AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bergerie ou gueule du loup ? [PV Raven/Scilion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moi c'est
Invité

avatar


Invité



MessageSujet: Bergerie ou gueule du loup ? [PV Raven/Scilion]   Mer 21 Avr - 21:40

Le trajet avait été plus long que ce que Mikhail pensait. Il faut dire qu'il s'était trompé de route une bonne dizaine de fois. À chaque tournant, chaque carrefour, il avait pris le mauvais chemin. Au bout de quelques mètres il remarquait son erreur et faisait un remarquable dérapage au milieu de la rue pour rejoindre le bon et recommencer à se tromper. Une dizaine de lampadaires, de poubelles, autant d'obstacles qui auraient mieux fait de ne pas se trouver sur son circuit. Maintenant, la voiture n'était plus que l'ombre d'elle-même et le blond légèrement irrité, passablement fatigué. Il arrêta l'engin infernal et poussa un soupir à fendre l'âme.

# C'était quoi ses mots déjà ? « Maintenant tu roules jusqu'à Falled Street, Boucle d'Or... Au fond de l'avenue, tu tournes à droite puis à gauche au premier feu et encore à gauche au bout de la rue... Tu me réveilleras à ce moment là ! » Boucle d'Or, j'vais lui apprendre moi !#

Il marmonna les paroles de Raven en se lançant dans une imitation caricaturée. Non mais. Les jeunes de cette époque manquaient franchement de respect !

Après quelques regards aux alentours et l'itinéraire refait dans sa tête, il finit par en conclure qu'il était arrivé. L'heure était à présent au réveille de la belle au bois dormant. Mikhail sourit. Il tenait sa vengeance. Ah! quand lui s'était fait électrocuter, monsieur n'y avait pas été avec le dos de la cuillère ! Il n'y avait donc aucune raison pour que le blond n'en fasse pas autant ! Qu'il soit souffrant ou non.

Mikhail s'approcha doucement, ce serait bête qu'il reprenne conscience tout seul. Il resta quelques secondes à le contempler. D'abord, se saisir délicatement de la guitare. Si Raven faisait un mouvement brusque, il risquait de l'abimer. Il la posa sur le siège conducteur, comme s'il tenait un enfant. Maintenant, le moment était venu. Le blond hissa sa main à hauteur de son visage, la regarda et sourit. Il n'avait jamais été adepte de la violence, mais ce soir, petite exception.

Ni une ni deux, il leva la main aussi haut que le toit de la voiture le permettait pour prendre de l'élan et offrit à Raven un merveilleux allez-retour. Ah! Ça faisait du bien ! Il le saisit par le col et le secoua. Intérieurement, il souriait de toutes ses dents.


- Allez ! On se réveille ! Debout ! Monsieur est arrivé !

Il recula ensuite, par précaution. Si ça ne le réveillait pas, Mikhail n'avait pas idée de ce qui le pourrait. Il sortit alors, une soudaine envie de prendre l'air. Il prit sa guitare avec lui et s'assit sur le capot, suivi de près par le chat qui bondit pour venir s'étaler sur ses genoux. La soirée était glacée, mais belle. Pas un nuage à l'horizon et des étoiles, encore et encore. Le blond tira sur son bonnet pour le redescendre. Que faire ? Il s'accorda une petite pause, pour voir la suite des évènements, curieux. En attendant pourquoi ne pas s'en griller une ? Petite séance farfouillage dans la poche de sa doudoune pour sortir le paquet de mort en cylindre. Soyons d'accord, fumer, c'est mal. Sauf quand on a les moyens d'éliminer tous les effets néfastes.

Qu'est-ce qu'il allait faire si Raven ne se réveillait pas ? Le laisser là, dans cette carcasse de voiture ? Pourquoi pas. Mais malgré tout, il avait essuyé tous les coups à sa place, ce serait faire preuve d'un sacré manque de gratitude. Il ferait surement un appel anonyme pour réclamer une ambulance à Falled Street. Oui, bonne idée. Et si il était mort ? Peu de chances, les blessures n'avaient pas l'air si graves. Tellement de questions lui trottaient dans la tête. À commencer par "Pourquoi rester ?". Il n'y trouvait aucune réponse. Il restait là, à se repasser la soirée sous tous les angles, tout en jouant avec le briquet qui avait servi a allumé sa cigarette. Quelque chose en lui se disait qu'une soirée qui commence comme ça, ne peut pas finir si banalement.


# S'il ne se réveille pas, peut être que je jetterais un œil aux noms inscrits sur les boîtes aux lettres... Je l'aide à sortir, je le dépose devant chez lui, je pars avec la voiture... ce qu'il en reste... et une fois assez loin, j'appelle une ambulance. Ensuite, je mets le feu à ce tas de ferraille... Y'a mes empreintes partout... Si Matthew la déclare comme volée, la police enquêtera. Elle finirait par la trouver. Relevé d'empreintes, recherche dans leurs fichiers. ils vont trouver des correspondances... Avec beaucoup trop d'affaires... Ça sentirais pas bon pour moi... Oui, la bruler, seule solution...#
Revenir en haut Aller en bas

avatar


BAD boy gonna be good...?

BAD boy gonna be good...?

Masculin
Nombre de messages : 873
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : U.C
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur confirmé
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 3 - Aguerri

MessageSujet: Re: Bergerie ou gueule du loup ? [PV Raven/Scilion]   Sam 1 Mai - 17:40

L'espace d'un instant, un moment de plénitude, il avait retrouver le néant. Cet endroit vide de tout, sombre comme la nuit ou les ténèbres de son âme, antre du silence et du repos. Pourtant, encore une fois, ce fut comme s'il avait été retenu de l'autre côté par un fil invisible, un lien irrésistible et inflexible qui le retenait dans le monde des vivants. Aussi, malgré ses paupières closent et son esprit ensommeillé, percevait il les sons des pneus qui crissent sur le bitume ou encore les ronrons paisibles du chat. Ou les marmonnement de Boucle d'Or. Et son corps perçut le dernier arrêt de la voiture qui lui sembla un peu plus long que les précédents et son esprit en déduisit qu'ils étaient arrivés à la maison. Prêt de Scilion. Son âme fut doucement expulsé du néant, l'arrachant aux affres du bien-être...

Et ramenant à son bon souvenir la douleur qui se promenait dans son corps, tel un serpent venimeux. Sans compter que la blonde profita de son état de faiblesse pour lui foutre une paire de baffe magistrale. Bien. Au moins il savait faire autre chose que se laisser séduire par un psychopathe. Il l'entendit quitter la voiture mais prit le temps de laisser son corps et son esprit se réveillaient complètement. Doucement, il s'étira, retenant des grimaces lorsque ses plaies quelques peu cicatrisaient se ré-ouvrir, certains de ses os dont il ne soupçonnait pas l'existence craquèrent et il sentit du sang dégoulinait sur son front. Il se redressa ensuite le plus rapidement possible grommelant puis sortit de la voiture à son tour.

La fraîcheur de la nuit acheva de le réveiller alors qu'il effectuait des pas quelques peu vacillant vers Boucle d'Or. Celui-ci semblait perdu dans ses songes mais le chat étalait sur ses genoux remarqua sa présence, sauta à terre et vient se frotter contre ses jambes en ronronnant comme un moteur. Raven fit attention de pas lui marcher sur la queue, il ne tenait pas à ajouter des griffures de chat à son compte, puis posa sa main sur l'épaule du Créateur. Sans attendre son avis, il lui fit signe de le suivre, chopant au passage la guitare de l'homme. De son pas chancelant, il se dirigea vers le hall de l'immeuble, une boule de poils toujours ronronnante entre les jambes. Il resta un instant immobile dans le hall puis monta les escaliers sans s'arrêter jusqu'au ème étage. C'était là qu'était planqué son loft, juste en face d'un appart inoccupé et à louer.

Il prit sa clé dans sa poche et ouvrit, le chat se faufilant dans la demeure avec enthousiasme. Sans vérifier que le blondinet l'avait suivit ou non, il entra à son tour et se dirigea de façon plus ou moins rectiligne vers le bar.


' Sexy j'suis rentré!'

Il posa avec délicatesse la guitare sur le canapé et d'un même mouvement, Hitchy et Scratchy vinrent la renifler avec curiosité. Raven quand à lui se servit un verre, une bonne rasade de saké et regarda la nouvelle boule de poils , assise sur son arrière-train, regardait les deux chatons avec envie. L'animal poussa un petit miaulement et sauta à son tour sur le canapé, allant se présenter aux deux compères. Raven perçut du bruit au niveau de la porte d'entrée, signe que le blond l'avait sans doute suivi. Il sourit dans son verre et lança pour Scilion :

'J't'ai ramené deux chats errants...'



Il est ange,
il est homme,
il est grincheux,
il est amant,
il est mien,
ne l'oublie pas....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


† Tell me I'm
an angel

† Tell me I'm an angel†

Masculin
Nombre de messages : 862
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : - Surveiller les agissements de Shane, ses fréquentations pour Arès.
- Se cacher de son ancien patron en se dissimulant chez les humains.
Mission remplie ? : A moitié

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Ange déchu
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Bergerie ou gueule du loup ? [PV Raven/Scilion]   Sam 25 Sep - 21:19

Quatre heures après son réveil qui n'avait pas été très matinale, Scilion était affalé sur le lit toujours dans la même position. La télé qu'il apercevait de la porte de la chambre donnant sur le salon était allumée sur une chaîne musicale. Du rock annonçait un logo dans un coin de l'écran mais le son avait été coupé, la faute à Britney Spears qui s'était incrusté dans le lot des chansons de rock et Scilion qui ne la supportait pas beaucoup avait opté pour la touche mute. Du coup, il avait finit par prendre un bouquin sur l'éducation des chats et le lisait tranquillement en jetant un coup d'oeil de temps au cas où le programmateur de la chaîne se déciderait à mettre du vrai rock. C'est là qu'il aperçut sur l'écran un numéro de mime interprété par la chanteuse de Paramore, il ne connaissait que deux ou trois de ses chansons et se décidé finalement à lui rendre sa voix en ré-appuyant sur le même bouton mute. Il écouta surtout les paroles d'Ignorance plus qu'il ne regarda le clip et elles résonnèrent longtemps à son oreille.

"I can't excite you anymore
Where's your gavel ?
Your jury ?
What's my offense this time ?
You're not a judge but,
If you gonna judge me
Well, sentence me to another life"


L'Ange rumina ce qu'il était en train de faire depuis pas mal de temps déjà parce que quand il était affalé sur le lit, il fallait entendre qu'il n'arrêtait pas de remuer dérangeant sans cesse Hitchy et Scratchy qui n'avaient rien trouvé de mieux que de vouloir dormir sur ses ailes déployées sur le lit. Il remuait car il se levait toutes les deux minutes pour se pencher à la fenêtre de la chambre d'où la vue sur la rue était meilleure que dans le salon. Les chatons eux, revenaient encore et toujours malgré le dérangement. Pour le livre, il en était toujours à la première page d'introduction qu'il regardait bien moins que sa montre qui allait finir par reculer d'une heure ou deux de peur de l'énerver car selon lui le temps n'avançait pas assez vite et il s'en plaignait vivement. Ce manège n'avait été interrompu qu'au moment où lassé d'attendre sans rien trouver à se mettre sous la main pour calmer son humeur massacrante, il avait entreprit de remplir le frigo. Le résultat des courses avait légèrement différé de la liste de départ. Scilion avait ramené du supermarché un bouquin sur les chats, celui-là même dont il torturait le coin de la page d'introduction et avec ça tout et n'importe quoi. Il avait jeté son dévolu sur des jouets et un grattoir pour chat puisque les siens méritaient bien plus de cadeau qu'un certain Créateur ! et en triple exemplaire au cas où; un rouleau à pâtisserie, un grand couteau de cuisine même s'il y en avait déjà dans le loft, des mouchoirs par paquets de cent, une plante avec un pot en terre cuite, un horrible vase qui n'allait pas du tout avec la déco du salon et encore tout un tas de choses qui ne serviraient sûrement jamais. Ms à part les achats pour les chats qui devenaient de plus en plus pourris gâtés. En regardant ses achats, Scilion réalisa qu'il avait passé ses nerfs sur des achats compulsifs mais qui avaient tout de même un sens ; ils étaient tous destinés à la vengeance de Scilion. Parce que oui, il avait les nerfs et oui il comptait se venger. Et pas qu'un peu ! Il savait très bien à quoi un vase affreux lui servirait, le briser sur le crâne de Raven, le rouleau de pâtisserie... lui en coller un bon coup également. Pour le couteau, il hésitait encore à en faire un civet qu'il donnerait aux chats. Non mais c'est vrai quoi ?! Parti depuis quatre heures sans un mot, pas de coup de fil, tiens en y pensant il aurait dû racheter un portable. Celui qu'il allait faire avaler à Raven n'allait plus beaucoup marcher après. Il pourra même faire semblant de se repentir avec les mouchoirs parce que Scilion était certain que Raven n'aurait aucun remords et lui, il pourrait briser le vase s'il ne se brisait pas sur le crâne de Raven, en le jetant par terre. Bon ok, il exagérait totalement et se donnait l'impression d'un mauvais vieux film où la femme trompée casse la vaisselle. Et Scilion devait bien admettre qu'il donnait dans le mélo version adolescente effarouchée à ce moment précis ou quand volontairement il avait préparé un repas spécial chocolat qu'il mangerait seul sous le nez de Raven. Il chassa cette idée de sa tête en entendant la chanson qui se terminait, c'était la faute de Raven, point ! Scilion préféra se remémorer le titre que de réfléchir à son attitude puérile.

C'était quoi déjà "Where's my offense this time ?" Tu vas voir ce que c'est ton offense ! Et si je trouve un marteau c'est pas sur la table que je frappe mais sur sa jolie petite tête d'imbécile, lança-t-il alors que la porte s'ouvrait.

Sexy j'suis rentré!' 'J't'ai ramené deux chats errants...

Scilion qui était tout près à lancer les hostilités et incendier Raven comme jamais en commençant par lui demander s'il avait oublier son numéro de portable, s'arrêta net dans son élan, bouche grande ouverte. Il avança jusqu'à l'entrée du loft en pensant que ramener des chats errants était peut-être un mea culpa façon Raven Thurner en se doutant que Scilion n'oserait jamais les mettre dehors mais en même temps, est-ce qu'il ne se moquait pas un peu de lui là ?! Il essayait de faire passer la pilule avec des chats, il allait voir. Bon, Scilion repartait dans ses idées de vendetta mais il avait tendance à péter un plomb quand Raven ne disait pas où il allait depuis qu'il avait été dans le coma et le fait qu'il ait perdu ses pouvoirs n'arrangeait rien. Ce qui pour Scilion était une raison suffisante pour que Raven l'appelle quand il partait plusieurs heures et c'est ce qu'il voulait lui dire quand il posa les yeux sur un chat assis par terre un peu perplexe par l'examen en bonne et due forme que pratiquaient Hitchy et Scratchy. Les chatons semblaient fascinés par le nouveau venu et Scilion ne put retenir un large sourire. L'ange était décidément accro et l'aimait déjà celui-là mais quand il chercha le deuxième et qu'à la place il trouva un type, clope au bec, vêtements tachés de sang et Raven (enfin!) le visage tuméfié, la lèvre inférieure qui avait doublée de volume, du sang séché sur l'arcade sourcilière et un coquard à l'oeil gauche, il n'était pas du tout sûr de l'apprécier celui-là.

Bordel, tu peux me dire ce qui t'es arrivé Raven ?! Et c'est qui ce type ?

Scilion regarda à peine une demi-seconde l'inconnu et se précipita pour soutenir Raven qui avait clairement du mal à tenir debout tout seul. Il l'emmena jusqu'au salon et l'installa sur le divan après avoir viré les jouets bien étrennés. Ensuite il retira sa chemise ensanglantée avec ou sans son consentement, il n'avait pas demander son avis d'ailleurs pour l'examiner de près afin de voir le reste des dégâts. Après un soupir pas très soulagé, il lâcha.

Toi tu cherches à ce que je t'étripe pour de bon ! Enfin, j'attendrais que tu ailles mieux.

Nouveau soupir alors qu'il se tournait vers l'inconnu, les yeux grand ouverts reflétant les flammes bleues aciers issues de son pouvoir dû à son rang d'ex ange-gardien qui brulaient littéralement d'envie de sortir.

Eh toi ! Lança-t-il à son invité surprise. Je ne connais pas ton nom mais t'es peut-être au courant de ce qui est arrivé à mon petit-ami pour qu'il soit dans cet état ? Et si c'est toi le responsable, cours vite parce que là je suis pas d'humeur. Par contre si tu l'a simplement ramené alors je t'en remercie et maintenant je t'en prie, assis-toi et vide ton sac !

Ses yeux étaient à peine revenus à la normale tant il était fou de rage de voir Raven ainsi mais il prit sur lui et essaya de se montrer poli en attendant une explication.




Je vous ai déjà dis que j'aimais les chats ? Oui, même les gros chats ronchons.... <3



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Bergerie ou gueule du loup ? [PV Raven/Scilion]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bergerie ou gueule du loup ? [PV Raven/Scilion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Environs de St-Jean-d'Angély] Dans la gueule du loup (Amy/Gabie)
» Dans la gueule du Loup
» Dans la Gueule du Loup.
» Event 2 : Dans la gueule du loup (Part 2)
» Laisse-moi te montrer comment je sors de la gueule du loup [pv malagan Seika]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Creatio  :: Ne pas oublier le passé :: Chapitre 1 : C'est la ville du crime....-