AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Detest me for who you are [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


BAD boy gonna be good...?

BAD boy gonna be good...?

Masculin
Nombre de messages : 873
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : U.C
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur confirmé
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 3 - Aguerri

MessageSujet: Detest me for who you are [UC]   Ven 3 Juil - 15:11

" WHAT ABOUT ME "




Raven T. THURNER

    Âge : 27 ans
    Lieu et Date de Naissance : 13 juillet 1981
    Race : Créateurs-confirmés
    Métier : Surveillant de la section L
    Qualités: charmeur, sérieux, intelligent, méticuleux
    Défauts : manipulateur, perfectionniste, ne recule devant rien pour arriver à ses fins
    Orientation Sexuelle :Gay!
    Pouvoir :
    - Création-musique: Capacité de donner vie à une musique.
    - Matérialisation : Capacité de créer des objets de taille réduite à normale, ainsi que des armes.
    - Cauchemars Réels : Capacité de rendre réel les cauchemars d'autrui.
    - Vole de pouvoir : Capacité de voler le pouvoir d’un autre être
    Situation :Avec Scilion...




"I'M SO DELICIOUS "





" WHO I AM "










... voir les messages suivant !




"INFORMATION "



    Prénom de l'acteur : Mike
    Nom :Shinoda
    Metier : Chanteur
    Rôle dans l'équipe :Modo et co-graphiste
    Credit des icones : © Kitsune
    Credit de l'avatar : © Kitsune


" BEHIND THE SCREEN "


    Pseudo : Kit, le fêtard, Kitsune
    Âge : Secret!!!!
    Comment as-tu connu ce forum ? : On m'a ligoté devant mon ordi pour que je viennes...
    Avis global : Tout est nickel, bien évidement, on est une équipe de choc
    Fréquence de connexion : //
    Presentation Fini ? :Niete!





Il est ange,
il est homme,
il est grincheux,
il est amant,
il est mien,
ne l'oublie pas....


Dernière édition par Raven T. Thurner le Dim 5 Juil - 14:07, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


BAD boy gonna be good...?

BAD boy gonna be good...?

Masculin
Nombre de messages : 873
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : U.C
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur confirmé
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 3 - Aguerri

MessageSujet: Re: Detest me for who you are [UC]   Dim 5 Juil - 13:51

" WHO I AM "





. WAKE



Une chaleur pesante, de celle qui laisse présager, espérer même, qu'un orage gigantesque allait éclater d'ici quelques heures. Mais en attendant, il n'y avait que ce ciel d'un bleu pur et ce soleil aux rayons blanc écrasants tout sur son passage. Tomoe ferma les yeux, tenta de s'imaginer dans un lieu agréable, la banquise par exemple, mais peine perdue... Elle était belle et bien dans sa petite cuisine, envahit par la chaleur caniculaire de ce beau jour de juillet. Son époux, Donovan, avait dû partir il y avait déjà une semaine de cela, la laissant seule à la maison avec son énorme ventre. Ils ne pouvaient résolument pas laisser passer la chance que l'un d'entre eux trouve un emploi, cela faisait bien trop longtemps qu'ils survivaient grâce à l'aide de leurs familles et de petites associations caritatives. Et puis.... Leur premier enfant allait très bientôt pointait le bout de son nez.
Comme s'il avait compris, le petit être se manifesta en lui donnant un léger coup de pied. Tomoe sourit et posa sa main sur son ventre arrondi par neuf mois de grossesse. Oui, son petit ange allait bientôt arriver. Elle se leva, décider à prendre un bon bain pour les rafraîchir tous les deux et se mit à fredonner :


- Kagome, kagome
Kago no naka no tori wa.
Itsu, itsu deyaru?
Yoake to ban ni.
Tsuru to kane kame ga subetta.
Ushiro no shoumen dare?


Dans son ventre, le bébé semblait bouger en rythme. Elle avait très vite remarqué que le petit appréciait la musique et ne se privait pas pour lui en chanter, Donovan joignant souvent sa grosse voix de baryton à la sienne, les faisant rire aux éclats. Elle s'arrêta brusquement et se courba en deux. Une douleur sourde était partie de son aine, se propageant à son bas ventre et à son dos. C'était comme une décharge électrique. La douleur l'avait envahi brusquement et disparut tout aussi brusquement, comme une vague. Tomoe resta un instant immobile, inspirant et expirant fortement puis la douleur revient. Au même moment, elle sentit quelques choses d'humide envahir ses jambes et baissa les yeux. Elle venait de perdre les eaux.

Non ! Non ! Pas maintenant ! Il restait encore deux semaines avant que le petit ne vienne au monde !Mais la nouvelle contraction qui arriva la foudroya sur place. Ses jambes lâchèrent sous elle et elle tomba lourdement au sol. Elle ferma les yeux, tentant de refouler la vague de douleur. La contraction passa et elle se remémora les cours de préparations à l'accouchement : quatre expirations, six inspirations.... quatre expirations, six inspirations. Elle remercierait la soeur de Donovan d'avoir insisté pour l'y inscrire ! ! ! Elle rouvrit les yeux. Le téléphone... Il fallait qu'elle atteigne le téléphone !


|| 8 heures plus tard ||


Les yeux embués de larmes, Tomoe regardait son petit ange avec émerveillement. Il était si petit ! De son nez minuscule, à ses oreilles translucides, ses doigts minuscules qu'il tenait serrés, serrés.... Et cette bouche rose qui s'était ouverte si grand pour lui permettre de hurler à plein poumons le fait qu'il soit vivant ! Le petit bougea, nichant son visage contre sa poitrine.

Elle avait eu si peur, quand elle avait réalisée qu'elle ne pouvait pas se lever pour attendre le téléphone ! Elle se voyait déjà accouchée seule, au beau milieu du salon, sans personne pour l'aider elle et son nouveau-né. Heureusement, sa voix avait portée plus qu'elle ne le pensait et une vielle voisine, Madame Carmichaël avait appelée les pompiers avant de venir tambouriner à sa porte lui demander si tout allait bien. La situation expliquait entre deux contractions, la brave voisine avait rameuté tout le petit meuble....

Tomoe glissa avec précaution un doigt sur la joue de son fils. Bon, la porte de l'appartement était défoncé, mais elle avait donné naissance à un si beau petit garçon ! Il faudrait qu'elle remercie les voisins... Pour le moment, la plupart étaient en train de commenter la naissance, s'accordant tous sur le fait que le petit était superbe. Dès la naissance, avoir une telle chevelure noire, c'était un signe de chance !

Elle berça le bébé contre elle, fredonnant une berceuse :


- Sakura hirahira maiorite ochite
Yureru omoi no take wo dakishimeta
Kimi to haru ni negai shi ano yume wa
Ima mo miete iru yo sakura maichiru

Densha kara mieta no wa
Itsuka no omokage
Futari de kayotta haru no oohashi
Sotsugyou no toki ga kite
Kimi wa machi wo deta
Irozuku kawabe ni ano hi wo sagasu no

Sorezore no michi wo erabi
Futari wa haru wo oeta
Sakihokoru mirai wa
Atashi wo aserasete
Odakyuusen no mado ni
Kotoshi mo sakura ga utsuru
Kimi no koe ga kono mune ni
Kikoete kuru yo


Fascinée par les moindres mouvements de son enfant, elle ne vit pas la haute silhouette de Donovan se profilait devant elle. L'homme resta un instant immobile et silencieux, les larmes aux yeux puis s'avança et se mit à chanter en coeur :


- Sakura hirahira maiorite ochite
Yureru omoi no take wo dakishimeta
Kimi to haru ni negai shi ano yume wa
Ima mo miete iru yo sakura maichiru


Tomoe sursauta, s'interrompit brusquement et leva les yeux, croisant le regard brillant de son époux. Le bébé quand lui ouvrit brusquement les yeux, gigota un instant puis poussa un grand cri strident. Les nouveaux parents restèrent un instant ébahis puis éclatèrent de rire et reprit en coeur :


- Kaki kaketa tegami ni wa
“Genki de iru yo” to
Chiisa na uso wa misukasareru ne
Meguriyuku kono machi mo
Haru wo ukeirete
Kotoshi mo ano hana ga tsubomi wo hiraku ...



|| 4 ans plus tard ||


Tomoe regardait avec un sourire attendri son fils unique, son petit Tenshi... Il avait déjà quatre ans, le temps passé si vite quand on avait un enfant! Elle se rappelait encore des premiers mois de la vie de son petit garçon : son premier sourire, ses premiers babillements, ses premiers mots, ses premiers rires, la première fois où il avait marcher, faisant fièrement un pas vacillant vers son père. Son petit garçon était en passe de devenir un petit bout d'homme maintenant. Alors que Donovan tendait le sorbet au chocolat à son fils, elle se surprit à sourire. On aurait dit des copies conformes : la même carrure, son petit Tenshi était déjà costaud pour un enfant de son âge, les mêmes lèvres fines, les mêmes yeux bruns chocolat, même si ceux du garçonnet était un peu bridés, et puis cette même manière de se jeter goûlument sur tout ce qui pouvait contenir du cacao. Elle rit en voyant son tendre époux se mettre à courir dans la petite allée piétonne, à la poursuite d'un petit garçon tout poisseux de chocolat qui refusait de lui rendre sa glace. Oh oui! Ses deux hommes lui en faisaient voir de toutes les couleurs mais pour rien au monde elle n'aurait voulu changer de vie. Ils n'étaient certes pas bien riches, ils n'avaient pas quittés le minuscule appartement où était né Tenshi mais ils étaient heureux. Leur fils pouvait aller à l'école, d'ailleurs ses professeurs les avaient un jour convoquer tout les deux qu'il serait bon de lui donner des cours de musique, leur petit garçon semblant un petit prodige. Dire qu'il savait déjà d'instinct rejouer un morceau de musique qu'il entendait à la radio et cela sur n'importe quel instrument de musique! Mais Tomoe l'avait toujours su au fond d'elle, son fils était un prodige de la musique. Les deux hommes de sa vie repassèrent dans le sens inverse, le sorbet ayant disparu et sautèrent sur elle, lui octroyant un baiser chocolaté et elle éclata de rire.

Ils faisaient toujours ça le dimanche, une sortie en famille. Ils n'avaient certes pas les moyens de se payer des visites dans des parcs animaliers, des concerts ou même le cinéma mais ils étaient heureux ensemble. Donovan glissa un bras autour de sa taille, la serra contre lui en souriant. Leur fils quant à lui, sauta à pied à joint puis détala à toute vitesse vers le toboggan de l'aire de jeu pour enfant du quartier. Oui, ils étaient heureux.....


|| 2 ans plus tard ||


Ses petites mains posaient sur les touches de couleur ivoire, les yeux à demi-clos comme s'il était endormi, l'enfant jouait. Et autour de lui, le silence c'était fait, le personnel aussi bien que les clients du petit magasin de musique gardaient les yeux rivés sur ce petit bonhomme dont la tête dépassé à peine du piano. Les doigts enfantin couraient sur les touches du piano avec légèreté comme s'ils possédaient leurs propres indépendance. Le sourire qui ornait le visage de l'enfant éclairait la pièce, rayon de soleil touchant dans la grisaille de ce mois d'octobre. Ou alors était le son incroyablement clair et parfaitement joué de ce concerto pour piano de Mozart qu'il jouait? Toujours est-il que la scène avait quelque chose d'irréel de féerique. Quel âge pouvait donc avoir cet enfant? Était-il un de ses élèves précoces du conservatoire situé à quelques mètres de là?Toujours est-il que le monde semblait soudain s'être focaliser sur le petit prodige. Il acheva son morceau avec la même perfection et resta un instant immobile, yeux clos, les doigts suspendu au dessus du piano.... Puis... Puis la quiétude du moment fut interrompu par un claquement dans le silence, suivit par un autre, encore un autre. Les gens présent dans le magasin de musique applaudissez tous, conquis. Le petit garçon sursauta puis sauta du tabouret en rougissant, baissant la tête comme s'il était coupable. Ému et amusé, le vieux responsable du magasin se rendit vers lui. Le petit garçon restait immobile, s'attendant sans doute à des réprimandes. Le vieil homme s'assit à côté de lui sur le tabouret en poussant un petit soupir en entendant ses articulations craqués. Il s'adressa ensuite au petit prodige, dans le silence de nouveau présent. Se penchant en avant pour pouvoir croiser le regard du jeune garçon, il demanda sur un ton curieux :

Dis-moi, petit bonhomme, tu aimes la musique?


Il y eut un silence, un mouvement hésitant puis le garçonnet hocha positivement la tête. Le vieil homme sourit et poursuivit :

Tu es au conservatoire n'est-ce pas?


L'enfant baissa encore plus la tête puis secoua son crâne brun en signe de déminent. L'homme haussa un sourcil étonné puis :

Où as-tu appris à jouer ce morceau alors?


L'enfant leva rapidement ses yeux bruns vers lui, puis re-baissa la tête et marmonna :

Je l'ai entendu chez vous la semaine dernière, quand maman est venue m'acheter un CD.


Il y eut des murmures supris autour mais un simple geste du veil homme suffit à les faire taire et poursuivit sa conversation avec le jeune garçon :

Tu connais déjà beaucoup de morceau de musique comme celui-ci?


L'enfant releva vivement la tête, ses yeux illuminés par la même lumière que lorsqu'il jouait:

Je connais toutes les musiques que oka - san m'a achetée et aussi celle que dad m'a faite écouté sur le gros ordinateur du centre social !!!!


L'homme posa sa main ridée sur la tête du garçonnet dans un geste tendre et répondit :

C'est bien mon garçon. J'ai un marché à te proposer.... Vois-tu,mes mains ne font plus ce que je leur dit, je suis un peu trop vieux.... Mais ce piano a besoin que quelqu'un vienne jouer pour pouvoir rester accorder. Si ta maman est d'accord, je te propose de venir jouer de temps en temps pour moi et le piano, quand dis-tu?


Les yeux du petit prodige s'illuminèrent et il ne put que hocher la tête. C'est à ce moment là qu'une jeune femme affolée pénétra dans le magasin, son regard fouillant les moindres recoins de la salle et sa voix inquiète appelant :

Tenshi? Tenshi est-ce que tu es là mon chéri?


Transporté par le bonheur, le petit garçon oublia qu'il risquait d'être puni pour s'être éloigné sans avoir prévenu sa mère et s'élança vers elle en riant :

Oka-san, oka-san!!!!! Je vais pouvoir jouer du piano quand je veux!!!!





. SHADOW OF THE DAYS...



Deux années avaient passées, deux longues années pendant lesquelles il avait vu le petit garçon grandir, mûrir en quelque sorte, même si à cette âge, rien n'était encore bien défini... Et pourtant, pourtant.... Il n'avait eut de cesse de sentir le pouvoir de cet enfant grandir, enflé de manière démesuré et presque obscène devant ses yeux à lui, lui qui n'avait presque rien. Lui qui n'était qu'un simple serviteur du Cercle. Lorsque les doigts du garçonnet se posèrent à nouveau sur les touches, ses yeux se plissèrent de rage. Pourquoi un simple gamin, de même pas dix ans avait-il eut droit au pouvoir? Pourquoi ce garçon de famille pauvre et pas lui? Lui qui avait passé des années et des années a taché d'apprendre et de comprendre les bases du pouvoir!!! Et dire que ce vieux con qui lui servait de patron l'avait accueilli à bras ouvert ce sale môme, sans aucun doute ignorant de son vrai don! Oui, stupide vieillard qui ne cessait de lui parler soir après soir de ce petit ange si souriant et si doué en musique! Dieu! Il ne c'était pas senti plus heureux et plus libre que le jour où il avait poussé ce vieux bonhomme dans l'escalier suite à une dispute. Il avait essayé pourtant de lui expliquer que s'il voulait prendre le mioche, c'était pour son bien, pour développer son vrai pouvoir ! Mais le vieux bouc s'était stupidement affoler, prétendant que c'était de la folie que de vouloir enlever un gosse à ses parents. Foutaise! Lui pouvait lui donner une vraie vie! Pas ses deux miséreux inconscient du pouvoir du gamin! Oui, le vieux avait voulu le bloquer dans ses actions mais le vieux était sur un lit d'hosto en train de pourri avec d'autres cons comme lui en ce moment... Il eut un sourire sardonique. La mère, petite conne, avait déposée le môme avant d'aller voir le vieillard à l'hosto, elle s"était attaché à lui en deux ans....Et lui, lui le gentil petit caissier, lui s'était retrouvé seul avec le gamin. L'enfant acheva son morceau et leva vers lui un regard confiant. Le caissier posa sa main sur l"épaule du garçonnet et ses lèvres s'étirent en un sourire sardonique. Oui, lui saurait mettre à profit son pouvoir...


|| 4 ans plus tard ||


Les grands yeux de son élève n'exprimaient rien, parfait puits insondable. L'homme pouvait être fier, bien sûr au début le mioche avait résisté, chialant comme un bébé, manquant de pisser dans son froc à chaque fois qu'il l'entraîner ou quand il l'envoyait en isolement. Malgré lui, il avait admiré la ténacité du gosse qui avait mit un an à oublier son ancienne vie. Il n'oublierait jamais la fois où il avait la porte de la cage d'isolement et qu'il a découvert le garçon assit en lotus, fixant la porte. Depuis ce jour, le gosse n'avait plus parler de sa famille, ne manquant un entraînement pour rien au monde. Le sale gamin était devenu un petit soldat, maîtrisant le combat et son pouvoir à la perfection.....


|| 10 ans plus tard ||


Ça y est, il avait eut sa première mission et donc l'autorisation de sortir du Manoir. Bien sûr, on l'avait largué seul en pleine nature même si c'était dans sa ville natale.... Mais il y avait tellement longtemps qu'il était parti, ses souvenirs étaient si flous. Dire qu'il se souvenait d'Attia comme d'une grande ville aux immeubles gigantesque, il la trouvait des plus ordinaires maintenant. Pourtant, le premier geste qu'il avait fait une fois que son ' maître' lui avait tourné le dos avait été de se tenir bien droit sur ses deux jambes, levant les bras vers le ciel, rejetant la tête en arrière. Le soleil dardait ses rayons d'or sur la ville qui se levait sur la ville. Non, qui se levait sur sa nouvelle vie....



. SAVIOR ?



Voilà quatre années qu'il était à Attia, il s'était fait une place dans la ville, même une certaine réputation. Mais pourquoi se retrouvait--il à devoir surveiller une saloperie de gamine? Il grommela dans sa barbe, tira une dernière bouffée sur sa cigarette puis la jeta à terre. Il enfonça ses mains dans ses poches et alla se caler contre la statue du centre de la place. Dire qu'il avait dû se lever pour 'assister' à cette séance de dédicace. Il aurait mieux fait de rester au lit bien au chaud avec... Il fronça brusquement les sourcils et leva les yeux vers le haut de la statue. Oh.... oh! C'était donc lui qui l'avait regardé avec cette insistance, il l'avait presque déshabiller des yeux à vrai dire, la dernière fois? Il avait bien senti une, non deux, présence étrangère lorsqu'il avait 'discuté' avec Mary Bennett mais la situation ne prêter pas tellement à héler un être invisible. Il darda son regard vers le haut de la statue et se concentra : un silhouette masculine apparut, deux grandes ailes noirs dans le dos et des yeux d'un bleu envoûtant. Raven se sentit sourire puis héla l'ange :

' Alors c'était toi qui me fixer avec autant d'insistance hier?
'


..... La suite? Je ne peux pas vous racontez l'instant présent....



Il est ange,
il est homme,
il est grincheux,
il est amant,
il est mien,
ne l'oublie pas....


Dernière édition par Raven T. Thurner le Jeu 29 Oct - 18:58, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


BAD boy gonna be good...?

BAD boy gonna be good...?

Masculin
Nombre de messages : 873
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : U.C
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur confirmé
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 3 - Aguerri

MessageSujet: Re: Detest me for who you are [UC]   Jeu 29 Oct - 18:56

+1 Pour l'évolution de l'histoire au fil du forum



Il est ange,
il est homme,
il est grincheux,
il est amant,
il est mien,
ne l'oublie pas....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


BAD boy gonna be good...?

BAD boy gonna be good...?

Masculin
Nombre de messages : 873
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : U.C
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur confirmé
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 3 - Aguerri

MessageSujet: Re: Detest me for who you are [UC]   Jeu 29 Oct - 18:56

+2 Pour l'évolution de l'histoire au fil du forum



Il est ange,
il est homme,
il est grincheux,
il est amant,
il est mien,
ne l'oublie pas....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


BAD boy gonna be good...?

BAD boy gonna be good...?

Masculin
Nombre de messages : 873
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : U.C
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur confirmé
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 3 - Aguerri

MessageSujet: Re: Detest me for who you are [UC]   Jeu 29 Oct - 18:59

Voilà, fiche finie pour le moment parce que je peux quand même pas raconter à l'avance ce qui va lui arriver ! :P
Contente Kaly?



Il est ange,
il est homme,
il est grincheux,
il est amant,
il est mien,
ne l'oublie pas....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


இ This ain't a dream,
this real ...

இ This ain't a dream, this real ...

Féminin
Nombre de messages : 1201
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : UC
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Detest me for who you are [UC]   Jeu 29 Oct - 19:56

Je suis ravie ! :P * gratouille le corbeau entre les plumes sur le haut du crâne* C'est bien Raven, tu peux aller jouer ! lapinhappy



trent & kalia
i believe in you i'll give up everything just to find you
i have to be with you to live to breathe you're taking over me
Rest in me and I'll comfort you I have lived and I died for you
Abide in me and I vow to you I will never forsake you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.nightforum.net/

avatar


BAD boy gonna be good...?

BAD boy gonna be good...?

Masculin
Nombre de messages : 873
Pouvoirs :
Spoiler:
 

Missions : U.C
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur confirmé
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 3 - Aguerri

MessageSujet: Re: Detest me for who you are [UC]   Sam 31 Oct - 19:07

omondieu! T'es pas possible quand tu t'y mets, sale gosse !! strange1



Il est ange,
il est homme,
il est grincheux,
il est amant,
il est mien,
ne l'oublie pas....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Detest me for who you are [UC]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Detest me for who you are [UC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Creatio  :: Préquelle :: Vos premiers pas.... :: Présentations :: Présentations du staff-