AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une journée ordinaire... [ Final / Kalia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moi c'est

avatar


Pour vous servir

Pour vous servir

Féminin
Nombre de messages : 663
Missions : Je suis là pour vous guidez... Rien d'autres....

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: La Conteuse
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Une journée ordinaire... [ Final / Kalia]   Ven 8 Mai - 19:54



Ian est chez Shane, mais Kalia squatte chez lui, histoire d'avoir un endroit ou se reposer, prendre une douche, manger... Quand soudain, son téléphone sonne : elle a un message vocal


  • Vous devez faire au moins une ou deux pages avant que Kalia ne reçoit le message, je posterais un message pour signaler le moment venu
  • Je posterais un message lorsque le sujet devra se clore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


இ This ain't a dream,
this real ...

இ This ain't a dream, this real ...

Féminin
Nombre de messages : 1201
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : UC
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire... [ Final / Kalia]   Dim 10 Mai - 17:28

Une chaleur douillette, la douceur des draps de coton sur ses jambes, quelques plumes qui lui chatouillaient le bout du nez. Les yeux couleurs de brume s'ouvrirent paresseusement pour se refermer aussitôt, éblouie par les rayons bien trop vif du soleil. Mais quel heure était-il donc? Un soleil matinal ne devait pas briller comme ça !!! C'était contraire aux règles du matin! Un soleil matinale, ça devait briller en douceur, déposées ses roses doigts de fées dans le ciel pâle... Pas vous aveuglé d'une vive lueur, comme si on était en plein midi !

Kalia roula sur le côté, plissant du nez et des sourcils. Si même le soleil se mettait à faire des siennes... Elle s'enfouit un peu plus sous la couette, bien décidée à se rendormir quand elle remarqua qu'il y avait quelques choses qui clocher. Pourquoi n'entendait-elle aucun bruit? D'habitude, lorsqu'elle dormait chez Ian, il y avait multitude de son le matin : bruit de l'eau de la douche , d'un Ian qui se cognait contre la table de la cuisine, qui se recevez la tringle de son armoire sur le coin crâne... Elle n'exagérait pas, la maladresse quasi-légendaire de son ami l'avait réveillée plus d'une fois. De plus, sieur Gregory faisait partie de cette abominable groupe qui prônait un réveil aux aurores. Tsss ! Aucun savoir-vivre !

Comment pouvait-on renoncer au bonheur immense de paresser, oui, Kalia n'avait aucun mal à l'admettre, elle était une paresseuse née, dans son lit le matin? A une heure ou était silencieux, normalement, ou seule la chaleur de la couette et le soleil qui se lever aussi lentement que vous était vos fidèles compagnons? Mais là, il y avait urgence, il fallait qu'elle aille voir si Ian n'avait pas fini par s'assommer violemment avec son grille-pain. Ne riez pas, il avait réussi une fois à s'y coincer les doigts, l'appareil était éteint heureusement !

En grommelant, elle roula de l'autre côté, le soleil trouvant le moyen de l'agresser même à travers ses paupières closes. Mais quel heure était-il donc? Kalia s'étira dans le lit, dépliant soigneusement ses orteils, ses jambes, ses bras, son cou... Puis ouvrit les yeux, les gardant plissés pour être moins attaqués par les rayons traîtres du soleil.

Mais quel heure était-il donc ?! Elle chercha à tâtons son téléphone portable sur la commode, ses doigts tombant sur le paquet de mouchoir, puis le rebord du support de la bougie, qui manqua lui couper le doigt, pour enfin tomber sur le merveilleux petit bijoux de technologie. Quand elle le pouvait, Kalia préférait se laisser réveiller par la caresse des rayons de l'astre solaire sur son visage, mais il y avait des jours où il fallait vous levez à une heure donnée... Dans ce cas là, la jeune fille privilégiait le son de son petit portable adoré. Entre nous, n'était-il pas mieux de se faire réveiller au doux son d'une chanson que vous avez choisi plutôt que par un ' Tu-tu-tu-tu-tu! ' stridente et aïgue? Ou encore par une chanson que vous ne pouviez pas voir en peinture mais que votre radio s'obstine à passer le matin, pile à l'heure ou vous réveillez? Nous sommes d'accord!

L'adolescente se redressa sur un coude, le nez penché vers le téléphone. Il était en veille et elle grommela quelque choses d'inaudible puis fit coulisser l'écran. Ses yeux se plissèrent encore une fois, pourquoi fallait-il que l'heure soit écrit en chiffre aussi minuscule sur un écran qui l'était déjà? Les petits chiffres se firent enfin plus net. 13h45. .... A oui quand même! Elle laissa lourdement retombé sur le lit, les yeux à présent bien, enfin presque, ouvert.

Pourquoi diable son réveil n'avait-il pas sonner? Et pourquoi donc Ian n'était-il pas venu la réveillée? Hein? Les questions tournant sous crâne finirent par la tirer du lit. Elle enfila un kimono en imitation soie, cadeau de la mère de Ian pour son dernier anniversaire, par-dessus l'ample t-shirt du groupe Green Day qui lui servait de chemise de nuit, fourra ses deux pieds dans des tongs qui lui servait de chaussons et sortit de sa chambre. Hé oui ! Sa chambre! La mère et les sœurs de Ian qui avait bien fini par remarqué que la jeune fille passait presque plus de temps dans la chambre d'amis de leurs fils/frères chéris, avait fini par meubler et décorer celle-ci au goût de l'adolescente.

Elle se dirigea en traînant des pieds vers la cuisine et fronça les sourcils en voyant un bol de chocolat et des tartines toutes prêtes posées sur la table. Hu? Une feuille de papier se tenait en équilibre contre un verre de jus d'orange et elle la saisit :

Citation :

    Bonjour la belle au bois qui dort !

    T'avais l'air de tellement bien dormir, et t'as surtout besoin de repos à force de vadrouiller je ne sais où, que je t'ai pas réveiller ce matin... J'ai même pas fait un bruit! Ch'uis fort, hein? C'est moi aussi qui est coupé ton réveil! Il est environ 12h au moment où j'écris ce mot, et je dois filer chez Shane, alors profites-en pour faire tes trucs de filles : le ménage, la vaiselle... Nan, je déconnes! Prends un bain, paresse, ton petit-déj', j'sais pas moi !

    Je vais sûrement rester tard chez ma chérie, alors profites ! Tu peux même mettre ta musique à fond , tant pis pour les voisins !

    Kisu

    Ian, le schtroump surexicté!

Kalia sourit, s'étira de nouveau et décida de suivre les conseils de son ami. Prendre un bon bain... Elle jeta un coup d'œil sur le petit-déjeuner qu'il avait préparer et son estomac gronda. Lui, il avait pas oublié l'heure et se manifester avec violence. OK! Une douche alors. Elle quitta la cuisine, toujours en traînant des pieds puis entra dans la salle de bains.

Miracle! Ian avait même laisser une serviette propre à son attention ! Hé bien, sortir avec Shane lui faisait un bien fou ! Elle baîlla puis se déshabilla, laissant tomber ses vêtements à même le sol et les poussa du pied dans un coin pour ne pas qu'elle soit mouiller. Son meilleur ami ne comprenait visiblement pas l'utilité d'un rideau de douche. Elle attacha ses longs cheveux d'ébène en un chignon bancale puis se pencha au-dessus des robinets d'eau.

Elle régla le mitigeur afin d'avoir de l'eau bouillante. Il arrivait souvent qu'elle ressorte de la douche avec des traces rouges sur la peau mais, elle s'en moquait. Elle aimait prendre sa douche brûlante, point finale. Elle enjamba le rebords de la baignoire et se glissa sous le jet d'eau bienfaisant. Elle laissa un bon moment l'eau coulée sur ses épaules encore nouée par la fatigue, ruisseler dans son dos et sur ses jambes. Un panache de vapeur avait envahie la petite salle de bains quand elle se décida à se saisir de son gel douche à la canne à sucre. A force de squatter chez Ian, elle y avait laissée traîner une ou deux petites choses ! Elle se frictionna tranquillement, appréciant le parfum si particulier du produit, ainsi que la sensation de douceur sur sa peau. Elle se lava jusqu'en entre les orteils, se sentant enfin réveillée. De nouveau, elle laissa l'eau chaude ruisseler sur son corps.

Aprés de longues minutes, quand le jet commença à devenir plus tiède, elle se força à contre-cœur à sortir. Elle posa ses pieds humides sur le tapis de bains, attrapa la serviette que Ian avait laissé à son intention et se roula dedans. Son ventre gargouilla une fois de plus. Tant pis pour l'étape séchage, elle avait bien trop faim ! Elle prit juste le temps de glisser ses pieds dans ses savates et se rendit dans la cuisine, attrapant une tartine enduite de nutella d'une main encore humide et y croqua avec délices.

Qu'allait-elle faire de cet après-midi de liberté?



trent & kalia
i believe in you i'll give up everything just to find you
i have to be with you to live to breathe you're taking over me
Rest in me and I'll comfort you I have lived and I died for you
Abide in me and I vow to you I will never forsake you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.nightforum.net/
Moi c'est

avatar


Pour vous servir

Pour vous servir

Féminin
Nombre de messages : 663
Missions : Je suis là pour vous guidez... Rien d'autres....

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: La Conteuse
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie :

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire... [ Final / Kalia]   Lun 11 Mai - 21:21

Réveillée et repue, Kalia se demande ce qu'elle va pouvoir faire toute seule et décide d'écouter un peu de
musique alors en cherchant un CD elle tombe sur un dessin bien caché entre deux albums. Le dessin la
représente mais sans savoir pourquoi Kalia ne l'aime pas du tout et munie de son portable, elle se met à
harceler Ian pour avoir une explication. Découvrir ce qui lui a prit de l'imaginer comme ça. Mais Kalia ne
sait pas que Trent en est l'auteur. Enervée elle met la radio et entend "Nothing else Matter", ce qui
n'arrange rien.


Spoiler:
 


Attention tu dois appliquer au pied de la lettre la phrase "perdre le contrôle de soi" dans ta réponse.
Tu n'es pas obligé de l'écrire mais tu dois en conserver le sens quitte à ce qu'il y et de la casse. ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moi c'est

avatar


இ This ain't a dream,
this real ...

இ This ain't a dream, this real ...

Féminin
Nombre de messages : 1201
Pouvoirs :
Spoiler:
 


Missions : UC
Mission remplie ? : Non

Un peu plus sur le perso ?
Je suis un(e) ....: Créateur débutant
Artefacs / Armes / Potions / Formules acquises:
Niveau de magie : Niveau 1 - Novice

MessageSujet: Re: Une journée ordinaire... [ Final / Kalia]   Sam 5 Sep - 17:44

La jeune fille grignotait distraitement sa tartine de nutella, savourant le goût sucré sur sa langue. Elle resta un moment debout, à observer le soleil à travers la fenêtre de Ian, songeant qu'il serait d'aller donner un peu à boire aux pauvres plantes du jeune homme, puis décida d'aller émigrer dans le salon, histoire de s'abrutiser devant la télévision. Elle se cala confortablement sur un des larges fauteuils de son meilleur ami, veillant à ne pas mettre de pâte à tartiner partout et attrapa la télécommande.

L'écran de la télévision s'alluma dans un crépitement électrique, laissant apparaître une femme entre deux âges, des cheveux bouclés et teints en blond platine, lourdement maquillé, tenant fièrement dans sa main un engin de torture des temps moderne : la ceinture vapeur. Kalia sa tartine d'un air un peu coupable un instant puis reporta son attention sur l'écran. La ceinture vapeur était un appareil issu des meilleurs technologies qui vous permettez de perdre du poids sans aucun effort, sans régime et en tout confort. Des résultats garanties dés la première utilisation pour la modique somme de .... Blablabla... L'adolescente zappa pour tomber cette fois-ci sur un groupe de candidats rigolards, tous massés autour d'une roue aux coloris flashy, en train de lancer des blagues potaches de plus ou moins bon goûts. Elle zappa à nouveau, atterrissant sur le journal TV cette fois-ci. Il suffit que le mot 'guerre' retentisse à ses oreilles pour qu'elle zappe à nouveau. Elle tomba sur un soap-opéra, vous savez c'est feuilleton stupide dans lequel le temps semble à rallonge, à tel point que vous tombez un jour dessus et puis de même deux mois plus tard et l'action reste la même? De guerre lasse, Kalia éteignit la télévision.

Elle avala sa dernière bouchée de tartine, se lécha les doigts sur lesquels la pâte à tartiner avait dégouliner puis s'étira en poussant un soupir de contentement. Elle resta un long moment vautrée dans le fauteuil moelleux, à simplement penser, voir même divaguer puis finit par s'ennuyer. Elle soupira bruyamment, elle n'aimait pas être inactive. Elle se releva prestement et se mit à fureter dans le salon, cherchant à droite et à gauche de quoi s'occuper. Elle jeta un coup d'œil aux magazines de Ian et mise à part le programme télé et un cahier de sudoku déjà complet, il n'y avait rien à se mettre sous la dent. Même chose dans la bibliothèque, elle avait déjà lu tout les livres qui s'y trouver, il fallait avouer que c'était elle la plupart du temps qui lui en offrait et qu'elle les lisait avant. Elle secoua la tête, projetant des gouttelettes un peu partout et poussa un soupir à fendre l'âme. Rien, il n'y avait rien à faire... Pour une fois qu'elle avait une journée à elle!!! Elle se laissa tomber à même le sol, sur l'épais tapis en laine et poussa à nouveau un gros soupir.

Machinalement, son regard parcourut le meuble télé situé juste sous ses yeux: la télé, le décodeur numérique, le lecteur-enregistreur DVD, la chaîne hi-fi, les CDs.... Mais oui les CDs! Un peu de musique allée sans doute lui donner des idées! En tout cas, elle aurait moins l'impression de s'ennuyer comme un rat mort. Elle étendit la main et attrapa la lourde boîte emplie de CD de tout style. Sur ce point là, Ian et elle-même était assez hétéroclite, tout les genres étaient les bienvenues du moment que ce n'était pas un son assourdissant et/ou répétitif. Elle se mit à fouiner, son meilleur ami possédant une collection impressionnante. D'après monsieur, la musique lui permettait de créer des dessins bien plus réaliste et bien plus beau. Mouais...C'était juste qu'il ne pouvait pas supporter le silence! Même si, même si..... Même si Kalia avait la même sensation quand elle écrivait, avait la musique en fond sonore lui permettait de se mettre dans une ambiance particulière, de mieux se concentrer.

Aussi étrange que cela puisse paraître, ça l'aide même à réviser! Elle attrapa un CD au hasard et sourit. Tiens, depuis quand Ian écoutait-il du Green Day? Elle reporta son attention sur la boîte et s'aperçut qu'il y avait deux ou trois autres CD du même groupe. Bizarre. Elle attrapa deux autres CDs pour voir s'ils étaient neuf lorsque un morceau de feuille replié s'échappa. Elle avait visiblement dû être coincé entre les deux albums. Ian avait il oublié un dessin de Shane ici? Elle avait l'habitude de retrouver des morceaux de papier volant un peu partout, il les semait tel le Petit Poucet. Elle lui avait d'ailleurs offert un carnet à dessin récemment, afin d'éviter que les œuvres de son ami ne finisse dans le frigo ou dans la salle de bains. Poussée par la curiosité, elle déplia avec soin le feuillet pour le déchirer et se figea en apercevant le dessin:




Elle resta un long moment à compléter ce portrait d'elle-même, il n'y avait presque pas de doute possible avec cette tignasse noire et ses grands yeux bleus, petite demoiselle manga, un micro à la main. Pourquoi un micro d'ailleurs? Et puis pourquoi... Pourquoi la dessiner elle, hein? Pourquoi? Elle... Elle n'aimait pas qu'on l'a dessine, son ami devait lui demander à chaque fois son autorisation avant de pouvoir le faire, et encore elle ne disait pas souvent oui. C'était comme de se voir dans un miroir, elle ne le supporter pas. Son entourage avait beau lui répéter qu'elle était jolie, croiser son propre reflet, sa propre image d'elle-même.... Ca la terrifiait. Peu de gens le comprenait, mise à part Ian qui avait su sans le demander que cela avait un lien proche avec Mary Bennett. Alors pourquoi? Pourquoi s'amuser à la dessiner ? Il le savait pourtant!!! Il savait qu'à tout moment elle pouvait tomber dessus. Des larmes se mirent à couler le long des joues de Kalia et elle abandonna le dessin au sol pour enfourner le dernier CD de Green Day dans le lecteur, poussant le volume à fond.




Elle voulait ne pas y penser, oublier avec la musique, faire exploser sa colère et sa frustration. Elle attrapa à nouveau le dessin, le regarda encore avec attention puis le froissa dans la paume de sa main. Elle se leva précipitamment, se mettant à marcher de long en large dans la pièce. La colère pulsait en elle comme un tempo rageur et explosif et elle se mit à marcher de plus en plus vite. Ses mains se crispaient d'elle-même, ses doigts se serrant et se desserrant. Elle serra nerveusement les bras autour de sa taille, s'auto-enlaçant, puis les laissa mollement retomber le long de son corps. Elle recommença son petit manège deux ou trois fois de suite, faisant des aller-retours de plus en plus grands et de plus en plus rapides puis finit brusquement par faire volte-face et se précipita dans la chambre.

Elle se jeta sur le lit, envoyant valser couette et oreiller au sol sans même y prendre garde et attrapa son téléphone portable. Elle se redressa tout aussi brusquement et appuya sur la touche de raccourci qui composa automatiquement le numéro de son traître de meilleur ami. Une sonnerie, deux sonneries, trois sonneries. Début du message sur le répondeur. Kalia raccrocha et rappela aussitôt après. A nouveau, une sonnerie, deux sonneries, trois sonneries, répondeur. Rageuse, Kalia envoya valser son téléphone sur le lit. Elle serra les poings puis se précipita de nouveau sur le matelas, attrapa l'objet précédemment jeté et appuya sur le raccourci du menu. Elle navigua entre les différentes puis rédigea un cours SMS:


Citation :
Ian, rappelles moi de suite ou tu es un homme mort! C'est quoi ce dessin de gothic manga de moi? Hein?!!!

Elle attendit quelques minutes de réceptionner l'avis de réception mais rien ne vient. Elle envoya valser son téléphone et grommela d'une voix rageuse :

-Cet imbécile a encore oublié de le recharger je paries !!!!!!!

Elle alla dans la cuisine, saisit le gros feutre pour tableau qui servait à écrire la liste des courses et inscrivit sur le frigo en grosse capitale:

Citation :
IAN, TU PEUX M'EXPLIQUER CE QUE CE DESSIN VEUX DIRE??????????? ÇA VA PAS LA TETE????????!!!!!
Elle souligna le tout de deux traits rageur et accrocha le dessin incriminer avec un aimant. Virevoltant sur elle-même, elle donna sans e=le faire exprès un grand coup de coude dans le mur. Un porte-torchon, qui n'avait jamais vraiment été fixé, céda d'un côté et laissa tomber sa charge sur le sol. Kalia considéra les dégâts un moment puis haussa les épaules. Tant pis!!! Elle verra sa plus tard!!!!

Elle se dirigea vers le téléphone fixe de Ian et composa son numéro. Toujours pas de réponse! Elle raccrocha violemment et retourna dans le salon. Son attitude était puérile tout de même! Ce n'était qu'un dessin après tout! Oui mais.... Mais....Non! Pourquoi l'avoir représentée de cette manière, hein?!!! Il avait péter une durite pendant la nuit? Elle grommela entre ses dents et éteignit brusquement la chaîne. Visiblement Green Day n'arrangeait pas son état d'esprit.....

........ Le silence non plus! Elle ralluma la chaîne mais cette fois-ci la mit sur la radio. Elle batailla un moment pour trouver une antenne qu'elle puisse captait correctement. Ian ne pouvait pas s'acheter du matériel qui marche, nom d'un chien?! Elle trouva enfin une station dont le son n'était pas perturbé par des grésillement incessants. Elle écouta le présentateur parlait d'une voix niaise pendant un moment puis, enfin!!!, il enchaîna en envoyant la playlist.





Citation :
Never opened myself this way
Life is ours, we live it our way
All these words I dont just say
And nothing else matters

Kalia regarda avec hargne la chaîne. Nous vivons comme nous le voulons? Est-ce que ce chanteur à la noix avait une idée de ce que c'était? Ce que c'était de se retrouver enfermer dans une famille qui ne vous accepte pas? Dans un lieu ou vous êtes sans cesse montrer du doigts car différent?

Citation :

Open mind for a different view
And nothing else matters

Ouvrir son esprit pour une autre voie? Mais qu'est-ce qu'il croyait? On ne devait pas lumineuse, heureuse et indépendant d'un claquement de doigts! Des sanglots de rage secouèrent Kalia et elle attrapa le premier objet qui lui tomba sous la main, la boîte de CD de Ian, et l'envoya valser contre le mur. L'objet se fracassa dans un bruit sec et violent. L'adolescente se figea, choquée. La boîte retomba sur le sol en mille morceaux épars, par miracle le précieux contenu n'avait apparemment reçu aucun dommage. Mon dieu! Mais que lui arrivait-il?! Elle resta un moment hébétée puis la sonnerie lointaine de son portable la tira de sa prostration.

Avec des gestes d'automates, elle se dirigea vers la chambre, récupéra son portable et consulta le sms qu'elle venait de recevoir:

Citation :
T'as mangé du lion? Mal dormie? Parce que chez moi on dit bonjour à son meilleur ami avant de l'agresser! Bref...Gothic manga? De toi?
Je vois pas.... A moins que? Si tu l'as trouvé au milieu de CD, c'est pas à moi, c'est à Trent! ^^

A bout de force, Kalia se laissa tomber au sol, éclatant d'un rire un peu hystérique....



trent & kalia
i believe in you i'll give up everything just to find you
i have to be with you to live to breathe you're taking over me
Rest in me and I'll comfort you I have lived and I died for you
Abide in me and I vow to you I will never forsake you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://creatio.nightforum.net/
Moi c'est
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Une journée ordinaire... [ Final / Kalia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une journée ordinaire... [ Final / Kalia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une journée ordinaire ... [Tristan Gabriel Troy]
» Une journée ordinaire....... (James / Ichigo / Junzo / Azami)
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» Une patrouille presque ordinaire [PV:Naïla]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Creatio  :: Ne pas oublier le passé :: Final du Prologue , 'On dit que le sang veut du sang'-