesse || Modo graphiste

Masculin
Nombre de messages : 953
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Mar 1 Mai - 15:36

    Ah zut, il aurait pourtant bien aimer que le chien des Enfers l'ai pris en sympathie mais il fallait être réaliste, s'il pouvait dire, le canidé était là pour protéger le lieu de dernier repos des morts, pas pour servir d' animal de compagnie ! Mais m'empêche, il l'aimait bien ce gros toutou ! Et puis il lui avait permis de finir embrocher par Arès dans un recoin sombre des Enfers, pour cela, il lui serait toujours reconnaissant. Oh d' ailleurs, apparemment il y avait une méprise sur la façon dont il avait atterrit dans le Royaume d' Hadés. Il regarda la souveraine, inspira un grand coup, puis se dit qu'en temps qu'Olympienne elle devait avoir l'habitude des histoires un peu complexe, et se lança :

    " Hé bien en fait, je ne suis pas à proprement parler rentrer de mon plein grès dans votre royaume... J'étais en train d' acheter un bouquet pour Shane quand son pe... Le professeur d' Histoire, Arès est apparut et m'a... Téléporter en Hadès. Heureusement pour moi, Cerbère est intervenu puis Tisiphone est arrivé, elle voulait parler à Arès. Et votre fille m'a ramenée chez elle, d' ailleurs elle aussi c'est étonné que je ressorte de l'aventure en un seul morceau. "

    Lui aussi d' ailleurs mais il lui était arrivée depuis de nombreuses aventures tout aussi extraordinaire qui avait eut tôt fait de le mettre à son aise dans le monde surnaturel. Puis comme le disait Kalia, il ne lui fallait pas grand chose pour être à son aise. Vu les derniers événements de sa vie, il pensait sérieusement qu'il valait mieux, autrement il aurait fini par devenir fou. Ayant éclaircit le dernier point, Ian réfléchit un instant à la question de Tisiphone. Voyons voir... Ah oui, ça y était, le compte était bon ! Levant une main fermée, il répondit :

    " Alors, il y a Shane bien sûr, Tisiphone, puisque c'est sa mère, Arès, son.. Professeur d' Histoire. Oh et puis il y a aussi Gwendoline la fille d' Apollon, et puis Apollon aussi. Huuuuummmm... Je crois que j'ai fait le tour de la question. "

    Tout en parlant, il avait égrené le compte sur les doigts de sa main, arrivant au compte de cinq tout rond. Il esquissa un sourire un peu amusé et ajouta :

    " Oh et puis vous aussi maintenant.... "

    Son autre main ajouta fièrement un doigt formant un six. Il cligna des yeux en se remémorant soudain un fait :

    " Et euh... Votre époux aussi donc. "

    Il eut un petit sourire contrit en rajoutant un septième doigt puis reposa ses mains sur son jean en de raclant la gorge. Il allait falloir qu'il fasse attention, déjà qu'il avait laissé échapper par deux fois le fait qu'il savait qu'Ares était le père de Shane. Hors, sa petite-amie n'était pas censé être au courant de ça... Et qui d' autres qu'elle aurait pu le mettre au courant ? Certainement pas Tisiphone !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Sam 5 Mai - 14:21


Le jeune homme qui faisait face à la Déiyté faillit employer le mot père en parlant de Shane et Arès, mais il se rattrapa bien vite en disant que le dieu était le professeur d'histoire de la petite fille de Perséphone. Cependant cette dernière était au courant depuis longtemps de cette filiation, que par ailleurs, elle cachait à son aimé. C'était d'ailleurs le seul secret que la brunette avait pour son époux car habituellement, ils se disaient tout. Mais là, le dieu était à peine au courant de l'existence de Shane. L'histoire familiale était d'un compliqué !

Perséphone laissait ses yeux couleurs de la terre scruter le visage du créateur alors que celui ci parlait, expliquant de qu'elle manière il était arrivé aux enfers, choses normalement impossible pour un être humain. La brunette se montrait interressée et attentive à ses dires. Hadès ne s'était jamais trop vanté de cette affaire, ce que son épouse pouvait aisément comprendre, au vu de ce que disait Ian.

Ian ennumera bientôt la liste des êtres divins qu'il avait rencontré et Perséphone fut suprise de constater que le jeune homme en avait rencontré pas mal, un joli palmarès, c'est le moins que l'on puisse dire. La déesse devait admettre que ce créateur était doué pour rencontrer des déités. Ian affichait fièrement sept doigts levés. Un joli score, pour un si jeune créateur.

"- Dîtes moi... En fait, vous avez le chicpour récolter les emmerdes, c'est ça ?"

Après tout, l'homme avait rencontré un lot important de déités pas très gais : le roi des morts, sa femme, leur fille vengeuse, leur petite-fille enfantée par la vengeance et la guerre, le dieu de la guerre... Seul Gwendoline et Appolon n'étaient pas "de mauvaise augure".

"- J'espère pour vous que vous n'achèverez pas votre liste noire avec Thanatos ! Il ne vous manque plus que lui pour avoir rencontré la "Triade Infernale"."

La triade infernale... Soit Hadès, Thanatos et Perséphone. Mais assurément, la mère de Tisiphone était la moins terrible du lot.


Dernière édition par Perséphone le Mer 23 Mai - 17:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


•• Créateur amoureux d'une déesse ||
Modo graphiste

 •• Créateur amoureux d'une déesse || Modo graphiste

Masculin
Nombre de messages : 953
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Jeu 10 Mai - 17:03

    Ian faisait mine de regarder ses chaussures pour ne pas croiser le regard de l'Olympien. Ah tiens, il avait une éraflure au niveau des orteils de la chaussure droite.... Il allait falloir qu'il y fasse attention s'il ne voulait pas se retrouver avec un trou au fait. Hmmmmmmm..... Est-ce que Perséphone allait le mettre à la porte ? Il avait volontairement omis sa seconde rencontre avec le souverain du royaume des morts, il ne tenait pas vraiment à se vanter de l'avoir défier et menacer sur son propre terrain, même si ça avait été pour sauver la vie de Shane et Kalia, devant son épouse. Il avait beau être exubérant, il avait toujours conscience d' où se situer les limites. Un sourire un peu timide étira ses lèvres alors qu'il redressait la tête en réaction au propos de la déité. Elle n'avait pas vraiment tort dans le fond, il avait le chic pour s'attirer les ennuis depuis un certain temps. Il répondit d'une voix amusée :

    " C'est juste mais je ne le fais pas exprès, croyez-moi. J'agis juste de la manière qui ne semble la plus juste, la plus logique, quitte à parfois ne heurter à des murs.... "

    Bien sur, on ne pouvait pas dire que s'être attirer les foudres du dieu de la guerre parce qu'il sortait avec sa fille lui plaisait. Pourtant... Il aimait assez sa nouvelle vie. Vraiment. Elle était parfois trop mouvementé ou agitée mais il aimait vraiment ce monde nouveau, plein de surprises, qui s'offrait à lui. Et puis il avait toujours ses amis à ses côtés et la fille qu'il aimait, que pouvait-il demande de plus ? Il tiqua un peu à la seconde remarque de la déité. Là non plus, elle n'avait pas vraiment tord. Sauf... Qu'il avait bien faillit le croiser, ce fameux Thanatos. Si ses souvenirs étaient exactes, il s'agissait du dieu de la Mort, celui qui permettait le passage du Styx. Hors, Kalia avait bien faillit finir sur sa barque il y a peu... Son visage s'assombrit à ce souvenir mais il le chassa au plus vite de son esprit. Le passé était le passé, il lui fallait aller de l'avant. Il regarda la déesse droit dans les yeux et répondit :

    " Un jour viendra ou je devrais le croiser, non ? Mais j'admets que je ne suis pas réellement presser de le rencontrer. "

    Son sourire se fit un peu plus pâle alors qu'il était conscient que sa vie était devenue des plus dangereuses. Certes pour lui mais surtout pour son entourage. S'il venait à s'attirer des ennemis plus malins que les autres, ces derniers n'hésiteraient sans doute pas à s'attaquer à sa famille, cible facile car humains sans défense. Il allait devoir veiller sur eux plus que d' habitude car il doutait sérieusement de pouvoir à nouveau sauver quelqu'un de son voyage sur le Styx. Il pencha la tête sur le coté et demanda à Perséphone :

    " Dites moi, il y a encore beaucoup d' Olympiens qui vivent à Attia ? "


    Sa question n'était pas désintéresser, après tout Hadès avait une bonne place chez les dieux grecques et s'il advenait qu'il s'était attirer son courroux....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Ven 11 Mai - 8:29

" C'est juste mais je ne le fais pas exprès, croyez-moi. J'agis juste de la manière qui ne semble la plus juste, la plus logique, quitte à parfois ne heurter à des murs.... "

Un sourire se dessina sur les lèvres de la déité enfantée par Déméter. Évidemment, la déesse se doutait que le jeune homme ne faisait pas exprès de s'attirer des emmerdes. Mais il y arrivait très bien tout de même. Sûrement par malchance. Après tout il en fallait pour avoir croisé les routes de dieux aux attributions aussi noire. Il y avait tellement plus joyeux, comme Dionysos le festif, son épouse la belle Ariane qui commandait à la terre fertile, Hygie la santé ou encore Aphrodite... Mais non. Lui, il était amené à rencontrer la guerre, la vengeance, le roi des morts, son épouse... La situation du créateur en devenait presque risible tant il manquait cruellement de veine. Les Moires n'étaient guère aimables avec sa personne, de toute évidence. Ces dernières devaient bien s'amuser à tisser son fil de vie... Enfin, c'est surtout Lachésis qui devait rire, puisque c'est elle qui tisse le fil alors que Clotho le commence et qu'Atropos le coupe. A bien y réfléchir, la tisseuse était bien celle des trois à qui il incombait le plus de travail. Mais ce dernier n'était pas plus important que celui de ses comparses.

"- Je me doute bien, que vous ne le faîtes pas exprès. Mais tout de même, vous cumulez les "mauvaises rencontres" quand il y a tant de divinités plus joyeuses à rencontrer. Comme Dionysos, Eros, Aphrodite..." dit elle en souriant à demi. "J'espère pour vous que vous n'achèverez pas votre liste noire avec Thanatos ! Il ne vous manque plus que lui pour avoir rencontré la "Triade Infernale"." ajouta t elle en pensant donc au terrible Thanatos.

" Un jour viendra ou je devrais le croiser, non ? Mais j'admets que je ne suis pas réellement presser de le rencontrer. "

"- Certes, cela s'entend, tout les humains le rencontrent un jour. Tôt ou tard. Pour achever le périple de la vie. Mais le plus tard est généralement le mieux, comme tu le dis si bien. Il y a peu de monde qui soit pressé de le rencontrer, à vrai dire. Il faut dire qu'il est quelque peu... mal réputé dira t on."

Le sourire du jeune homme pâlit quelque peu et l'enfant de Zeus et Déméter l'interrogea du regard pour savoir s'il allait toujours bien. Enfin, il sembla se reprendre et pencha la tête sur le côté, dévisageant ainsi la reine des morts. Alors, il lui demanda s'il y avait encore beaucoup d'Olympiens qui se trimballaient à Attia. La question amusa visiblement Perséphone puisque cette dernière eut un sourire. Pourtant, quand elle répondit, elle ne fut guère d'un grand secours.

"- Il y en a encore." dit elle simplement, croisant les bras sur sa poitrine. "Pourquoi ? Tu veux forcer la chance et obtenir les bonnes adresses pour rencontrer les dieux aux attributions plus joyeuses ?" demandât-elle un peu narquoise.


Dernière édition par Perséphone le Mar 22 Mai - 13:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


•• Créateur amoureux d'une déesse ||
Modo graphiste

 •• Créateur amoureux d'une déesse || Modo graphiste

Masculin
Nombre de messages : 953
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Dim 20 Mai - 17:35

    Ian se sentait curieusement à l'aise avec la souveraine des Enfers. Oui, curieusement, car il fallait bien admettre que fréquenter la Reine des Morts, ce n'était pas vraiment la chose la plus normale et rassurante du monde. Mais bon, la déesse avait l'air des plus sympathiques et puis il s'entendait déjà bien avec sa petite -fille et sa fille alors pourquoi pas ? L'Olympienne avait l'air des plus sociables, elle ne lui avait pas encore sauté à la gorge ou menaçait de le réduire en charpie, contrairement à Arès ou à Apollon lorsqu'il était avec leurs filles. Mais pourtant, il aimait Shane d'un amour sincère et Gwen était une amie proche. Mais non, les deux dieux paternels l'avaient pris en grippe, surtout Arès. C'était tout de même assez ironique de leurs parts, car de ce qu'il avait pu lire sur la mythologie, merci Kalia, les deux dieux étaient réputés pour être assez volage. On pourrait même penser que c'était une tradition chez eux. Peut-être qu'ils avaient peur qu'il reproduise une de leurs bêtises sur leurs filles. Mais il n'en avait pas l'intention et de toute manière, il était sûr et certain que Shane ou Gwendoline étaient tout à fait capable de se défendre ou de se venger de lui s'il y avait besoin. Il se demanda si le souverain des Enfers avait été aussi protecteur avec sa propre fille, Tisiphone. Sans doute que oui. Il poussa un profond soupir à la remarque de Tisiphone et répondit, non sans un léger sourire :

    ' Sans doute oui, il y a des dieux plus agréables à rencontrer mais le Destin a mis sur ma route les olympiens un peu plus sombre, tant pis... Puis, ce n'est pas si désagréable de les fréquenter. Mis à part Arès, je crois qu'il ne m'aime pas beaucoup, c'est dommage. '

    Il ne demandait pas mieux que de bien s'entendre avec son beau-père mais ce dernier semblait bien décider à le faire disparaître de la surface de la terre, il devrait faire avec. Il songea de nouveau à sa meilleure amie, qui avait frôlé la mort de si près et serra involontairement les poings. Son sourire s'effaça , son visage se fit un peu plus dur alors qu'il ajoutait :

    ' Certes, il a mauvaise réputation peut-être par exagération mais je dois vous avouez qu'il n'aura pas meilleur réputation pour moi .... '

    Non, vraiment pas. Thanatos n'avait sans doute que fait son travail mais il avait belle et bien failli lui enlever sa meilleure amie et par extension sa petite-amie. Mais cela était du passé et lui fallait aller de l'avant. Découvrir le nouveau monde qui s'offrait à lui, ses pièges et ses attraits. Il ne put retenir un petit rire à la remarque pleine de malice de Perséphone :

    ' Hé bien, je préférais surtout savoir si je devrais me méfier... Qui sait, les Olympiens mâles ne semblent guère m'apprécier, je ne voudrais pas non plus en avoir un nouveau sur le dos... '

    Non, sans façon, merci.La guerre et le souverain des Enfers lui en voulaient assez déjà comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Mar 22 Mai - 14:25



"- Je crains, à vrai dire, que le dieu Arès n'aime pas grand monde, hormis Aphrodite, que je le soupçonne d'aimer encore, ainsi que Tisiphone et leur fille. Mais je doute fort qu'il sache aimer davantage. Disons que cela ne correspond pas à ses attributions. Bien que l'on puisse faire la guerre par amour. "

Perséphone répondit donc à l'homme qui venait de lui confier son impression de ne pas être très apprécié par celui qui était, plus ou moins, son beau-père. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la reine des morts n'était nullement surprise par ces confidences. Arès et elle même n'avaient jamais été très proches, bien qu'ils soient demi-frère et sœur... Bon, les dieux étaient une très grande famille, il faut le reconnaître. Donc évidemment, tout le monde ne pouvait pas s'entendre avec tout le monde. Après tout, les humains n'agissaient pas toujours mieux entre eux. Les dieux grecs n'avaient jamais été destinés à montrer un quelconque exemple -et si tel était le cas, ils avaient plutôt bien foiré le coup, soit dit en passant- de fait, ils agissaient comme bon leur semblait. Arès avait sa façon bien à lui de voir les choses et les gens, comme d'autres. C'était un insociable et voilà tout. Avec l'âge qu'il avait, on ne pouvait plus espérer le voir changer un jour. A moins d'un miracle, et encore. Quoi qu'il en soit, l'homme et la déesse changèrent de sujet, commençant à parler de Thanatos... Ce qui n'était pas tellement plus gaie. C'était peut-être même pire encore, Thanatos étant le dieu de la mort. Celui qui ne cessait de faire grossir la population du royaume d'Hadès et Perséphone.

"- Disons que ses divines attributions sont plutôt redoutés par les mortels, ce qui est compréhensible. Mourir ne tente pas grand monde, à part quelques dépressifs et suicidaires. Mais d'une manière générale, on le craint, on ne l'attends pas avec envie... De fait, on lui préfère des dieux comme Eros, de bien meilleure augure, comme vous le savez très certainement. Mon époux et moi-même, à vrai dire, sommes nous aussi visés dans cette histoire et certains confondent même mon époux avec Thanatos, c'est vous dire..."

' Hé bien, je préférais surtout savoir si je devrais me méfier... Qui sait, les Olympiens mâles ne semblent guère m'apprécier, je ne voudrais pas non plus en avoir un nouveau sur le dos... '

"- Tout ce que je peut vous dire, c'est qu'il y a d'autres dieu mâles en circulation. Mais je ne saurait trop vous dire qui exactement. Comme je suis soit aux enfers, soit au bureau, soit dans mes jardins et que ces derniers sont peut côtoyé... Ceci étant, repassez au printemps, je devrai mieux savoir à ce moment là quand... je devrai quitter mon époux." dit elle pour plaisanter, quoique ses derniers propos ne manquèrent pas de ternir son sourire.

Le printemps et l'été, voici deux saisons que la jeune femme n'appréciait pas autant qu'on pourrait se l'imaginer. Avant de connaître Hadès, ces deux saisons étaient exactement comme l'automne et l'hiver. Il n'y avait pas de saisons. Et puis Perséphone avait été enlevée avant d'être condamnée à passer six mois en enfers et six mois sur terre. Alors sa mère déprimait et la terre mourrait. Au printemps, la déesse devait quitter son royaume. De fait, sa génitrice retrouvait le sourire, la nature renaissait et... la déesse se mourrait à son tour. Pas tout à fait, mais c'était tout comme, bien qu'aujourd'hui elle avait l'habitude. Six mois par an, quand on a l'éternité devant soit, ce n'est rien... Mais ces semestres restaient douloureux pour la brunette, séparée de son époux. Les premiers siècles, c'était même insupportable puisque non seulement, la reine laissait son époux pour six mois mais, en prime, elle était loin de ses filles, les érinyes. Pour faire plaisir à sa mère, Perséphone avait dût se blesser elle même de longues années, en se privant de voir ses enfants. Sa situation était loin d'être des plus faciles.
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


•• Créateur amoureux d'une déesse ||
Modo graphiste

 •• Créateur amoureux d'une déesse || Modo graphiste

Masculin
Nombre de messages : 953
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Mer 23 Mai - 14:54

    Ian fronça les sourcils en entendant les propos de l'Olympien sur son collègue, Thanatos. Certes, elle n'avait pas tord mais si on y réfléchissait bien, au final aussi bien l'amour que la mort étaient craints, d'une certaine manière. Il songea un instant que lui était chanceux en amour, même s'il avait dû attendre pendant plusieurs années, mais d'autre n'avait pas cette chance de connaître un amour heureux. Après tout, mieux valait vivre une vie bien pleine, en bon ou en mauvais, avant de voir arriver le redoutable Olympien de la Mort. Pour autant, il ne tenait vraiment plus à voir de près ou de loin ce fameux Thanatos. Non, surtout pas si jamais il venait à lui enlever un de ses proches. Cela, il ne pourrait pas le pardonner. Non, jamais. Une chose que venait de dire Perséphone le fit tilter cependant. Il tapota ses lèvres avec un air concentré et demanda :

    ' Mais donc, si Thanatos est le dieu de la mort, quel est le rôle de votre époux alors ? Il n'est que le souverain des Enfers ? '

    Il avait du mal à comprendre le concept de nommer un homme comme roi dans le monde des Olympiens. Mais il avait encore plein de chose à apprendre sur le monde surnaturel, alors il était grand temps pour lui de poser des questions et de corriger ses idées toutes faites. Puis qui serait mieux le renseigner qu'une Olympienne en personne ? .... Brusquement, une ampoule s'alluma dans son esprit, et il crut même entendre le son 'tilt!' au fond de son cerveau. Arès et Aphrodite ? Bon, c' était ce que disait la mythologie hein, mais connaissant Tisiphone , il doutait que la déesse de la vengeance soit prêteuse. Et puis, pour honnête, une question existentielle le taraudait vraiment là :

    ' Arès et Aphrodite ?! Nan mais comment elle fait pour le supporter ? '

    Ah oupssss ! Il avait dit ça à voix haute ? Vraiment ? Il rougit un peu, toussota et ajouta :

    ' Enfin, je veux dire.... Ce sont tout de même deux opposés, l'Amour et la Guerre quoi... '

    Une idée lui traversa l'esprit et il ajouta :

    ' Enfin, l'amour et la haine filtrent souvent ensemble... '

    Il secoua la tête. Les Olympiens avaient décidément une vie des plus complexes. Jusqu'à quel point les humains avaient-ils modifiés les histoires et la vie de ceux qui avaient été leur dieux. Il savait à quel point les mortels pouvaient déformer des propos rapportés ou entendus. Il n'y avait qu'à voir l'effet du bouche à oreille ou les rumeurs. Ces dernières enflées, enflées, jusqu'au point d'exploser ou de faire exploser la vie de la personne qui était toucher. Donc, les textes et les récits rapportés par leurs ancêtres, comment savoir où était le vrai du faux ? Voilà quelques choses qu'il avait peut-être la chance de découvrir avec ce nouveau statut de Créateur qui venait de bouleverser sa vie. Il regarda la déesse avec un regard sérieux et demanda à nouveau :

    ' Vous êtes vraiment obliger de quitter votre époux six mois par an ? Vous avez l'air de l'aimer mais dans les mythes, on rapporte que vous avez été enlever... Mais.... '

    Il s'arrêta un instant, de peur de paraître indiscret puis se décida et fonça un peu dans l'tas en achevant :

    ' Mais vous avez eut des enfants, vous deviez les quitter six mois durant ? Ça doit-être long pour une mère... '

    Remarque, s'il s'agissait d'une mère comme Madame Bennett...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Mer 23 Mai - 17:51


"- Mon époux est le Roi des Morts, appelé aussi Dieu des morts. Sa fonction consiste effectivement à gouverner le royaume des enfers. C'est aussi un rôle que j'occupe. Nous veillons à la répartition des défunts, à ce qu'ils ne puissent quitter notre domaine, mais nous ne sommes pas chargés d'ôter la vie, contrairement à Thanatos. Un fait bien oublié dans les mythes, mon époux est le dieu des matériaux précieux enfouit sous la terre. Quand à moi, je suis une déesse rattachée à l'agriculture, mais ma mère est bien mieux connue que moi dans ce domaine." répond elle en prenant une rose, dans le vase qui orne son bureau. La déité joue alors avec la tige en observant la fleur, qui éclot un peu plus encore, devenant plus belle, grâce aux pouvoirs de la reine des enfers.

La belle aux boucles brunes était quelque peu surprise de constater à quel point même les créateurs étaient très peu renseignés sur les dieux grecs. A vrai dire, au départ, elle avait pensé que Ian se fichait d'elle en posant cette question. Mais la reine y avait finalement répondu, constatant qu'il était, en fin de compte, sérieux. Du moins en apparence. La brunette se demandait comment cela était possible. Dire qu'autrefois tout le monde savaient tout d'eux, sur le bout des doigts et avec moultes détails... Mais ce temps là était révolu, de toute évidence. Aujourd'hui, qui s’intéressait encore à leurs histoires, à part quelques mordues de mythologie ? C'était dommage. Certaines histoires méritaient d'être connues. La différence entre Hadès et Thanatos aussi, mériterait d'être connue.

' Arès et Aphrodite ?! Nan mais comment elle fait pour le supporter ? Enfin, je veux dire.... Ce sont tout de même deux opposés, l'Amour et la Guerre quoi... '

"- Et pourtant, ces deux là se sont aimés, autrefois. Êtes vous donc à ce points ignorant ? Ne saviez vous pas que la déesse de l'amour avait trompé son époux si laid avec Arès ? Ne saviez vous pas qu'Hélios les trahit, poussant ainsi l'époux cocu à mettre un place un stratagème pour surprendre les deux amants ? Après quoi Aphrodite maudit Hélios et toute sa descendance ? "

' Vous êtes vraiment obliger de quitter votre époux six mois par an ? Vous avez l'air de l'aimer mais dans les mythes, on rapporte que vous avez été enlever... Mais.... '

Il avait raison. Dans les livres, tout le monde disait que la reine des enfers avait été enlevée, qu'elle détestait son époux et adorait les six mois qui lui étaient accordés sur terre. Foutaises. Enfin, pas pour tout, évidemment, mais quelques détails de l'histoire n'étaient pas très exact, du moins dans les versions les plus populaires. Aussi la déesse prit une longue inspiration, rassemblant un instant ses esprit avant de faire quelques confidences au créateur venu la trouver là par hasard.

"- A vrai dire... Je pourrai passer outre l'idée de père, mais Déméter serait anéantit d'une telle nouvelle. Alors, comme au jour de mon enlèvement, elle laisserait mourir la terre... J'ai bien été enlevé et les six mois sur terre sont la seule solution que Zeus put trouver pour satisfaire à la fois mon époux et ma mère et ainsi éviter la mort des hommes. Dans la plupart des mythes, je n'aime pas mon époux, mais d'autres écrits, se rapprochant davantage de la vérités, racontent qu'en mangeant les graines de grenades, mon esprit 'est ouvert. Je ne connaissais d'Hadès que ce que mère m'en avait dit... Après ce "repas" je l'ai vu sous un œil nouveau. Et je m'en suis éprise. Il n'est pas totalement comme on le décrit dans les ouvrages, il faut dire. Surtout en ma présence, je dirai. Maman ne l'a jamais supporté... C'est par méfiance de tout ses frères et sœurs qu'elle m'a élevé en Sicile..."

' Mais vous avez eut des enfants, vous deviez les quitter six mois durant ? Ça doit-être long pour une mère... '

La belle aux boucles brunes baissa un instant la tête, ne se souvenant que trop bien de la peine qui saisissait son coeur à chaque fois que le printemps approchait. Quitter Hadès était dur. Quitter les érinyes était encore pire et, nombres de fois, la déité s'était auto-qualifiée de mauvaise mère en regardant son reflet dans le miroir. Pour faire plaisir à sa mère, elle avait faillit à sa tâche de maman.

"- C'est long, atroce et invivable. Enfin, c'est vivable mais difficilement. Alors que l'automne et l'hiver me semblaient aussi bref que la vie d'une fleur avant qu'elle ne fane..." dit elle en lui offrant la rose qu'elle avait prit dans son vase un peu plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


•• Créateur amoureux d'une déesse ||
Modo graphiste

 •• Créateur amoureux d'une déesse || Modo graphiste

Masculin
Nombre de messages : 953
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Lun 28 Mai - 9:10

    Ian était à la fois perplexe et ravi. En effet, il ne s'était jamais vraiment intéresser à la vie si complexe et longue des dieux grecques, se contentant pour sa part des cours dont il avait pu bénéficier dans le courant de ses années de primaire et de collège. En somme, il ne savait que le nom des dieux principaux ainsi que leurs divers attributs plus quelques légendes autour d'eux, parmi les plus connus. Contrairement à sa meilleure amie Kalia, qui elle, savait tout sur le bout des doigts. Mais depuis qu'il savait que Shane était une Olympienne, il avait tâché d'en savoir plus. Aussi bien par curiosité que pour ne pas faire de gaffe en parlant avec sa petite-amie ou sa belle -mère. On ne savait jamais, la généalogie et les relations entre les dieux étaient si complexe qu'il n'y avait rien plus facile que de faire un impair. Mais le problème était qu'il ne pouvait pas vraiment se fier aux ouvrages de bibliothèque et autre qu'il pouvait trouver car les humains avaient apparemment eut le chic pour déformer, embellir ou enlaidir certaines histoires mythologiques. Aussi était -il ravi de voir Tisiphone, et maintenant Perséphone, éclairer sa lanterne de jeune homme inculte. La mère et la fille avait le bénéfice d'avoir vécu et connu les histoires mais aussi de ne tirer aucun avantage à altérer la réalité. Du moins, c'est ce qu'il supposait, dans sa candeur de novice du monde surnaturel. Mais cette histoire d'Arès amoureux de la déesse de l'amour Aphrodite... M'enfin, Arès ne courait - il pas sans vergogne auprès de Tisiphone, qu'il harcelait presque ? Était - ce juste pour l'attrait de séduire une demoiselle qui lui résistait ou alors le dieu de la guerre avait - il virée maso avec les siècles et adorait - il se voir donner des maladies mortelles ?

    Une image d'un Arès soumis apparut dans sa tête, en tenue de cuire et pomme dans la bouche avec une laisse autour du cou lui apparut et il eut du mal à ne pas éclater de rire. Il faudrait qu'il fasse le dessin pour Shane et Trent, ils allaient mourir de rire à coup sûr ! Avec un peu de chance, Arès finirait comme sur le dessin aussi.... Ca lui apprendrait à le menacer sans cesse, non mais ! Il regarda Perspéhone avec un sourire malicieux, espérant que cette dernière ne lise pas dans les pensées puis parvient à dire avec plus de sérieux qu'il ne l'aurait cru :

    ' Les humains ont vraiment fait l'amalgame sur beaucoup de chose, si je comprends bien. Effectivement, vous avez un rôle totalement différent de ce que l'on pense. En somme vous n'êtes que des gardiens de l'équilibre, empêchant les morts de venir hanté les vivants... '

    C'était logique et nécessaire au fond, que serait le monde si les défunts venaient s'amuser à la surface ? Il était déjà bien assez troubler comme cela, ce monde de fou ! Il laissa sa main glisser mollement sur son siège songeur :

    ' J'ai du mal à imaginer Arès se laissant piéger par Hélios, enfin, je ne peux qu'admirer le tour de force du dieu du soleil, même si la pauvre Aphrodite n'avait pas grand chose à voir là-dedans, je suppose... Et pour votre information, je n'étais qu'un simple humain à la base, occupé à vivre dans un siècle de technologie. Le monde surnaturel ne s'ouvre à moi que depuis peu et je glane ici et là des informations pour ne pas commettre de faux pas et ne pas blesser ce que j'aime...'


    Il eut un sourire sincère sur ses dernier mots. Les gens qui l'entouraient, ceux qui l'aimaient, étaient son univers, son bastion, sa bataille, bien plus que toutes les autres choses. Il s'énervait par amour, par amitié. Ceux qui l'entouraient l'avait construit comme il était et il en était fier. Son sourire se fana lorsque la déesse lui parla de son obligation de quitter sa famille six mois durant. Déméter était sans doute le prototype de la mère poule par excellence. Il accepta le présent de la déesse avec un sourire puis lui répondit tout en caressant les délicates pétales :

    ' Votre mère vous aime à sa manière, un peu étouffante, vous n'êtes sans doute pour elle encore qu'une petite-fille, qu'elle doit protéger et avoir à ses côtés. Peut-être que si vous lui expliquiez que vous aussi êtes une mère et une épouse, comblée visiblement, cesserait-elle de vous réclamer une tâche qui vous écorche le coeur... '

    Oh les belles paroles que voilà ! C'était sans doute dû au fait qu'il traînait avec des littéraires tiens ![b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Lun 28 Mai - 13:31


"- Pour résumer, c'est ça. Nous empêchons les morts de regagner la terre où ils ne manqueraient pas de semer la zizanie parmi les êtres qu'ils ont aimés. Mais nous nous assurons aussi que chacun reste dans son "quartier". Il y a en effet plusieurs régions en enfers. Quatre grandes : Les Champs-Elysées, La plaine des Asphodèles, l'Erèbe et le Tartare qui elles mêmes sont redécoupées en parties. Ainsi nous avons une zone pour les suicidées, une pour les noyés, une pour les enfants morts-nés et j'en passe. Dans la première grande-zone, on retrouve les Héros. C'est ici qu'Achille, Persée, Thésée et d'autres reposent. L'Erèbe, c'est là que Cerbère monte la garde. cette région est la plus proche de la surface et elle accueille ceux qui n'ont pas étés honoré selon les rites. Aujourd'hui cette zone n'est plus guère utilisée, les humains ne croyant plus en ces choses là. La plaine des Asphodèles regroupe les gens bons. Les gens comme toi, comme Shane si elle était humaine. Et enfin, le Tartare, il est la prison des Titans, entre-autre mais aussi le lieu qui attend tout les malfrats. C'est là qu'oeuvrent mes filles, punissant ceux qui commirent le mal. Les violeurs, les criminels ou encore les auteurs de parricide, enfanticide..."
La jeune femme sourit lorsque le visiteur innatendue extrapole ses dires, disant que c'est hélios qui l'a piégé, lui et Aphrodite. Alors la reine des enfers ne tarde pas à reprendre la parole pour rectifier les propos que tient le jeune homme, l'aidant ainsi à mieux comprendre le monde divin qui l'entoure plus ou moins dans son quotidien.
"- Hélios ne les as pas piégés. Il n'a fait que les dénoncer. Ce n'est pas Arès à proprement parlé qui était en cause mais l'adultère d'Aphrodite envers son époux. par ma fois, je dois avouer que j'ai eut bien plus de chance que ma demi-doeur. Après tout, 'jaurai put épouser Héphaïstos à sa place. Mais je n'ose pas y songer. Et je suis flattée qu'Hadès m'ai préféré à la "plus belle de toutes les déesse." Enfin, là aussi ce n'est qu'extrapolation. Aphrodite n'était pas vraiment la plus belle aux yeux des grecs. Psyché était une de ses rivales, qu'elle a cherché à éliminer lorsque cette dernière était encore humaine. Quand à moi, elle m'a toujours détesté, pour les même raisons. pour se débarasser de nous deux en faisant d'une pierre deux coups, elle a même demandé à Psyché de dérober ma beauté. Mais la pauvrette trop curieuse a faillit en mourir lorsqu'elle a ouvert la boîte dans laquelle elle l'avait emprisonnée..."
Tout ces petits détails connus des dieux seuls et des hommes les plus curieux. Bien des choses s'étaient éteintes, bien des histoires et des vérités s'étaient perdues avec le temps. Aussi la reine des morts eut un soupir. Comment avaient-ils put laisser leur histoire mourir ainsi dans les esprits ? Il y avait pourtant tant d'histoires amusantes à connaître sur les dieux. Et tant de vérités à rétablir, malheureusement.

"- Mère a toujours eut ce mariage en horreur, d'autant plus que c'est mon propre père qui a donné son accord pour que mon oncle m'enlève. Et puis, je n'ai pas envie de la briser pour mon bonheur. Alors on fait donnant donnant. Quand je suis auprès d'elle, je comprends ce qu'elle ressent l'hiver, lorsque je suis au royaume d'en bas..."
Oui. Perséphone ne comprenait que trop bien ce que sa mère ressentait à l'approche de l'automne et à l'arrivée du printemps qui lui ramenait son enfant chérie. Puisqu'elle même adorait voir venir l'automne mais redoutait ce même printemps qui faisait la joie de sa mère. Et puis, la déesse était la résurection, pour les grecs d'autres fois. La Jésus grecque, va t on dire. Puisqu'elle "mourrait" à l'automne et renaissait six mois plus tard, ramenant la vie sur son passage.
Revenir en haut Aller en bas
Moi c'est

avatar


•• Créateur amoureux d'une déesse ||
Modo graphiste

 •• Créateur amoureux d'une déesse || Modo graphiste

Masculin
Nombre de messages : 953
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions :
Spoiler:
 

Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   Mer 30 Mai - 10:44

    Ian se rendait compte que son nom intérêt pour la mythologie allait sans doute lui porter préjudice dans sa vie future. En tombant amoureux d' une Olympienne, il avait signé son entrée dans le monde surnaturel mais en se découvrant Créateur, il était plus que jamais impliquer dans ce monde plus dangereux qu'il ne le pensa. Aussi écouta-t-il avec une attention soutenue les propos de Perséphone sur les enfers. Au final, il n'avait fait qu'avoir un bien minuscule aperçut de ce monde souterrain qui avait l 'air bien plus vaste que prévu dans son petit crâne. Mais il ne tenait pas vraiment à le visiter pour le moment, à part s'il y avait une extrême urgence. On pouvait dire qu'il n'avait pas choisi la race la plus simple à comprendre avec les Olympiens mais ses êtres étaient tellement fascinant !

    Il esquissa un fin sourire en attendant la déesse lui expliquer plus en détails la situation avec Aphrodite et Arès. Il ne pût s'empêcher de lancer :

    " Tout de même, les Olympiens ont un comportement vachement humain ! Se battre pour être la plus belle, j'en connais des humaines qui font de même. "


    Ashley, bien évidement. La jeune fille était sans aucun doute prête à tout pour être le point de mire, le centre de l'attention. Elle aurait sans aucun doute narguer Aphrodite elle-même pendant l'Antiquité, quitte à finir châtier de la plus cruelle des manières. Le propos de Perséphone sur son mariage le fit tiquer. Il secoua la tête avec désolation et lança :

    ' Votre mère et vous êtes au final bien semblable, je serais curieux de la rencontrer un jour. Les femmes de votre famille ont visiblement l'art de mener des vies compliquées. '

    Perséphone qui devait quitter son tendre époux et sa famille tous les six mois. Tisiphone qui dissimulait sa fille aux Olympiens et était pourchasser par les assiduités d' un dieu de la guerre bien lourd. Puis il y avait Shane, sa belle petite - amie, qui ne voulait surtout pas être une déesse. Une famille presque moderne en somme, même si elle posait ses racines dans l'Antiquité. D' ailleurs... Il avait encore des questions :

    " Mais... Au final, est-ce qu'il y a encore des Olympiens à Olympie ? "

    Il lui semblait que la plupart des Olympiens avaient désertés leurs terres natales... Il sursauta voilement en sentant son portable vibré dans sa poche. Avec un regard s'excuse en direction de la déesses, il le sortit de sa poche et s'aperçut qu'il avait reçut un message. Il ouvrit donc le SMS et se frappa le front du plat de la main. Ooopppsss ! A papoter avec Perséphone, il avait fini par oublier d' aller au rendez - vous pour sa meilleure amie. Et visiblement, il pouvait faire une croix sur la visite. Bah tant pis, de toute façon c'était un petit studio bien trop cher pour ce qu'il offrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Rencontre - PV Perséphone   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre - PV Perséphone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Perséphone Dupré|Terminer ^^
» athéna perséphone zubrowka ? hey baby (uc).
» Hadés et Perséphone en Europe.
» Perséphone, déesse des enfers [ok]
» Perséphone, Déesse des Ténèbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Creatio  :: Attia :: Rue Rockfeller-